Invitation à l’AG IAPC 2013

Chers amis,

Comme chaque année, nous nous retrouvons le jour de l’Assemblée générale de l’IAPC ; cela est devenu une tradition pour un grand nombre de passionnés de technologies numériques radioamateurs.

Nous nous réjouissons de vous accueillir cette année encore le samedi 23 mars 2013 (voir l'ordre du jourle mot du présidentles propositions de modifications des statuts et le fil conducteur pour le vote sur ces propositions.

Cette année, votre présence est particulièrement importante, sachant que nous serons contraints de voter sur un point litigieux qui peut mettre en danger la stabilité de l’association.

La journée se déroulera en trois temps : la partie officielle, puis la partie technique, toujours aussi intéressante et animée par notre groupe technique ; enfin, en soirée, « la charbonnade traditionnelle », toujours sous le signe de la bonne humeur (il est possible de commander autre chose).

J’attire votre attention sur le fait que l’hôtel « Ibis », situé à proximité du local HB9G et du restaurant choisi, pourrait vous donner l’envie de rester en soirée avec nous et de repartir le lendemain.

En vous remerciant par avance de venir nombreux pour participer et encourager l’IAPC à continuer de servir la collectivité amateur, je vous prie d’accepter, chers amis, mes plus cordiales 73.

Georges HB9RZN
Secrétaire

 

PS : pour voter, les membres doivent être à jour de leurs cotisations, y compris celle de l’année en cours, selon les statuts de l’association. Ne pas oublier de prendre 60.- avec vous pour payer la cotisation 2013.

Ordre du jour AG IAPC 2013

 

ORDRE DU JOUR

Assemblée générale IAPC du 23 mars 2013

Il n'est pas nécessaire d’être membre IAPC pour assister à l’AG

Local HB9G
Ecole Cérésole
« Salle Claude Repond »
Chemin de la Vendée 31
1213 Petit-Lancy

De 14h00 précises à environ 18h30

Partie officielle

  • Accueil des membres.
  • Acceptation du PV de la dernière Assemblée générale.
  • Admissions et radiations de membres et élection d’un membre d’honneur.
  • Lecture des différents rapports.
  • Décharge au comité pour les différents rapports administratifs.
  • Élection des vérificateurs aux comptes.
  • Fixation de la cotisation pour 2014.
  • Présentation du président sur la situation de l’association. (HB9VAB)
  • Budget prévisionnel 2013-2014 relatif aux projets techniques et administratifs. (HB9DVA)
  • Présentation du rapport de la commission de révision des statuts. (HB9UFQ)
  • Vote.
  • Appels aux personnes désireuses de rejoindre le comité IAPC.
  • Propositions individuelles (à envoyer à jusqu’au 19 mars 2013).

Pause de 15 minutes

Partie technique

  • Présentation d’un réseau radio digital à l’échelon national et autonome d’Internet.
  • Présentation technique pour la prolongation énergétique des installations non desservies.
  • Améliorations et modifications D-Star.
  • Présentation technique APRS et reportage mission Strato (ballon sonde).

A partir de 19h00 (comme de coutume)

Pour ceux qui souhaiteraient poursuivre les discussions en soirée, un repas est prévu ; en principe c’est la « charbonnade » (non financé par l’IAPC).

Le nouveau lieu du gastro est « Le Commerce », 28 route de Chancy, 1213 Petit-Lancy, avec salle réservée, qui se trouve à 350 mètres du club HB9G (prix modérés et qualité au rendez-vous).

Prière de nous aviser par email à de votre présence au repas, au plus tard le 19 mars 2013.

Pour ceux qui restent dormir samedi soir à Genève, voici un lien utile, à 500 mètres du club HB9G :
http://www.ibishotel.com/fr/hotel-7289-ibis-geneve-petit-lancy/index.shtml

NB : Les membres du comité exécutif se représentant sont :
HB9VAB, HB9HLI, HB9DVA, HB9RZN, HB9BZA.

Les modifications de statuts proposées sont disponibles sur le site Internet de l’association.

Le mot du président 2012-2013

Chers amis membres de l’IAPC,

Tout d’abord, je vous remercie de votre fidélité à l’association qui, comme vous le savez, ne vit que grâce à vous, à la bonne volonté d’un comité très performant depuis de longues années et à un groupe technique aguerri qui entretient les installations destinées à la collectivité radioamateur.

Comme chaque année, je m’adresse à vous pour vous faire part des objectifs et vous fais une sorte de compte-rendu rapide de la vie de l’IAPC lors de l’année écoulée, qui a cette fois été particulièrement riche en enseignements plus ou moins positifs.

Commençons peut-être par les choses extrêmement positives.

Après l’assemblée générale 2012, comme je vous l’avais promis publiquement, le comité s’est réuni en conférence téléphonique afin d’apporter un renouveau relationnel auprès d’autres pôles d’intérêts se trouvant dans des associations de passionnés, proches idéologiquement de l’IAPC et des radioamateurs en général.

En effet, nous avons tous pu constater que le radio-amateurisme subit depuis un certain temps déjà un manque d’intérêt auprès des jeunes, et c’est fort regrettable. L’IAPC a donc décidé d’aller à la rencontre du public, ceci pour montrer le bon exemple aux radio-clubs et bien nous en a pris, car ce fut une très belle réussite.

Le monde de l’informatique libre touche de très près l’IAPC car nous utilisons journellement ce type de technologie, de manière personnelle ou pour faire fonctionner les installations automatiques de l’association. Un énorme vivier de personnes compétentes dans le domaine du logiciel libre est tellement proche des radioamateurs qu’il fallait absolument partager nos intérêts.

Les rencontres mondiales du logiciel libre RMLL à Genève étaient en effet une aubaine pour amorcer ce rapprochement. Tambour battant, nous avons donc concrétisé ce partage technologique et de sensibilités respectives en créant un magnifique stand au sein du boulevard du libre lors des RMLL, ceci en juillet 2012. Plus de 700 personnes se sont arrêtées devant notre stand, curieuses de ce qu’est le radio-amateurisme et probablement que des vocations sont nées pour de futurs radioamateurs.

Et ce n’est pas tout ! Pendant les RMLL, l’IAPC a partagé techniquement ses installations sur le site du Petit-Lancy HB9AR avec l’équipe « Broadcasting » qui offrait temporairement la diffusion d’une radio libre couvrant l’événement, ceci sur la bande FM. Grâce aux services de l’IAPC fournissant l’acheminement du flux sonore en streaming, il a été possible de couvrir parfaitement toute la zone urbaine de Genève, sans aucune interruption. Ce tour de force a largement été applaudi par la collectivité du logiciel libre et un petit bout de nos passions s’est ainsi fait connaître largement. Les deux stands, celui du groupe Broadcasting comme celui de l’IAPC, ont été considérés par le public et les organisateurs comme étant parmi les plus captivants et je tiens à remercier très vivement toutes les personnes qui ont pris de leur temps pour cette pleine réussite.

Il a pu être démontré sur le stand que les radioamateurs ne sont pas en reste quant à leur ingéniosité et leur faculté d’adaptation. Plusieurs logiciels libres sur Linux, totalement conçus par des radioamateurs, furent activés à la grande surprise de certains. Une station relais « hot-spot » D-Star basée sur le logiciel libre IRCDDB et du matériel conventionnel radioamateur ont suscité la curiosité et les QSO internationaux ont interloqué nombre de visiteurs.

Bref ! Le radio-amateurisme est un peu sorti de son mutisme face au public et j’espère bien que cette belle expérience saura prouver l’efficacité d’une telle action auprès d’autres associations que l’IAPC. De multiples domaines existent et regorgent de compétences; parfois elles sont très proches des radioamateurs de par leurs aspects techniques et passionnels ;  il suffit juste de sortir de chez soi et de se faire connaître.

Le groupe « Broadcasting » des RMLL a donc complètement intégré l’IAPC, à tel point d’ailleurs que deux nouveaux licenciés radioamateurs nous sont arrivés. Cette année, lors de l’AG 2013 de la section USKA Genève HB9G, avec qui nous partageons le local relais du Petit-Lancy, il a été décidé d’ouvrir la possibilité à l’association « Open Digital Radio » d’héberger une installation fixe d’émission radio FM, pouvant servir lors d’événements associatifs temporaires. Etant colocataires, l’IAPC, acheminant le flux du streaming et partageant son infrastructure, ainsi que HB9G se verront offrir des montants compensatoires pour l’entretien de leurs installations respectives au prorata du nombre de jours où la radio FM émettra dans l’année. Cette manne financière nous aidera aussi pour aller de l’avant dans un grand projet d’élargissement d’autonomie énergétique.

Le reste de l’année 2012 a été marqué aussi par diverses opérations techniques sur les installations. Plusieurs déplacements à la Barillette et à Onex ont été effectués sans difficultés particulières. Les rapports techniques vous en diront plus.

Il est à noter aussi que la partie informatique à Onex a subi une modification de taille, puisque le remplacement du serveur a dû être orchestré de manière préventive avant une catastrophe qui semblait imminente. Le rapport du responsable informatique vous en dira plus à ce sujet.

Le site de Tête-de-Ran est toujours arrêté et, au moment où j’écris ce texte, des pourparlers avec l’administrateur du bâtiment sont naissants. Je vous en dirai plus, du moins je l’espère, à l’assemblée générale 2013. Je vous rappelle que ce site est notre porte de communications digitales avec la Suisse alémanique et qu’actuellement nous sommes obligés d’utiliser Internet. Cette situation n’est pas souhaitable pour le futur, sachant que les radioamateurs doivent disposer d’installations le plus autonomes possible, ceci pour une éventuelle implication dans les secours en cas de catastrophe ou d’événements majeurs nous privant d’électricité. Certes cela n’arrivera peut-être jamais, mais il faut être prêts.

Dans le domaine de cette augmentation d’autonomie énergétique, comme narré dans le paragraphe précédent, le comité de l’IAPC aimerait cette année faire approuver en assemblée générale un projet visant à mettre en place des mesures techniques de prolongement énergétique en cas de coupure de courant ; il est donc indispensable que vous soyez tous présents à l’AG pour débattre de ce sujet épineux mais quasiment obligatoire, sachant que les radioamateurs ont leur rôle à jouer avec le « service radioamateur » tel que recommandé clairement par l’IARU.

Dans l’ensemble, les installations techniques de l’IAPC sont performantes, compte tenu des faibles moyens financiers dont nous disposons, mais elles manquent d’autonomie. Cette année, la réserve financière n’a pas dû être entamée et j’avoue être ébahi de cette technologie qui, malgré sa simplicité, est fiable et rend envieuses bon nombre de régions moins bien loties.

Au sujet des événements moins positifs, je dirais même assez destructeurs, nous avons vécu à l’AG 2012 des moments moins glorieux, émanant de quelques membres qui voudraient que l’association IAPC soit régentée par des statuts beaucoup plus restrictifs, visant à forcer le comité à être renouvelé sans possibilité de se représenter de manière tacite et à imposer des obligations budgétaires dignes d’une entreprise. Malgré la non-recevabilité des demandes lors de l’AG 2012, car hors délai statutaire, le comité en place n’a pas du tout apprécié ce style de méthodes, qui lui semblent destructives et inapplicables dans une association d’intérêts techniques pourvue uniquement de bénévoles qui donnent gracieusement de leur temps pour la communauté. À la limite des convenances, ces quelques personnes, que le comité respecte malgré cela, ont ainsi obligé le comité à mettre en place une commission de révision des statuts, ce qui fut fait démocratiquement. Malgré le surcroît de travail émanant de cette situation ubuesque, le comité actuel a travaillé au mieux pour aboutir à un résultat pour le bien de l’IAPC.

La commission de révision des statuts IAPC a été créée par le comité en regard de la mission qu’elle a reçue de l’assemblée générale 2012 et a fonctionné comme suit :

  • La première réunion a fixé les objectifs et lancé la recherche de membres présents à l’AG 2012 et qui n’avaient pas été impliqués dans le débat. Cette recherche de personnes neutres a débouché sur la nomination de membres n’ayant jamais fait partie du comité de l’IAPC, afin que ces personnes puissent être majoritaires face au comité en place, siégeant lui aussi à la commission.
  • La deuxième réunion a abouti à une ébauche de texte de révision des statuts.
  • La troisième réunion a été publique. Chaque membre a été avisé par email de cette réunion, qui n'a pourtant vu la participation que d’une seule personne supplémentaire, se disant colporteur de l’avis d’un grand nombre de personnes voulant rester anonymes... Curieuse situation ! Le texte des articles révisés a donc été composé collégialement lors de cette troisième réunion.
  • Il en résulte : un différend concernant la façon de voter à l’AG sur la réélection du comité, sur laquelle un consensus n'a pas pu être trouvé. L’AG 2013 devra donc se prononcer. Il est très important que vous soyez tous présents à l’AG cette année le samedi 23 mars, ceci pour décider de l’avenir de l’association qui, pour la seconde fois en deux ans, est mise en danger. Il faut savoir que les statuts actuels ont gouverné l’association pendant 24 ans sans aucun problème et, personnellement, je déplore les propositions avancées à l’AG 2012 qui, à mon avis, pourraient nuire gravement à l’IAPC, voir entraîner sa dissolution. Le reste du comité et la majorité de la commission de révision des statuts est aussi de cet avis.

Voulant m’excuser auprès des membres pour toutes ces tracasseries n’émanant pas du comité ni de la très grande majorité des membres, j’espère vivement que nous ne reparlerons plus en 2014 d’un tel sujet, car nous sommes tous lassés par ce genre de situation orchestrée par quelques personnes.

Je vous convie à nous retrouver le samedi 23 mars 2013 à 14h00. L’amitié que je vous porte à tous m’a enrichi tout au long de ces années et j’ai encore des choses à faire pour la collectivité avant de passer le flambeau à une personne compétente en qui les membres de l’IAPC pourront avoir une totale confiance.

Avec mes meilleures amitiés.

Rodolphe HB9VAB
Président

Bonne et heureuse année 2013 !

2013Cette année semble s’annoncer comme étant au maximum du cycle solaire actuel, ce qui nous espérons vous permettra de réaliser les DX les plus recherchés ou de bons scores dans les concours. Nous espérons aussi que vos réalisations et expérimentations vous permettront beaucoup de satisfactions, ces réalisations qui font la richesse de notre hobby.

Au plaisir de se rencontrer sur les ondes ou lors des activités des radio-clubs.

Radioamateur.ch et l’IAPC vous souhaitent une bonne année et bonne santé pour 2013 !

Radioamateur.ch vous souhaite une joyeuse nuit de Noël

OF0X

Radioamateur.ch et l’IAPC vous souhaitent une joyeuse fête de Noël. Même si la propagation un peu plus molle ces jours, nous espérons que ces quelques jours de congés seront peut-être mis à profit pour de beaux DX… Quoi qu’il en soit, en famille, avec des amis, à la station, de belles fêtes à toutes et à tous.

Photo: Le Ham’Noël chez OF0X. Cliquer sur la photo pour plus d’info…

 

Conseils de sécurité

Suite au récent piratage de notre site web, nous avons étudié comment cela a été possible. Des mesures sont prises par chacun qui collabore sur les différents systèmes informatiques de l'IAPC pour permettre d'éviter le plus possible ce genre de désagréable mésaventure. Il s'avère que, dans la majeure partie des cas, cela peut être évité en prenant quelques mesures élémentaires.

Nous souhaitons vous faire profiter de quelques recommandations de base pour vous permettre de sécuriser vos données personnelles. Nous disposons tous de divers comptes privés sur internet: mail, applications web comme Facebook ou autre site web perso, e-banking, etc. Pour diverses motivations, des hackers cherchent à s'emparer de vos données d'accès, soit pour usurper votre identité, soit pour effectuer des arnaques ou pour faire des activités commerciales illégales.

Même si Linux est considéré comme plus sûr que Windows, ces recommandations restent valables quel que soit le système d'exploitation, PC, serveurs ou smartphones confondus.

Voici ces quelques recommandations élémentaires:

  1. Quelle que soit l'application, un mot de passe personnel ne doit JAMAIS être transmis à des tiers. Remarque: Le gestionnaire de l'application, par exemple Google, Facebook, Swisscom, etc. n'aura jamais besoin de connaître votre mot de passe, que ce soit administrativement ou techniquement; il n'en a pas besoin ! Il est aussi important de le garder secret comme le numéro de carte de crédit ! Utiliser pour tous vos mots de passe au minimum 8 caractères, contenant au moins une majuscule, une minuscule et un chiffre. Veiller à ne pas utiliser des mots trop faciles à deviner. Utiliser des caractères aléatoires est la méthode la plus sûre.
  2. Utilisez des logiciels et un système d'exploitation à jour. Remarque: les mises à jour corrigent les failles de sécurité, rendant votre PC plus sûr.
  3. Ne pas conserver ses noms d’utilisateurs et mots de passe lors d’utilisation de son browser Internet.
  4. Ne pas conserver ses noms d’utilisateurs et mots de passe dans son gestionnaire FTP.
  5. Si vous utilisez un NAS ou le Cloud, Dropbox ou autre système de partage de fichiers, ne déposez jamais un fichier en clair contenant des noms d’utilisateurs et des mots de passe; seule une base de données keepass est raisonnable (logiciel libre). Remarque: Les formats de fichiers pdf, txt, Word, Excel, etc ne sont pas cryptés. Compresser avec zip ou rar n'est pas efficace sans ajouter une protection par un mot de passe. Le programme libre keepass est la meilleure solution pour stocker des information d'identification. http://keepass.info
  6. Ne pas conserver ses noms d’utilisateurs et mots de passe en texte dans son PC. Remarque points 2 à 5: Des programmes "malware" peuvent s'installer à votre insu simplement en surfant sur internet. Certains de ces programmes peuvent transmettre des données personnelles à des tiers, par exemple des mots de passe dans des fichiers en clair.
  7. Appliquez très régulièrement les mises à jour proposées pour votre CMS: Joomla, Spip, Wordpress, etc. Remarque: comme pour votre PC, les mises à jours corrigent les failles permettant à un attaquant de s'emparer de votre site.
  8. Sous Windows, installer un antivirus puissant, même gratuit: Avast, Avira, Microsoft Security Essentials par exemple.
  9. Sous Windows, installer impérativement un anti-malware performant; Malwarebytes en est un excellent. Remarque points 7 et 8: contrôler régulièrement que les mises à jour soient faites.
  10. Éviter absolument d’avoir les mêmes paramètres d’accès pour la base de donnée MySQL et l’administrateur de votre site. Remarque: certains hébergeurs lient les comptes ftp avec MySQL. Dans ce cas, changer ce mot de passe régulièrement.
  11. Ne pas envoyer des noms d’utilisateurs et mots de passe par Internet en clair. Remarque: utilisez par exemple keepass qui est crypté par une clé. Transmettre la clé dans un message séparé sans donner de détails ou mieux, la donner par téléphone ou par SMS.
  12. Ne copiez jamais vos données en clair sur une clé USB que vous pourriez prêter par la suite; même si vous l’effacez ou formatez la clé, il est facile de récupérer les données.
  13. N’offrez jamais un disque dur, même défectueux, à quelqu’un d’autre si vous y avez auparavant stocké vos données. Remarque points 12 et 13: même après un formatage, il est facile de récupérer les données. Le PC de la personne à qui on a transmis le disque ou la clé peut avoir des "malwares" qui peuvent transmettre vos données personnelles à des tiers, permettant la prise de contrôle de votre site web ou votre boîte mail. Il existe des programmes qui permettent de brouiller les données du disque ou la clé USB mais ils ne sont efficaces qu'en faisant au moins 3 passes successives. La destruction physique du disque reste la solution la plus efficace.
  14. Attention aux Cybercafés ! Remarque: ces endroits sont connus pour être les pires endroits qui soient en matière de sécurité informatique. "Malwares", virus, "Key-loggers" sont monnaie courante. Dans la mesure du possible, démarrer le PC sur une distribution "live" de Linux et vérifier que la souris et le clavier soient directement connectés par fils au PC sans passer par un boîtier intermédiaire. Si ce n'est pas possible, changez tous les mots de passe que vous avez saisis dans le cybercafé dès que possible sur un PC sûr. Si vous avez utilisé une clé USB, faire dès que possible un scan antivirus sur un PC sûr.

Enfin, pour conclure, si vous vous êtes malgré tout fait hacker votre site ou votre boîte mail, ne cherchez pas à entrer en contact avec le hacker ou à le provoquer; il sera plus fort que vous. Se contenter de changer les mots de passe, restaurer les données et mettre à jour sans faire de bruit est la meilleure solution.

Installation du certificat SSL pour le site de l’IAPC

Il est important que les mots de passe dans la partie membres du site de l'IAPC ne soient pas transmis en clair. Pour ce faire il a été choisi de crypter en utilisant SSL via une page https. Or les navigateurs ont adopté l'utilisation stricte de certificats officiels et dans le cas de notre site, il n'est plus possible d'avoir le bouton pour les accepter quand même. Ces certificats officiels sont chers, mais des solutions gratuites existent, mais nécessitent l'installation du certificat pour votre navigateur. Nous avons choisi l'autorité de certification CACERT qui répond exactement à ce dont nous avons besoin.

Ce document indique comment installer le certificat pour votre navigateur.

Les navigateurs Chrome et Internet Explorer utilisent la configuration centralisée de Windows, donc l’installation fonctionnera directement pour ces deux navigateurs web. Firefox utilise quant à lui sa propre configuration des certificats ssl qu'il est plus simple d'y installer. Mais dans tous les cas, cela reste une opération simple qui prend peu de temps. Une fois les certificats installés, ils resteront définitivement. Si vous réinstallez Windows, il faudra dans ce cas réinstaller les certificats.

 

Table des matières (cliquez sur le cas qui vous concerne)

Chapitre 1 : Installation pour Chrome et Internet Explorer (Windows)
Chapitre 2 : Installation pour Firefox (Windows et Linux)
Chapitre 3 : Installation pour Chrome (Linux Ubuntu et Debian)
Chapitre 4 : Installation pour Safari et Chrome (MacOS X)

 

Chapitre 1 : Installation pour Chrome et Internet Explorer (Windows)

Les captures d'écran proviennent de Windows 7 mais la démarche est similaire sous Windows XP, avec quelques fenêtres de moins.

Télécharger les deux certificats ci-dessous et les enregistrer à l'emplacement de votre choix, par exemple sur le bureau:
http://www.cacert.org/certs/root.crt
http://www.cacert.org/certs/class3.crt

Installer les certificats :

Double cliquer d'abord sur root.crt situé sur votre bureau.

Cliquez sur Ouvrir

Cliquez sur Installer le certificat

Cliquez sur Suivant

Sélectionnez Placer tous les certificats dans le magasin suivant puis cliquez sur Parcourir

Sélectionnez Autorités de certification racines de confiance et cliquez sur OK

Cliquez sur Suivant

Cliquez sur Terminer

Cliquez sur Oui

Répétez maintenant les mêmes étapes avec class3.crt.

C'est tout. Connectez-vous à nouveau sur http://www.iapc.ch (il peut être nécessaire de redémarrer le navigateur). L'accès membre se fera désormais sans erreur.

 

Chapitre 2 : Installation pour Firefox (Windows et Linux)
 

Si Firefox est votre navigateur par défaut, cliquez sur cette adresse: http://www.cacert.org/certs/root.crt
(sinon, faites-en un copier-coller dans la barre d'adresse de Firefox).

Cette fenêtre s'ouvre automatiquement :

 

Cochez Confirmer cette AC pour identifier des sites Web et cliquez sur OK.

Répéter cette opération sur cette adresse : http://www.cacert.org/certs/class3.crt

C'est tout.

 

Chapitre 3 : Installation pour Chrome (Linux Ubuntu et Debian)
 

Comme sous Windows, Chrome utilise une configuration centralisée au niveau du système d'exploitation.

Installez libnssl3-tools . Pour cela, faites un copier-coller dans une fenêtre terminal (CTRL-ALT-T) de la commande:
sudo apt-get install libnss3-tools

Téléchargez les 2 certificats :
wget -O cacert-root.crt "http://www.cacert.org/certs/root.crt"
wget -O cacert-class3.crt "http://www.cacert.org/certs/class3.crt"

Installez les certificats root et class3 :
certutil -d sql:$HOME/.pki/nssdb -A -t TC -n "CAcert.org" -i cacert-root.crt
certutil -d sql:$HOME/.pki/nssdb -A -t TC -n "CAcert.org Class 3" -i cacertclass3.crt

C'est tout.

 

Chapitre 4 : Installation pour Safari et Chrome (MacOS X)
 

Une description en anglais existe ici : http://wiki.cacert.org/FAQ/BrowserClients#Apple_Safari
N'ayant pas de Mac sous la main, nous ne pouvons pas décrire de façon détaillée. Nous acceptons cependant volontiers votre contribution à ce document et dans ce cas, merci de contacter directement HB9HLI.

Compte-rendu de l’AG IAPC du 24 mars 2012

Assemblée tenue dans la salle Claude Repond du local de HB9G au Petit-Lancy.

Membres présents (ordre de la liste de présence) : HB9VAB, HB9BZA, HB9RZN, HB9HLI, HB3YNV, HB9AIZ, HB9ESY, HB9VCO, HB9VBM, F5DJL, HB9EST, HB9AMO, HB9IBE, HB9DCM, HB9TUB, F5DN, HB9AXG, HB9VAI, HB9VBA, F1SMF + XYL Yvelise, HB9IAK, HB9DBB, HB9DRX, HB9IBI, HB9IBG, HB9DTX, HB9EWF, HB3YKO, HB9TLN.

Membres excusés : HB9IAM, HB9AKP, HB9AFP, HB9ICF, HB9IBR, HB9VAF, HB9AQN, HB9DVA, HB9ULG, HB9HFD, HB9AFI, HB9VAA, HB9SBY, HB9IJI, HB9DVD, USKA Valais.

PARTIE OFFICIELLE

Accueil des membres

Le président HB9VAB, Rodolphe Schöneburg ouvre la séance à 14h34, avec un peu de retard suite aux deux propositions personnelles de HB9IBI et HB3YKO.

En effet, en préséance, après relecture des statuts, nous constatons que ces deux demandes ne peuvent pas être prises en considération car les statuts de l’association imposent que les propositions de modification des statuts figurent sur l’ordre du jour, conformément à l’art 7.1 qui stipule que « une modification des statuts peut être proposée par chaque membre actif, membre d’honneur, association membre ou membre du comité. Elle doit figurer à l’ordre du jour ». Les demandes ne seront donc pas soumises au vote mais, par souci éthique, le président propose d’en reparler et promet d’ouvrir un débat dans les divers en fin de partie officielle.

Admissions et radiations de membres

Admissions: HB9DUG, HB9TPL et HB9ESF. Radiations : F1BGO, F1TDO et F6IQI, acceptées par l’assemblée pour raison de non règlement de trois cotisations annuelles. Démissions : HB9TWU, HB9IIY pour raison personnelle et HB9IBR pour raison de santé.

Acceptation du PV de la dernière assemblée générale

L’assemblée générale accepte à l’unanimité le PV de l’AG de l’année précédente.

Lecture des différents rapports

Lecture est donnée des rapports du trésorier (HB9VAF), des contrôleurs aux comptes (HB9EST), du secrétaire (HB9RZN) puis des rapports techniques : DX-Cluster HB9IAC-8 (HB9BZA), site web (HB9BZA), réseau packet radio (HB9BZA, HB9IBI et HB9HLI), réseau LAN et serveurs informatiques (HB9HLI), réseau RLAN (HB9IBI), APRS (HB9DTX, HB3YKO et HB9IBG).

On relève en particulier que le site de HB9IAP-13 (Tête-de-Ran) devra pour l’avenir être renégocié car il y a eu un changement de propriétaire.

Le texte intégral de ces rapports se trouve dans la section 2012 du classeur IAPC.

Décharge au comité pour les différents rapports administratifs

L’assemblée générale donne décharge au comité pour les différents rapports.

Élection des vérificateurs aux comptes

Sont nommés pour 2012-2013 : HB9EST (2ème année) et HB9TUB comme nouveau contrôleur.

Élection du comité

Suite à la démission du trésorier HB9VAF, Patrick HB9DVA (absent pour raison familiale) est d’accord de reprendre le poste.

Aucune personne supplémentaire ne se présente malgré la demande insistante de HB9VAB.

Le comité est donc réélu tacitement avec un nouveau trésorier.

Fixation de la cotisation pour 2013

L’assemblée ne souhaite pas de changement du prix de la cotisation pour 2013 car les finances sont saines grâce à de nombreux dons.

Propositions individuelles

Pour la forme, vu les propositions individuelles de HB9IBI et HB3YKO, le président relance comme promis le débat et demande que l’assemblée donne un éventuel préavis sur des modifications de statuts allant dans le sens des propositions.

Le président donne donc la parole à différents membres :

HB9IBI expose son projet de faire renouveler le comité tous les deux ans, rééligible une seule fois. L’assemblée n’abonde pas dans ce sens.

HB9VCO et HB3YKO proposent une AG extraordinaire. L’assemblée générale ne pense pas qu’une assemblée extraordinaire pour 2012 soit raisonnable, car le temps est trop court et il ne faut pas précipiter les choses en matière de statuts.

HB9BZA, HB9DBB et F1SMF considèrent trop restrictives les propositions et proposent des mandats renouvelables sans limitation du nombre de mandats.

HB3YKO propose de ne pas laisser des personnes au comité pour plus de 10 ans et défend une rigueur en matière de budget.

Quelques OM's, pour la plupart des anciens trésoriers d’associations, s’expriment sur le sujet et disent qu’effectivement il est plus facile pour un trésorier d’avoir un budget.

Certains membres du groupe technique s’expriment et communiquent qu’il est toujours difficile de tout prévoir en matière technique. La majorité de l’assemblée en convient en précisant qu’il faut faire confiance au comité et au groupe technique.

Du moment que les comptes sont clairs, c’est le principal disent la plupart des membres présents.

HB9HLI précise qu’il est inconvenant de pousser dehors des personnes qui font très bien leur travail car ça mettrait inévitablement l’association en difficulté. La majorité des membres présents abondent dans ce sens.

Les propositions individuelles de HB9IBI et HB3YKO peuvent être consultées dans ce fichier.

HB9IBG incite l’assemblée à changer le comité pour « avoir de l’air frais », puis quitte la séance discrètement ; les membres sont surpris.

Pour conclure, le président propose à l’assemblée un projet visant à créer une commission de révision des statuts, qui donnerait le résultat de ses travaux en 2013, en vue de les faire entériner par l’assemblée générale de l’année en cours. Ce projet est accepté par la majorité des membres présents, ceci sans refus catégorique. L'assemblée prie le comité d’organiser dès que possible cette commission et de la mettre en œuvre.

Divers

Sur demande de HB9IBI, le président demande à l’assemblée ce qu'il faut faire du matériel HF de la station IRB HB9AR. Faut-il vendre ce matériel ou pas ?

L’AG préfère confier au comité le devoir de créer une commission de travail au sujet de l’avenir de la station HF HB9AR, constituée de membres intéressés au projet. HB9BZA, F5DN, HB9TUB, HB3YNV et HB9VAB se présentent pour faire partie de ce groupe de travail.

L’assemblée confie donc à ces membres le projet HF contrôlé à distance.

PARTIE INFORMATIONS TECHNIQUES

Rapports et réalisations techniques 2011-2012

Ces rapports ont déjà été lus après ceux des membres du comité dans la partie officielle (voir plus haut).

Les projets techniques de l’IAPC

Les projets techniques de l’IAPC pour 2012-2013, allant dans le sens d’une consolidation énergétique des installations de l’IAPC, la remise en état des installations DV et DD de la Barillette, les expérimentations IRCDDB et les études de réalisations en vue d’une extension des réseaux de communication vers le reste de la Suisse par des faisceaux hertziens sont acceptés, personne ne s’y étant opposé.

Exposés sur la technologie IRCDDB (D-Star) et le HAMNET

HB9IBI explique avec précision les avancées technologiques en matière de D-Star et F1SMF apporte des explications fort intéressantes au sujet du système IRCDDB.

HB9DRX, représentant l'IAPC auprès du SWISS‑ARTG, nous commente avec des projections sur écran l’avancée du SWISS‑ARTG sur le réseau HAMNET et fait savoir officiellement à l’assemblée que l’IAPC travaille dans le sens d’une jonction entre la Romandie et la Suisse alémanique, visant à rendre autonomes d’Internet les moyens de communications numériques pour les installations non desservies des radioamateurs en Suisse. Le site de Tête-de-Ran étant remis en question, l’IAPC lui confirme que les travaux et les différentes démarches seront entrepris pour trouver une solution.

Exposition et explications sur les constructions « home made »

Différent petits modules Home made D-Star sont exposés au public.

Fin de l’assemblée à 18h05

Rolle, le 8 avril 2012
Le secrétaire HB9RZN, Georges Delaloye

Propositions individuelles pour l’AG 2012

 

Suite à la réception de propositions individuelles de deux membres, le comité de l'IAPC s'est concerté en urgence et a l'avantage de vous transmettre les propositions en question ainsi que ses prises de positions à leur sujet.

 

La discussion et le vote auront lieu lors de notre assemblée générale du samedi 24 mars 2012.

 

Vous trouverez ces informations dans le fichier PDF téléchargeable en cliquant ici.

Invitation à l’AG IAPC 2012

Chers amis,

Comme chaque année, nous nous retrouvons le jour de l’Assemblée Générale de l’IAPC ; cela est devenu une tradition pour un grand nombre de passionnés de technologies numériques radioamateurs.

Nous nous réjouissons de vous accueillir cette année encore le 24 mars 2012. Voir l'ordre du jour et le mot du président.

La journée sera ponctuée par la partie officielle, puis la partie technique toujours aussi intéressante et animée par notre groupe technique; enfin, en soirée, « la charbonnade traditionnelle », toujours sous le signe de la bonne humeur (il est possible de commander autre chose).

J’attire votre attention sur le fait qu’un nouvel Hôtel « Ibis » s’est construit à proximité du local HB9G et du restaurant choisi. Ceci pourrait vous donner l’envie de rester en soirée avec nous et repartir le lendemain.

En vous remerciant par avance de venir nombreux pour participer et encourager l’IAPC de continuer dans la voie fixée à servir la collectivité, je vous prie d’accepter, chers amis, mes plus cordiales 73.

Georges HB9RZN
Secrétaire IAPC

 

Nous vous serions reconnaissant de payer votre cotisation annuelle avant le jour de l'AG ou au plus tard ce jour là. La somme fixée pour 2012 reste inchangée, soit CHF 60.- ou, tenant compte du change, € 50.- Voici pour mémoire les coordonnées pour effectuer votre versement :

Pour les versements depuis la Suisse :

Veuillez effectuer, en francs suisse, votre versement sur notre CCP 12-23097-1 à l’aide du BVR ci-joint, ou donner un ordre de paiement en francs suisses auprès de votre banque sur le compte : IBAN CH86 0900 0000 1202 3097 1 (privilégiez svp les versements électroniques qui ne nous coûtent rien).

Pour les versements depuis la zone européenne : veuillez effectuer auprès de votre organisme bancaire un versement de type SEPA en €uro à l’intention des coordonnées IBAN ci-dessus, avec pour complément d’information le BIC POFICHBEXXX et l’objet de votre versement, par exemple coti-2012 F6xxx.

Ordre du jour AG IAPC 2012

ORDRE DU JOUR de l’Assemblée Générale IAPC du samedi 24 mars 2012

Entrée libre à toute personne, il n'est pas nécessaire d’être membre IAPC pour assister à l’AG

Ecole Cérésole
« Salle Claude Repond »
Chemin de la Vendée 31
1213 Petit-Lancy

De 14h00 précises à environ 19h00

Partie officielle

  • Accueil des membres.
  • Admissions et radiations de membres.
  • Acceptation du PV de la dernière Assemblée Générale.
  • Lecture des différents rapports.
  • Décharge au comité pour les différents rapports administratifs.
  • Élection des vérificateurs aux comptes.
  • Élection du nouveau trésorier.
  • Fixation de la cotisation pour 2013.
  • Propositions individuelles (à envoyer à  jusqu’au 20 mars 2012).

Pause de 15 minutes

Partie informations techniques

  • Rapports et réalisations techniques 2011-2012 (exposés des responsables techniques).
  • Les projets techniques de l’IAPC.
  • Exposé sur la technologie IRCDDB (D-Star) et le HAMNET.
  • Exposition et explications sur les constructions « home made ».
  • Questions diverses.

A partir de 19h00 (comme de coutume)

Pour ceux qui souhaiteraient poursuivre les discussions en soirée, un repas est prévu ; en principe c’est la « charbonnade » (non financé par l’IAPC).

Le nouveau lieu du gastro est « Le Commerce », 28 route de Chancy à 1213 Petit-Lancy, avec salle réservée, qui se trouve à 350 mètres du club HB9G (prix modérés et qualité au rendez-vous).

Prière de nous aviser par email à   de votre présence au repas, au plus tard le 21 mars.

Pour ceux qui restent dormir samedi soir à Genève, voici un lien utile, à 500 mètres du club HB9G.
http://www.ibishotel.com/fr/hotel-7289-ibis-geneve-petit-lancy/index.shtml

NB : Les membres du comité exécutif se représentant sont : HB9VAB, HB9HLI, HB9RZN, HB9BZA, HB9IBI.

Le mot du président 2011-2012

Chers membres IAPC, sympathisants et chers membres du club HB9G,

Ce mot est exceptionnellement diffusé également en assemblée générale de HB9G, car l’association genevoise  a particulièrement été en symbiose avec le groupe technique de l’IAPC lors de  cette année 2011 – 2012.

Le traditionnel mot annuel du président de l’IAPC, qui apporte en principe une petite note positive en début d’année, sera cette année légèrement plus mitigé. La raison en est  une attitude circonspecte, relevant visiblement d’un intéressement restreint de la collectivité face aux efforts immenses déployés à son intention. Fait probablement dû en partie à une information trop restreinte de la part des clubs et associations, IAPC comprise. La communication en cours d’année devrait être plus intense sous forme de newsletters et informations sur les sites web des clubs.

Nous sommes dans la vingt-troisième année d’existence de l’IAPC et c’est la première fois que l’engouement fléchissant des OM’s nous a contraint d'intégrer d'autres associations à nos actions afin de pouvoir maintenir leur ampleur. La raison en est simple : les radioamateurs ont manifesté en 2011 une sorte de léthargie face aux nouveautés technologiques que soutient l’IAPC dans ses activités techniques. Cette situation est fort dommageable pour notre hobby car il s'agit du fruit même de la passion du radioamateur. Un effort est à faire de ce côté et un regroupement de compétences est nécessaire entre les différents mouvements, clubs et associations, pour ne pas laisser notre passion vieillir et devenir finalement désuète.

Nonobstant le travail conséquent effectué par l’équipe de développement des relais D-Star, le constat de lente déperdition de l’intérêt pour le radio-amateurisme laisse à penser que les clubs doivent impérativement créer des synergies entre eux et ouvrir des centres de compétences dans les diverses spécialités de notre hobby, ce qui aurait pour impact de mieux flatter la jeunesse et d’assurer la relève. Cependant, il est à noter que le réseau D-Star se développe en Suisse romande avec la venue de trois nouvelles installations en 2011, dans les cantons de Vaud, Fribourg et Valais, ce qui nous conforte dans notre participation à ce virage technologique prometteur. Ces installations de relais devraient petit à petit, en fonction des moyens financiers et opportunités de sites, devenir des points D-Star très appréciés par la collectivité.

En juillet de l’année écoulée 2011, un très gros travail a été effectué par une poignée d’OM’s du groupe technique ; elle a réussi avec brio une transformation régionale de taille sur le réseau d’acheminement de données. En effet, l’ancien réseau 2.4 GHz a été remplacé par un réseau en 5 GHz qui permet maintenant de satisfaire aux connexions à très haute vitesse des services IAPC, incluant les services web, le D-Star ainsi que la distribution de l'Internet à HB9G, à la Barillette, à Onex et au site de contests du Salève, lui-même géré par un de nos membres collectifs, F8KCF. Cette collaboration interclub a démontré qu’il est possible, et même indispensable, de fusionner les intérêts de tous et qu’en fait l’appartenance à un club en particulier reste assez futile lorsqu’il faut avancer et produire pour la collectivité.

A cela, il faut ajouter que ce nouveau réseau 5 GHz est la première étape d’une « dorsale » (HAMNET) qui devrait traverser la Suisse dans les années à venir, grâce à une collaboration avec le SWISS-ARTG qui développe de son côté une infrastructure en Suisse alémanique. A terme, le réseau romand et celui d’outre-Sarine devraient être interconnectés, rendant ainsi complètement autonomes d’Internet les transmissions de données entre radioamateurs à l’échelon national, voire au-delà.

La sécurité civile ne devrait pas rester insensible à la possibilité d’intégrer les radioamateurs à leurs réseaux indépendants en cas de catastrophe et nous permettre de bénéficier de sites ainsi que d’autres avantages.

Toutefois, concernant le HAMNET, nous en sommes encore assez loin car nous manquons cruellement de moyens financiers et d’autorisations OFCOM. L’union faisant la force, un aboutissement est cependant fort probable sur le plan administratif, d’après les contacts établis officiellement par le SWISS-ARTG.

Le centre névralgique d’Onex, qui est donc à la croisée des chemins de notre nouveau réseau de faisceaux hertziens régionaux, reçoit et transmet journellement une très grande quantité d’informations nécessaires au bon fonctionnement des équipements non desservis.

Grâce au soutien de l’association HB9G, qui a contribué à hauteur de CHF 1000.- en 2011, s'ajoutant au budget propre de l'IAPC, il a été possible d’acquérir l’ensemble du matériel nécessaire pour fournir aux locaux du club USKA genevois un accès haut débit à Internet par le réseau RLAN IAPC (Radio LAN).

Dans un avenir proche, l’IAPC va chercher à établir des partenariats pour concrétiser un réseau de transmission de données indépendant d’Internet, visant aussi à s'affranchir autant que possible du réseau électrique et à posséder une tolérance de panne relativement élevée. Dans cette optique, je vous convie tous à prendre contact avec l’IAPC afin de nous aider à créer un grand mouvement de solidarité dans cette direction et ainsi encourager certaines passions, talents et motivations.

En remerciant l’ensemble des personnes qui, au cours de l’année 2011-2012, nous ont permis d’atteindre les buts fixés, je vous prie d’accepter, chers amis, l’expression de la reconnaissante de la collectivité pour tout leur dévouement ainsi que mes amitiés sincères.

Rodolphe Schöneburg HB9VAB
Président IAPC

Extension du réseau D-Star vers le Valais

Bonjour à tous,

Le 20 avril l'association IAPC, représentée par votre serviteur, a été reçue par les membres de HB9Y et HB4FL à Savatan. Un grand merci à tous les participants pour ce chaleureux accueil, parfaitement orchestré par HB9DVD Marc qui a tout fait, et plus encore, afin que les activités techniques de l'IAPC en D-Star soient présentées au noyau dur des actifs de sa région. Charly HB9ADJ sera donc notre contact officiel pour cette collaboration inter-club ( http://hb9adj.ch ).

En toute amitié, des prises de paroles basées sur la spontanéité et sous forme d'échanges d'opinions  se sont dégagées en réunion. Il est à noter que, comme je le supposais et malgré eux, les OM's du Valais et du Chablais n'avait pas été assez informés sur les fondements, les possibilités et la pratique d'utilisation du réseau D-Star. Des idées reçues erronées sur divers aspects ont donc pu être éradiquées et une petite analyse s'est déroulée dans le calme et avec camaraderie. La radicale diminution des coûts d'implantation, vu les développements OM's en la matière, a créé satisfaction et grand étonnement.

A la fin de cette soirée, l'ambiance a suscité diverses questions et a dévoilé des intérêts divers, par exemple : sur l'aspect global de l'expérimentation, sur l'intérêt technique pure et la sociabilité visant à attirer d'éventuels jeunes, qui seraient captivés par les nouvelles technologies. Bref ! Une nouvelle génération de radioamateurs, comme nous le constatons dans le reste de la Suisse romande et à travers l'accueil de nouveaux membres IAPC.

Certes, la nostalgie que représente la magie de la radio, telle que nous la connaissons, tout au moins les seniors, se voit quelque peu chahutée.  Malgré cela  et unanimement, les gens sont conscients que le virage technologique est bien là et qu'un retour aux sources a peu de chance de séduire la majorité des jeunes.

Il a aussi été relevé l'aspect similaire à un réseau social que représentent les relais radioamateurs qui peuvent s'interconnecter entre eux par le biais d'Internet ou d'une backbone en IP. Il a été souligné et compris la différence entre Echolink et le réseau D-Star; l'imbroglio a donc été dissipé. L'aspect associatif du réseau D-Star n'a pas manqué de séduire, car il va absolument dans le sens d'une lutte pour éviter l'isolement des OM's sur des réseaux privés ou disséminés sur trop de relais restant souvent muets. Le fait de pouvoir réunir des relais à certaines heures, afin de ranimer les contacts, a vraisemblablement été bien ressenti.

La formule de débat ouvert, comme celle qui a eu lieu à Savatan, est un modèle à répéter auprès des autres collectivités qui ne sont pas encore couvertes par le réseau D-Star. Les associations concernées n'ont qu'à organiser et le groupe technique IAPC se fera un plaisir de renouveler cette expérience si sympathique et positive.

Nous en sommes tous conscients, la panacée n'existe pas, mais tenter d'améliorer tant la sociabilité que les activités radioamateurs est toujours un plus qu'il ne faut jamais négliger. Ceci nous conduit donc à collaborer avec nos amis Valaisans et Chablaisiens en les aidant activement pour concrétiser le virage technologique précité.

Il est prévu de débuter par un Hotspot IRCDDB placé à l'Aiguille, pile à la verticale en dessus de Lavey-Village. L'infrastructure est déjà présente, la bâtisse, le mât et même Internet... Que vouloir de plus pour réussir ? Les zones couvertes sont le Chablais vaudois et valaisan, ainsi que la vallée du Rhône de Villeneuve à Vernayaz (près de Martigny).

Pour la suite, on pourrait imaginer un même Hotspot à Roc-Blanc assurant la couverture du Valais central et un autre en dessus de Leysin (La Berneuse) pour couvrir la région des Préalpes jusqu'aux Diablerets, les vallées transversales du Chablais valaisan et le bord du lac Léman au pied du Grammont.

Deux indicatifs du club valaisan sont disponibles, plus un troisième réservé pour la première réalisation à l'Aiguille (HB4FL), ce premier Hotspot se trouvant sur terrain militaire. Cliquez ici !

En vous souhaitant bonne réception de cette information, je vous prie de croire, chers amis, à ma sincère amitié.


73 QRO - Rodolphe HB9VAB
Président IAPC

Un réseau cohérent pour les relais radio en Suisse romande

Chers amis OM's,

Je m'adresse à vous du fait d'un piètre bilan sur l'occupation des relais radio en Suisse romande. Afin d'améliorer l'exploitation du réseau des relais dans notre région, tant en analogique qu'en D-Star, il est évident qu'il ne faut pas occulter les possibilités de relier occasionnellement ces relais entre eux et de les interfacer avec le réseau numérique mondial de façon coordonnée. Cette année, les responsables des relais seront d'ailleurs conviés à une réunion, afin de voir l'avenir des communications relais sous un jour meilleur.

D'autre part, il est évident que les utilisateurs D-Star radio ou DV-Dongle conversent facilement sur le réseau radio numérique mondial et ce n'est pas un euphémisme puisque ce virage technologique fonctionne très bien. De plus en plus, les OM's s'équipent en D-Star et l'IAPC étend le réseau en fonction des moyens financiers disponibles. Cependant, de très bons relais analogiques sont là et il faut les activer; il serait dommage de voir s'éteindre autant de belles réalisations. L'IAPC va dans ce sens et propose un projet de cohésion. De plus, avec des réseaux de relais plus occupés, on gagne que les OM's ont tendance à dégager sur des fréquences simplex pour les conversations bi-latérales; ceci est bien car il faut occuper les bandes comme chacun le sait.

Ce faisant, les utilisateurs en D-Star et les utilisateurs en radio analogique pourraient parfaitement correspondre à l'échelle mondiale ou régionale étendue, ceci sans devoir toucher aux installations des relais analogiques existants. La connexion des relais analogiques au réseau numérique se ferait par des passerelles radio clientes en semi-duplex; donc rien à bricoler sur les sites des relais existants. Voilà de quoi réjouir les responsables des relais.

Il ne faut pas comparer ce projet à celui d'Echolink car il est fondamentalement différent; il n'oblige pas l'utilisation du DTMF à tout va, car le système serait géré par les responsables des relais. L'IAPC rappelle quelle n'impose rien mais qu'elle se place là comme une plateforme numérique d'interfaçage, comme le serait un service public mais au bénéfice de la collectivité des radioamateurs.

Dans cette optique, je vous prie de prendre connaissance de ce qui se fait dans le domaine au Canada. Voici les URL :

http://www.irlp.net

http://www.va3uv.com/freestar.htm  

https://allstarlink.org

Il est donc possible d'identifier sur un serveur à l'aide d'une connexion SIP n'importe quel relais sur le réseau numérique mondial. Les relais analogiques et le réseau D-Star pourraient donc être réunis épisodiquement selon le principe de la conférence. Ces conférences identifiées sur un serveur Asterisk, comme n'importe quel partenaire numérique, permettraient des communications entre les utilisateurs de tous types de relais. En pratique, IRCDDB D-STAR est très utile pour gérer le routage puisque le système est libre d'inscription car dynamique; les relais analogiques deviendraient donc des passerelles radio greffées aux conférences.

La porte est donc ouverte pour créer des grandes conférences entre tous les relais ou groupes de relais et ainsi désenclaver les utilisateurs de radio analogique dans certaines tranches horaires programmables.

Ce challenge est la meilleure manière de rendre cohérent le trafic international à travers le réseau de relais actuellement sous-occupés.

En vous remerciant d'apporter votre pierre à l'édifice technique, afin que les installations non desservies soit mieux exploitées, je vous prie d'accepter, chers amis, mes cordiales 73.

Rodolphe Schöneburg HB9VAB
Président IAPC

Newsletter IAPC – Janvier 2011 – Spécial Barillette

Journal de la Barillette 2010

 Voici un résumé des travaux effectués en 2010 à La Barillette, retraçant l’engagement de l’IAPC pour apporter à la collectivité des performances nouvelles dans l’utilisation du réseau phonie numérique D-Star.

Actuellement, nous pouvons dire que la station de montagne est correctement agencée et que la période de test touche à sa fin, puisqu’elle dispose des trois bandes équipées. Un nouvel équipement a été mis en service:  HB9IAC B, qui est un module relais UHF sur 439.5875, shift -7.6, ce module couvrant quasiment le même territoire que l’émetteur VHF, mais comblant passablement les trous rencontrés par celui-ci. HB9IAC C est le module VHF sur 145.7625, shift -600, couvrant lui aussi le même zone que l’émetteur UHF et comblant aussi les trous rencontrés par celui-ci. A force d’essais et de mesures, il s’avère que le relais UHF couvre mieux la ville de Genève et la région d’Etoy, ainsi que la partie sud-est du canton de Genève. HB9IAC A, quant à lui, est un point d’accès en 23 cm permettant l’interconnexion au réseau data IAPC, celui-ci sur 1292 MHz.

Des travaux techniques importants sur la qualité du filtrage (cavités) ont été obligatoires vu la proximité des équipements du centre émetteur Swisscom et l’énorme champ HF à large bande sur ce site. Les résultats sont très satisfaisants et les performances des relais sont au rendez-vous.

Il faut souligner aussi l’énorme travail d’aménagement du local qu’il a fallu faire dans le sous-sol, car la structure en bois commençait à pourrir. Nous avons dû découper une partie du plancher et le consolider, puis le recouvrir par une nouvelle couche de bois. Des structures en bois ont été fabriquées pour loger les équipements de monitoring, ainsi que pour recevoir les nouvelles batteries ; nous disposons maintenant sur ce site de 240Ah de capacité, afin de pallier aux coupures de courant électrique. La partie électrique a complètement été revue car elle était trop faible pour recevoir les nouveaux équipements. Tous les appareils radio et informatiques sont donc maintenant alimentés en basse tension, pour éviter les dommages dus à une alimentation secteur très variable et soumise à de grandes surtensions occasionnées par la foudre.

L’alimentation du site en réseau Internet est assurée par un link en 5 GHz avec la plaine. La caméra visant les Alpes a été réglée et elle retransmet une photo renouvelée toutes les 2 minutes, qu’il est possible de contempler sur la page d’accueil du site www.iapc.ch.

Les photos des travaux sont disponibles dans notre partie albums photos et il vous suffit de cliquer sur ce lien pour les visionner.

En 2011, nous apporterons encore des modifications sur ce site, principalement axées sur une augmentation de la vitesse du faisceau hertzien 5 GHz, un probable remplacement de la caméra qui se fait vieille et la rationalisation du réseau packet-radio, en y regroupant l’ensemble des services pour le bassin lémanique. En ce qui concerne les locaux, nous achèverons leur réfection en y posant un revêtement de sol.

Tout en vous transmettant les meilleures 73 du groupe technique de l’IAPC, nous vous invitons à être présents le jour de l’AG annuelle qui se tiendra le samedi 19 mars 2011 à 14 H au local du club HB9G, voir les documents.

Le Président : Rodolphe Schöneburg HB9VAB

 

Instruction de versements pour les OM’s français

Suite à des problèmes récurrents de débits non autorisés sur notre compte au Crédit Agricole de Douvaine, nous avons dû nous résoudre à fermer ce compte.

Le montant de la cotisation peut maintenant être versé sur notre compte en Suisse avec des frais minimes (de l'ordre de 0.35 € pour l'expéditeur et le destinataire) pour autant qu'il soit effectué comme virement SEPA. Le versement doit obligatoirement être effectué en euros pour pouvoir bénéficier de ce système. Un calcul du montant de la cotisation en euros sera effectué au début de chaque année en fonction du taux de change effectif à ce moment.

Pour l'année 2013, le montant de la cotisation se monte à EUR 50.--

Voici les autres informations nécessaires pour remplir votre ordre de virement :

Bénéficiaire :
Nom : International Amateur Packet Club
Rue/N° : Case postale 2435
NPA/Localité : 1211 Genève 2
Pays: CH (Suisse)
IBAN (compte) : CH8609000000120230971

Banque du bénéficiaire :
BIC (SWIFT) : POFICHBEXXX
Nom : Swiss Post - PostFinance
            Nordring 8
            CH 3030 Bern

Attention :

  1. Sur la formule de paiement, n'omettez pas de mettre en remarque votre indicatif  et le motif de votre versement.
  2. Assurez-vous que votre ordre sera exécuté comme virement SEPA, faute de quoi les frais facturés sont exorbitants !

Selon décision du comité IAPC de janvier 2011, les cotisations sont à verser avant la date de l'Assemblée générale annuelle. Alternativement, le montant peut être réglé au trésorier lors de la dite assemblée.