Test réussi pour les futurs voyages en ballon stratosphérique

ballonstratosphériquesource: bluewin.ch- La société World View, qui proposera prochainement des voyages inédits aux limites de la stratosphère, a procédé au premier test de son dispositif, établissant au passage un record mondial.

Contrairement aux autres acteurs du futur « tourisme spatial », World View a opté pour une solution plus sereine, moins coûteuse et sans doute plus écologique. Pour la jeune entreprise américaine, pas de fusée ni d’avion stratosphérique, juste une luxueuse nacelle pressurisée, réutilisable et portée par un ballon d’hélium emmenant tranquillement ses occupants aux limites de la stratosphère. Un voyage singulier, d’une durée de cinq à six heures, au cours duquel les passagers pourront admirer, à 360°, un panorama hors norme, comprenant la rotondité de la Terre et un lever de Soleil vu de très haut. Au sommet de son parcours, la nacelle se maintiendra durant deux heures à une altitude de plus de 35 km, presque quatre fois plus haut que les avions de ligne.

Continuez la lecture

Friedrichshafen – lâcher de ballon du samedi 28 juin

Le lâcher est prévu samedi 28 à 09:00 UTC depuis l’aéroport de Friedrichshafen (Germany)

ID du ballon: D-5
Frequence: 434.150 MHz USB
Mode: 2-FSK, 300bd, Shift: 880Hz, 8N2
Puissance: 10mW

Transmission d’images: ssdv.habhub.org
Tracking: www.spacenear.us/tracker/?filter=D-5

Frequence: 144.775 MHz FM
Mode: APRS, Phonie, SSTV

Frequence: 144.800 MHz FM
Mode: APRS

Frequence: 145.200 MHz (modulation non précisée)
Mode: Phonie (transmission des paramètres de vol)

Frequence: 433.025 MHz (modulation non précisée)
Mode: non précisé

73 Sven
DL7AD / AF5LI

Friedrichshafen – modifications des lâchers de ballon prévus

balloonprojekt2014A l’origine il était prévu un lâcher de ballon toutes les 12 heures à partir du 27 juin, avec chacun sa propre charge utile, mais en raison de problèmes techniques avec certaines équipes, mais aussi à cause du manque d’autorisations régionales, toutes les charges utiles sont maintenant regroupées dans un seul ballon.

Les modules suivants seront à bord:

144 775 MHz multimode charge utile (PR, APRS, phonie et SSTV)
APRS 144.800 MHz module de charge utile de base (APRS envoi directement au réseau et peut être suivi sur aprs.fi)
145 200 MHz module de charge utile de base Phonie (envoi paramètre de vol en vigueur)
433 025 MHz RF Parrot (données Bodensee)
434 150 MHz SSDV charge utile (RTTY 300 bauds 8N2 transmission d’images)
Serveur d’image: sdv.habhub.org
Suivi: http://www.spacenear.us/tracker/
Programme de réception: DL-fldigi -> Instructions sous http://ukhas.org.uk/guides:tracking_guide:french

Pour la première fois aura lieu une émission en direct de l’événement sur ​​le projet www.ustream.tv/channel/balloon durant le projet européen ballon.

Comme toujours, vos rapports détaillés sur sont les bienvenus.

En savoir plus

Deux ballons flottants en vol depuis le 20 juin, s’approchent de la Turquie

FLOTTANT Le ballon flotant B-60 parti d’Angleterre le 20 juin en début d’après-midi, après avoir traversé la France, la Suisse et l’Italie, est actuellement au-dessus de l’île de Rhodes, située au sud-est de la mer Égée, à 17,7 km de la Turquie, entre la Grèce et l’île de Chypre.
Le ballon STS-11 parti de Slovaquie également le 20 juin, lui plus au Nord se dirige également vers la Turquie.

dans la PQR (lecourriervendeen): Challans Vol d’un ballon-sonde au collège Saint-Joseph

Vendredi, le collège Saint-Joseph a lancé un ballon-sonde, le Kiwi 4. Kiwi, parce que c’est le nom de l’émetteur et 4, car c’est la 4e fois que l’établissement participe à cette expérience. “19 élèves de 4e et de 3e travaillent sur ce projet tous les jeudis depuis janvier, dans le cadre d’un atelier scientifique” expliquent Marion, Romane et Enola, en classe de 4e. En début d’année, les collégiens se sont déplacés à Nantes pour aller visiter la station Météo France de l’aéroport. Ils ont aussi découvert le site Airbus à Saint-Nazaire, en vue de déterminer les expériences qu’ils souhaitaient mettre en place dans leur atelier.

Continuez la lecture et voir la vidéo

Lâcher de ballon depuis Maîche demain avec APRS

Le collège du Mont Miroir de Maîche (25) lâchera demain en début d’après-midi un ballon équipé APRS.
Fréquence: 137.050 MHz
Indicatif: BALLON-11
Ci-contre la prévision calculée pour un éclatement à 28.000 mètres.

Télécharger la prévision en 3D pour Google Earth
cliquez OUVRIR pour lancer Google Earth ou enregistrer ce fichier.

AGRANDIR la carte

Télécharger le fichier overlay

Ce fichier est à enregistrer directement dans votre dossier OVERLAYS d’UI-VIEW

Dans la PQR: Sablé-sur-Sarthe Un ballon envoyé à 30 000 mètres d’altitude par les lycéens

source: www.lesnouvellesdesable.fr – Mardi dernier, le 3 juin, ils ont envoyé un ballon dans la stratosphère ! Depuis janvier, des élèves de seconde générale du lycée Colbert de Torcy planchent sur un projet original : celui d’envoyer un ballon-sonde dans les airs, pour récolter des informations météorologiques et scientifiques.

Voir la vidéo.

Dans la PQR (LA DEPECHE): Tarbes. Un lâcher de ballon original

Malgré le froid et la pluie, les enfants ont pu lâcher le ballon aux alentours de midi./Photo Joël Boyé.
.
Depuis 1993, l’opération «Un ballon pour l’école», action pédagogique initiée par le CNES et Planète Sciences, permet aux jeunes des établissements scolaires de réaliser des expériences scientifiques, grâce à un ballon stratosphérique.

Cette année, ce sont les élèves de la classe de CM1 de l’école Jules-Verne qui ont eu la chance de concevoir ce projet. Tout au long de l’année scolaire, les enfants ont pu mettre en place et construire une nacelle, nommée BJV, accrochée à un ballon stratosphérique censé monter jusqu’à 30 km de hauteur, ayant pour but d’observer l’évolution de la température et du paysage au fur et à mesure que le ballon prendra de l’altitude.

Notions scientifiques
Cet équipement censé arriver jusqu’à la stratosphère est composé d’un ballon gonflé à l’hélium pour pouvoir s’élever au-dessus des nuages, d’un parachute pour assurer la descente de la nacelle une fois que le ballon aura éclaté à cause de la pression, d’un réflecteur radar, pour permettre aux avions de repérer le ballon et ainsi éviter d’entrer en collision avec lui, et enfin d’une nacelle créée par les enfants, entièrement en polystyrène et équipée d’un appareil photo chargé de prendre des photos d’un thermomètre afin de mesurer les différentes températures, et de deux autres appareils, un vers le bas et un autre vers le haut, pour suivre l’évolution des paysages.

Cette initiative permet aux enfants de découvrir de manière ludique de nombreux sujets comme l’apprentissage de notions scientifiques, le travail en équipe ou encore la gestion d’un projet. Après une année de travail, c’est le 26 mai dernier, malgré la pluie et le froid et sous le regard de Gilles Craspay, adjoint au maire de Tarbes, que les scientifiques en herbe ont pu gonfler le ballon et laisser s’envoler la nacelle.

Cette dernière leur communiquera sa position tout au long de son ascension grâce au système Kiwi qui enverra les données via un ordinateur.

Yannick Lonca

Firefly26 a repris son envol !

firefly26source: IUT de Valence – Hier, le L0AD a présenté le projet UBPE@Valence lors du festival “L’art de l’envol 2014” à Annonay.
Nous avons, Waldeck et moi, tenu un stand où nous avons pu échanger avec pas mal de curieux autour de ce projet pédagogique où bien entendu aucun des acteurs (collège, lycées, IUT, Planete-Sciences, L0AD, Chasseurs de ballons) n’a été oublié.

Le temps fort de cette journée pour nous a été l’envol de Firefly26 (rebaptisé ANNONAY070614 pour l’occasion) sous un ballon habité à gaz (dihydrogène) qui a fait un trajet Annonay/Chalons en 3 à 4 heures.
Nous avons pu suivre le vol en direct (avec le public massé devant le stand ;-) ) pendant une vingtaine de minutes depuis le parc Déomas (http://ballon.l0ad.org), avant de perdre le signal à cause de l’éloignement et du relief (ça monte moins haut qu’un strato quand même ;-) )
Par contre, Robert Pré, notre collègue chasseur de ballons de Lyon a pu le suivre depuis les hauteurs de Lyon pendant tout son vol : mission accomplie donc.
(les curieux peuvent voir le trajet relevé avec le tracker APRS du pilote sur http://aprs.fi/#!ts=1402099200&te=1402185600&call=a%2FVE2IDF-11).
Ci-joint une photo du ballon et de ses 3 (plutôt 4) passagers, peu après le décollage.
On y voit la nacelle suspendue au dessus du vide (le parachute est accroché au panier quand même ;-) )

On attend avec impatience le retour de la nacelle mardi pour dépouiller les photos/vidéos et les données.

Un ballon hydrogène habité à suivre sur 137.050 MHz

Un ballon hydrogène habité à suivre sur 137.050 en Mode 600 bauds, vous pouvez le suivre également sur aprs.fi indicatif VE2IDF-11

Il doit bivouaquer cette nuit et repart demain matin

Il vient d’Annonay de la Fête de la Montgolfière, traditionnelle fête des montgolfières à l’occasion de la commémoration du premier envol du 4 juin 1783.

Info de Robert F1GHO

Pour voir des montgolfières décoller, cinq départs sont prévus sur trois jours d’Annonay (parc de Déomas) et de Davézieux (chemin de Chamiaud).

SAMEDI 7 JUIN 2014 et DIMANCHE 8 JUIN 2014
Décollage d’une trentaine de montgolfières, selon le temps.
6h15/6h30 – Parc de Déomas et chemin de Chamiaud
19h – Parc de Déomas
Les envols du matin peuvent être repoussés jusqu’à 9h.

LUNDI 9 JUIN 2014
6h15/6h30 – Parc de Déomas
Décollage d’une trentaine de montgolfières selon le temps.
Possibilité de vols et baptêmes de l’air en montgolfiere.
Contacter les Montgolfières d’Annonay au 04 75 67 57 56 ou sur
Les vols de montgolfières sont tributaires de la météo et de la décision du directeur des vols.

Mise à jour:
Le ballon est reparti ce matin de Senneceay le grand et poursuit sa route vers l’ouest de Vesoul

Plus de kiwi ce matin mais à suivre sur  » target= »_blank »>aprs.fi VE2IDF-11

Gonflé à l’hydrogène il est parti hier de la fête de la montgolfière d’ANNONAY(07)

F1GHO Robert

Touchard prend de la hauteur 2014

TOUCHARD
source: ARAS72 – Pour la 4ème année consécutive, les élèves de secondes MPS et de Terminale SIN du lycée Touchard au Mans ont lancé un ballon expérimental pour étudier l’atmosphère en partenariat avec l’association Planète-Sciences et le CNES. Des capteurs analogiques et I²C ont mesuré la température extérieure et intérieure dans la nacelle, la pression, la luminosité infra-rouge et le taux d’humidité.Les 8 élèves de terminale
STI2D SIN ont programmé les cartes électroniques qui envoient les données par ondes radio, dans le cadre de leur projet du bac STI2D.
Le ballon est parti du Bois de L’ Epau prés du Mans (Sarthe) à 11h45 le jeudi 22 mai 2014. Il a atteint l’altitude de 30947 m avant d’éclater et a atterri sans encombre après 2h27 de vol dans un champ parmi les vaches près de Lisieux (Calvados). Suivi grâce à un récepteur GPS embarqué, nous l’avons récupéré vers 15h40.

Les radioamateurs de la Sarthe ont assuré le suivi des télémesures, ainsi que les prises de vue au sol avant le lancement .

Une caméra HD Gopro à enregistré le vol, Partez en voyage dans la stratosphère avec cette vidéo de 4 minutes 33 secondes.

Le point sur les picoballons G-04 et G-05

G04DERPartis de Waterbeach Cambridge à 13H UTC le 1er juin, les pico-ballons G-04 et G-05 ont traversé la France comme prévu.
Hier ce fût au tour de G-05 de connaître des problèmes de GPS. Les dernières informations correctes hier à 08:44 UTC le situait au Nord d’AUTUN:
G-05
Time: 2014-06-02 08:44:50
Position: 47.187065,4.316947
Altitude: 6272 m Rate: -0.4 m/s
Max. Altitude: 6326 m
Batt Volts: 2.665
Gps Low Power: 1
Satellites: 7
Receivers: F6AIU

Heureusement G-04 qui lui aussi avait connu hier matin quelques problèmes de positionnement s’est réinitialisé correctement et les Oms français de l’Est ont pu relayer ses infos de télémétrie et de positionnement gps.

Ce matin c’est au tour des stations italiennes de faire le job, toutefois depuis hier soir 20:38 UTC, nous n’avons plus de nouvelles de G-04

Succès de la mission Solar Pi 2014

source: Pascal JEAN – Cette mission a été confiée à une classe de BTS Systèmes Numériques Option B (ex. BTS SE) assistée d’une classe de première Sciences et Technologies de Laboratoire du lycée Rouvière de Toulon.

La mission SolarPi 2014 a été un succès et nous avons pu suivre la nacelle en temps réel, transmission de photo et de trajectographie. Seuls quelques capteurs était bruités…

Nous avons sollicité un grand intérêt des visiteurs, la transmission « temps réel » d’image sur le faisceau VHF étant une première.

La nacelle est montée jusqu’à 30km d’altitude. A la descente, nous avons perdu le signal à 1700 m d’altitude du côté de Pertuis, Mirabeau.

Je me suis rendu sur place, mais il s’agit d’une zone boisée et l’émetteur n’envoyait plus de signal. Donc je n’ai pas retrouvé la nacelle. J’ai discuté avec des riverains et des promeneurs qui m’ont indiqué que la zone était très fréquentée par des randonneurs, je ne perds donc pas espoir qu’on remette la main dessus. Cela devrait nous permettre de récupérer le film HD.

En savoir plus et voir des photos

Les pico-ballons G-04 et G-05 sur la France

G-05Comme nous vous l’avons annoncer hier soir, les deux ballons flottants à une altitude de 5-6.000 mètres continuent leur survol de la France.

G-04 a un problème avec son GPS et ne transmet pas ses coordonnées correctement, mais G-05 lui fonctionne correctement.

Un rectificatif des fréquences a été publié:
G-04 est sur 434.508 MHz
G-05 sur 434.509 MHz et sur 434.125

Mode RTTY 300 bauds shift 450 Hz 7n2.
Voir le tracking en direct.
Transmission toutes les 15 secondes

Deux nouveaux pico-ballons anglais devraient survoler la France ce soir

G-04Partis de Waterbeach Cambridge à 13H UTC, les pico-ballons G-04 et G-05 devraient survoler l’hexagone à partir de cette soirée.
Après B-54 qui a survolé lui aussi l’hexagone et qui se trouve actuellement au-dessus de l’Espagne, voici une nouvelle occasion pour les stations françaises de participer au suivi et à l’envoi des informations de positionnement de ces ballons.

Caractèristiques pour les 2 ballons: RTTY 300baud 7N2, émission discontinue sur 434,125 et 434,510 (USB).

A décoder entre autres avec FL-DIGI, celui-ci transmettant en automatique, les réceptions correctement décodées sur le net, afin de participer au positionnement de ces ballons.

Journée Radiosondes au REF40

ref40-rsLe REF40 a organisé une journée d’information sur les radiosondes le dimanche 25 mai dans une salle de l’Arrayade à Dax réservée par F6HCM.

Les participants ont particulièrement apprécié la qualité des explications de F5OPV et F4EMY.
La session s’est terminée par le lancement de ballons qui ont parcouru plus de 100 kilomètres.

Voir plus de photos sur le site du REF40

Quand la science tombe du ciel à Saint-Clément

source: www.infodimanche.com – Saint-Clément – À Saint-Clément la science tombe parfois du ciel. Parlez-en aux élèves de la classe à niveaux multiples de 5e et 6e année de l’enseignant Jacques-Éric Mercier. C’est que le père du jeune Zakary Lepage, Éric, a trouvé un ballon-sonde en provenance de l’État du Maine le 20 mai dernier, un véritable trésor pour une classe qui fait la part belle aux sciences.

« Mon père l’a trouvé dans un champ du rang St-Joseph », lance Zakary, l’œil pétillant. Le professeur poursuit : « Il (le père) m’a envoyé un message texte pour savoir si un ballon-sonde pouvait m’intéresser. Un ballon sonde? Mais il en avait vraiment trouvé un. Nous avons passé un après-midi à nous renseigner et étudier ce qu’est ce type d’appareil. »

Évidemment, l’aérostat, lancé le 18 mai à 19 h à Caribou au Maine, est intégré au cours de science. À l’image de l’enseignant, les élèves ont l’œil vif et s’y intéressent immédiatement. « Le ballon était accompagné d’une enveloppe de retour placée dans une capsule, mais l’affranchissement n’est valide qu’aux États-Unis, sans parler des complications indues par le passage aux douanes », souligne Jacques-Éric Mercier.

Continuez la lecture