En France, quand il neige, tout s’arrête… – par f6gox

Eh oui, elle est sur toutes les lèvres, sur toutes les radio et toutes les télévisions… La neige… Elle est tombée il y a déjà 48 heures en IDF et pourtant bien fondue depuis… Cependant, c’est bien connu, en France, lorsqu’il neige tout s’arrête !

1. Déplacement prévu des services de l’ANFr ce mardi 22 et mercredi 23 janvier… Coup de téléphone vers midi ce jour : « Euh on ne peut pas venir aujourd’hui ni demain comme prévu, vous savez la neige… C’est reporté au moins après le 15 février, on verra on vous rappelle… Vous savez votre affaire est délicate…  »

A part que les routes et autoroutes sont totalement dégagées dans Paris et en IDF sur tous les grands axes…

2. Niveau de brouillage et intervention de l’ANFr : question posée par courriel au service juridique de l’ANFr le 12 janvier avec pour réponse « Numéro d’identification de la question : 8135. Nous nous engageons à vous répondre sous huit jours. Cordialement » 10 jours plus tard, toujours pas de réponse, rien… Ils ont stocké les textes juridiques dans un hangar qui est com-plè-te-ment sous la neige ? Pas d’ordinateurs non plus, totalement ensevelis ? Alors quand on vous dit qu’en France la […]

Via: ARP75

La réponse du Chef de Cabinet du Président de la République – par f6gox

Le Chef de Cabinet du Président de la République

Monsieur  Laurent  BEUGNET
Président  de  l’Association des  Radioamateurs  de  Paris  (ARP)
66,  avenue  de  la  République
75011  PARIS

Paris,  le 14 JAN  2013

Monsieur  le  Président,

Le Chef de l’Etat a bien reçu la correspondance que vous lui avez adressée et m’a confié le soin de vous répondre.

Soyez assuré qu’il a été pris note de vos préoccupations relatives aux difficultés de diffusion que connaîtrait votre installation radioélectrique – indicatif F6GOX-.

A cet égard, je n’ai pas manqué de transmettre votre courrier au président de l’Agence Nationale des Fréquences (ANFr).

Vous serez tenu directement  informé, par ses soins, de la suite qui pourra être réservée à votre démarche.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de mes sentiments  les  meilleurs.

Pierre BESNARD

Lire la lettre du 7 janvier au Président de la République ici

NDLR : J’ai été prévenu mercredi 18 janvier du déplacement à Paris des techniciens ANFr du CCI de Rambouillet les 22 et 23 janvier, cartographie spectrale du quartier le 22 et grand ménage CEM autant que faire se peut le 23… En espérant qu’ils trouvent l’aiguille dans la botte de paille parisienne…  Les SWL et les stations amateur de mon voisinage devraient en profiter dans un rayon d’au moins un kilomètre…  biggrin A suivre.

Continuez la lecture

Le Musée QSL de l’ARP Radio-Club de Paris

Ce musée virtuel présente surtout les cartes QSL des radio amateurs français de Métropole, d’Outremer, des colonies et des territoires qui ont été ou sont administrés par la France.

Quelques autres QSL d’opérateurs du monde entier sont également visibles.

Ces documents perpétuent la mémoire des opérateurs des Services d’amateur.

Ils sont mis à disposition pour l’enseignement et la recherche historique.

Le Musée accepte tout don de cartes QSL, de photographies, de documents de la part des radio amateurs et de leur famille. J’étudie également toute offre de vente de la part de collectionneurs et de professionnels.

Bonne visite !

le musée virtuel

Les Services d’amateur sont-ils correctement protégés en France ? – par f6gox

Monsieur le Secrétaire général de l’UIT,

Station d’amateur HB9EHT
La directive 2004/108/CE dite directive CEM fixe dans son préambule que « Les États membres doivent veiller à ce que les radiocommunications, y compris la réception d’émissions de radiodiffusion et les services de radioamateur opérant conformément au règlement des radiocommunications de l’Union internationale des télécommunications (UIT), et les réseaux d’alimentation électrique et de télécommunications, de même que les équipements qui leur sont raccordés, soient protégés contre les perturbations électromagnétiques. »

Cette directive est retranscrite en droit français par le décret 2006-1278 (http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=LEGITEXT000006054558)

Cependant il existe une différence de rédaction entre ces deux textes:

La directive – dans sa version française – indique dans son article 5 : »que les perturbations électromagnétiques produites ne dépassent pas le niveau au-delà duquel des équipements hertziens et de télécommunications ou d’autres équipements ne peuvent pas fonctionner comme prévu; »

La directive précise « Le niveau au-delà » est un terme précis, avec un seuil qui peut faire référence à celui de l’UIT-R par exemple et « ne peuvent pas fonctionner comme prévu » est pris dans son ensemble, c’est OUI ou c’est NON.

Le décret français ressemble à une mauvaise traduction de la version anglaise, qui est moins précise, et indique à son article 3 : «  »que les perturbations électromagnétiques qu’ils produisent ne dépassent pas un niveau tel qu’elles empêchent les autres équipements électriques et électroniques, y compris ceux qui ne relèvent pas du présent décret, d’assurer correctement les fonctions pour lesquelles ils sont prévus ; »

Ainsi « Un niveau tel » est beaucoup plus flou, sans seuil précis, et ouvre la porte d’une possible interprétation de l’administration, du genre

Continuez la lecture: Les Services d’amateur sont-ils correctement protégés en France ? – par f6gox11eme le 12/01/2013 @ 13:19

Niveau de brouillage et intervention de l’ANFr – par f6gox

Voici la question posée par l’ARP Radio-Club de Paris, par courriel, au service juridique de l’ANFr .
(« Numéro d’identification de la question : 8135.  Nous nous engageons à vous répondre sous huit jours. Cordialement »)

***

Lors d’une demande d’instruction de brouillage (DIB) adressée à l’ANFr, un formulaire est à remplir, sur lequel on peut lire en bas de page le texte suivant:

« NB : L’Agence ne peut être saisie que si le brouillage persiste alors que la sensibilité du récepteur a été réglée pour répondre aux conditions normales d’exploitation. En effet, le seuil de déclenchement du récepteur doit dans tous les cas être supérieur à 0,4 microvolt ddp pour les réceptions analogiques. Dans les grandes agglomérations et sur les sites élevés (altitude supérieure à 500 m) ce seuil ne doit pas être réglé en dessous de 0,6 microvolt ddp. Ce seuil est fixé à -112 dBm (-5dBµV) pour les émissions numériques (bande 200-900 MHz). »

Pourriez-vous m’indiquer sur quelle base juridique l’ANFr s’est-elle appuyée pour rédiger ce texte et fixer le niveau des seuils permettant de la saisir ?

Bien cordialement.

***

Commentaires : cela veut dire pas de saisie possible des services de l’ANFR pour une demande d’instruction de brouillage en dessous d’un signal S-mètre de S2 en campagne et de S2 1/2 en Ville – pour des signaux analogiques – et  en dessous du seuil fixé à -112dBm entre 200-900MHZ soit S6.rolleyes

Autrement formulée, fixation d’un niveau de bruit répondant à ce qu’appelle l’ANFr dans son texte ci-dessus des « conditions normales d’exploitation »…

Je rappelle que les « conditions normales d’exploitation » sont des termes faisant références

* à la Directive européenne CEM 2004/108/CE, dans son article 5, « les perturbations électromagnétiques produites ne dépassent pas le niveau au-delà duquel des équipements hertziens et de télécommunications ou d’autres équipements ne peuvent pas fonctionner comme prévu; »

* au décret 2006-1278, dans son article 3, «  »que les perturbations électromagnétiques qu’ils produisent ne dépassent pas un niveau tel qu’elles empêchent les autres équipements électriques et électroniques, y compris ceux qui ne relèvent pas du présent décret, d’assurer correctement les fonctions pour lesquelles ils sont prévus ; »
Continuez la lecture

La DIB de l’ANFr : un colosse technique aux pieds d’argile juridique ?

En matière d’instruction de brouillage, et malheureusement pour les stations d’amateur, l’Agence nationale des fréquences est un colosse technique aux pieds d’argile juridique.

C’est la lecture des rapports d’activité de l’Agence nationale des fréquences qui le révèle.

Cet organisme est public. Il a de très nombreuses missions. Pour des personnes qui seraient passionnées par les aspects techniques, réglementaires, économiques, juridiques de l’usage du spectre hertzien, qu’elles soient ingénieur, technicien ou spécialistes divers, il offre de beaux profils d’emplois dans un environnement technique considérablement amélioré depuis dix ans, aux activités nationales et internationales enrichies des coopérations et de conventions avec d’autres pays.

C’est un très bel organisme.

Il est financé à 98% par des subventions publiques s’élevant à environ 36 millions d’euros en 2011.

Pour les stations d’amateur, cela veut dire qu’elles financent l’ANFr une première fois par l’impôt et une deuxième fois par la taxe spéciale (anciennement appelée taxe de brouillage du temps où les amateurs brouillaient la TV bande III), de 46 euros en 2012, soit un peu plus de 800.000 euros par an pour les 15.000 stations d’amateurs et radio-clubs, soit 2% du budget de l’Agence rien que pour ces taxes.

Continuez la lecture

La députée européenne Nathalie GRIESBECK soutient les radioamateurs

« Monsieur,

J’ai bien reçu votre email et vous en remercie.

J’ai lu avec attention vos remarques et la proposition d’amendement soutenue par l’IARU. Comme vous, je considère que les stations des services d’amateur et d’amateur par satellite constituent une richesse à plusieurs égards. J’ai bien noté les difficultés croissantes que vous rencontrez, par exemple avec l’adoption d’une nouvelle norme appliquée au CPL.

A l’heure actuelle, le rapport du Parlement européen sur la Compatibilité électromagnétique du paquet produits, relatif à la proposition de la Commission n’a été traité que par la commission parlementaire en charge de ce dossier (marché intérieur et protection des consommateurs), dont je ne suis pas membre. Soyez cependant certain que je m’associerai avec mon collègue Robert Rochefort, membre de cette commission parlementaire, pour veiller à la prise en considération de vos arguments et suggestions dans le travail en commission, puis lorsque nous nous prononcerons en session plénière.

Restant naturellement à votre écoute, je vous prie de bien vouloir agréer, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.

Nathalie GRIESBECK,

/Députée européenne Grand Est – ADLE / Mouvement Démocrate
//Vice-Présidente du Conseil Général de la Moselle

/_Parlement Européen – Bureau de Bruxelles
_tél: 00 32 228 47391/ fax : 00 32 228 49391
_Parlement Européen -Bureau de Strasbourg
_tél: 03 88 17 73 91 / fax : 03 88 17 93 91

http://www.nathalie-griesbeck.fr <http://www.nathalie-griesbeck.fr/>
http://www.europarl.europa.eu <http://www.europarl.europa.eu/> »

Source F5LEN / Meurthe-et-Moselle.

Réponse reçue par F5LEN suite à l’envoi de la lettre aux députés européens du Grand EST , en relation avec  l’article de l’ARP sur la révision de la norme EN50516-1, les  directives CEM et RTE.

Merci beaucoup Madame la députée pour votre soutien ! biggrin

Le radioamateurisme, c’est quoi ?

Les services d’amateur, membres de l’Union internationale des télécommunications à Genève, sont un formidable outil d’éducation en développant les relations amicales entre les personnes au delà des frontières et l’incitation aux carrières scientifiques et techniques. Le radio amateurisme est le premier réseau social hertzien mondial, apparu dans les années 1910 aux Etats Unis et 1920 en Europe. Il rassemble trois millions de pratiquants dans le monde et continue de croître, notamment en Inde et en Chine. Il est d’une incroyable diversité technique où se mélangent la radio, l’informatique, l’astronomie, la météorologie et bien sur l’internet. Il constitue aussi un réseau de communications de secours en cas de catastrophes dans de très nombreux pays. Il attire des personnes de tous les horizons professionnels, de tous les âges, aimant le challenge, désireuses de progresser dans leurs connaissances, de rendre service au public. Le radio amateurisme fait progresser l’éducation, l’instruction, la culture et les connaissances scientifiques, de manière désintéressée. Il encourage les carrières scientifiques et techniques tant civiles que militaires dans lesquelles ces esprits curieux et astucieux pourront s’épanouir.

Laurent BEUGNET, F6GOX Président de l’ARP.

Source: La députée européenne Nathalie GRIESBECK soutient les radioamateurs – par f6gox11eme le 10/01/2013 @ 00:20

Brouillage de ma station d’amateur et lettre au Président de la République – par f6gox

Monsieur le Président de la République,

Je porte à votre connaissance la situation totalement anormale que subit mon installation radioélectrique des Services d’amateur de l’UIT – indicatif F6GOX – brouillée sur huit bandes amateur HF depuis désormais plus de 400 jours !

J’ai signalé mon problème de brouillage à l’Agence nationale des fréquences à deux reprises, le 2/12/2011, restée un an sans réaction, puis à nouveau le 2/09/2012 avec interventions les 16 et 30 octobre puis le 18 décembre.

Mon installation reste toujours brouillée. Elle ne peut donc « pas fonctionner normalement comme prévu » comme l’indique l’article 5 de la directive 2004/108/CE et l’article 3 du décret 2006-1278 la transposant en France.

Pourtant, la directive européenne 2004/108/CE dite directive CEM fixe dans son préambule, second alinéa, que : « Les États membres doivent veiller à ce que les radiocommunications, y compris la réception d’émissions de radiodiffusion et les services de radioamateur opérant conformément au règlement des radiocommunications de l’Union internationale des télécommunications (UIT), et les réseaux d’alimentation électrique et de télécommunications, de même que les équipements qui leur sont raccordés, soient protégés contre les perturbations électromagnétiques.

Continuer la lecture

Comprendre les CPL et ce qui risque de vous arriver? – par f6gox

Comprendre les CPL ? Pas si facile…

Comment trier les argumentaires entre les « pro » et les « anti », de comprendre les réelles perturbations de nos récepteurs entre 0 à 300 MHz, d’évaluer l’efficacité des solutions techniques qui nous sont proposées pour vendre leur système….

Ces deux thèses de doctorat en électronique (2008 et 2011) devraient vous y aider.

Mais ne vous trompez pas, c’est ici le point de vue des industriels des CPL.

Les aspects négatifs n’y sont pas évoqués…

Prenez le temps de lire ces documents en laissant de coté les mathématiques et en vous concentrant sur les mots…

Internet est votre ami sur les aspects qui resteraient peu clairs pour vous…

Bonne lecture !

400 jours de brouillage, cela vous parait-il normal ?

Me voici aujourd’hui arrivé à un triste cumul: je suis au 400ième jours de brouillage de mon installation radioélectrique des services d ‘amateur depuis ma DIB de 2011.

Quatre cent jours depuis la première DIB de 2011 et 4 mois depuis la seconde DIB de 2012… rolleyes mad

Est-ce normal ?

Après un remarquable loupé en 2011, je ne peux pas dire que l’ANFr soit restée inactive après ma seconde DIB de septembre 2012. Mais aussi après quelques lettres là où il faut…

J’ai eu droit à trois visites des techniciens de l’établissement de Rambouillet, les 16 octobre, 30 octobre et 18 décembre 2012.

A chaque fois une hypothèse de la source du brouillage, la première un panneau publicitaire suspect car réalisé en dehors de toute norme CEM et qui semble désormais hors de cause (à vérifier)

Continuez la lecture

Carte des radioamateurs de Paris

Avec cette carte des radioamateurs de Paris basée sur le fichier ANFr de décembre 2012, je suis certain que vous allez découvrir des voisins partageant la même passion que vous ! La nouvelle année 2013 est l’occasion à saisir pour rencontrer de nouveaux OMs ou YL et présentez vos voeux ! Bonne recherche et meilleures 73, Laurent F6GOX.
Voir la carte

La recommandation UIT-R F.240.7 – par f6gox

RECOMMANDATION UIT-R F.240-7
Rapport de protection signal/brouillage pour diverses classes d’émission dans le service fixe sur des fréquences inférieures à 30 MHz environ
(Question UIT-R 143/9)(1953-1956-1959-1970-1974-1978-1986-1990-1992-2006)

Domaine de compétence

La présente Recommandation décrit les rapports de protection signal/brouillage et les écarts de fréquence minimaux pour diverses classes d’émission dans le service fixe sur des fréquences inférieures à 30 MHz environ.
L’Assemblée des radiocommunications de l’UIT, considérant que l’on a besoin de connaître les rapports de protection signal/brouillagepour diverses classes d’émission,
recommande…
Continuez la lecture

Appel aux OMs et SWLs de Paris !

Nous sollicitons l’aide des OMs et des écouteurs de Paris afin de contribuer à des relevés de signaux, pour que nous puissions dresser une cartographie, certes approximative, mais probablement contributive de cette source perturbatrice.

En vous remerciant de votre participation bénéfique pour tous.

Cliquer ici pour voir la vidéo.

F4WBK Paris 11ème est situé à 640 mètres de la station F6GOX Paris11ème.
Il est également brouillé mais pas sur toutes les fréquences semble t-il.
Il écoute sur une verticale HF9V, boite de couplage et ICOM.
L’emploi du pré ampli de réception pour compenser la plus petite antenne
chez F4WBK comparée à F6GOX fait passer le signal 1850kHz de S3-6 à S8-9.

Continuez la lecture

Analyse du décret 2006-1278 – par f6gox

L’analyse du décret 2006-1278 révèle certaines subtilités rédactionnelles dont seuls les juristes ont le secret.

Ainsi la transposition de la directive européenne 2004/108 CE dite directive CEM par le décret 2006-1278 notamment dans la rédaction de l’article 3, doit attirer toute votre attention.

Il faut être vigilant aux possibles interprétations de l’administration française alors que nous sommes des adeptes de la réception de très faibles signaux.

Nos installations radioélectriques sont très sensibles à la montée du bruit, comme le rappelle l’UIT-R dans son rapport SM.2158-2.

« Les stations du service d’amateur fonctionnent souvent à des rapports signal/bruit (SNR) très faibles. Le SNR disponible est généralement limité par des facteurs liés à l’environnement, notamment le rendement des antennes, mais aussi le bruit artificiel extérieur, étant donné que la majorité des stations d’amateur se trouvent dans des zones résidentielles.

A l’instar d’autres services exploitant la bande des fréquences décamétriques, la capacité du service d’amateur à communiquer de façon satisfaisante dépend du rapport entre le signal utile et le niveau de bruit »

Il apparaît contradictoire de demander à la fois un niveau d’émission plus faible des émissions radioélectriques par souci sanitaire et en même temps d’augmenter le niveau de bruit artificiel des bandes par toutes sortes d’équipements, avec le risque de rendre de facto inexploitables tous ces souhaités plus petits signaux . eek rolleyes

Continuez la lecturei

QUIZZ 160m ! – par f6gox

Voilà un enregistrement audio mp3 effectué depuis ma station sur le 160m.s

On y entend du bruit, du bruit et encore du bruit… 59 +20 à 30 dB au S-mètre…d

Et soudain, sorti d’on ne sait d’où, un DX qui appelle, appelle et fait des qso…s

Saurez-vous l’identifier à l’oreille – ce que j’ai fait avec le FT-990 et son filtre INRAD 145 Hz, atténuateur 20 dB, FIltre CW audio le plus étroit possible, notch et au casque… – ou avec l’aide du logiciel Audacity ? k

J’ai réussi à le prendre mais en plusieurs passages en ce qui me concerne car le QSB est assez profond…

Continuez la lecture

Souvenirs de F6BVP et RS-7/Spoutnik 40

En 1997 les radioamateurs Russes avaient demandé à l’AMSAT-France de construire une réplique modèle réduit du premier satellite spoutnik lancé quarante ans plus tôt.

Ce microsatellite, baptisé Spoutnik 40 pour cette raison, a été largué par un cosmonaute lors d’une sortie extra véhiculaire depuis la station spatiale soviétique MIR en octobre 1997.

Le microsatellite a été enregistré sous le nom de RS-17.

Continuez la lecture sur le site de l’ARP