Un habit de lumière qui mérite son nom

Les vêtements électroniques qui surveillent notre corps et sa santé vont-ils nous rendre fous ? On n’en sait encore trop rien, mais on en trouve de plus en plus et ils prennent des allures assez futuristes. Cela ravira tous ceux qui parmi nous, avant de vouloir un T-shirt qui compte les calories, ont longtemps rêvé de la combinaison lumineuse de Tron. Réjouissez-vous, les fibres textiles luminescentes seront bientôt partout.

Les cellules électrochimiques polymères émettant de la lumière ou PLECs (pour Polymer Light-emitting Electrochemical Cells), comme beaucoup d’autres appareils lumineux, ont une structure composée de deux électrodes métalliques reliées à une mince couche organique qui agit comme un semi-conducteur. Ces PLECs sont fabriquées sous forme de fibre à partir d’un fil d’acier ultra-mince couvert de nanoparticules d’oxyde de zinc puis d’un polymère électroluminescent qui diffuse une lumière jaune ou bleue. Ce fil synthétique est ensuite enrobé d’une couche translucide de nanotubes de carbone. Ces fibres s’illuminent progressivement sur une période de 21 minutes, puis s’assombrissent peu à peu en quatre heures. La fibre s’allume quand une tension de 5,6 V est appliquée et la lumière atteint un pic d’intensité sous 13 V. Lorsque la fibre est pré-chargée, elle a un temps d’allumage similaire à celui de LED classiques.

L’éclat de la lumière émise par les fibres n’est que faiblement tributaire de l’angle de vision. Même pliées, ces fibres gardent plus de 90 % de leur luminosité. Aucune détérioration notable n’a été observée. La tenue de Tron n’est peut-être pas si loin…

Source

Un ordinateur gratuit pour les étudiants britanniques

Le premier ordinateur proposé par la BBC date de décembre 1981. 34 ans plus tard, elle remet ça avec son Micro Bit, une carte de développement qui tient dans la paume de la main. Même dans celle des écoliers à qui la BBC les destine. Un million de cartes sont en préparation, et elles seront distribuées à tous les étudiants britanniques qui entreront au secondaire cet automne.


Le Micro Bit sera gratuit, et il est fait pour fonctionner aisément avec d’autres cartes de développement comme le Raspberry Pi, les cartes Arduino, et le Galileo d’Intel. La BBC collabore étroitement avec la fondation Raspberry Pi et plusieurs autres acteurs majeurs : ARM, Microsoft, Google, Samsung, pour n’en citer que quelques-uns.

Le Micro Bit fait partie d’un effort considérable de la BBC pour aider le Royaume-Uni à combler son déficit de compétences numériques. Cela a toujours été une partie de la mission de la société de production, qui a récemment travaillé sur de nouvelles façons d’y parvenir. Les étudiants seront en mesure de concevoir des programmes pour le Micro Bit en utilisant C++, Python et TouchDevelop dès la prochaine rentrée scolaire. Le Micro Bit inspirera-t-il parmi les jeunes britanniques le prochain Sir Clive Sinclair, inventeur en 1980 du premier ordinateur personnel vendu moins de 100 £ au Royaume-Uni ?

Et que font pendant ce temps-là les homologues français de la BBC ?

Source

Une loutre au cœur d’Arduino

La présence d’animaux exerce une influence souvent bénéfique sur les personnes victimes de démence, soit une personne âgée sur trois. Chiens et chats ne sont pas le choix idéal pour beaucoup de ces vieillards. Ollie, un bébé loutre robot, n’a pas les inconvénients d’un animal vivant.

Le cerveau d’Ollie n’est autre qu’un Raspberry Pi, associé à un moteur et une batterie de capteurs sur mesure, et des bras en caoutchouc de silicone actionnés par des fils. Ses yeux sont pourvus de paupières (imprimées en 3D) qui clignent et ses pattes serrent la main de l’utilisateur. Il est de construction robuste, mais conçu pour être agréable à manipuler. Sa fourrure, qui peut être retirée et nettoyée, cache un revêtement imperméable en cas d’éclaboussures. Les capteurs d’Ollie lui permettent de comprendre comment les utilisateurs interagissent avec lui par le toucher, et de répondre de façon apaisante par des sons, des mouvements et un ronronnement fourni par les vibrations d’un moteur.

Le robot est de la taille d’un bébé, ce qui est de nature à inciter les humains à s’occuper instinctivement de lui. Son ventre est une véritable invitation aux caresses. Pourquoi une loutre au fait ? Parce que cet animal est généralement perçu comme sympathique et attirant.

Les robots thérapeutiques sont chers et hors de portée de la plupart des bourses, mais le prototype Ollie n’a coûté que 90 $ aux étudiants du MIT qui l’ont conçu en 2013. Pas de nouvelles depuis, mais on dirait qu’il faut bien se résoudre à la triste perspective que c’est le robot qui est l’avenir de l’homme vieillissant…

Au fait, qui prendra Mamie à Noël ?

Source

La Radio à l’école aujourd’hui; Annemasse 2015

f8kcfLe Radio-Club d’Annemasse organise une matinée de vulgarisation du Radioamateurisme:
« La Radio à l’Ecole » le vendredi 3 avril de 8h30 à 11h30. Cette activité est promue par F5UAM pour la 11ème fois et se déroulera à l’école Jean Mermoz qui jouxte la MJC abritant le Radio-Club F8KCF.
Cette année 62 enfants de CM2 seront concernés et cinq ateliers seront développés.
http://f8kcf.free.fr/

M2M (Machine-to-Machine), les nouveautés.

m2mEolane annonce la mise sur le marché d’une plateforme VHF 169MHz destinée aux marchés du comptage multi-fluides, de la télémesure industrielle et de la gestion des bâtiments. L’objectif de cette nouvelle offre est de proposer un référence design VHF 169Mhz performant, optimisé et évolutif tout en réduisant les risques projet, les coûts et les temps de développement des produits pour les clients d’éolane. La plateforme VHF 169MHz est intégrable dans des systèmes (transmetteur, répéteur et concentrateur) communicant des informations d’un compteur ou d’un capteur en VHF à 169Mhz.

Elle propose une large gamme de fonctionnalités servant le design de systèmes et d’infrastructures de communications longues portées.
Cette solution est idéale pour :
De la télé-relève de compteurs, de contrôle/commande et de comptage multi-fluides (eau, gaz, électricité) pour des applications AMR/AMI (Smart Grid, Smart Metering)
De la télémétrie, de la sécurité industrielle comme des applications de gestion publique de lampadaires, de systèmes d’alarme, de sécurité ou encore de relevés de données environnementales en milieu urbain (Smart City) ou gestion et monitoring de bâtiments (Smart Building) et de parcs industriels (Smart Factory). De manière générale pour des communications dans des environnements difficiles ou contraints et avec des perturbations radios typiquement dans des zones urbaines ou industrielles. En savoir plus:
http://www.eolane.fr/actualites/communiques/410-plateforme-vhf-169mhz-l-offre-eolane-allie-performance-radio-et-evolutivite.html
http://www.adeunis-rf.com/fr/produits/modems-radio

Strasbourg disparu sur Google Maps «retour dans les jours à venir»

La capitale européenne a disparu des écrans radars virtuels de Google Maps depuis quelque temps. En visite hier au siège de Google France, le président de l’Eurométropole Robert Herrmann, a eu aujourd’hui la confirmation du directeur général, Nick Leeder, que le bug sera réparé « dans les jours à venir » : Strasbourg sera à nouveau visible.
strasbourg absent de googlemaps
Depuis quelque temps déjà, Strasbourg -l’agglomération qui compte tout de même plus de 270 000 habitants et qui est le siège du Parlement européen- a disparu des cartes de Google. Ce n’est qu’en zoomant beaucoup que le nom de la ville ne devient visible.

En revanche, ses voisines, la ville de Kehl -qui n’a pas tout à fait 35 000 habitants- ou encore Illkirch-Graffenstaden, sont bien plus en évidence…

Les services de la Ville et de l’Eurométropole se sont saisis de ce problème, qui est plus important qu’il n’y paraît, en terme d’attractivité (tourisme, économie…).
L’origine du bug n’a pas été précisée… lire la suite sur les DNA

LoRaWAN, un protocole pouvant nous intéresser.

bv000161IBM Research et Semtech mettent en application une nouvelle technologie appelée LoRaWAN (Long Range Les réseaux étendus) qui a des avantages significatifs sur les réseaux cellulaires et Wi-Fi pour fournir la machine-to-machine (M2M). IBM a déclaré que les capteurs LoRaWAN peuvent communiquer sur des distances de plus de 100 km dans des environnements favorables, 15 km dans des environnements semi-rurales typiques et plus de 2 km dans les environnements urbains denses à des débits de 300 bit/s jusqu’à 100 Kbps. Cela les rend bien adapté pour l’envoi de petites quantités de données, telles que les coordonnées GPS et des lectures sur le climat, où le haut débit ne peut pas atteindre. Les capteurs nécessitent également très peu d’énergie pour fonctionner; la plupart peuvent fonctionner pendant 10 ans ou plus sur une seule pile AA, et les touches AES128 rendre la communication falsification et l’écoute pratiquement impossible.
http://www.convergedigest.com/2015/03/ibm-and-semtech-develop-long-range-wide.html
http://en.wikipedia.org/wiki/Lorawan

Un projet Hypers fréquences passionnant.

hyperF2CTDe Pierre-André HB9AZN :
Grande Bleue 2015 : un millésime exceptionnel ?
Les phénomènes de propagation des conduits troposphériques continuent de préoccuper les professionnels des radiocommunications et surtout de nous faire rêver, nous radioamateurs passionnés d’hyperfréquences !

Faire parcourir à des ondes électromagnétiques des milliers de kilomètres à la surface du globe terrestre, alors que l’école nous enseigne que les hyperfréquences se propagent en ligne droite a quelque chose de magique et la question que chacun se pose est de savoir où se situe la distance limite ? Il y a quelques temps encore, le record sur 10 GHz était de 2696 km entre l’île de Sal au Cap
vert et le sud du Portugal (10 juillet 2010). Cette distance aurait été allongée de 36 km (!), soit 2732 km par VK7MO/P et VK6DZ/P en date du 5 janvier 2015. Sur l’initiative de l’équipe détentrice du record depuis le Cap Vert, des premières discussions se sont déroulées en septembre 2013 pour organiser une nouvelle tentative.
Finalement suffisamment d’intéressés ont manifesté leur intention de participer à un tel projet. Les préparatifs ont donc démarré au début 2014 pour une expédition en 2015 (Grande Bleue 2015). Cette fois il s’agit de relier Madère avec la Calabre en passant par le détroit de Gibraltar sur une distance d’environ 3030 km en 10 GHz et 5,7 GHz. Cette idée avait été mentionnée par Joachim/CT1HZE suite au record de juillet 2010.
Il s’agit d’un réel défi, car en plus du détroit de Gibraltar avec son trafic maritime intense, de nombreuses îles au large de la Calabre limitent sérieusement le choix des sites possibles sur la côte italienne. A cela vient s’ajouter le problème de l’homogénéité des conditions météo sur le trajet en Méditerranée et sur l’Atlantique. (Extrait du Bulletin Hypers N° 210)
http://gb2015.hb9tv.ch/

Chasse à la RST sur Salon de Provence

Christophe F4AQG organise une chasse à la RST (Radio sonde Terrestre) le samedi 11 Avril. cela se déroulera sur Salon de Provence, sur un parcours de santé situé au dessus de l’Hôpital, de 10h à 17h.

Il s’agit de M10 modifié émettant sur 434 Mhz.

Prévoir la logistique pour un pique nique sympathique (Table, chaise et casse croute).

Un dessin vaut mieux qu’un long discours :

 

RST

 

 

 

 

Continuez la lecture adref13

Comment aborder la DDS

Le générateur délivre un 20 Mhz stable dès la mise en service.La DDS ( Direct Digital Synthesis ) appartient à une technologie permettant de construire un générateur Haute Fréquence couvrant la bande des Ondes Courtes de 1 à 30 MHz sans trous en générant un signal sinusoïdal stable comme un roc. Elle utilise la technologie de l’électronique embarquée, c’est à dire l’emploi de modules électroniques programmables et prêts à être utilisés tels quels.

Elle nous permet donc de construire nos émetteurs et récepteurs de trafic en utilisant une technologie professionnelle et ouvre ainsi de nouvelles portes dans la construction radioamateur.

Pour comprendre le fonctionnement de la DDS, on peut se documenter sur Wikipédia ou lire les notes d’applications d’Analog Device .

Les inconvénients pour aborder la DDS peuvent dérouter certains d’entre nous car ils existent bel et bien :

  • un PC est nécessaire pour la programmation des modules.
  • il est préférable de maîtriser la programmation en langage C (si l’on veut savoir ce que l’on fait). On peut recopier les programmes tels quels, mais en cas de bug …que faire ?
  • chercher les informations sur le Net en pointant en presque totalité sur des sites anglophones.
  • se procurer le matériel spécifique, à savoir un module DDS 9850 ou 9851, un afficheur LCD un encodeur rotatif ainsi qu’un module Arduino Uno ou Nano.
  • savoir travailler avec un module Arduino ou avoir des compétences dans la programmation des PIC.

On s’aperçoit donc qu’on est loin de la construction électronique classique du radioamateur, car il s’agit principalement de relier les modules entre eux ( module DDS et carte Arduino ou module DDS et PIC de Microchip®), et de programmer.

Les avantages restent par contre assez convaincants :

  • une plage de fréquence variant en continu entre 1 et 40 MHz.
  • une sortie sinusoïdale stable comme un roc ( il s’agit d’un synthétiseur ).
  • une incrémentation possible du pas par simple bouton poussoir ( le même bouton poussoir pour toutes les incrémentations ).
  • le générateur n’emploie ni self ni condensateur variable, donc il n’y a pas de contraintes mécaniques.
  • L’affichage de la fréquence se fait grâce à un afficheur LCD, ce qui évite l’emploi d’un démultiplicateur et d’un affichage mécaniques.
  • Il n’y a pas de « compression de bande » vers les fréquences élevées comme c’est le cas lors de l’emploi d’un condensateur variable, l’incrémentation de la fréquence reste parfaitement linéaire.
  • Enfin, le coût des modules Arduino, DDS et LCD reste faible ( se situe au total, aux alentours de 40-50€ ) , alors rien qu’un bon condensateur variable entre déjà dans cette gamme de prix, sans compter le démultiplicateur de plus en plus difficile à trouver ( en neuf, il reste introuvable ).

Les jalons sont donc posés. Quelqu’un de tout à fait novice découvre donc des termes nouveaux comme « Arduino », « DDS » , « PIC » et « encodeur rotatif ».

Comment procéder par étapes ?

Continuez la lecture

APRS.FI au piquet

APRSFIDepuis quelques temps aprs.fi utilisait à la fois des données de google maps et dans certains cas des superpositions d’OSM et de streetview.

A plusieurs reprises, Google a attiré l’attention d’Heikki l’auteur, la première fois début mars, en lui rappelant par mail que ce n’était pas autorisé. De fait c’était l’un ou l’autre.
Mais Heikki n’ayant pas réagi promptement, la sanction est tombée.

Google a été avisé ce jour qu’OSM était désactivé et que donc il n’y avait plus lieu de pénaliser le site.
Il faudra sûrement quelques jours avant que l’affichage des cartes fonctionnent à nouveau.

Nous vous tiendrons au courant.

Nouveau micro-contrôleur Atmel avec une autonomie sur piles mesurées en dizaines d’années

Atmel a annoncé il y a quelques jours une nouvelle famille de circuits intégrés basés sur une architecture ARM Cortex M0. L’objectif visé par les nouveaux micro-contrôleurs SAM L21 est une consommation extrêmement basse de l’ordre de la dizaine d’années.…

Bulletin F8REF – Semaine 14 – 2015

Sommaire :
INFOS NATIONALES
– Revue Radio-REF de mars 2015
– Consultation informatique de la revue Radio-REF
– Diffusions du bulletin F8REF sur l’air
– CJ 2015
– Enquête Radio-REF 2015
– Commission Concours
– Salon Microwave 2015 les 1er et 2 avril 2015 au CNIT Paris la Défense.

INFOS DÉPARTEMENTALES
– 51- Marne – Assemblée Générale Ordinaire du REF51:
– 59 – Nord – Assemblée Générale ordinaire de l’ARAN59 samedi 4 avril
– 61 – Orne – Assemblée générale ARA-61
– 72 – Sarthe – Assemblée générale de F6KFI et ARAS REF 72
– 74 – Haute-Savoie – « La radio à l’école » au radio-club F8KCF vendredi 3 avril
– 80 – Somme – Assemblée générale annuelle du REF 80
– 94 – Val de Marne – Assemblées Générales F6KMX et association Locale 94

INFOS DIVERSES
– FR/F5MNW prochainement sur l’Ile de la Réunion
À la boutique du REF
– DVD Radio-REF 2005 à 2014

Le bulletin F8REF de la 14ème semaine de 2015 est disponible en ligne.

Il est consultable en trois versions ici : http://f8ref.r-e-f.org/

73 de Jean-Pierre F6BIG –

Responsable du bulletin F8REF

Dans la PQR (Le Télégramme) : Plouëc du Trieux TSF. La radio des 30 Glorieuses ce week-end

La troisième édition de « La TSF sur tous les toits », avec cette fois pour thème, la radio des 30 Glorieuses (années 1945 à 1975), aura lieu, ce week-end, à la salle multifonctions. Il devrait permettre aux visiteurs de retrouver radios, télévisions, tourne-disques et vinyles de leur jeunesse et, pour les plus jeunes, de voir comment leurs grands-parents vivaient et s’amusaient à cette époque. Cet événement annuel, unique dans le grand Ouest, mis sur pied par l’association Mémoire et patrimoine de Plouëc, avec le soutien de la municipalité et de divers partenaires, sera à nouveau gratuit.

Le programme
Samedi, de 14 h à 18 h : expositions sur la radio des 30 Glorieuses, les véhicules militaires, animation des radioamateurs et cibistes, stand Radiofil, présentation « Guerre d’Algérie », etc. De 18 h à 20 h : inauguration officielle, présentation des radioamateurs ; conférence du professeur Griset, etc. Dimanche : de 9 h à 17 h, bourse d’échanges, expositions et animations diverses, tirage de la tombola. Déjeuner à 12 h. Tarif : 13 €. Réservations au 02.96.95.32.65. Vers 16 h 30, tirage de la tombola.

Contact
Tél. 06.78.27.15.72.
En savoir plus sur /www.letelegramme.fr

Stupéfiant ! Le monstrueux typhon Maysak vu depuis l’ISS

Le typhon de catégorie 5 a été photographié par les astronautes Samantha Cristoforetti et Terry Virts. Ce monstre climatique avance vers les Philippines.

Le 31 mars 2015, l’astronaute italienne Samantha Cristoforetti publiait sur son fil Twitter de stupéfiantes photos de Maysak, alors que l’ISS – où elle est embarquée – passait au-dessus des Philippines.
Continuez la lecture

Epinal et la TSF (par F6ACU)

TSFACUMerci à F6ACU Daniel pour cet article très intéressant concernant la T.S.F. à Epinal. Histoire très peu connue des Spinaliens et des vosgiens…. Voici donc 12 pages d’informations historiques, techniques sur la TSF dans les Vosges. Cliquez sur le logo PDF pour voir l’articlera88
Source:ra88.org

REF68 – Soirée à Thème : Le programme SOTA Summit On The Air

Le Vendredi 10 avril 2015 à 20h30, Laurent F8CZI propose de vous faire découvrir le programme d’activation des sommets SOTA (Le programme SOTA Summit On The Air) au Radio-Club, à la MJC Fernand Anna de Wittenheim.

Venez nombreux pour découvrir cette activité qui allie la radio, à la balade en nature et à la montagne.

source REF68