Visite du site de radiosondage Météofrance de Nîmes

Étant passionné par la météorologie, ceci a rapidement débordé sur les outils météorologiques liés avec notre activité de radioamateur et donc devenu chasseur de radiosondes quand l’occasion s’y prête. En juillet 2015 grâce à Giovanni HB9HFL, j’avais organisé pour les deux radioclubs neuchâtelois une visite du centre d’aérologie de Météosuisse à Payerne, où nous avons participé au décollage d’une radiosonde. Un souvenir inoubliable !

Fred, F5OZK est aussi un chasseur de radiosondes et entretient une chaîne Youtube sur cette activité qu’il exerce dans le sud de la France. Cette semaine, avec trois autres radioamateurs, il s’est rendu à Nîmes réaliser un magnifique repartage sur le site de radiosondage de Météofrance. Cette visite m’a permis de raviver le souvenir de juillet 2015, en même temps voir ce qui a changé depuis. Les ballons sondes ne sont plus lancés à la main, comme j’ai pu le voir à Payerne en 2015, se sont aujourd’hui des robots qui s’en chargent, autant à Payerne qu’à Nîmes. Cerise sur le gâteau, pour la première fois, Fred et son équipe ont assisté au départ d’une radiosonde pour la récupérer une centaine de kilomètres plus à l’est après avoir dépassé les 30000 mètres d’altitude.

Vous êtes passionné comme moi de météorologie, vous voulez savoir comment se fait et à quoi sert le radiosondage ? F5OZK vous montre tout ça dans sa vidéo avec trois collaborateurs de Météofrance. On y apprend aussi que l’activité des radioamateurs chasseurs de radiosondes est très appréciée pour les informations qu’ils retournent à Météofrance, sans oublier que chaque radiosonde récupérée, c’est un coin de nature qui est dépollué. Prêt ?

GNU Radio, radioconda nouvelle version

Ryan, le concepteur de radioconda, vient de publier une nouvelle version (radioconda-2021.07.27-Windows-x86_64.exe) de son logiciel intégrant le support des SDR Airspy R2/Mini/HF+ en addition aux SDR ADALM-PLUTO, Ettus USRPs, LimeSDR et RTL-SDR existants.

 

Bonne bidouille !

DVB-T, nouvelle version des graphes GNU Radio

Avec l’arrivée de la nouvelle version de radioconda (radioconda-2021.07.27-Windows-x86_64.exe), les graphes du récepteur DVB-T pour les SDR ADALM-PLUTO, Ettus USRPs, LimeSDR ont été mis à jour et un nouveau graphe pour le Airspy est mis à disposition.

Ces versions du graphe offrent, pour la modulation QPSK et Guard 1/32, les bandes passantes 125 KHz, 250 KHz, 350 KHz, 500 KHz et 1 MHz et intègre le contrôle du FEC depuis l’interface graphique (1/2,  2/3,  3/4, 5/6 et 7/8).

Une fois la constellation “lockée”, le Transport Stream (TS) est disponible sur UDP à l’adresse 230.0.0.1:10000 et sur TCP à l’adresse 127.0.0.1:10000.

L’AGC peut être déactivé en cliquant sur le block AGC2 dans le graph et en sélectionnant la fonction Bypass.

Il a été testé avec radioconda (GNU Radio 3.8.2) sous Windows 10. Pour l’émission avec un Portsdown 2020 équipé d’un Lime Mini.

Le flow graphe inclut un filtre passe-bande pour chaque bande passante (125 KHz, 250 KHz, 350 KHz, 500 KHz et 1 MHz).

Les fréquences de coupure basse et haute des filtres passante bande peuvent être ajustées avec les paramètres Low Cutoff Freq et High Cutoff Freq ainsi que la pente du filtre par Transition Width.

 

Airspy

Le fichier  .GRC     :     dvbt-airspy-rx-qpsk-fec-filter-v6

Le PDF du graphe :     dvbt-airspy-rx-qpsk-fec-filter-v6

 

ADALM-PLUTO

Le fichier  .GRC     :    dvbt-pluto-rx-qpsk-fec-filter-v6

Le PDF du graphe :    dvbt-pluto-rx-qpsk-fec-filter-v6

 

LimeSDR Mini

Le fichier  .GRC     :     dvbt-limemini-rx-qpsk-fec-filter-v6 

Le PDF du graphe :     dvbt-limemini-rx-qpsk-fec-filter-v6 

 

A suivre…

Un article intéressant qui décrit le fonctionnement du HamNet de l’IAPC

L’IAPC a mis en ligne un article intéressant qui explique ce que fait le réseau HamNet. Pour beaucoup de radioamateurs, ce réseau est perçu à tort comme un simple prolongement d’internet. C’est en effet une des possibilité de ce réseau IP, mais il y en a beaucoup d’autres et la connexion à internet n’est en fait qu’une simple option. Dans cet article il est fait une synthèse précise sur les projets, les travaux et expérimentations engagés par l’IAPC actuellement.

Suivez le guide, c’est par ici !

Photo d’illustration, ici les antennes du réseau HamNet de DB0MOT. Source Wikipedia.

Reportage de RTS La Première sur le radiosondage à Payerne

L’émission Le Grand Air sur RTS La Première a trouvé un très bon sujet en relation au nom de l’émission. Bastien von Wyss a participé à un lâché de ballon spécial « Le Grand Air » et s’est intéressé aux données récoltées par ces sondes. Son invité, Gonzague Romanens de Météo Suisse a expliqué ce que deviennent les radiosondes une fois leur vol terminé. Suvez le guide !

DVB-T, radioconda et LimeSDR Mini

Avec le regain d’intérêt pour l’émission au standard DVB-T grâce à son intégration par l’équipe de la BATC dans le Porstdown 2020 (LimeSDR) et le Porstsdown 4 (Adalm-Pluto) , GNU Radio intègre les blocs nécessaires  dans le répertoire Digital Television pour créer des émetteurs et des récepteurs aux standards DVB-S, DVB-S2, DVB-T et DVB-T2. Des exemples sont disponibles sous forme de fichiers .grc dans le répertoire GNU Radio.

Le fichier .grc ci-dessous est une adaptation de l’exemple du récepteur DVB-T pour l’utiliser avec un LimeSDR Mini. Le côté réception du graphe est primitif… Il n’y pas de contrôle automatique de la fréquence… 

Cette version du graphe offre, pour la modulation QPSK et Guard 1/32, les bandes passantes 125 KHz, 250 KHz, 350 KHz, 500 KHz et 1 MHz et intègre le contrôle du FEC depuis l’interface graphique (1/2,  2/3,  3/4, 5/6 et 7/8).

Une fois la constellation “lockée”, le Transport Stream (TS) est disponible sur UDP à l’adresse 230.0.0.1:10000 et sur TCP à l’adresse 127.0.0.1:10000.

L’AGC peut être déactivé en cliquant sur le block AGC2 dans le graph et en sélectionnant la fonction Bypass.

Il a été testé avec radioconda (GNU Radio 3.8.2) sous Windows 10. Pour l’émission avec un Portsdown 2020 équipé d’un Lime Mini.

 

 

Le flow graphe inclut un filtre passe-bande pour chaque bande passante (125 KHz, 250 KHz, 350 KHz, 500 KHz et 1 MHz).

Les fréquences de coupure basse et haute des filtres passante bande peuvent être ajustées avec les paramètres Low Cutoff Freq et High Cutoff Freq ainsi que la pente du filtre par Transition Width.

Le fichier  .GRC     :      dvbt-limemini-rx-qpsk-fec-filter-v5 

Le PDF du graphe :     dvbt-limemini-rx-qpsk-fec-filter-v5 

 

A suivre…

DVB-T, radioconda et ADALM-PLUTO

Avec le regain d’intérêt pour l’émission au standard DVB-T grâce à son intégration par l’équipe de la BATC dans le Porstdown 2020 (LimeSDR) et le Porstsdown 4 (Adalm-Pluto) , GNU Radio intègre les blocs nécessaires  dans le répertoire Digital Television pour créer des émetteurs et des récepteurs aux standards DVB-S, DVB-S2, DVB-T et DVB-T2. Des exemples sont disponibles sous forme de fichiers .grc dans le répertoire GNU Radio.

Le fichier .grc ci-dessous est une adaptation de l’exemple du récepteur DVB-T pour l’utiliser avec un ADALM-PLUTO  Le côté réception du graphe est primitif… Il n’y pas de contrôle automatique de la fréquence… 

Cette version du graphe offre, pour la modulation QPSK et Guard 1/32, les bandes passantes 125 KHz, 250 KHz, 350 KHz, 500 KHz et 1 MHz et intègre le contrôle du FEC depuis l’interface graphique (1/2,  2/3,  3/4, 5/6 et 7/8).

Une fois la constellation “lockée”, le Transport Stream (TS) est disponible sur UDP à l’adresse 230.0.0.1:10000 et sur TCP à l’adresse 127.0.0.1:10000.

L’AGC peut être déactivé en cliquant sur le block AGC2 dans le graph et en sélectionnant la fonction Bypass.

Il a été testé avec radioconda (GNU Radio 3.8.2) sous Windows 10. Pour l’émission avec un Portsdown 2020 équipé d’un Lime Mini.

 

 

Le flow graphe inclut un filtre passe-bande pour chaque bande passante (125 KHz, 250 KHz, 350 KHz, 500 KHz et 1 MHz).

Les fréquences de coupure basse et haute des filtres passante bande peuvent être ajustées avec les paramètres Low Cutoff Freq et High Cutoff Freq ainsi que la pente du filtre par Transition Width.

Le fichier  .GRC     :     dvbt-pluto-rx-qpsk-fec-filter-v5

Le PDF du graphe :     dvbt-pluto-rx-qpsk-fec-filter-v5

 

A suivre…

GNU Radio, conda et radioconda

Toujours à la recherche de solutions simples pour permettre aux OMs de se familiariser avec GNU Radio dans leur environnement habituel Windows, j’ai testé une nouvelle solution basée sur Conda avec radioconda.

Pourquoi Conda ? – Conda est un gestionnaire de paquets multiplate-forme (supportant Linux, macOS et Windows) qui facilite l’installation de GNU Radio, de ses dépendances et des modules hors-arbre dans un environnement autonome. Conda vous permet de créer des environnements indépendants avec leurs propres ensembles de paquets, et ces environnements sont séparés de votre installation système et des autres gestionnaires de paquets. Si vous avez eu des difficultés à installer GNU Radio par d’autres méthodes, si vous voulez utiliser GNU Radio avec d’autres logiciels de pointe disponibles sur conda-forge, ou si vous voulez essayer une nouvelle version sans affecter votre installation système éprouvée, conda est pour vous !

Pourquoi radioconda ? – Pour la facilité de mise en place de GNU Radio sous Windows. Cet installateur contient une collection de paquets radio logiciels regroupés avec le gestionnaire de paquets Conda, notamment GNU Radio et surtout pour la prise en charge des périphériques SDR et des bibliothèques de périphériques suivants : ADALM-PLUTO, Ettus USRPs, LimeSDR et RTL-SDR.

Pour ceux qui désirent approfondir le sujet, vous pouvez consulter le site GNU Radio à ce sujet :  CondaInstall et le site de Ryan Volk pour radioconda .

 

Installation de radioconda

L’installation de radioconda pour Windows est simple.

La procédure d’installation est documentée dans le document: radioconda-installation-v0.

Attention – Concernant l’installation des des bibliothèques de périphériques, si vous utilisez un LimeSDR Mini ne pas suivre la procédure proposée par Ryan qui est prévue pour le LimeSDR mais suivre celle proposée par Lime microsystems.

A suivre…

 

 

 

Week-End au Château d’Agiez

Toute l'équipe s'est retrouvée du samedi 12 juin 2021 dans la matinée au dimanche 13 juin 2021 dans l'après-midi.

Agréables retrouvailles, avec des échanges riches en nouveautés et en humour !

La propagation sur les ondes courtes n'était pas au rendez-vous. Malgré tout quelques contacts intéressants avec de petits moyens (Merci Matthias !)

Découvrez les QSO et quelques photos sur les onglets dédiés.

Travaux à La Bariette

Des travaux sont en cours sur les liens HamNet à La Barillette. De ce fait il y aura aujourd’hui quelques perturbations sur le réseau, notamment les relais D-Star et DMR. Les QSO locaux restent néanmoins possibles.

Ces travaux sont nécessaires pour permettre le maintient nos services malgré les travaux de maintenance sur les façades du bâtiment. Merci de votre patience, merci également aux personnes dévouées à cette tâche.

 

Meilleures 73’s. Pour l’IAPC, Dom, HB9HLI.

IARU Region 1 ATV Contest, 12/13 juin 2021

L’équipe de HB9TV  (HB9AZN Pierre-André et HB9DUG Michel) participera au concours de la Région 1 de l’IARU, le week-end du 12/13 juin 2021 depuis le Chasseron JN36GU (Jura 1600 m.  a.s.l.).

Elle vous propose d’établir une liste des participants comprenant l’indicatif de l’opérateur, le lieu (locator), les bandes exploitées, vds et quand, qui sera publiée ci-dessous. Les informations sont à envoyer à hb9dug@vtxnet.ch.

Participants

  • HB9TV
    le Chasseron JN36GU,  3 cm,  13 cm,  23 cm et  70 cm, vds 144.750 et 144.390
    samedi 12:00 UTC à dimanche vers 13.00 UTC

  • HB9AFO Michel
    Je participerai au concours et serai qrv durant les deux jours en fonction des qso à effectuer.
    QRV en DVB-S et DVB-T tous SR.
    – 430 MHz avec 30 Watts, pré-ampli et une très longue yagi
    – 1200 MHz avec 30 Watts, pré-ampli et une courte yagi
    – 10 GHz avec 10 Watts et parabole de 1m

    Je serai en fixe en JN36GN, qrv pour des qso en direct et via le Mont Blanc sur 10GHz.
    Si je peux remettre le son sur mon émission, je pourrai retransmettre quelques QSO sur Oscar-100 de temps en temps.
    Voies de service: 144,750 FM et DMR TG 9410
  • HB9IAM Pierre
    Depuis mon QRA en JN36BF, 3 cm,  13 cm,  23 cm et  70 cm, vds 144.750
    qrv les deux jours

  • F5AJJ Jean-Louis
    Depuis JN27LH, 13 cm,  23 cm et  70 cm
    qrv dimanche 9hoo – 11h30

 

 

ATV Contest 2021: règles et formulaire de participation

Cette année, le concours ATV de la Région 1 de l’IARU aura lieu le week-end du 12/13 juin 2021. Cependant, en raison de la crise du COVID-19, tous les participants ne seront pas en mesure d’atteindre leurs sites portables, et certains pourraient avoir le sentiment d’être désavantagés en ne pouvant opérer que de chez eux en raison des restrictions nationales. Pour répondre à ces préoccupations, comme l’année dernière, le concours se déroulera en 2 sections :

La section 1 sera réservée aux participants opérant à partir de leur domicile. Aucun changement de lieu ne sera autorisé pendant le concours pour les participants de cette section.

La section 2 s’adresse aux participants qui opèrent en dehors de leur QTH à tout moment pendant le concours. Donc, même si vous opérez à partir de votre domicile un jour et d’un emplacement portable le deuxième jour, si vous voulez ajouter les scores, vous devez vous enregistrer dans la section 2.

En dehors de ces changements, les règles sont celles énoncées dans le manuel VHF V9.01 de l’IARU-R1. Un extrait se trouve ici.

Veuillez utiliser la feuille de calcul normale et n’oubliez pas de sélectionner la bonne section sur la page de résumé. Les inscriptions doivent être soumises aux coordinateurs nationaux ou à atv@iaru-r1.org avant le lundi 28 juin.

Cours de préparation à la licence de radioamateur

Décidément, nos amis vaudois sont vraiment très dynamique en matière de formation.Logo HB9MM

Bravo à eux!

Cours de préparation à la licence de radioamateur

Les Radioamateurs Vaudois mettent sur pied un nouveau cours de préparation à la licence de radioamateur. Cette formation débutera le mardi 22 juin via l’application Zoom. Elle durera jusqu’en mars 2022. Elle est ouverte à toutes et tous et ne nécessite aucune connaissance de base.

Ce cours se base sur le livre de HB9CEM « Le Radioamateur, préparation à l’examen technique, manuel de référence 4ème édition »

Le prix est de CHF 300.-, livre compris et CHF 250.- pour les personnes possédant déjà le livre.

Une séance d’information est prévue le mardi 8 juin 2021 à 20h00 via Zoom.

Toute personne intéressée peut prendre contact à l’adresse mail suivante: .

source: http://www.hb9mm.com/

Rendez-vous sur l’air et sur toutes nos bandes …… !

Du 17 au 25 avril, retrouvez les opérateurs de l’indicatif spécial TM96WARD, sur toutes nos bandes HF, VHF, UHF mais aussi sur QO100 !La journée international des radioamateurs est fixée comme chaque année au 18 Avril mais le REF propose ce indicatif spécial sur une durée plus longue pour optimiser vos chances de contact en […]

Journée mondiale du radio amateurisme 18 avril 2021

 

Communiqué de presse

Journée mondiale du radio amateurisme 18 avril 2021

Le 18 avril 2021 est un grand jour pour trois millions de radioamateurs du monde entier, en effet ceux-ci célébreront le «World Amateur Radio Day». La Journée mondiale du radio amateurisme commémore la fondation, en 1925, de l’Union internationale des radioamateurs (IARU) organisation faîtière de toutes les associations nationales de radioamateurs. Des radioamateurs sont présents dans tous les pays du monde, à l’exception de la Corée du Nord.

Les radioamateurs sont des passionnés de technologie radio de tous âges. Pendant leur temps libre, ils s’intéressent à la technologie radio et à ses nombreuses et diverses applications.

Aujourd’hui, la communication sans fil est devenue indispensable. Où en serions-nous si nous n’avions pas de communication sans fil ? Pas de smartphones, pas de radio aéronautique, pas de liaisons radio avec les services de secours, pas de radiodiffusion (radio/TV), pas de liaisons par satellite, pas de radar météorologique, pas de radar pour le contrôle du trafic aérien, pas de systèmes de navigation tels que GPS, Galileo et autres, pas de WLAN/Wifi. Bref : Le monde high-tech d’aujourd’hui n’est pas pensable sans toutes ces technologies!
Bon nombre des technologies utilisées aujourd’hui trouvent leur origine dans les recherches et l’esprit inventif des radioamateurs.

L’intérêt pour les sciences et les technologies est particulièrement bien répandu chez les jeunes : Une curiosité naturelle qui les incite à connaître le fonctionnement des choses et quels sont les phénomènes physiques naturels qui peuvent représenter un progrès pour l’humanité.

Cette curiosité a amené les radioamateurs à leur hobby. Ils veulent connaître les bases techniques et scientifiques, ils veulent savoir comment fonctionnent les circuits
électroniques et comment les informations peuvent être transmises sur de grandes distances à l’aide d’ondes électromagnétiques.

Les radioamateurs sont les ambassadeurs des technologies de communication modernes. Ils ne sont pas de simples «consommateurs», ils comprennent le fonctionnement et la technologie et sont autorisés à construire, configurer et programmer eux-mêmes des appareils électroniques.

Pas moins de 11% de l’ensemble du spectre radioélectrique utilisable est depuis longtemps réservé à l’usage des radioamateurs pour leurs expérimentations. Les radioamateurs sont d’ailleurs les seuls à être autorisés par la NASA à communiquer par radio avec les astronautes de la station spatiale internationale (ISS).

Les avantages du radio amateurisme pour la société sont multiples : les jeunes acquièrent dans ce hobby des compétences qui les aident dans leur éducation et leur sont très utiles dans leur carrière professionnelle, ils sont très recherchés pour leurs connaissances orientées vers l’avenir ICT (Information and Communication Technology).«Quand plus rien d’autre ne fonctionne», en cas de catastrophe, les radioamateurs peuvent venir en aide auxautorités et à la population avec leurs réseaux radios. Les radioamateurs protègent même notre environnement : les radioamateurs ont tout intérêt à ce que l’espace électromagnétique reste propre. Ils interviennent partout où des équipements mal construits génèrent un électrosmog inutile et polluent ainsi l’environnement.

Les politiciens ont parfaitement reconnu l’importance du radio amateurisme et ont même créé une base juridique dans la loi révisée sur les télécommunications afin de simplifier les procédures d’octroi d’autorisations pour la construction d’antenne réservées aux radioamateurs. Ceux-ci s’engagent régulièrement dans le travail avec les jeunes, cela inclut des ateliers «TecDay» dans les lycées, ces activités sont coordonnés par l’Académie suisse des sciences techniques SATW. Pour les enfants en âge scolaire, les radioamateurs participent également aux parcs d’expériences «tun» dans les grandes foires publiques et assemblent avec eux un kit électronique. À chacun de ces événements, fiers à juste titre de leur réussite les écoliers ramènent chez eux un total de plus de mille kits qu’ils ont construits, Le «couronnement» de l’action en faveur de la jeunesse est sans contest le contact de l’école avec la station spatiale internationale (ISS) : les élèves discutent «en direct» avec les astronautes par radiotéléphonie lors d’un survol de l’ISS en Europe occidentale. Ceci est rendu possible à travers une station radio dotée d’une antenne performante exploitée par les radioamateurs.

Avec le développement technologique de ces dernières années, l’éventail des intérêts des radioamateurs s’est considérablement étoffé. Aujourd’hui, toutes les applications radios non commerciales et non officielles en font partie. Par exemple, l’expérimentation des méthodes de transmission numérique, de l’«Internet des objets» (IoT), de LoRa, des réseaux de données sans fil, des protocoles Internet, de la technologie des antennes, des circuits électroniques des émetteurs et des récepteurs modernes, des capteurs sans fil, de la radioastronomie, des ballons sondes, des robots télécommandés et bien plus encore. Les radioamateurs disposent même de leurs propres satellites, le plus récent est un satellite géostationnaire situé à 36 000 km au-dessus de l’Afrique.

Cent ans après son «invention» le radio amateurisme est et reste une activité de loisir technico-scientifique significative et passionnante. Nos nombreuses associations offrent des échanges animés, y compris à l’échelle internationale, un hobby qui contribue à relier des peuples !

On dénombre aujourd’hui en Suisse environ 5.000 radioamateurs, avec une tendance à l’augmentation.


Willi Vollenweider, Ing. El.dipl. EPFZ, Indicatif radioamateur: HB9AMC, Président de
l’union des amateurs suisses d’ondes courtes USKA (www.uska.ch), Tél 041 743 1880,
Tél mobile 078 769 6735.


Jean-Michel Clerc, membre du comité, Indicatif radioamateur: HB9DBB, représentant de
l’USKA en Suisse Romande, La Conversion VD, Tél. 021 791 23 23, mobile 079 791 23 23.

USKA Union des Amateurs Suisses d’Ondes Courtes – Ressort présidentiel – Chamerstrasse 117 – 6300 Zoug – www.uska.ch

SDRangel et DATV

Voilà quelques photos et commentaires sur mes essais de la dernière version de SDRangel : 6.8.0 sous Ubuntu 20.04 avec un LimeSDR Mini, une parabole de 120 cm équipée d’un LNB Outernet.

Cette version incorpore un démodulateur DVB-S et DVB-S2 ainsi qu’un modulateur DVB-S/S2 qui fera l’objet d’un prochain article.

Le démodulateur est basé sur le logiciel LeanSDR développé par F4DAV et l’utilisation du plugin est décrite en détail ici :  https://github.com/f4exb/sdrangel/tree/master/plugins/channelrx/demoddatv

Le démodulateur fonctionnant sans problème en local, je l’ai essayé dans un environnement plus difficile, la réception de transmissions en provenance de QO-100.  Pour mettre toutes les chances de mon côté, j’ai utilisé la version linux de SDRangel qui à la particularité de disposer, en option, d’un décodeur LDPC en logiciel pour la réception DVB-S2. Celui-ci permet de décoder des signaux avec un MER plus bas que -10 dB.

Pour que l’option SOFT LDPC fonctionne, il faut renseigner le chemin où se trouve l’exécutable du décodeur LDPC logiciel qui s’appelle ldpctool. Pour cela, un clic bouton droite de la souris sur le texte de l’option SOFT LDPC fera apparaître une fenêtre vous permettant de définir le chemin. Dans mon cas : usr/bin/ldpctool .

Pour me faciliter la sélection de la fréquence de réception, j’ai utilisé la fonction Delta Frequency du plugin du LimeSDR afin d’entrer directement la fréquence d’émission lue sur le QO-100 WB Quick Tune. Pour les détails, voir la documentation ici : https://github.com/f4exb/sdrangel/blob/master/sdrgui/gui/transverterdialog.md 

Merci à Edouard F4EXB et contributeurs pour cet outil fantastique.

Bonne bidouille !

 

Incendie d’un datacentre d’OVH à Strasbourg (suite et fin…)

Les suites de l’incendie du datacentre d’OVH à Strasbourg arrivent à leurs épilogues, la plupart des serveurs on pu être remis à leur clients dans des conditions diverses notamment en fonction des options de sauvegardes payantes prises au préalable par les clients.

Depuis notre dernier communiqué, selon son sysop Ricardo HB9RSA, les passerelles numériques de HB9VD ont pu être restaurées grâce à la sauvegarde hébergée dans le même datacentre. Il a donc fallu attendre le redémarrage de son serveur pour pouvoir atteindre le serveur qui contient les sauvegardes. C’est la raison de cette longue attente pour sa remise en route.
Le soucis d’adresse IP qui n’était pas juste dans la liste des réflecteurs D-Star est maintenant résolu pour XLX/DCS/XRF115A. Il suffit de mettre à jour les fichiers de hosts des réflecteurs, les PI-Star se mettront à jour automatiquement ou peut être forcé en cliquant sur « Mise à jour » dans le menu d’administration.

Dom. HB9HLI

DVB-T, GNURadio et Ettus B200

Avec le regain d’intérêt pour l’émission au standard DVB-T grâce à son intégration par l’équipe de la BATC dans le Porstdown 2020 (LimeSDR) et le Porstsdown 4 (Adalm-Pluto) , GNU Radio intègre les blocs nécessaires  dans le répertoire Digital Television pour créer des émetteurs et des récepteurs aux standards DVB-S, DVB-S2, DVB-T et DVB-T2. Des exemples sont disponibles sous forme de fichiers .grc dans le répertoire GNU Radio.

Le fichier .grc ci-dessous est une adaptation de l’exemple du récepteur DVB-T pour l’utiliser avec un Ettus B200.  Le côté réception du graphe est primitif, pas de contrôle automatique de la fréquence… 

Ce graphe offre, pour la modulation QPSK et Guard 1/32, les bandes passantes 125 KHz, 250 KHz, 350 KHz, 500 KHz et 1 MHz et intègre le contrôle du FEC depuis l’interface graphique (1/2,  2/3,  3/4, 5/6 et 7/8).

L’AGC peut être déactivé en cliquant sur le block AGC2 dans le graphe et en sélectionnant la fonction Bypass.

Cette version du graphe inclut un filtre passe-bande pour chaque bande passante (125 KHz, 250 KHz, 350 KHz, 500 KHz et 1 MHz).

Les fréquences de coupure basse et haute des filtres passante bande peuvent être ajustées avec les paramètres Low Cutoff Freq et High Cutoff Freq ainsi que la pente du filtre par Transition Width.

Une fois la constellation “lockée”, le Transport Stream (TS) est disponible sur UDP à l’adresse 230.0.0.1:10000 et sur TCP à l’adresse 127.0.0.1:10000.

Il a été testé avec GNU Radio 3.8.2 sous Ubuntu 20.04 et Windows 10. Pour l’émission avec un Portsdown 2020 équipé d’un Lime Mini.

 

Le fichier  .GRC     :    dvbt-uhd-rx-qpsk-fec-filter-v2

Le PDF du graphe :    dvbt-uhd-rx-qpsk-fec-filter-v2

 

Version V4.0 :  corrige le problème de la fréquence de réception qui n’était pas mémorisée.

Le fichier  .GRC     :    dvbt-uhd-rx-qpsk-fec-filter-v4 

Le PDF du graphe :    dvbt-uhd-rx-qpsk-fec-filter-v4

 

A suivre…

DVB-T, GNURadio et les RTL dongles

Avec le regain d’intérêt pour l’émission au standard DVB-T grâce à son intégration par l’équipe de la BATC dans le Porstdown 2020 (LimeSDR) et le Porstsdown 4 (Adalm-Pluto) , GNU Radio intègre les blocs nécessaires  dans le répertoire Digital Television pour créer des émetteurs et des récepteurs aux standards DVB-S, DVB-S2, DVB-T et DVB-T2. Des exemples sont disponibles sous forme de fichiers .grc dans le répertoire GNU Radio.

Le fichier .grc ci-dessous est une adaptation de l’exemple du récepteur DVB-T pour l’utiliser avec les RTL dongles.  Le côté réception du graphe est primitif… Il n’y pas de filtre… , pas de contrôle automatique de la fréquence… 

Cette version du graphe offre, pour la modulation QPSK et Guard 1/2, les bandes passantes 125 KHz, 250 KHz, 350 KHz, 500 KHz et 1 MHz et intègre le contrôle du FEC depuis l’interface graphique (1/2,  2/3,  3/4, 5/6 et 7/8).

Une fois la constellation “lockée”, le Transport Stream (TS) est disponible sur UDP à l’adresse 230.0.0.1:10000 et sur TCP à l’adresse 127.0.0.1:10000.

L’AGC peut être déactivé en cliquant sur le block AGC2 dans le graph et en sélectionnant la fonction Bypass.

Il a été testé avec GNU Radio 3.8.2 sous Ubuntu 20.04 et Windows 10 avec une clé NooElec NESDR Nano2+ et RTL-SDR.COM RTL2832U R820T2 TCXO+BIAS T+HF. Pour l’émission avec un Portsdown 2020 équipé d’un Lime Mini.

 

Le fichier  .GRC     :     dvbt-rtl-rx-qpsk-fec-v2

Le PDF du graphe :    dvbt-rtl-rx-qpsk-fec-v2

 

A suivre…

DVB-T, GNURadio et Airspy R2

Avec le regain d’intérêt pour l’émission au standard DVB-T grâce à son intégration par l’équipe de la BATC dans le Porstdown 2020 (LimeSDR) et le Porstsdown 4 (Adalm-Pluto) , GNU Radio intègre les blocs nécessaires  dans le répertoire Digital Television pour créer des émetteurs et des récepteurs aux standards DVB-S, DVB-S2, DVB-T et DVB-T2. Des exemples sont disponibles sous forme de fichiers .grc dans le répertoire GNU Radio.

Le fichier .grc ci-dessous est une adaptation de l’exemple du récepteur DVB-T pour l’utiliser avec un Airspy R2.  Le côté réception du graphe est primitif… Il n’y pas de filtre… , pas de contrôle automatique de la fréquence… 

Cette version du graphe offre, pour la modulation QPSK et Guard 1/32, les bandes passantes 125 KHz, 250 KHz, 350 KHz, 500 KHz et 1 MHz et intègre le contrôle du FEC depuis l’interface graphique (1/2,  2/3,  3/4, 5/6 et 7/8).

Une fois la constellation “lockée”, le Transport Stream (TS) est disponible sur UDP à l’adresse 230.0.0.1:10000 et sur TCP à l’adresse 127.0.0.1:10000.

L’AGC peut être déactivé en cliquant sur le block AGC2 dans le graph et en sélectionnant la fonction Bypass.

Il a été testé avec GNU Radio 3.8.2 sous Ubuntu 20.04 et Windows 10. Pour l’émission avec un Portsdown 2020 équipé d’un Lime Mini.

 

Le fichier  .GRC     :     dvbt-airspyr2-rx-qpsk-fec-v3

Le PDF du graphe :    dvbt-airspyr2-rx-qpsk-fec-v3

 

Nouvelle version du graphe qui inclut un filtre passe-bande pour chaque bande passante (125 KHz, 250 KHz, 350 KHz, 500 KHz et 1 MHz).

Les fréquences de coupure basse et haute des filtres passante bande peuvent être ajustées avec les paramètres Low Cutoff Freq et High Cutoff Freq ainsi que la pente du filtre par Transition Width.

 

Version V4 corrige le problème de la fréquence de réception qui n’était pas mémorisée.

Le fichier  .GRC     :    dvbt-airspyr2-rx-qpsk-fec-filter-v4

Le PDF du graphe :    dvbt-airspyr2-rx-qpsk-fec-filter-v4

A suivre…