Helvetia contest VHF-UHF-SHF HB9N

wpid-wp-1436510330302.jpegUne fois n’est pas coutume, la météo n’a pas joué les troubles fête le week-end passé, plus souvent sommes habitués au pire… Les orages annoncés par Météosuisse sont restés à l’écart et à 1200m d’altitude nous nous sommes crus au bord de la mer, même la nuit avec une douceur qui n’était pas désagréable. Côté radio, nous avons installé 3 stations pour les 3 bandes 144, 432 et 1296 MHz. Le résultat a satisfait tout le monde, nettement plus haut que l’an dernier. La propagation était assez bonne mais avec des distances ne dépassant pas les 900 km sur VHF.

Ce week-end nous remettons ça pour le concours IARU chamionchip sur ondes courtes où nous exploiterons deux stations, une sur 28 MHz et l’autre sur 1.8 MHz, les 2 en SSB avec bien sûr l’indicatif HB9HQ. N’hésitez pas de nous contacter sur ces deux bandes ou de passer nous voir ce week-end au chalet du ski club de Neuchâtel si vous êtes de passage près de Tête-de-Ran et que la passion de la radio vous démange 😎.

17 mars, tempête géomagnétique sans précédent

K_2015-03-18_21h02Une tempête géomagnétique sévère est en cours depuis hier, la plus importante de l’actuel cycle solaire 24. Ces effets naturels sont nombreux. Si ce phénomène est très apprécié par les scrutateurs du ciel et les radioamateurs, il en est moins pour les astronautes à bord de la station spatiale internationale ISS ou les satellites de télécommunication. C’est la raison pour laquelle la Nasa dispose d’un service dédié aux activité du soleil. La tempête est le produit d’une importante explosion solaire et les rayonnements dans l’espace peut être dévastateur pour tout appareil électrique et le corps humain. Sur terre, nous sommes protégés par notre atmosphère, mais il y a quelques années certaines tempêtes géomagnétiques ont provoqué la destruction de gros transformateurs électriques. Autre effet de ces tempêtes, se sont la formation de couleurs dans le ciel appelé aurores boréales. Ce phénomène est très souvent visible sur les deux pôles de la terre. La nuit on peut observer des zones souvent vertes qui se déplacent dans le ciel. La tempête géomagnétique de la nuit passée a permis une formation d’aurores boréales jusqu’à nos latitudes. Ce phénomène a notamment pu être observé en France dans le nord du pays. Pour les radioamateurs, ce phénomène permet d’utiliser les aurores boréales comme réflecteur permettant de faire des contacts qui peuvent aller au delà de 1000 Km. On appelle ça « aurora ». La particularité est que les aurores boréales sont très instables et provoquent de multiples effets Doppler rendant la voix totalement incompréhensible. Pour cela la télégraphie (morse) est la meilleure solution, mais au lieu d’entendre un son clair comme on a l’habitude, la réflexion du signal sur les aurores boréales rendra un son aussi horrible que celui d’un bout de métal traîné sur le sol. Démonstration de Jérôme F8GGD ici. Cela est possible dans les bandes radioamateur entre 50 et 432 MHz.

Quand une tempête géomagnétique se produit, les radioamateurs constatent d’autres effets sur la propagation des ondes courtes, c’est le silence appelé black out principalement sur ondes courtes entre 7 et 30 MHz.

Twitter_2015-03-18_21

C’est grâce à l’activité du soleil que les ondes courtes peuvent se propager tout autour de la terre en utilisant différentes couches ionisées. Ces couches sont perturbées pendant les tempêtes solaires et ne permettent plus la réflexion des ondes. On remarque aussi une nette augmentation du bruit solaire par un souffle large bande.

Twitter est une bonne source d’information avec beaucoup de photos d’observation du ciel. Pour terminer, une des plus belle photo trouvée sur le réseau social:
CAWy6ZwUMAAD60P

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous êtes intéressés, voici quelques liens pour en savoir plus:

http://spaceweather.tv
http://fr.wikipedia.org/wiki/Aurore_polaire
http://hfradio.org/aurora.html
http://www.spaceweather.com
http://services.swpc.noaa.gov/images/aurora-forecast-northern-hemisphere.png
https://www.iap-kborn.de/fileadmin/user_upload/MAIN-abteilung/optik/Instrumente/camera/RUG/latest.jpg

Activité depuis le Maroc

20141103_161843J’avais prévu de faire un voyage en famille au Maroc ce début novembre. Ayant de la famille près de Rabat, ça faisait dix ans que je ne les avait pas revu. Comme le but du voyage n’était pas pour faire de la radio, je n’ai pas pris de matériel avec moi. Je me suis tout de même décidé de profiter quelques heures de trafic à l’ARRAM à Rabat dans les nouveaux locaux de l’association et revoir Kacem CN8LR. Pour cela, j’ai demandé une nouvelle fois la licence avec l’indicatif reçu en 2011. C’est lundi 3 novembre que je rencontre Kacem à l’ARRAM qui m’offre un accueil très chaleureux. Il me permet aussi d’utiliser la station avec mon indicatif CN2HL. Comme le 10m est ouvert vers les USA, j’en profite et avale d’un coup 186 QSO en moins de 2 heures. C’était un vrais bonheur car j’adore faire des contacts avec les USA, ils sont très disciplinés dans le trafic radio et sont « cool »… La station est bien équipée avec un TS850 et la beam au sommet du pylône. Avec un indicatif marocain et être proche de l’océan cela favorise nettement les possibilités de trafic radio. J’ai apprécié ce moment à sa juste valeur, il faut avouer que ça marche bien mieux qu’au QRA dans mes montagnes suisses… Malheureusement, ce fut un plaisir de courte durée car on m’attendait dehors pour renter à Salé. J’ai juste eu le temps de croiser et échanger quelques mots avec deux autres radioamateurs dont j’ai malheureusement pas mémorisé les indicatifs. Merci à Kacem pour tout son dévouement pour les radioamateurs du Maroc et tout ceux qui veulent découvrir ce beau pays. C’était la deuxième fois que je suis venu au Maroc et à chaque fois l’accueil avec les radioamateurs était fantastique. A Salé, non loin de l’endroit où nous logions, j’ai vu des antennes sur un pylône avec entre-autres une beam 4 éléments HF, mais les activités familiales ont pris le dessus sans pouvoir essayer de rencontrer son propriétaire. Ça sera certainement pour une autre fois.

Nous avions prévu de visiter Meknès et Fèz. Ce fut magistral, malgré le mauvais temps. A Fèz, nous avons écourté la visite à cause de la pluie et au retour à la sortie de la ville, nous nous sommes trouvé juste derrière la voiture de sa majesté le Roi Mohammed VI, ce qui nous a permis de sortir de Fèz sans aucun bouchon… Le lendemain, 300 Km de route vers Tétouan et Martil (photo ci-dessous) avec sa plage et son marché.

20141105_132214En novembre c’est calme, il fait encore relativement chaud et la petite ville balnéaire est encore vivante. C’est propre, voir plus propre que certaines plages européennes.

Ce qui m’a le plus frappé, c’est l’évolution et la croissance du Maroc en si peu de temps. Le côté pittoresque et les nouvelles technologies, des chantiers titanesques comme le tram et le nouveau pont de Salé mais aussi le futur Théâtre prochainement en construction à deux pas du mausolée pour ne citer que ceux-là.

IMG_20141102_110419Des souvenirs plain les yeux, il faut songer au départ et retourner dans nos montagnes retrouver le froid de l’hiver qui approche à grand pas.

Il est certain que je vais y retourner, il y a tellement de choses à voir. En plus, j’aurais bien voulu revoir quelques radioamateurs que j’ai connu en 2011, de bonnes raisons de revenir…

Premier contest V-U-SHF de l’année en fanfare

tropo-20130302-21zComme dit hier, j’avais l’intuition que la propagation troposphérique allait être bonne pour le contest. Suite à cet article, F5LEN m’a confirmé et m’a permis de découvrir ces cartes de prévisions, qui certes ne sont pas une innovation, mais dont la présentation est intéressante et conviviale.
L’intuition était bonne, les 2 balises VHF bretonnes arrivaient S1 à S3 et au début du contest j’ai entendu quelques anglais sur 144 MHz. Au début les signaux étaient assez faibles et impossible de me faire entendre à se demander si rien ne sortait de l’émetteur…  Je pense que je n’étais pas au bon endroit pour les contacter. Mais en fin d’après midi, quand la température à baissé, cela a changé, les signaux ont monté et j’ai pu contacter une quinzaine de stations anglaises , locators IO92, IO93, JO02 pour ne citer que ceux-là. Mais aussi pas mal de stations allemandes et un tchèque à la frontière allemande, ce qui est très rare vu mon mauvais dégagement vers l’est. Puis quelques stations anglaises arrivaient dans la soirée à S9+ comme G4TSW:

Ce soir la bande 144 n’avait rien à envier aux bandes décimétriques tant il y avait du monde, un régal.
Demain (dimanche) je pense que ça va rester très bon et ce contest, souvent très calme sera particulier pour ceux qui ont eu le courage de monter sur les points hauts.

Bonne propagation VHF pour ce week-end ?

hb9ww_iaru_2007_vhf_hb9hliJ’entends des signaux inhabituels en VHF. La météo est tout-à-fait propice à des ouvertures troposphériques. Ce phénomène arrive souvent à cette saison quand il fait beau et doux en montagne, comme c’était le cas aujourd’hui et pour ces prochains jours. On appelle ça des inversions de températures. Ce weekend, ça tombe plutôt bien vu qu’il y a un contest VHF-UHF-SHF. C’est souvent à ce moment-là qu’il est plus facile de contacter des stations situés à des endroits inhabituels. Si encore en plus la propagation est bonne, cela promet de faire d’autant plus de ces stations, qui selon l’intensité du phénomène de propagation, peut permettre de belles distances. Alors, n’hésitons pas à surveiller les bandes VHF-UHF-SHF ce weekend, il pourrait bien y avoir quelques surprises…   …et les participants au contest peuvent se réjouir, peut-être qu’ils seront récompensés pour leur sortie dans le froid nocturne et la neige ?

Bonne et heureuse année 2013 !

2013Cette année semble s’annoncer comme étant au maximum du cycle solaire actuel, ce qui nous espérons vous permettra de réaliser les DX les plus recherchés ou de bons scores dans les concours. Nous espérons aussi que vos réalisations et expérimentations vous permettront beaucoup de satisfactions, ces réalisations qui font la richesse de notre hobby.

Au plaisir de se rencontrer sur les ondes ou lors des activités des radio-clubs.

Radioamateur.ch et l’IAPC vous souhaitent une bonne année et bonne santé pour 2013 !

Belle propagation troposphérique sur VHF

Hier et aujourd’hui, très belle propagation sur VHF. Pour une fois, j’arrive à faire un QSO avec les OK (Tchéquie) sur 144 MHz. Pourtant ici j’ai une colline locale et tout je Jura à passer. Quelques beaux QSO avec les locators JN69, IN98, IN97, IO82, JO51 IO90, JO21, IO70, IN96, IO81, IN87 et IN99.

Cette ouverture tropo est en relation avec la douceur que l’on a ici en altitude (1000m) avec une manifeste inversion de température de presque 10°C supérieure par rapport à la plaine. Ce phénomène n’est pas rare à cette saison, mais cela faisait longtemps qu’on a pas eu une ouverture troposphérique de cette ampleur.

Photo: OK1DOL contacté hier sur 144 MHz (qrz.com)

C’est parti pour les ouvertures « Sporadique E »

Les ouvertures « Sporadique E » sont de retour en ce début mai. Pas seulement sur 50 mais aussi sur 144 MHz. Pour l’instant assez timide ici en Suisse, mais c’est à surveiller. Pour ceux qui comme moi travaillent la journée, il reste peu de temps et les systèmes d’alertes par e-mail sont d’une utilité incontournable. Ici (voir photo) la carte de VHF-DX-NET est un outil redoutable pour connaître rapidement l’état de la propagation VHF.

Un printemps décevant. J’espérais mieux ce printemps pour les ouvertures en F2 ou TEP, mais c’est autour de la méditerranée que cela a été propice, mais hors-mi des signaux au raz du bruit, rien a été reçu dans ces modes de propagation sur nos montagnes du jura suisse… Peut-être des surprises en sporadique E multi-bonds ?