DARC Kurse

Der DARC bietet derzeit interessante Kurse an, zu denen man sich aktuell auch noch anmelden kann. Folgende Kurse sind noch offen:

  • QO-100-Praxis-Seminar
  • Antennensimulation mit 4nec2
  • Überraschendes zu Monopol- und Vertikalantennen + Demonstrationen mit dem Antennensimulationsprogramm MMANA
  • Antennen-Seminar

Interessenten orientieren sich bitte auf der Seite des DARC über Inhalt und Konditionen. Es gibt leider keine Vergünstigungen für USKA-Mitglieder.

Link: DARC-Seminarangebote

Link: USKA-Agenda


Zur USKA-Academy: Weiterbildungs-Seminare mit ähnlichen Themen bietet unsere USKA-Academy an. Deren Tätigkeit ruht leider, bis wir einen Nachfolger des bisherigen Organisators Martin Klaper HB9ARK gefunden haben. Daran Interessierte mit Organisations-Begabung und Verständnis für neue Technologien melden sich bitte beim USKA-Präsidenten oder bei der Geschäftsstelle.

Der Beitrag DARC Kurse erschien zuerst auf USKA.ch.

Les 30 ans de l’IAPC ont été fêté hier à Vich (VD)

Comme de coutume une journée est organisée chaque année à la même période par l’IAPC pour son assemblée générale et présenter les facettes de l’activité radioamateur en lien avec l’association. 46 personnes venues de France et de tout les cantons romands ont fait le déplacement à Vich.

Sur le plan statutaire, l’assemblée générale a permis de renouveler les mandats du comité, faire le bilan de l’année écoulée, les projets futurs et présenter les comptes de l’association. HB9VAB a évoqué l’importance de faire un appel aux dons pour financer les travaux futurs comme le changement des batteries défectueuses et les travaux d’extension du réseau HamNet.
L’IAPC publiera prochainement le PV en détail.

Le repas pris en commun dans un esprit convivial a permis à tous de partager un moment de discussion libre entre tout les participants.

L’après-midi était consacré à des présentations. En général se sont des présentations techniques mais pour une fois, la première ne l’était pas directement: M. Pierre Aubry, Chef de la Division protection de la population du canton de Vaud est venu nous parler de son département et de son souhait d’intégrer les radioamateurs dans le processus d’aide à la population en cas d’événement majeur. Reconnu de son utilité, Monsieur Aubry a évoqué le souhait d’organiser une réunion en commun avec les associations de radioamateurs présentes sur le canton de Vaud affin d’affiner ce que notre communauté peut apporter à la protection de la population du canton. Beaucoup ont profité de poser des questions très pertinentes qui ont été habilement répondues par Monsieur Aubry.

Puis HB9DVA nous a présenté le réseau HamNet tel qu’il est aujourd’hui. Chacun a pu remarquer l’avancement des travaux. Certains ont demandé quelle est l’utilité de ce réseau alors qu’internet existe déjà et qu’un appel aux dons a été demandé par le comité pour le financer. Sans rentrer dans les détails, chaque QSO sur un relais numérique (D-Star, DMR, C4FM ou interconnexion analogique) profite de ce réseau qui comporte des équipements pour transporter la voix ou toute autres données comme du texte, des images ou de la vidéo. Le financement de se réseau communautaire est nécessaire pour permettre cette interconnexion qu’elle soit confinée dans un réseau privé ou directement connecté à internet. Les radio-clubs qui disposent d’un local comme HB9G et HB9MM disposent déjà d’un accès au HamNet mis en place conjointement avec l’IAPC. Il leur permet d’y accéder et également sortir sur internet. D’autres groupes d’activité peuvent s’y connecter à condition que chaque groupe ou radio-club finance sa propre part pour se raccorder au réseau. L’avantage de cette méthode d’accès a été expliquée c’est en partie économique par rapport à un réseau en 4G. Son coût d’investissement est réparti sur la longévité de son utilisation, ce qui revient meilleur marché que n’importe quel abonnement 4G étalé sur plusieurs années. Le réseau permet aussi aux clubs de fournir des prestations sur ce réseau (Station Remote, SDR, etc.) en disposant des adresses IP fixes, ce qui est illusoire en 4G, aucun opérateur offre cette possibilité. Le réseau privé offre également des avantages liés à la sécurité des équipements connectés par rapport à leur exposition sur internet.
Le HamNet est également utile de façon événementiel, comme des expos radio, démos radio publiques, contests, etc. Pourquoi pas non plus pour de l’aide en cas d’évènements majeurs.


HB9DUG ensuite nous a expliqué comment débuter, écouter et émettre en SSB ou ATV sur le satellite géostationnaire ES’Hail2. Ce satellite commercial a été lancé ressassement pour la couverture TV du prochain Mondial au Qatar. Il dispose d’une charge radioamateur (QO Oscar 100) coordonné par l’Amsat DL. Comment, avec quels équipements et les pièges à éviter ont été abordés. Les absents ont toujours tort, mais pas cette fois ! L’IAPC mettra en ligne sa présentation prochainement.

Faire de de la DATV avec un RPI, le logiciel Portsdown et un LimeSDR,  L’état de la situation présenté par HB9AZN en 2017 a évolué rapidement vers une solution SDR et Pierre-André nous a expliqué ce qui a changé depuis et fort est de constater que ça évolue rapidement avec un peu plus de facilité. C’est win win !

Patrick HB9DVA est revenu à nouveau sur le HamNet pour présenter un projet permettant de se connecter dans la partie privée du HamNet en utilisant un VPN (Virtual Private Network). Pour ceux qui ne sont pas informaticiens, la solution qui a été présentée est composée par un RaspberryPI avec un système préinstallé sur une carte microSD. Le Wifi en hotspot, il suffit alors de le connecter avec un câble réseau à notre routeur internet domestique et le mettre sous tension, il se connecte tout seul au HamNet, en utilisant le réseau wifi du RaspberryPI cela permet d’accéder à tout les services dans réseau HamNet. Pas seulement réservé à la Suisse Romande, c’est prévu même au-delà une fois que l’interconnexion sera pleinement effective avec nos voisins. Pour ceux qui sont plus à l’aise avec l’informatique, il sera possible également d’accéder au HamNet sous la forme d’un logiciel à installer avec un profile de connexion.

Pour terminer les présentations, Michel HB9DUG nous a montré ce qu’est LoRa et propose aux membres hors du comité intéressés à développer le célèbre système d’internet des objets sur l’un de nos sites. Michel a acheté un kit de démarrage qu’il met à disposition pour celui qui souhaite démarrer un projet. On notera que de nombreuses possibilités pour notre activité radioamateur existent comme la transmission de données de télémétrie, météo, localisation, etc.

 

Après la remise de la salle communale de Vich, une vingtaine de participants se sont déplacés à Tartegnin pour le repas du soir. Les 30 ans de l’IAPC ont été dignement fêté au dessert avec un excellent gâteau aux fruits de la passion (radioamateur..) offert par Rodolphe HB9VAB.

Rédaction: HB9HLI pour Radioamateur.ch

 



Information importante:

Es’hail-2: à utiliser uniquement avec l’approbation de l’OFCOM !
OFCOM autorisation spéciale pour Es’hail-2

 

OFCOM autorisation spéciale pour Es’hail-2

Une demande doit être envoyée à l’OFCOM à l’adresse électronique suivante :

kf-fk  AT bakom.admin dot ch

La demande d’utilisation de la gamme de fréquences 2400 – 2410 MHz comme liaison montante satellite doit être précisée.

L’information comprend:

Indicatif et numéro de licence

Lieu (nom de lieu, adresse)

coordonnées CH (par exemple 2’600’000 / 1’200’000, nouvelles coordonnées)

Gain d’antenne (dBi)

Hauteur de l’antenne au-dessus du sol (m)

direction de l’antenne (°)

élévation de l’antenne (°)

adresse e-mail

Numéro de téléphone sous lequel l’opérateur peut être contacté pendant le fonctionnement du système

Le permis spécial est gratuit et sera traité rapidement et sans bureaucratie.

Merci à Charly HB9ADJ pour ces précisions.

Es’hail-2: à utiliser uniquement avec l’approbation de l’OFCOM !

Même en Suisse, l’enthousiasme pour Es’hail-2 est déjà grand. Mais attention: la bande de 13 cm ne peut pas être utilisée en Suisse comme ça. L’ article 6 du OOGC intitulé « Prescriptions concernant les radioamateurs » de la réglementation relative aux radioamateurs attribue une note de bas de page de 13 cm.

La bande de 13 cm ne peut être utilisée qu’avec l’approbation de l’OFCOM.

Il ne s’agit pas uniquement d’interférences éventuelles dans les réseaux WLAN, mais également d’interférences possibles d’utilisateurs de radio ayant un avantage principal sur cette bande.

Du point de vue de Es’hail-2, toutefois, le potentiel de brouillage est faible, car le satellite se trouve à 33 ° au-dessus de la Suisse. En général, on peut supposer que l’angle d’ouverture des antennes utilisées est d’environ 20 °. Aux distances appropriées aux points de réflexion naturels et artificiels suivants, il est probable que le potentiel d’interférence soit faible.

Néanmoins, une demande doit être faite à L’OFCOM avant que la liaison montante vers Es’hail-2 ne soit utilisée.

Mise à jour 12.12.2018

Grâce aux efforts de la liaison USKA avec les autorités, Bernard Wehrli-HB9ALH, l’OFCOM ajustera les conditions dans les prochains jours. 100 watts sont autorisés à la prise d’antenne. Les données seront affichées sur le site Web de USKA dans les prochains jours.

Mise à jour 07.12.2018

Pendant ce temps, USKA était en contact avec L’OFCOM à propos de Es’hail-2.

Étant donné que la bande 13M ISM compte de nombreux utilisateurs, L’OFCOM souhaite savoir exactement quelle station est active. Par conséquent, le processus d’approbation est nécessaire, mais cela devrait être fait rapidement et facilement.

L’OFCOM requiert les informations suivantes pour la demande d’autorisation:

* Indicatif d’ appel et numéro de licence
* Lieu (nom du lieu, adresse)
* Coordonnées CH
* Gain d’antenne (dBi)
* Hauteur de l’antenne par rapport au sol (m)
* Direction de l’antenne (°)
* Élévation de l’antenne (°)

L’approbation est accordée par défaut pour la gamme de fréquences 2400-2410MHz. La modulation et la bande passante sont autorisées en fonction de la licence.

Puissance de transmission max. PIRE 1000W . -> Cela signifie que les exigences CW / SSB sont satisfaites. Cependant, cette performance n’est pas suffisante pour DATV.

Les restrictions suivantes s’appliquent en général (énumérées dans l’autorisation):
* Seulement comme liaison montante satellite. (Remarque de HB9WDF: pas de diffusion terrestre)
* Les autres services ne doivent pas être dérangés.
* Il est obligatoire de tenir un journal de bord. (Remarque de HB9WDF: chaque transmission (même sans QSO) doit être enregistrée)
* Cette approbation est faite sous surveillance. L’autorité de délivrance des licences peut les révoquer à tout moment.

En ce qui concerne l’information de l’USKA et de l’OFCOM.

Autres commentaires de HB9WDF:

Les premiers radioamateurs ont reçu un permis. Il va sans dire que nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour éviter toute interférence avec d’autres services de radio. L’OFCOM doit évaluer de manière critique la performance de DATV au cas par cas. Je peux imaginer qu’un permis pourrait être délivré pour des stations dans des régions éloignées si les faits sont discutés en conséquence. (Eventuellement exception pour les stations de club).

En outre, il convient de noter que le permis est délivré en fonction de l’emplacement. Les activités portables ne sont donc possibles que si l’approbation préalable est obtenue de L’OFCOM.

Source : https://www.amsat-hb.org/es-hail-2-wichtig-zu-wissen

Merci à HB9ADJ pour l’info.