Adapter un quart d’onde avec les moyens du bord !

L’adaptation quasi parfaite d’une antenne intéressera principalement deux types de radioamateurs :
celui qui utilise une très faible puissance, soucieux qu’il est de ne rien perdre du moindre photon…
celui qui utilise la puissance légale afin de limiter le retour d’énergie, donc de chaleur, destructrice pour le PA.

Entre les deux, on se contentera d’une boite de couplage ou d’un branchement direct tant que le ROS est inférieur à 2/1…
A moins que ce soit un troisième type, soucieux de son bilan carbone et de sa facture d’électricité!

Ici, la règle sera : plus c’est construit gros et moins il y aura de perte ohmique et plus les tensions élevées seront supportées… Cela tombe bien, car les radioamateurs seront intéressés !

Si l’on n’a pas sous la main les tores ferrite de puissance, le condensateur variable grand espacement, ou de la bonne valeur, voire un beau condensateur variable sous vide , voire un fixe très haute tension HF,
pour construire un circuit d’adaptation d’impédance de son quart d’onde bande basse, on peut faire ceci…

Continuez la lecture:
http://arp75.free.fr/PortailARP/ogarp75.php?lng=fr&sel=pg&pg=3926

Les commentaires sont fermés.