Le grand challenge des radioamateurs grâce au numérique lors des trente dernières années

Depuis plusieurs années, le panorama radioamateur change passablement.

On peut noter diverses étapes dans cette évolution depuis la radio de grand-papa.

Dans les années 80-90 c'était le packet-radio et le pactor/amtor qui caractérisaient le virage technologique. Actuellement, il est vrai que tout ceci semble déjà venu d'un autre âge.

L'IAPC, The International Amateur Packet Club, dans sa grande sollicitude pour la communauté amateur a pris la balle au bond à chaque évolution et aujourd'hui notre jeunesse pourrait être fort intéressée d'apprendre que la radio et la magie qui en découle est totalement imbriquée aux outils informatiques modernes, puisque quasiment tous les shacks d'opérateurs se garnissent de systèmes numériques et de « computers » d'année en année.

Le manque d'information auprès de notre jeunesse est endémique chez nous les radioamateurs et il est bien dommage de ne pas faire les efforts d'information nécessaires auprès de nos jeunes, qui ne jurent d'ailleurs que par les technologies modernes. Ils sont nés avec un smartphone ou une tablette tactile entre les mains depuis leur tout jeune âge et ils nous ignorent. Ce vivier de radioamateurs potentiels est à conquérir par le biais de ce qui les intéresse journellement, sachant que les radioamateurs se servent des même outils qu'eux pour numériser la radio.

C'est un euphémisme de croire que notre jeunesse s’intéressera à la radio d'amateur en leur parlant uniquement de télégraphie ou de BLU… Même si c'est génial et fort intéressant, ils rigolent et se moquent gentiment de nous.

Voilà donc pour le bilan actuel peu rutilant.

J'aimerais vous parler un peu d'avenir plutôt que de ressasser ce qui nous a auréolé, avec un précieux indicatif tant désiré et pour finir acquis, pour certain après de longues heures d'apprentissage. Certes il est formidable d'avoir, pour certains, eu cette volonté, sachant que leur métier n'avait rien de technique et que pour eux ce fut difficile, mais l'avenir ne se peindra plus de la même manière. Aujourd'hui, quasiment tout le monde est ancré de près ou de loin dans la technologie et l’intellect de la race humaine change et évolue très vite.

Le service radioamateur par contre a toujours les mêmes motifs d'exister : la performance, l'expérimentation, l'auto-apprentissage d'une passion et un esprit résolument dévolu à aider nos semblables, le fameux « HAM SPIRIT ». Que de grandes causes ! Ça c'est bien ! Enfin un peu de soi que l'on peut offrir aux autres, tout en s'adonnant à ce qui nous passionne. Vous avouerez que dans la vie, si tout était construit sur ce modèle, on serait peut-être moins malheureux sur cette planète.

Pour les personnes qui ne connaissent pas nos activités, il est vrai que nous passons un peu pour des illuminés ; mais à qui la faute ? C'est bien la nôtre, car nous n'allons pas ou peu au devant de nos concitoyens, nous restons en vase clos la plupart du temps, cachés derrière les murs de nos shacks, en cultivant le secret de notre passion. Là, on a tout faux… Ça bouge un peu plus, depuis quelques années, mais ce n'est pas encore assez.

Jeunes et moins jeunes, sortez de vos tanières ! Participez aux activités organisées par vos associations : ateliers techniques, présentations et démonstrations publiques, assemblées générales des associations, cours et informations techniques. Rejoignez autant que faire se peut des groupes d'activités, prenez vos enfants et leurs copains avec vous et motivez-les !

Un seul mot d'ordre est à clamer haut et fort : « devenez moderne ! » Vivez votre hobby aux couleurs du jour et surtout, évoluez et ne nous abreuvez plus avec vos vieilleries qui font fuir la jeunesse. Montrez de la cohésion et forcez les autorités qui nous régissent à vous écouter en nous permettant d'évoluer technologiquement, ceci en ouvrant au service amateur les fréquences, les modes, les protocoles et les puissances nécessaires pour pouvoir structurer nos réseaux de manière moderne, ceci sans contraintes stupides avec des idées d'un autre âge.

Certes, il est dur d'encaisser cela. Votre serviteur a 63 ans et pourtant il... « locomotive » toujours plus ; comme quoi il n'y a pas d'âge pour réaliser que le monde d'aujourd'hui est en pleine mutation technologique et que les radioamateurs doivent suivre l'évolution, sans quoi notre hobby va s'éteindre ou deviendra encore plus insignifiant.

Pour en savoir plus sur l'évolution du monde numérique radioamateur, je vous propose de venir écouter une présentation technique très complète sur la façon dont tout ceci va se dessiner en Suisse lors des 5 ans à venir.

Inscrivez-vous à la journée radioamateur et AG de l'IAPC du 28 mars à Vich, entre Genève et Lausanne ; vous allez en apprendre certainement beaucoup sur ce qui se dessine.

Non seulement cette journée sera placée sous le signe de l'amitié et de la détente, mais vous pourrez de plus assister à des démonstrations DATV, à des exposés techniques sur les disciplines numériques, et aussi flâner au marché aux puces. À midi, vous pourrez manger sur place un repas chaud de qualité pour CHF 20.- ou € 18.50 ; le soir est organisée une charbonnade à discrétion (viande à griller soi‑même), ceci dans un restaurant très connu ; voir le détail sur le lien suivant : ICI !

Bref ! Vous garderez de cette journée un excellent souvenir. Cette rencontre a lieu chaque année juste avant Pâques. Inscrivez-vous nombreux sur le site ICI !

Bien à vous.

Rodolphe HB9VAB

IAPC – Le mot du président 2015

IAPC - The International Amateur Packet Club

Le mot du président 2015

-----------------------------------------------------------------

Chers amis radioamateurs,

Il va de soi qu’une association radioamateur qui regroupe autant de disciplines que l’IAPC doit parfois solliciter beaucoup de personnes pour mener à bien les travaux et les nouvelles constructions. En 2014, et jusqu’à la date de cet écrit, nous avons pu compter sur bon nombre de personnes ; un grand merci à elles au nom de la collectivité.

Si nous reprenons les choses dans l’ordre, il faut souligner quelques faits et moments cruciaux qui témoignent de la parfaite cohésion des différents secteurs de l’IAPC.

L’année 2014 a commencé avec la préparation de l’AG et, comme largement diffusé, cette assemblée générale s’est déroulée sereinement sur une journée complète à Vich, près de Gland, entre Genève et Lausanne. Nous avons pu aussi commémorer les 25 ans de l’association IAPC et les 20 ans du swissATV, association qui a d’ailleurs décidé de se fondre dans l’IAPC en tant que groupe d’intérêt technique ATV, et a donc renoncé à maintenir un statut associatif pour elle seule.

Le comité IAPC et ses membres souhaitent la bienvenue à ce groupe compétent de radioamateurs au sein de l’IAPC et les encouragent à continuer encore plus ardemment à exercer leurs activités, en faisant connaître le plus possible à ceux qui ne font pas d’ATV le média qui les passionne.

Pendant cette AG 2014, nous avons eu le plaisir de suivre divers sujets forts intéressants, en particulier sur la diffusion TV. L’assemblée a été émerveillée par la maîtrise du contenu, parfaitement présenté par les orateurs. Un marché aux puces a ravi les bricoleurs et un succulent repas de midi a comblé les participants.

Après cette journée mémorable, le cours des choses a repris. Divers moments très forts sont à souligner et distinguent avec brio le groupe technique qui s’occupe des infrastructures.

De nouveaux liens Radio LAN permanents ont été installés à Onex vers Perly, Annemasse, Collonges-sous-Salève et Meyrin ainsi que depuis la Barillette vers Bière et Préverenges près de Lausanne.

On relèvera aussi un renforcement par changement d’antennes entre Onex et La Barillette, ainsi qu'une liaison de service non permanente avec Messery, en France.

Le réseau RLAN de l’IAPC devient donc très cossu ; vous pourrez prendre connaissance des divers rapports techniques en la matière dans le journal annuel. Il est à ajouter que ce réseau sera à terme raccordé à la Suisse alémanique pour boucler la route nord-sud du HAMNET entre l’Allemagne et la France, comme cela était le cas au temps du packet-radio, mais avec un flux immensément plus rapide : si tout va bien, nous pourrions compter sur des liaisons de près de 50 Mb/s up-down sur cette « ossature » de réseau.

Pendant l’été, nous avons participé comme chaque année au week-end des étoiles qui se tient à Fort l’Écluse, entre Genève et Bellegarde. L’IAPC a, comme à chaque fois, fait la démonstration de son efficacité et le bus de radio transmissions de HB9DPZ a aiguisé la curiosité d’un bon nombre de visiteurs. Comme de coutume, nous avons desservi le Fort l’Écluse en WiFi pour offrir aux visiteurs la preuve que nous sommes à même d’acheminer par radio du flux Internet dans les endroits les moins probables.

À part les interventions techniques sur les installations qui sont du ressort de notre groupe technique, nous avons aussi participé aux rencontres hivernales du libre, qui se sont tenues à St‑Cergue par soixante centimètres de neige. Nos présentations ont éveillé la curiosité des geeks ; ils ont pu, grâce aux présentations et démonstrations, se familiariser un peu avec nos technologies et surtout réaliser que l’informatique et la radio ne sont vraiment plus très loin de se fondre intégralement.

Deux ateliers techniques du groupe swissATV se sont tenus en 2014: l'un consacré à un état des lieux du matériel disponible pour l’émission DATV,  l'autre à l'utilisation du X-Finder, un outil de mesure DATV.

Pour cette année 2015, on remet ça le 28 mars !

L’assemblée générale IAPC se tiendra à nouveau sur une journée à Vich. L’entrée est libre pour tous les radioamateurs ; il suffit juste de s’inscrire en ligne sur le site de l’IAPC: ICI !

Cette journée de rassemblement radioamateur n’est pas seulement une assemblée générale (ordre du jour), mais aussi une fête où se mêlent démonstrations, présentations, gastro en commun et marché aux puces. N’hésitez pas à venir car la bonne humeur est de règle.

En vous souhaitant à tous, ainsi qu’à vos familles, le meilleur qui soit, recevez, chers amis, les cordiales salutations du comité IAPC.

Rodolphe Schöneburg HB9VAB   

INVITATION – Rencontre des radioamateurs et AG IAPC 2015

INVITATION publique ouverte à tous
Samedi 28 mars 2015

Salle Communale
Grand'Rue
CH - 1267 VICH (VD) près de Gland entre Genève et Lausanne

inscription indispensable :   ICI !

Accueil dès 08H45 : Café croissant offert

Partie officielle  LE MATIN dès 09H30 (AG IAPC)

  • Acceptation du PV de la dernière Assemblée Générale.
  • Admissions des nouveaux membres et radiations
  • Constitution du comité
  • Lecture des différents rapports
  • Décharge au comité pour les différents rapports administratifs
  • Élection des vérificateurs aux comptes
  • Fixation de la cotisation pour 2016
  • Allocutions officielles
  • Alternatives à ce jour concernant le développement RLAN (HAMNET) et l’autonomie énergétique des sites de l’IAPC.

Propositions individuelles (à envoyer à iapc13 @ iapc.ch jusqu’au 25 mars 2015).

NB : Le comité se représente globalement et les tâches seront réparties selon la procédure statuée. HB9RZN Georges quitte la tâche de secrétaire mais reste au comité.

  • Repas de midi en salle  (CHF 20.- par personne = €uro 18.50)
    Rôti de porc, purée mousseline, jardinière de légumes frais (les boissons alcoolisées s’achètent à part, l'eau de source non traitée est gratuite)
  • Marché aux puces

Partie technique L’APRÈS-MIDI dès 14H00

  • Internet - Nouvelle gouvernance ?  Par Richard Hill, vice-président des relations externes du chapitre suisse de l’Internet Society
  • Premiers pas en DATV : la réception des relais HB9TV (Michel HB9DUG)
  • Les enjeux des réseaux numériques radioamateurs interconnectés et l'interopérabilité entre les relais de téléphonie amateurs (Rodolphe HB9VAB)
  • Etat actuel des travaux en Suisse alémanique sur le réseau HAMNET (Nicolas HB9DRX)
  • Présentation du système radio numérique national "SwissDMR", état de réalisation en Suisse alémanique / Romandie / Grisons / Tessin. (Nicolas HB9DRX)
  • Plans et possibilités d'interconnexion RLAN entre la Romandie et la Suisse alémanique (Nicolas HB9DRX et Rodolphe HB9VAB)
  • Le réseau de RLAN de l’IAPC : comment ça marche (HB9DVA-HB9HLI)

 

Durant la partie technique de l'après-midi, des démonstrations de réception de transmissions DATV DVB-S/S2 et DVB-T/T2

 

A partir de 19h00 (comme de coutume)

Pour ceux qui souhaiteraient poursuivre les discussions en soirée, un repas est prévu ; en principe c’est la « charbonnade », mais à la carte c’est aussi possible (non financé par lIAPC).

Pour les membres IAPC, merci de vous acquitter de votre cotisation à l’entrée et régler votre repas de midi.

Cotisation 2015 : CHF 60.-  =  €uro 55.-

Repas du soir

Auberge de l'Etoile
Rue du Chateau 11

1266 Duillier

  • Entrée "Crudités"
  • Charbonnade à discretion
  • Dessert du jour
    Y compris :
  • Vin rouge (pinot noir "Château de Duillier")
  • Eau minérale, café, infusion

Prix négocié : CHF 62.-
 

Coordination des relais de téléphonie numérique en Suisse romande

Chers OM’s

Ce jour 25 février 2015, une rencontre amicale s’est déroulée en toute quiétude entre HB9IBG Hippolyte Tournier et HB9VAB Rodolphe Schöneburg, respectivement responsables d’installations radio non desservies à travers leurs groupements, ceci dans l’ouest lémanique. Cette rencontre avait pour but de réunir les avis, en vue d’une corrélation technique et technologique, quant aux installations des relais radio de téléphonie numérique dans notre région.

En creusant un peu les raisons de la situation de malentendu, qui faisaient en général surface chaque fois que des membres éminents des différents groupements se rencontraient,  nous avons pu trouver l’origine de ce qui brouillait les esprits et dégageait de petites frictions pour le moins désagréables. Cette situation ne doit pas perdurer et une des raisons de ce message a aussi pour but d’y remédier.

Ce qu’il faut savoir avant tout autre chose :

·       Les relais phonies numériques ont le vent en poupe

·       Les relais analogiques sont passablement délaissés depuis l’avènement du numérique

·       L’avenir ne se construit plus sur le mode analogique uniquement, c’est une évidence

·       L’interopérabilité est ce qui est voulue par la collectivité radioamateur et c’est compréhensible

Compte tenu de ce qui précède, il va de soi que les personnes déjà impliquées dans ce virage technologique doivent se réunir autour d’une table, quel que soit leurs appartenances à tel ou tel groupement. L’attribution des indicatifs sur tel ou tel relais n’est qu’une question administrative ; aspect complètement futile par rapport à la structuration des réseaux et les complications techniques y relatif. Ce que chaque groupement peut investir financièrement est un autre sujet, qui ne regarde que les comités et les membres des différents groupements et ne fait pas partie des décisions de faisabilité technique.

Bref ! Un consensus devient nécessaire de manière régionale, tant pour des questions de plan de fréquences et de possibilités techniques sur les différents sites. Dans les prochaines rencontres de coordination seront invités tous les groupements qui ont un intérêt à participer à l’élaboration structurelle du réseau de relais phonie sur la région. A cet effet, une réunion sera organisée au local HB9G pour mettre en place un tel groupe de travail, prendre les avis des différents partis présents et nommer des intervenants, comme cela a été annoncé officiellement lors de l’assemblée générale HB9G 2015.

Juste pour vous parler un peu de la place de l’IAPC dans tout ça ; il faut savoir qu’elle ne joue pas le rôle de moteur unique dans cette structuration, mais qu’elle prône uniquement la communauté d’actions entre elle-même et les différents groupements concernés. Il est important qu’une structure régionale soit bien gérée et coordonnée, où chaque groupement est un élément d’exploitation. Les technologies numériques unifiées passent par des arrangements à l’échelon national. L’IAPC  s’y est attelée depuis de nombreuses années, ce qui lui confère par son expérience la responsabilité de distribution du réseau HAMNET en Suisse romande, comme elle l’a été au temps du Packet-Radio ; bien entendu en regard avec ses budgets. Dans cet état d’esprit, elle propose aux divers groupements de la soutenir tant financièrement qu’humainement et de raccorder au HAMNET leurs installations non desservies.

Sachant qu’à terme le réseau HAMNET sera autonome d’Internet et partiellement indépendant sur le plan énergétique ; le but fixé dans un premier temps étant de tenir 48 heures sans source de courant, ce qui n’est déjà pas une mince affaire, la tâche est lourde et de gros moyens devront être engagés. Sachant que ce réseau drainera à terme quasiment l’essentiel des communications inter-relais et qu’il sera exploité aussi en cas d’évènement majeur catastrophique, un soin tout particulier doit être apporté à la structure, ceci dans son intégralité.

D’un ordre général, il est a regretter que certains radioamateurs n’aient pas bien perçu les buts de l’IAPC et nous les encourageons à venir le 28 mars à Vich près de Gland pour sa journée d’informations qui inclura le matin son assemblée générale ouverte à tous, membres ou non, l’après-midi étant réservée à l’information technique et technologique (inscription obligatoire : https://framadate.org/c7f7789cxbvcthfq).

En vous remerciant d’avoir pris connaissance de ce message, nous vous présentons chers OM’s nos plus cordiales 73.

Hippolyte Tournier HB9IBG
Rodolphe Schöneburg HB9VAB

Atelier Technique SwissATV

L’atelier technique du Groupe SwissATV de l’IAPC sera consacré à un état des lieux du matériel OM disponible pour l’émission DATV DVB-S et DVB-T, la DVB-T par ceux qui la pratiquent ainsi que sur le logiciel de mixage vMix.

L’atelier est ouvert à tous !

Merci de vous inscrire jusqu’au 12 novembre 2014 sur

Veuillez indiquer si vous souhaitez participer au petit gastro sur place à l’auberge de Vich.

Tous les détails sur home.swissatv.ch

Vy 73 de HB9DUG, Michel
Groupe swissATV de l’IAPC

Une belle fête radioamateur !

Une belle fête radioamateur !

Nous avons eu la démonstration samedi 5 avril de ce qu’est une belle fête radioamateur. En effet, lors de l’assemblée générale de l’IAPC qui s’est tenue à la salle communale de Vich, un charmant petit village entre Lausanne et Genève, nous avons tous été charmés par cette journée rayonnante d’amitié et de partage et remercions vivement la Municipalité pour nous avoir permis d'organiser cette fête dans les locaux de la commune. Près de 50 membres et sympathisants étaient présents avec un enthousiasme débordant. Certains ont même parcouru près de 300 km pour nous rejoindre. Incroyable mais vrai, le radio-amateurisme et l’esprit amateur sont bien toujours là. Cela fait chaud aux cœurs !

Le matin, l’accueil s’est fait autour d’un café et d’un croissant offerts par l’IAPC, puis s’est tenue la partie officielle de l’Assemblée générale annuelle. Elle s’est déroulée sans aucune anicroche, on pourrait même dire sereinement. Nous avons scellé à cette occasion l’imbrication du swissATV au sein de l’IAPC et la passation administrative a été une formalité largement plébiscitée. De nombreux nouveaux membres s’étant présentés spontanément ont décidé de rejoindre l’IAPC, voilà qui était une surprise qui nous a rappelé que cette association est vraiment libre d’expression, tout en étant dirigée par une structure bien rodée et qui met en confiance.

Pour ceux qui ne le savaient pas encore, le swissATV a rejoint l’IAPC sous la forme d’un groupe technique ; il a confié ses membres et ses finances à l’association de manière à dynamiser les activités ATV et bénéficier d’une sécurité administrative bien structurée. Bienvenue donc à tous ces nouveaux membres que nous encourageons vivement à redoubler d’activités techniques.

Pendant le repas de midi, qui a eu lieu dans la salle même de l’AG, en dégustant un excellent jambon chaud avec un gratin de pommes de terre qui entrera dans la légende, les deux présidents, celui de l’IAPC HB9VAB et celui du swissATV HB9AZN, ont relaté quelques souvenirs mémorables des deux associations depuis leurs créations, 1989 pour l’IAPC et 1994 pour le swissATV. Ce petit moment sentimental nous a rappelé qu’en fait, quelles que soient nos spécialités de radioamateurs, nous tirons tous dans le même sens, celui de faire connaître le radio-amateurisme en protégeant et défendant les acquis.

Un marché aux puces a impressionné par la qualité des objets présentés qui ont souvent trouvé acquéreurs.

L’après-midi, des présentateurs professionnels ont adapté pour nous des présentations passionnantes sur différents sujets techniques touchant : l’ATV, une présentation étonnante sur le chemin de croix d’un signal DVB-x, sur le monde D-Star, le projet GRIU (groupe radio intervention, urgence), le HAMNET et la topographie des réseaux RLAN de l’IAPC.

Les participants sont ressortis assez abasourdis par la qualité de l’information technique et nous remercions vivement les présentateurs qui ont fait un travail de préparation étonnant : HB9UFQ, HB9FGI, HB9DUG, HB9IBI, HB9DVA, HB9VAB.

En soirée, un excellent repas a comblé quelque quinze irréductibles et nous sommes rentrés chez nous avec plein de courage et d’ambition pour mener à bien tout ce qui a été projeté.

L’IAPC remercie tous les acteurs de cette journée qui, sans aucun doute, a renforcé encore plus nos amitiés respectives.

Le comité IAPC

Retrouvez-nous sur www.iapc.ch

Mieux connaître l’IAPC

Un peu de pub !       L'IAPC pour qui et pourquoi ...

Pour ceux qui ne connaissent pas l’association, sachez que l’IAPC a été un des moteurs du développement du packet-radio dans les années 90. Dès lors, forte de sa notoriété et son dynamisme, l’association suit de très près le virage technologique au bénéfice des collectivités radioamateurs et a considérablement grandi.

En effet, on dénombre une grande étendue de relais et système radio non desservis (automatiques) que l’IAPC a mis en fonction pour les utilisateurs licenciés. Au moment où l’on parle de radio-amateurisme, l’IAPC offre des perspectives de développement. Cependant, l’association IAPC ne vit que par les cotisations et les dons, ce qui lui donne en fait son appartenance à tout un chacun qui la rejoint. L’effort personnel que chaque radioamateur fait pour contribuer à la survie de sa passion passe un peu ainsi par l’effort collectif. Son principe de gestion est clair, tout ce qui rentre doit ressortir au bénéfice de la collectivité radioamateur.

Certes basée en Suisse, elle est totalement sans frontière de par ses activités transfrontalières. Un grand nombre de radioamateurs français participent à l’évolution de l’IAPC et nous espérons pouvoir en compter encore plus pour cette année.

Présente sur beaucoup de fronts, l’association IAPC s’est dotée depuis toutes ces années d’un cheptel de disciplines impressionnant :

- Packet-radio (encore utilisé pour télémétrie, DX-Cluster HB9IAC et réseau de secours)

- APRS

- Service DX-Cluster

- D-Star

- HAMNET Backbone  IP haute vitesse (actuellement Suisse romande mais en expansion)

- ATV

- VoIP (Voix sur IP) SIP

- Services Web HAM avec messageries email

- Raccordement au système International WinLink

- Et enfin son dernier effort (création d’un réseau de secours en cas d’événement majeur   GRIU (Groupe Radio - Intervention – Urgence)

L’IAPC offre aussi de par sa structure la possibilité à toute bonne volonté de rejoindre ses groupes techniques, ou en créer de nouveaux, quel que soit le domaine et sans avoir aucun apriori sur tel ou tel mode ou discipline. Cette force démocratique est le moteur même de l’association.

Repas du soir – Menu – AG IAPC 2014

 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE IAPC DU 5 AVRIL 2014 À VICH

MENU DU SOIR

Auberge de Duillier

Pour les amis qui s’inscrivent au repas du samedi soir

Nous sommes heureux de vous annoncer que nous avons réussi
à négocier très favorablement un menu tout compris avec vin, eau minérale et café.

Prix exceptionnel: CHF 62.- tout compris

Détail :

 Terrine du chef avec salade

***

Charbonade à gogo
Bœuf ou cheval ou panachée avec viande blanche

***

Dessert

***

Y compris : Pinot noir du château de Duillier
Café et eau minérale

IL EST IMPÉRATIF DE VOUS INSCRIRE SUR LE DOODLE DE L'AG LE PLUS VITE POSSIBLE

http://doodle.com/h6eidg824957fkcc

 * Si vous n'êtes pas encore inscrit c'est le moment !

* Si vous êtes déjà inscrit sans le repas du soir et que vous voulez
quand même participer à ce repas, vous pouvez revenir sur votre
inscription et la modifier.

Le mot du président 2013-2014

A tous les membres IAPC, membres du SwissATV et sympathisants

L'année s'est correctement déroulée et a été particulièrement mouvementée. Cependant, le résultat est probant. L'IAPC a prouvé qu'elle est une association stable et représente bien les radioamateurs de toutes les passions.

Comme les temps sont particulièrement durs pour trouver des motivations prêtes à prendre des responsabilités associatives, les membres du SwissATV ont dû renoncer à leur statut d'association, car il leur a été impossible de constituer un nouveau comité complet. Pour leur venir en aide et pour sauvegarder les activités du SwissATV, l'IAPC a fait jouer son système démocratique du règlement intérieur, qui lui permet de constituer des groupes techniques nouveaux, pour autant qu'ils soient animés par des membres IAPC. Fort de cette règle de fonctionnement, il a été possible de proposer au SwissATV d'accueillir leurs membres et leurs activités dans le cadre des groupes techniques de l'IAPC. Sauf désistement préalable, les membres du SwissATV deviendront donc tacitement membres de l'IAPC à l'AG 2014. Quasiment à l'unanimité, les membres présents à l'AGE du SwissATV ont accepté de dissoudre l'association et de rejoindre l'IAPC en respectant les règles dictées par les statuts et le règlement intérieur.

Cette année sera déterminante pour l'IAPC, non content de fêter ses 25 ans d'existence, dans le déploiement d'une très grande modification structurelle. Un nombre conséquent de nouveaux membres prendront part à la vie de l'association et une très grande imbrication technique va naître dans les domaines touchant la télévision numérique, la radio numérique et les réseaux informatiques par radio qui relient tout ceci. Le virage technologique passant immanquablement par les disciplines digitales, il ne nous manquait que l'image ; voilà qui est fait grâce à la venue de l'ATV dans l'IAPC.

De multiples négociations, projections sur l'avenir et temps investi m'ont passablement occupé cette année pour défendre les intérêts de l'association et de ses membres. J'espère que tous verront à juste titre que notre association a vraiment le « vent en poupe » et qu'elle mérite qu'on s'en occupe avec brio. Il est nécessaire que les membres, chacun à son niveau, s'investissent pour faire voguer notre beau navire et donc je vous demande à tous d'apporter votre petite pierre à l'édifice.

Sur le plan technique, une modification globale du réseau RLAN est actuellement en cours, ceci dans l'objectif d'une interconnexion avec le réseau HAMNET des divers services IAPC en relation avec la phonie et l'imagerie numérique, la sécurité et le maintien énergétique en cas de coupure électrique, le management informatique et la redondance des ressources informatiques. Des équipes formées à ces disciplines fonctionnent bien à l'IAPC et les objectifs sont clairs, ce qui nous permet d'aller vers les technologiques futures.

La participation de l'IAPC à certains événements faisant connaître le radio-amateurisme fait aussi partie des activités de l'association. De ce fait, nous avons participé en 2013 à la démonstration du réseau RLAN IAPC en établissant deux links successifs sur 30 km qui fournissaient Internet à tout le site de Fort L'Écluse lors du week-end des étoiles. Cette démonstration a parfaitement démontré la mobilité des moyens radioamateurs. Nous continuerons sur cette voie de démonstration chaque fois que ce sera possible, afin de faire connaître mieux encore le radio-amateurisme.

Les divers rapports techniques seront diffusés dans le document annuel de l'IAPC, mais une chose est certaine : nous manquons encore de personnes pouvant s'occuper des divers dossiers techniques à traiter, surtout dans la partie sauvegarde énergétique.

Comme annoncé dans la newsletter de janvier 2014, l'assemblée générale se déroulera le 5 avril 2014 à Vich (VD) et s'étendra sur une journée entière. Il est à noter que cette journée se déroulera en trois temps : le matin réservé à la partie administrative, suivie d'un repas sur place à midi, puis les conférences techniques l'après-midi. Cette journée est ouverte à tous. La participation aux conférences et au repas de midi (CHF 20.- ou pour nos amis français, € 16.-) sont sur réservation par Internet. Il est à noter que, pour les non-membres, une participation de CHF10.- ou € 8.- sera demandée pour assister aux conférences de l'après-midi, sachant que nous devons louer la salle communale de Vich pour la journée.

Cette journée sera riche en passions diverses et nous nous réjouissons tous de cette concentration d'OM's. Un super marché aux puces sera animé par de multiples OM's qui, d'après ce que j'ai déjà entendu, garniront d'objets très intéressants leurs étals.

La commémoration des 25 ans de l'IAPC et des 20 ans du SwissATV fera l'objet de quelques flashbacks durant le repas de midi.

Voilà chers amis ! Je me réjouis de vous voir nombreux lors de cette superbe journée qui sera la nôtre et suis fier de vous y inviter.

Bien à vous.

Rodolphe Schöneburg HB9VAB
Président

Ordre du jour AG IAPC 2014

ORDRE DU JOUR

Assemblée générale IAPC du samedi 5 avril 2014 (ouvert à tous)
inscription :
ici

Salle communale de VICH (VD), Suisse

Partie officielle LE MATIN 10H00

  • Accueil des membres.
  • Acceptation du PV de la dernière Assemblée générale.
  • Admissions des nouveaux membres et radiations.
  • Présentation des nouveaux membres au comité (déjà annoncés).
  • Lecture des différents rapports.
  • Décharge au comité pour les différents rapports administratifs.
  • Élection des vérificateurs aux comptes.
  • Fixation de la cotisation pour 2015.
  • Allocution du président sur la situation de l’association. (HB9VAB)
  • Allocution du président SwissATV HB9AZN (association dissoute et rattachement à l’IAPC).
  • Budget prévisionnel. (HB9DVA)
  • Appel aux personnes désireuses de rejoindre le comité IAPC.
  • Propositions individuelles (délai 25.03.14, échu).

NB : le comité se représente globalement et les tâches seront réparties selon la procédure statutaire.

Repas de midi & marché aux puces

Allocutions diverses quant aux deux anniversaires que nous fêtons : IAPC 25 ans – SwissATV 20 ans

Partie technique L’APRÈS-MIDI 14H00

  • Projets IAPC en cours, les enjeux d'une infrastructure IP HAMNET, quelques éléments de concept GRIU,  (HB9VAB)
  • Présentation « Du studio à la maison, le chemin de croix d'un signal DVB-x », Mathias Coinchon, EBU Technology & Development (HB9UFQ) & Stan Roehrich (HB9FGI)
  • Présentation d’un concept pour créer son propre hotspot D-Star (HB9IBI)
  • Démonstration d'un système DATV-DVBT sur un micro computer Rasberry PI (HB9DUG)
  • Démonstration d'un émetteur DATV multi-standards DVB-S/S2, DVB-T (HB9DUG)

A partir de 19h00 (comme de coutume)

Pour ceux qui souhaiteraient poursuivre les discussions en soirée, un repas est prévu ; en principe c’est la « charbonade » (non financé par l’IAPC). le menu est ici

Votre inscription est encore possible jusqu'au 4 avril 2014 (pré-réservation effectuée mais il y a encore de la place).

Comment nous rejoindre et stationner (attention: nouveau trajet compte tenu de travaux routiers en cours !) :

Invitation à l’AG IAPC 2014

INVITATION

A tous les membres IAPC, membres du SwissATV et sympathisants,

Chers amis membres IAPC, SwissATV et sympathisants,

Comme chaque année, nous nous retrouverons le jour de l’Assemblée générale. Pour un grand nombre de passionnés de technologies radioamateurs, cette journée est aussi un marqueur de bonne humeur et d’amitié. De plus cette année, le rattachement du SwissATV à l’IAPC nous fait prendre encore plus conscience du rôle essentiel et prépondérant de l’association.

Nous nous réjouissons de vous accueillir cette année encore le samedi 5 avril 2014 à Vich (VD) dès 09H00 pour le café et les croissants, début de l’AG à 10H00 (voir l'ordre du jour et le mot du président).

Votre présence est particulièrement importante, la nouvelle venue étant l’ATV, nos passions s’étant largement agrandies à l’IAPC, cette superbe journée d’échange et d’amitié restera sans nul doute inoubliable. Nous fêterons aussi les 25 ans de l’IAPC et les 20 ans du SwissATV.

La journée se déroulera en trois temps : le matin la partie officielle, le repas de midi et l’après-midi les conférences techniques animées par plusieurs orateurs. Enfin en soirée, hors manifestation, pour les irréductibles, « la charbonnade traditionnelle », toujours sous le signe de la bonne humeur (il sera possible de commander autre chose).

Pour les personnes qui n’ont aucun moyen de transport personnel, j’attire votre attention sur le fait que nous pouvons organiser le transport en co-voiturage au lieu de l’AG, ceci depuis Genève et depuis la gare de Gland. Cependant, il existe aussi les transports publics depuis la gare de Gland. Pour ceci, veuillez nous envoyer un email jusqu’au 2 avril 2014 minuit.

Pour participer à cette journée, il est impératif de vous inscrire « nombreux » sur Internet avant le 30 mars 2014 :

Remplissez le formulaire Doodle : http://doodle.com/h6eidg824957fkcc

En vous remerciant par avance d’encourager l’IAPC à promouvoir le radio-amateurisme, je vous prie d’accepter, chers amis, mes plus cordiales 73.

Georges HB9RZN
Secrétaire

PS : les cotisations en retard et celles de 2014 seront encaissées sur place.

Nouvelle activité à l’IAPC « ATV »

Nouvelle activité à l'IAPC "ATV"

Conformément au règlement intérieur du fonctionnement de l’IAPC, j’ai le plaisir de vous annoncer officiellement la constitution d’un nouveau groupe technique au sein de notre association.

Ce nouveau groupe a une spécialisation magnifique, celle de l’ATV.

En effet, l’assemblée générale extraordinaire du SwissATV qui s’est tenue ce jour 9 novembre 2013 à Vich près de Gland, a voté en un seul tour la dissolution de leur association pour se rattacher en tant que groupe d’intérêt technique à l’IAPC.

Ce nouveau groupe technique SwissATV est donc constitué d’un nombre conséquent d’OM’s qui ont préférés rejoindre une entité associative stable, plutôt que de continuer avec un état associatif défaillant dû à la proposition d’un nouveau comité trop restreint.

Pour notre association, cette venue de nouveaux membres apportera encore plus de diversités disciplinaires et je me réjouis des échanges tant humains que techniques dû à l’effet de cette agrégation, qui sera assurément riche en amitié, en expériences, en activités et en corrélation technique.

Ce groupe confie donc  l’ensemble de sa structure, sa trésorerie et ses membres, à la bienveillance de l’IAPC.

Il a été convenu, selon la décision du comité en place de l’IAPC, que la trésorerie du SwissATV restera dévolue aux activités de l’ATV et que les membres du SwissATV deviendront par défaut membres standards de l’IAPC et ceci sans distinction particulière.

Le comité sortant du SwissATV assurera la passation officielle lors de la prochaine AG 2014 de l’IAPC.

Les membres du SwissATV qui ne voudraient pas rejoindre l’IAPC pourront le faire par écrit avant l’AG IAPC 2014 auprès du comité sortant du SwissATV ; sans cet écrit, les membres SwissATV deviendront automatiquement membres de l’IAPC.

Il a été précisé que l’AG annuelle de l’IAPC s’en verra modifié, car elle se tiendra sur une journée entière et qu’un buffet sera servi à midi entre la partie officielle (le matin) et les présentations techniques (l’après-midi). Comme de coutume à l’IAPC, l’entrée restera libre aux non membres, mais il leur sera peut être demandé un petit droit de participation pour les présentations techniques  sous forme d’une somme symbolique, ceci pour couvrir les frais de location de la salle et certains frais divers.

Pour l’IAPC et les autres activités techniques rien ne change, même pas sur le plan statutaire. Nous serons seulement plus de membres et le comité de l’IAPC se grèvera d’un ou plusieurs nouveaux membres pour représenter cette nouvelle activité IAPC, dénommée « Groupe SwissATV IAPC ».

Pour les membres du SwissATV rien ne change non plus sur le plan des activités qu’ils déploient déjà et j’espère vivement que nos membres actuels  leur réserveront un accueil plus que chaleureux.

En vous remerciant de la confiance que vous me témoignez, je vous présente, chers membres de l’IAPC, mes plus cordiales 73.

Rodolphe Schöneburg HB9VAB
Président IAPC

Lorsque tout va mal

Une prise de conscience face aux dangers qui nous guettent sur le plan énergétique, dangers climatiques et l’humanité trop dépendante des technologies et de son confort.

Le dernier chaînon !

·        Lorsque l’électricité est coupée.

·        Lorsque les télécommunications sont coupées

·        Lorsque la nature s’est déchainée.

·        Lorsque les secours sont débordés.

·        Lorsque les ressources techniques subsistantes sont en panne ou occupées.

·        Lorsque la population ne peut plus s’informer, faire savoir ou appeler au secours.

·        Lorsque certaines personnes manquent à l’appel.

·        Lorsque l’acheminement des secours est disparate.

·        Lorsqu’il faut des équipements et des spécialistes en transmissions.

Les radioamateurs suisses !

·        Un noyau actif de plusieurs centaines d’hommes et de femmes partout en Suisse.

·        Des équipements de relayage radio couvrant quasiment la totalité du pays.

·        Des équipements personnels fonctionnels dans chaque canton car utilisés journellement.

·        Des opérateurs radio expérimentés dans l’exploitation de stations de radio autonomes et en réseaux.

·        Une maîtrise parfaite des transmissions et des protocoles.

·        Large maîtrise dans les technologies de la téléphonie, des flux numériques de toutes sortes y compris vidéo, météorologie, coordination des secours, etc…

·        Des hommes et des femmes de métier dans de nombreux domaines : sécurité, télécom, informatique, génie civile, mécanique, social, médical, secourisme, humanitaire, événementiel… etc


L’implication des radioamateurs avec leurs réseaux de communications représentent la bonne solution pour faire le complément à la faiblesse des réseaux de transmissions étatiques en cas d’événement majeur.

Groupes radio – Interventions – Urgences – GRIU – HAMNET

Les radioamateurs, des acteurs indispensables dans notre société

Rien ne sert de courir, il faut partir à point ; comme le dit très justement Monsieur de la Fontaine. Encore faut-il que l’opérabilité soit reliée et coordonnée. Le point essentiel qu’il faut traiter est de relier les moyens de communications des radioamateurs car ils possèdent une force considérable sur le plan des disponibilités, du savoir-faire, ce sont des passionnés par ce qu’ils mettent en œuvre et ils ont une réelle utilité publique.

Cette évidence, déjà reconnue par un grand nombre de nations, peut apporter une incroyable efficacité si on l’utilise utilement. D’ailleurs, en y regardant bien, aucune puissance mondiale aussi riche soit-elle ne pourrait se payer un réseau sans fil pareil implanté quasiment partout.

En Suisse, les radioamateurs se démarquent d’année en année par leurs réalisations communautaires et notre pays est celui où le nombre de relais radioamateurs est le plus grand par rapport à sa superficie. Les outils sont là et ils peuvent devenir inter-opérants.

Suivez-nous dans notre démarche !

Groupes radio - Interventions - Urgence  « GRIU » par les radioamateurs suisses

But de l’organisation

1.       Mettre en œuvre des équipements de communications servant dans le cadre d’événements majeurs, de catastrophes ou pour des besoins d’événements temporaires.

2.       Mettre à disposition des moyens de transmissions pour les intervenants en cas d’urgence ou de nécessité évidente.

3.       Exploiter une structure radio, complémentaire aux services publics.

4.       Relier techniquement par radio des points nodaux de communications, eux même pourvus de relais de communications radioamateurs.

5.       Tisser un réseau de communications pouvant se passer d’Internet à l’échelon national.

Acteurs du projet

Partenaires invités au projet

1.       L’ensemble des groupements de radioamateurs désireux de s’investir pour leur région.
          (Y compris les sections de l’USKA – Union Schweizerischer Kurzwellen-Amateure).

2.       Le SWISS-ARTG Swiss Amateur Radio Teleprinter Group.

3.       L’IAPC-The International Amateur Packet Club.

4.      Les autorités qui adhèrent  à ce concept citoyen, les services industriels, les autorités communales, cantonales ou fédérales disposant de structures permettant au réseau de transiter par leurs points géographiques.

5.       Les associations et organismes de secourisme, tant sur terre, aéroportées, fluviales et lacustres.

6.       Les services de police, de protection civile et militaire dans un sens large.

7.       Les propriétaires d'infrastructures ou de bâtiments qui s'impliquent en offrant un emplacement pour les antennes.

Philosophie du projet et exploitation

1.       L’implantation du projet repose sur une cohésion où chaque partenaire amène sa pierre à l’édifice et fait preuve d’attitude citoyenne.

2.       Le HAMNET, qui est le squelette technologique du transport de communications, est basé sur une philosophie non commerciale  et ne doit pas dépendre d’aspect pécuniaire quant à son implantation, ceci pour préserver l’aspect de partenariats volontaires et pour défendre une pérennité non engendrée par des intérêts financiers.

3.       L’utilisation des réseaux de communications, en temps normal, relève de l’exploitation soumise à l’obtention de la licence de radioamateur au sens légal du terme. En cas d’événement majeur, l’utilisation par les autorités reconnues pour des secours en cas de catastrophes ou d’événements majeurs devient possible selon certaines conditions. Prioritairement, la protection civile appliquée par les communes en bénéficie.

4.       La surveillance continuelle du bon fonctionnement des systèmes de communications et d’informations est confiée aux radioamateurs suisses qui sont très impliqués dans l’exploitation journalière des réseaux. Cependant, des simulations de crises sont de mises pour vérifier régulièrement le bon fonctionnement des installations et les processus avec les intervenants potentiels, comme les organismes de secours et les structures de protections civiles.

5.       Les GRIU ont avant toute chose le devoir d’établir, de préserver et aider, grâce à leurs moyens très affutés en matière de communication. Ils exercent des actions simples et efficaces chaque fois que c’est nécessaire.

Le contenu des transmissions qui transitent par le concept HAMNET

1.       Transport de téléphonie numérique radioamateur, y compris en VOIP.

2.       Transport de téléphonie SIP VOIP réservé aux opérations d’urgences.

3.       Transport des flux audio et vidéo numériques radioamateurs et pour des diffusions temporaires d’utilité populaire.

4.       Transport Intranet et Internet filtrés pour des usages spécifiques.

5.       Liaison entre les nœuds de communications recevant des relais radio régionaux radioamateurs.

6.       Signalisation d’alarme, de surveillance, de stations météo, de balises radio et d’observation par caméras à des fins touristiques et pour des statistiques climatiques.

Les accords de partenariats avec les autorités locales, régionales et les propriétés privées

1.       Les accords doivent être pérennes.

2.       Les partenaires peuvent en tout temps soumettre des demandes afin que le réseau leur apporte des avantages en relation avec la protection civile et au bénéfice de la vie associative locale.

3.       Les partenaires sont des acteurs pleinement reconnus, quant aux activités qui découlent des GRIU et du HAMNET ; ils sont informés régulièrement des activités.

4.       Pour les infrastructures, un contrat de bail est obligatoire malgré que l’aspect financier ne soit pas traité.

5.       Les communes et autres instances sont citées dans les rapports à la collectivité.

Informations et communications

1.       A terme, un blog sera mis en ligne sur Internet et les informations seront comme aujourd’hui reprises dans www.radioamateurs.ch, www.iapc.ch, www.swiss-artg.ch

LE HAMNET

Dans sa définition technique intrinsèque, le HAMNET est un service de réseau de communication IP qui utilise la classe d’adressage 44.0.0.0 représentant 16,7 millions d’adresse IPV4 et qui appartient en exclusivité aux radioamateurs mondiaux, peuplés d’environ 4 millions de licenciés disséminés sur l’ensemble de la terre.

Cette particularité unique au monde dans l’ampleur de l’allocation d’adressage est une aubaine pour notre noble cause, celle de pouvoir expérimenter et appliquer de la haute technologie au bénéfice de l’ensemble de l’humanité.

Cependant, la venue de IPV6 est évidemment un avènement technique magistral et le réseau HAMNET est compatible avec cet avenir de topologie de réseau si proche.

Ceci expliquant cela, il était donc normal que notre vocation, notre implication et notre savoir-faire apportent à la communauté des avantages évidents, à savoir l’instauration de réseaux structurés par radio pouvant palier aux dangers de la possession commerciale, politique et stratégique au mauvais sens du terme.

Les conditions qui se dégradent sur le plan climatique, les insuffisances énergétiques programmées dans un délai relativement court, les déséquilibres de l’humanité et le gâchis des ressources naturelles, confèrent le besoin de contremesures en matière de communication, pouvant fonctionner de manière individuelle, sans Internet, et non gérée par des instances étatiques lourdes.

En effet, les services officiels ne peuvent pas garantir qu’en cas d’événement majeur, ils soient capables de disposer d’assez de moyens de communications valides. Un manquement se ferait alors sentir et les radioamateurs ont toute leur validité dans des situations de ce genre.

Le HAMNET est un réseau indépendant, raccordé par des moyens radios, maintenu par des spécialistes du monde de la radio et fortement impliqués dans les systèmes informatiques depuis déjà fort longtemps, comme c’est le cas pour l’IAPC et le SWISS-ARTG.

Le HAMNET est le complément numérique qui manquait encore aux radioamateurs. De par sa technologie de pointe, il est capable de transporter du son, de l’image, du WEB, de la messagerie, de la téléphonie, de la signalisation, de l’alarme, des infos météo etc. etc. etc.

Les services officiels s’étonnent déjà de cette opérabilité numérique souple et de son aspect neutre utilisant le plus possible le monde libre de l’Open Source en écartant vivement les travers de notre société conditionnée. Un avenir dirigé vers l’entraide civile et les services de caractères associatifs intelligents, le HAMNET est aussi un outil extraordinaire d’expérimentation, si précieux à la vocation des radioamateurs.

Actuellement:

Le réseau est opérationnel sur la région sud-ouest de la Romandie et sur une partie de la Suisse alémanique.

La mise en relation de ces deux réseaux est actuellement en cours et passera probablement par les régions de Longirod, les Pleïades et Mont-Pélerin sur Vevey, Froideville, le Weissenstein, le Niederhorn et le Titlis.

N’hésitez pas à poser des questions, car les mondes indissociables de la radio et de l’informatique offrent une multitude d’occupations qui correspondront certainement à votre intéressement personnel. Chaque personne est différente et chacun pourtant trouve passionnant tel ou tel sujet. Il y en a pour tout le monde. N’hésitez pas à venir renforcer nos rangs de spécialistes.

Rodolphe Schöneburg HB9VAB

Président IAPC

Weekend des Etoiles à Fort l’Ecluses

fort_l_ecluseChers amis,

Ce message d’informations est envoyé pour le Weekend des étoiles à Fort l’Écluse qui se tiendra ce samedi et dimanche 3-4 août 2013.

http://www.cc-pays-de-gex.fr/fortlecluse/IMG/pdf/weekendetoilesflyersweb.pdf

Ouverture samedi dès 11H00 jusqu’à dimanche soir 18H00
————————————————————————————————————————
Bonjour à tous,

Les radioamateurs seront présents, clubs « HB9G, F6KAR, F8KCF », l’IAPC a grandement participé à l’implantation de l’infrastructure technique en établissant un réseau RLAN qui distribuera dans tout le Fort les connexions informatiques, WiFi et téléphonique SIP et présentera aussi ses champs d’application techniques.

Venez nombreux apprécier cette symbiose avec le monde des astronomes amateurs, qui organise chaque année ce weekend d’observation et de promotion. Une station radio sera active sur plusieurs bandes et des animations intéressantes vous captiveront.

Venez en famille pour passer un moment hors du commun; la visite du Fort est aussi une attraction extraordinaire.

Pour tous les renseignements et nécessité d’atteindre les différentes associations, l’IAPC a organisé un numéro d’appel spécial, ainsi vous pouvez atteindre de l’extérieur les associations organisatrices, ainsi que les bénévoles qui participent à l’événement.

Les communications depuis le Fort sont gratuites à travers les services de l’IAPC sur tous les téléphones fixes français et suisses.

Nous nous réjouissons de vous voir nombreux.

Bien cordialement.

IAPC-The International Amateur Packet Club
Rodolphe HB9VAB
Président.

Propositions de modifications des statuts (AG IAPC 2013)

Voici les propositions de modifications des statuts émanant de la commission des statuts, qui seront soumises au vote lors de l’assemblée générale 2013.
Pour les modifications d'articles existants, la version actuelle et la version proposée figurent côte à côté.
Les minutes de la dernière séance publique de la commission sont disponibles sur demande auprès du président.

Le fil conducteur pour le vote sur ces propositions se trouve dans ce fichier (format PDF).

Article 5.1

Actuel Proposé

Le comité est composé au moins des personnes suivantes :

  • un président
  • un vice-président
  • un trésorier
  • un responsable de concessions
  • un secrétaire
  • un responsable technique
  • un manager surveillant du trafic
Le comité est composé au moins des personnes suivantes :
  • un président
  • un vice-président
  • un trésorier
  • un secrétaire
  • un responsable technique

 

 

Article 5.2

Actuel Proposé
Le comité devra toujours être composé d'un nombre impair de membres. Le nombre de postes au comité n'est pas limité. Si l'effectif est pair, la voix du président compte double en cas de votation.

 

Article 5.2bis (nouveau)

Ce point ne donne pas lieu à un consensus et est à trancher par l'AG :

Proposition 1 :

Les membres du comité sont élus individuellement à main levée par les membres présents lors de l'assemblée générale. Au cas où l'un des membres le désire, l'élection se fait à bulletin secret.

Proposition 2 :

Les membres du comité sont élus individuellement à main levée par les membres présents lors de l'assemblée générale. Au cas où la majorité des membres le désire, l'élection se fait à bulletin secret.

 

Article 5.4

Actuel Proposé
Le comité se réunit chaque fois que cela lui semble nécessaire. Ses séances sont en principes ouvertes aux membres, sauf en cas de décision qu'il estime devoir prendre en siégeant à huis clos et sous réserve de l'art. 7 du règlement intérieur de l'I.A.P.C. Le comité se réunit au minimum deux fois par an. Ses séances sont en principes ouvertes aux membres, sauf en cas de décision qu'il estime devoir prendre en siégeant à huis clos et sous réserve de l'art. 7 du règlement intérieur de l'I.A.P.C.
La possibilité est offerte aux membres de participer en tant qu'auditeur aux séances du comité en faisant une demande préalable au président, au plus tard 3 jours avant la séance. Les dates des séances du comité sont mentionnées sur le site Internet de l'IAPC et par un email au moins 10 jours à l'avance.

 

Article 9.4 (nouveau)

Pour respecter une notion de budget, l'assemblée générale adopte les projets de dépenses (budget relatif aux entrées de cotisations) pour l'année courante.

 

Mathias Coinchon (HB9UFQ), coordinateur de la commission des statuts