F6FVY nouveau président de l’ARP

ARP_LOGOL’assemblée générale ordinaire des membres de l’ARP, réunie le samedi 14 décembre 2013, a désigné son nouveau conseil d’administration. F6FVY Laurent HAAS, Paris 20ème, a été élu Président de l’ ARP. Il est prévu de domicilier le siège social de l’ARP à la maison des associations du 18ème arrondissement, à proximité du secrétaire F4FBP Denis GUENEAU, Paris 18ème. Un nouveau site internet et une nouvelle adresse email seront mis en place à partir de 2014. Le site actuel restera accessible pour consultation des articles.

Démission du président de l’ARP Radio-Club de Paris

Chers amis,

Je vous présente ma démission du poste de président et de membre du conseil d’administration de l’ARP car mes activités professionnelles ne me permettent plus de disposer du temps nécessaire.

Cette décision anticipe le renouvellement salutaire et nécessaire à ce poste que j’ai occupé huit ans.

Conformément à l’article 13.3 des statuts, le vice-président remplace immédiatement le président.

Il appartient au vice-président de convoquer le conseil d’administration pour élire un nouveau président selon l’article 13.2 et/ou de convoquer une assemblée générale – article 9.3.1 – pour faire élire un nouveau conseil d’administration par les membres de l’ARP.

L’association est à ce jour :
– appréciée des membres pour ses activités,
– financièrement très saine,
– propriétaire de 30m2 dans Paris,
– propriétaire de son nom et de son logo, marque déposée à l’INPI.

Tous mes voeux accompagnent le prochain président de l’ARP.

Avec mes meilleures 73

Laurent BEUGNET
Station amateur F6GOX
Président de l’ARP 2005-2013

Le nouveau président de l’IARU changera t-il le dogme ?

Source: ARP – Le site de l’IARU annonce l’élection de ses nouveaux président et vice président pour cinq ans, respectivement Tim ELLAM VE6SH/G4HUA et Ole GARPESTAD LA2RR.

Mais ce qui s’apparente à une vraie nouveauté est la possible rupture d’avec le dogme statutaire en vigueur jusqu’alors, à savoir qu’une seule société de radioamateurs par pays était autorisée à être membre de l’IARU ! eek

Est-ce un rapprochement bien compris avec beaucoup trop de radioamateurs laissés pour compte ? Une nécessaire ouverture à la recherche de financements ? La bonne stratégie de l’union qui fait la force? Attendons de voir… wink

La prise de conscience du Conseil de l’IARU s’exprime ainsi :

Le Conseil a examiné la question de certaines sociétés membres de l’IARU défaillantes pour représenter tous les amateurs dans leur pays. Par exemple, certaines ne participent pas à leurs activités d’organisations régionales, certaines ne paient pas leur cotisation régionale, certaines sont réticentes à traiter les cartes QSL des non-membres, même sur une base de recouvrement des coûts et certaines même ne parviennent pas à répondre aux demandes de leur organisation régionale.

Dans beaucoup de ces pays, il y a d’autres sociétés non-IARU.

Le Conseil d’administration étudie les moyens de travailler avec les sociétés non-IARU pour s’assurer que les intérêts de tous les amateurs sont représentés dans les pays où la société membre de l’IARU ne parvient pas à le faire.

Le projet britannique d’usage du spectre impactera t-il les radioamateurs ?

L’OFCOM, le régulateur du spectre britannique (notre CSA-ANFr) vient d’éditer deux fascicules expliquant sa vision de la future gestion du spectre. Cette vision stratégique s’inscrit dans la révision de la directive européenne RTTE. Tous les pays se posent les mêmes questions sur les moyens d’augmenter la valeur tirée à partir du spectre. La France n’est pas en reste comme l’a bien montré le dernier colloque sur le même sujet et organisé à Bercy par l’ANFr. (1)

Que dit l’OFCOM sur les radioamateurs ? Une vision que je trouve positive…

Pas grand chose dans le document de base. C’est surtout dans les annexes (appendix) que l’on apprend des choses. La reconnaissance c’est que le « spectre amateur » n’est pas à appréhender avec les mêmes règles que celles du spectre marchand. Même si on peut évaluer sa valeur économique, un peu comme on le ferait avec le bénévolat….

C’est à la page 73 Cela ne s’invente pas! Toujours ce merveilleux sens de l’humour de nos cousins britanniques !

Continuez la lecture: http://arp75.free.fr/PortailARP/ogarp75.php?lng=fr&sel=pg&pg=3933

Brouillage selon l’UIT

Lorsque l’on parle « brouillage », il est utile de regarder ce qu’en dit le Règlement des Radiocommunications de l’UIT RR / Version 2012

(NDLR : Ce règlement a valeur de traité international, signé par la France; Il émet des recommandations, les Etats suivent ou ne suivent pas….)
Section VII – Partage de fréquences

1.166 brouillage: Effet, sur la réception dans un système de radiocommunication, d’une énergie non désirée due à une émission, à un rayonnement ou à une induction (ou à une
combinaison de ces émissions, rayonnements ou inductions), se manifestant par une dégradation de la qualité de transmission, une déformation ou une perte de l’information que l’on aurait pu extraire en l’absence de cette énergie non désirée.

NDLR : En cas de brouillage CEM des Services d’amateur, c’est nous, ça, non ?

1.167 brouillage admissible (3):
Brouillage observé ou prévu, qui satisfait aux niveaux de brouillage et aux critères quantitatifs de partage fixés dans le présent Règlement ou dans des Recommandations de l’UIT-R ou encore dans des accords particuliers dont la possibilité est prévue dans le présent Règlement.

1.168 brouillage accepté (3):
Brouillage, supérieur à celui défini comme admissible, qui a fait l’objet d’un accord entre deux ou plusieurs administrations sans porter préjudice aux autres administrations.

Continuez la lecture:
http://arp75.free.fr/PortailARP/articles.php?lng=fr&pg=3930

Adapter un quart d’onde avec les moyens du bord !

L’adaptation quasi parfaite d’une antenne intéressera principalement deux types de radioamateurs :
celui qui utilise une très faible puissance, soucieux qu’il est de ne rien perdre du moindre photon…
celui qui utilise la puissance légale afin de limiter le retour d’énergie, donc de chaleur, destructrice pour le PA.

Entre les deux, on se contentera d’une boite de couplage ou d’un branchement direct tant que le ROS est inférieur à 2/1…
A moins que ce soit un troisième type, soucieux de son bilan carbone et de sa facture d’électricité!

Ici, la règle sera : plus c’est construit gros et moins il y aura de perte ohmique et plus les tensions élevées seront supportées… Cela tombe bien, car les radioamateurs seront intéressés !

Si l’on n’a pas sous la main les tores ferrite de puissance, le condensateur variable grand espacement, ou de la bonne valeur, voire un beau condensateur variable sous vide , voire un fixe très haute tension HF,
pour construire un circuit d’adaptation d’impédance de son quart d’onde bande basse, on peut faire ceci…

Continuez la lecture:
http://arp75.free.fr/PortailARP/ogarp75.php?lng=fr&sel=pg&pg=3926

Brouillage HF en provenance d’un compteur électrique Actaris A70TJ

Un fort brouillage du spectre radio HF à -40 dBm – notamment sur les bandes basses HF radioamateur – a été identifié comme provenant d’une laverie automatique près de mon installation radioélectrique d’amateur..

Le responsable technique de cette laverie a coupé en ma présence le disjoncteur différentiel dans le local technique qui alimente toutes les installations : aucune modification du spectre, leur installation électrique n’est donc pas en cause.

Par contre, dans ce même local, le brouillage est identifié comme provenant du compteur électrique de marque ACTARIS modèle A70TJ comme le montre cette vidéo.

Actaris était un fabricant de compteurs d’électricité, de gaz, d’eau et d’énergie thermique. Anciennement Schlumberger, l’entreprise est devenue Actaris en 2001 et a ensuite été rachetée par Itron. Sur ce site on peut lire : « Itron est concepteur et fabricant français du compteur communicant Linky. »

Transmis à l’ANFr pour ses archives personnelles et son intervention. Contact va être pris avec les services techniques d’ERDF pour faire le test de coupure d’alimentation générale de l’immeuble avant ce compteur. Si le brouillage disparait, c’est BIngo !.

Avez-vous connaissance de problèmes de perturbations du spectre radioamateur avec ce modèle de compteur ?
A suivre sur: http://arp75.free.fr/PortailARP/ogarp75.php?lng=fr&sel=pg&pg=3895

Le panneau publicitaire perturbateur a été remplacé par un modèle neuf !

La société CBS France a tenu parole.

Elle a remplacé en aout 2013 le panneau publicitaire défectueux par un modèle neuf qui ne produit plus de perturbations électromagnétiques excessives.

Je remercie les rapports de brouillage des techniciens de l’agence ANFR de Rambouillet qui ont permis de mener à bien – au cours du mois de juin 2013 – l’instruction judiciaire de la plainte que j’avais déposé en octobre 2012 auprès du Procureur de la République près le Tribunal de Paris. Cette instruction policière a été déterminante et il me faut remercier le policier qui a pris ma problématique au sérieux.

En effet, le risque pour le PDG de CBS France de se retrouver avec une plainte au Pénal au titre de l’alinea 2bis de l’article L39-1 du CPCE a du aider à la résolution amiable et surtout rapide de ce problème… La coopération avec le service technique a été fructueuse, finissant par admettre que seul un nouveau panneau aux normes CEM était la meilleure solution pour tout le monde.

J’ai obtenu ce que je souhaitais, à savoir l’arrêt de la nuisance pour mon installation radioélectrique d’amateur.

Il reste encore du travail sur la longue route – croisade ? – de la dépollution du spectre autour de ma station radioélectrique parisienne.

C’est comme les mauvaises herbes d’un jardin, il faudra les enlever régulièrement car rien n’est jamais acquis dans ce domaine, en raison du vieillissement mais aussi de la désormais fameuse obsolescence programmée des composants…

J’espère que ce ne sera pas aussi long la prochaine fois… 640 jours de brouillage quand même pour ce cas d’école…

Que cela puisse vous aider à la résolution en cas de brouillage de votre station.
En savoir plus: http://arp75.free.fr/PortailARP/ogarp75.php?lng=fr&sel=pg&pg=3887

Une alimentation à découpage de téléviseur repérée comme brouilleuse HF !

Info: ARP75 – La source du brouillage le plus intense sur la bande des 160m, entre -30 à -40 dBm, a été trouvée hier !

Intermittent, il était difficile à localiser. Néanmoins, les heures préférentielles de brouillage, plutôt en soirée, laissaient penser à un téléviseur ou à un ordinateur d’un voisin…

Ce vendredi, en plein après-midi, le voilà qui réapparait. Congés annuels aidant, il fut facile de savoir quels voisins étaient encore en vacances ou rentrés.

Sa localisation a été aussi rendue aisée par mon nouvel équipement de chasse au renard, à savoir un récepteur FunCube Pro+ relié à une boucle magnétique (Merci à F4EOB Thierry) + un EEPC à 800 MHz qui fait fonctionner SDR Sharp sans problème.

Le signal est fort car véhiculé sur l’ensemble du réseau électrique de l’immeuble et les câbles des interphones. Arrivé devant la porte de l’appartement, tout le spectre visible sur le waterfall de SDR Sharp était saturé. La coupure de l’alimentation électrique générale de l’appartement a immédiatement fait disparaitre tout brouillage du spectre : Bingo !!

A lire sur: http://arp75.free.fr/PortailARP/

Brouillage large bande depuis un lavomatic…

SOURCE: ARP75 – Nous continuons avec Thierry F4EOB, son IC-R20 et ses antennes loop ferrite et boucles, de traquer les brouillages dans mon quartier.
Après constatation d’un brouillage large bande sur mon récepteur et mes antennes à domicile, GO/PO/OC… bien sur retrouvé sur le récepteur IC-R20 de Thierry et son antenne cadre ferrite, nous partons à la chasse au renard sur 1865 kHz, fréquence sur laquelle le bruit est très caractéristique.
Et nous mettons en évidence ce bruit dans une laverie automatique, devant le mur du local technique, à fond de S-mètre malgré 40 dB d’atténuation. Il semble donc bien se passer quelque chose derrière ces murs… Reste à faire ouvrir ce local, couper le courant et constater ce qui se passe… A suivre !

Une vidéo est disponible sur le site de l’ARP: arp75.free.fr/PortailARP/ogarp75.php?lng=fr&sel=pg&pg=3883

Gaines techniques en voirie France Télécom brouilleuses ?

INFO: arp75.free.fr – Samedi dernier, en compagnie de Thierry ALVES F4EOB, équipé d’un récepteur GO/PO/OC et d’antennes cadre boucle, ferrite et monopole, nous avons chassé le renard « brouilleur » dans mon quartier. Nous ne sommes pas rentrés bredouilles !
Nous avons trouvé un très fort brouillage – S-mètre à fond et large bande d’au moins de 1 à 6 MHz, incluant le 160m et le 80m amateur – juste au-dessus de ces plaques en voirie labellisées France Télécom et sur un rayon de 80 mètres en amont et en aval. Je vais essayer de le caractériser par un enregistrement audio et un spectrogramme sur un RX SDR.

A un autre endroit du trottoir, sur d’autres plaques d’accès en voirie, le bruit n’était capté que quelques centimètres au-dessus et disparaissait rapidement dès que l’on s’éloignait.

Qu’y a t-il dans ces gaines techniques ? Le câble ? l’ADSL ? Des amplis? etc ?

L’ANFR a été informée de cette découverte.

Mais pour accélérer le processus, connaitriez-vous les coordonnées du service de FT qui s’occupent de ces gaines dans Paris 11ème afin de le leur signaler ?

Merci et 73.

Atelier radio ARP et Scouts de Paris 6ème

Ce dimanche 24 mars, F6FVY et F6GOX ont présenté l’activité radio amateur à vingt jeunes de 12 à 14 ans, membres des Scouts et guides de France, Paroisse de St Germain des Près, Paris 6ème.

La matinée a consisté en des projections vidéo de l’expédition à Clipperton TX5C en 2005, d’une conférence sur l’histoire des radiocommunications, et d’une information sur l’intérêt éducationnel et les valeurs que l’on peut retrouver dans la pratique du radio amateurisme.

L’après-midi fut consacrée à la présentation des principes d’un récepteur-émetteur à conversion directe de fréquence. Un exemple pratique ensuite avec la compréhension du fonctionnement d’un kit Rx-TX 40m qui sera construit lors du prochain atelier.

Nous avons été surpris de l’attention de ces jeunes et des questions pertinentes.

En parallèle, nous organisons une formation au certificat CEPT-HAREC et au Morse.

L’examen est prévu dans trois mois !

Conférence ARP diffusée via internet: une première réussie !

Ce mercredi 20 mars, la conférence ARP de Jean-Louis RAULT, F6AGR, sur l’acoustique sous-marine, a été retransmise en direct sur internet grâce à Ustream.
Ce premier essai a été diffusé à destination des membres de l’ARP en créant un compte avec l’indicatif de Bernard Pidoux F6BVP.

F6BVP et F6FVY ont un peu tatonné et fini par réussir les divers réglages. Pour une première fois le résultat est exploitable.

Les deux ordinateurs utilisés étaient un peu à bout de souffle, d’où quelque fois de la pixellisation lors des mouvements trop rapides de la webcam… On mettra plus de puissance la prochaine fois… Trois membres ARP éloignés et un invité ont ainsi pu suivre cette conférence.

La prochaine fois, nous annoncerons la diffusion sous le compte ARP et vous pourrez suivre mais aussi participer au tchat en créant votre compte Ustream pour pouvoir tchater.

Diffusée dans le domaine publique, cette conférence est disponible ici.

Laissez passer la pub et la conférence démarre ensuite avec quelques publicités au cours de la conférence, c’est le prix à payer du « gratuit »… biggrin

Bonne visualisation et meilleurs 73.

Brouillage de retour, financement des brouillages CPL et 4G/TNT… – par f6gox

L’accalmie fut de courte durée, 4 jours seulement…

Cela m’a permis d’entendre TI5W, PJ4X, de contacter ZF2AM et des stations américaines.
Mais depuis mardi 19 février, c’est reparti pour le brouillage de la station…
Je me suis donc tourné de nouveau vers l’ANFr ce matin.

L’accueil des techniciens de Rambouillet est toujours aussi courtois et professionnels.

Mais que peuvent-ils faire avec seulement deux personnes pour toute la France chargées des problèmes de CEM en HF ! Ils font leur maximum pour moi mais je ne suis pas bien évidemment la seule mission qui leurs soit confiée…

Il y a quand même comme un problème de moyens déployés, non ?
CONTINUEZ LA LECTURE

Questions au directeur général de l’ANFr – par f6gox

Monsieur le directeur général,

Je vous interpelle à la demande de monsieur François RANCY, directeur du BR de l’UIT, qui a bien voulu répondre à mon courrier et vous mettre en destinataire également.

Je reprends mon courrier en substance.
…/…
Malgré les recommandations de l’UIT-R, l’ANFr considère que les services d’amateur sont protégés en France en deça d’un brouillage inférieur à 0.4 voire 0.6 microvolt en ville (-110 dBm) ou encore le seuil de -112 dBm entre 200-900 MHz et qu’en dessous de ces niveaux les stations des services d’amateur en France « fonctionnent… comme prévu »

Pourriez-vous m’indiquer les références juridiques -normes publiées au JORF- et techniques qui permettent à l’ANFr de fixer de tels seuils très élevés de perturbations électromagnétiques ?

Lire l’intégralité