La Conférence de plénipotentiaires de l’UIT élit Houlin Zhao nouveau Secrétaire général

Busan, le 23 octobre 2014 – La 19ème Conférence de plénipotentiaires a plébiscité Houlin Zhao (Chine) comme prochain Secrétaire général de l'UIT. M. Zhao entrera en fonction le 1er janvier 2015 pour un mandat de quatre ans, et pourra être réélu pour quatre ans supplémentaires.

L'élection a eu lieu à Busan (République de Corée) lors de la séance plénière de la Conférence de plénipotentiaires de 2014 tenue ce matin, en présence de représentants de 156 pays participant au vote. Seul candidat en lice, M. Zhao a remporté l'élection avec 152 voix. Les résultats complets de l'élection sont accessibles ici.

Après le vote, M. Zhao a déclaré aux quelque 2 000 participants à la Conférence, issus du monde entier, qu'il ferait tout ce qui est en son pouvoir pour "remplir la mission de l'UIT et, grâce à une coopération étroite avec les membres, faire en sorte que l'UIT fournisse des services d'excellence à la société mondiale des télécommunications et de l'information".

Ingénieur en télécommunications reconnu, M. Zhao possède plus de trente ans d'expérience au niveau international. Il exerce actuellement les fonctions de Vice‑Secrétaire général de l'UIT, poste qu'il occupe depuis janvier 2007, à la suite de son élection par la Conférence de plénipotentiaires de l'UIT de 2006, tenue à Antalya (Turquie). Il a été réélu pour un second mandat de quatre ans lors de la Conférence de plénipotentiaires de l'UIT de 2010 tenue à Guadalajara (Mexique).

Au cours de ses deux mandats de Vice‑Secrétaire général, M. Zhao a su montrer à l'organisation la voie à suivre. Il a notamment lancé de nouvelles initiatives visant à ouvrir le statut de membre de l'UIT aux établissements universitaires du monde entier, et mis en oeuvre des mesures destinées à renforcer l'efficacité de la gestion des ressources humaines et des ressources financières. Il est connu et apprécié du milieu international des TIC, tant pour ses compétences techniques que pour sa détermination à assurer l'inclusion numérique pour tous.

Avant d'occuper le poste de Vice‑Secrétaire général, M. Zhao a accompli deux mandats en tant que Directeur élu du Bureau de la normalisation des télécommunications (TSB) de l'UIT, dont le rôle consiste principalement à élaborer des normes techniques internationales, afin de garantir l'interopérabilité des équipements et des logiciels d'information et de communication. Auparavant, il a occupé pendant 12 ans les fonctions de Conseiller supérieur auprès du TSB et de l'organe précédent, à savoir le CCITT.

Point de la situation sur les autres élections

La séance plénière de ce matin a également été marquée par le début des élections au poste de Vice‑Secrétaire général, qui mettent aux prises cinq candidats, représentant le Canada, la Mauritanie, le Nigéria, la Pologne et le Royaume‑Uni.

L'élection a eu lieu à Busan (République de Corée) lors de la séance plénière de la Conférence de plénipotentiaires de 2014 tenue ce matin: Seul candidat en lice, M. Zhao a remporté l'élection avec 152 voix alors que 156 bulletins de vote avaient été déposés dans l'urne. Les résultats complets de l'élection sont accessibles ici.

Ces élections seront suivies de celles des membres du Comité du Règlement des radiocommunications (20 candidats pour 12 sièges) et des Etats Membres du Conseil de l'UIT, l'organe directeur qui supervise le fonctionnement de l'Union pendant l'intervalle de quatre ans séparant deux Conférences de plénipotentiaires (60 pays candidats pour 48 sièges).

Pour accéder à la  liste complète des candidats et consulter leur biographie, rendez‑vous à l'adresse suivante: https://itunews.itu.int/en/5237-Electing-ITU-top-executives.note.aspx.

Etant donné que les élections de l'UIT peuvent donner lieu à plusieurs tours, on ne sait pas encore exactement à quel moment se tiendront les élections restantes, mais elles devraient être terminées d'ici au milieu de la deuxième semaine de la Conférence, qui en compte trois. Un document d'information expliquant la procédure électorale de l'UIT est disponible ici.

Vous pouvez lire une biographie d'Houlin Zhao ici.

Une séance de questions et réponses avec Houlin Zhao est disponible ici.

Pour télécharger des photos d'Houlin Zhao, rendez-vous ici et pour télécharger des photos de l'élection, cliquer ici.

Les représentants de la presse audiovisuelle peuvent télécharger des séquences filmées de l'élection de M. Zhao ici.

Un programme des séances de la PP‑14 mis à jour quotidiennement est disponible ici.

Pour lire le communiqué de presse d'ouverture de la PP‑14, dans lequel sont fournis les chiffres de participation, rendez‑vous ici.

La PP‑14 a lieu à l'aimable invitation du Ministère de la science, des TIC et de la planification (MSIP) de la République de Corée, et se déroule au Centre d'expositions et de congrès (BEXCO) de Busan, du 20 octobre au 7 novembre 2014.

La République de Corée, qui est, de l'avis général, le pays le plus connecté du monde, arrive, pour la quatrième année consécutive, en tête du classement établi par l'UIT dans son Indice de développement des TIC.

Source: http://www.itu.int/net/pressoffice/press_releases/2014/53-fr.aspx

#.VEkgGyKsWjN

Un état d’urgence fictif mobilise le Réseau national de sécurité

Les participants se sont préparés à l’exercice du Réseau national de sécurité 2014 (ERNS 14) en accomplissant des modules spécifiques au cours des derniers mois. Qu’a déjà apporté ce travail de préparation ?

La préparation à l’ERNS 14 a déjà fait bouger beaucoup de choses. Nous travaillons de manière intensive et traitons des questions qui n’auraient jamais été abordées sans l’ERNS 14, ou du moins pas maintenant. Je pense ici aux analyses dans le domaine des technologies de l’information et de la communication TIC, à l’organisation d’exercices d’état-major consacrés à l’approvisionnement de la population en cas de pénurie d’électricité ou encore à l’examen des plans de prévoyance, ce que je trouve très bien. Je tiens cependant à préciser que la direction de l’exercice n’est pas informée de toutes les activités. Nombre d’entre elles se déroulent dans le calme, sans agitation, dans l’administration fédérale, dans les cantons, à l’armée, voire chez des tiers, si bien que seule la partie émergée de l’iceberg est visible. L’essentiel à mes yeux, et qui me tient particulièrement à cœur, c’est que les préparatifs ont permis une prise de conscience renforcée de la vulnérabilité de notre société et aussi de sa dépendance à l’électricité. 

Quels résultats sont déjà tangibles avant l’exercice ?

Les cantons ou les tiers ont déjà enregistré de nombreux résultats, mais ceux-ci ne seront recueillis qu’au moment de l’exercice, puis rassemblés dans le rapport final. Le fait d’étudier en détail la question d’une panne d’électricité ou d’une pénurie prolongée a déjà permis, rien qu’au niveau de la communication, de mettre en évidence différents points faibles. L’approvisionnement de la population en vivres dans pareille situation de crise est aussi en soi un défi magistral. Nous devons résoudre ces problèmes aux divers échelons, de même que les interdépendances dont nous ne sommes pas toujours conscients. 

L’objectif de l’exercice est bien de mettre en évidence les points faibles dans la coopération entre la Confédération, les cantons, les organisations d’intervention d’urgence et les exploitants privés d’infrastructures critiques…

Oui. C’est très important que nous ayons le courage, dans le cadre de l’ERNS 14, de reconnaître les lacunes et les insuffisances. C’est le chemin que nous devons emprunter si nous voulons mieux nous préparer à un état d’urgence. Même après l’exercice, il y aura sans doute encore beaucoup de points faibles dont on ignorera l’existence, et qui ne se révèleront qu’au moment d’une crise réelle. Se vanter serait une erreur, voire une tentation irresponsable d’une certaine façon. L’objectif n’est en aucun cas de mettre des personnes ou des institutions dans une situation délicate ou de désigner le canton qui possède le plan de prévoyance le plus abouti. 

Le point de départ de l’exercice est une cyberattaque visant le réseau électrique d’Europe occidentale. Cette attaque conduit aussi, en fin de compte, à une situation de pénurie de courant et à des problèmes d’approvisionnement en Suisse, auxquels s’ajoute une pandémie de grippe. Est-ce que des scénarios de ce type sont pris plus au sérieux depuis la montée du terrorisme islamiste et l’épidémie liée au virus Ebola ?

En effet, je constate que les conceptions ont changé un peu partout, entre le moment où j’ai pris la direction du projet, au mois de mai de l’année dernière, et aujourd’hui. Au début, j’entendais souvent des commentaires comme « un exercice loin d’être passionnant, sans séisme ni inondation... » Aujourd’hui, les participants sont persuadés que la maîtrise de la situation servant de référence à l’ERNS 14 nous sollicite tous au plus haut point. L’évolution technologique et la dépendance, déjà évoquée, de plus en plus forte aux systèmes TIC et au courant électrique ces dernières années nous obligent à donner la priorité à des scénarios tels que celui qui est à la base de l’exercice. Pour moi, il est certain que les cyberattaques récentes conjuguées à l’apparition maintenant du virus Ebola accroissent la sensibilité à ces problèmes. Plus personne ne remet en question le scénario. 

A quels problèmes vous attendez-vous en particulier dans un canton ou une région en cas de pénurie d’électricité ou de pandémie similaires à la situation traitée dans l’ERNS 14 ?

Les problèmes seront de nature très diverse, à l’image de la diversité des cantons. On ne peut comparer les deux Appenzell avec le canton de Zurich, qui comprend la plus grande ville suisse et un aéroport, ou avec le canton de Berne qui abrite à la fois la ville fédérale, l’administration fédérale et en particulier les représentations étrangères accréditées, ou encore avec des cantons frontaliers comme Bâle ou Genève. 

Sans courant, la communication moderne sera aussi coupée, tôt ou tard. Quels sont les scénarios prévus par l’exercice à ce sujet ?

Les informations importantes, qui nous donnent la vue d’ensemble de toute la Suisse, proviennent des analyses TIC effectuées dans les offices fédéraux et dans les cantons. Nous voulons montrer, à la veille de l’ERNS 14, les moyens de communication qui cesseraient de fonctionner en cas de panne ou de pénurie de courant ou qui ne fonctionneraient que de manière limitée. Mais nous ne pouvons, la plupart du temps, que nous référer aux analyses systématiques et approfondies, étant donné que nous ne pouvons pas tirer la prise et regarder ce qui fonctionne encore… Ces informations nous permettent cependant de déduire les problèmes de communication et de conduite auxquels nous serions confrontés dans les gouvernements cantonaux mais aussi au Conseil fédéral et à l’Etat-major fédéral ABCN. 

Quelles sont vos attentes à l’égard de l’exercice ERNS 14 ?

Naturellement, j’en attends beaucoup d’informations et j’espère aussi pouvoir les mettre progressivement en œuvre, combler les lacunes et améliorer les structures et les procédures. Le plus important pour moi reste cependant de parvenir à une prise de conscience de la part des autorités et de la population de la vulnérabilité élevée et croissante de notre société. Le rôle et la responsabilité des médias en pareille situation seraient très importants. J’attends aussi de l’exercice une amélioration de la compréhension réciproque et surtout un renforcement de la confiance entre les partenaires. L’ERNS 14 nous donne la chance de nous entraîner en passant cette situation en revue avant qu’un jour, la réalité nous rattrape !

 

L’ERNS 14

Avec l’exercice du Réseau national de sécurité 2014 (ERNS 14) qui se déroulera du 3 au 21 novembre, c’est la première fois depuis longtemps qu’un exercice d’envergure en réseau est organisé à l’échelle nationale. Son objectif est de tester le Réseau national de sécurité et ses structures (plate-forme politique, mécanisme de consultation et de coordination).

A l’échelon fédéral, l’exercice concerne avant tout l’Etat-major fédéral ABCN, dans lequel tous les départements sont représentés. Du côté des cantons, les conférences gouvernementales, les exécutifs cantonaux et leurs états-majors de conduite, voire une partie des états-majors de conduite communaux, prendront aussi part à l’exercice. Ensemble, et en faisant notre autocritique, nous devons vérifier dans le cadre de l’ERNS 14 si nos structures, nos procédures et nos processus décisionnels sont appropriés et adaptés à la crise. Dans le scénario de base de l’ERNS 14, une cyberattaque contre l’industrie électrique perpétrée en septembre conduit dans toute l’Europe à une pénurie d’électricité qui, à la suite d’une panne de courant de 48 heures fin octobre, se transforme en pénurie durable (8 à 12 semaines). Une pandémie de grippe avec un taux d’infection élevé (le quart de la population sera touché au point culminant de l’épidémie) vient s’ajouter à cette situation d’urgence et la complique encore davantage. En conséquence, toute la Suisse se trouve dans une situation d’urgence complexe. L’exercice est conçu sur une structure modulaire, c’est-à-dire que pendant la maîtrise de la crise, des moments ciblés importants feront l’objet d’un traitement approfondi.

Le rapport final de l’exercice sera vraisemblablement disponible en mai 2015. Les résultats seront intégrés dans le prochain rapport du Conseil fédéral sur la politique de sécurité de la Suisse, celui-ci étant prévu pour la fin 2016.

    
Dossier Exercice du Réseau national de sécurité 2014 (ERNS 14) Source: http://www.vbs.admin.ch/internet/vbs/fr/home/aktuell/mitteilung/141022a.html  22.10.2014 | Communication DDPS

Exercice national de la radio de secours suisse

Nous invitons tous les OM’s suisses à y participer. Dans le cadre de l’exercice de radio de secours, nous voulons vérifier quelles sont les régions de Suisse en mesure d’entrer en communication avec notre capitale fédérale, Berne.


HB9RMW, Leander Gutzwiller Membre du groupe de coordination de l’USKA pour la radio de secours suisse

HB9AMC, Coordinateur de la radio de secours suisse de l'USKA


Lien   Description de l'exercice
Lien   Liste des Relais HB9+HB0


Exercice de radio de secours de l’USKA novembre 2014

Réalise un QSO avec la station directrice HB9F à Berne le samedi 1er novembre 2014 entre 9:00 et 12:00 HB-Time sur 3760 kHz LSB +/- QRM.

Le 1er novembre, entre 9:00 et 12:00 HB-Time, l’USKA organise un exercice de radio de secours. Nous invitons tous les OM’s suisses à y participer. Dans le cadre de l’exercice de radio de secours, nous voulons vérifier quelles sont les régions de Suisse en mesure d’entrer en communication avec Berne.

Description de l′exercice

·         Des stations de toute la Suisse réalisent un QSO avec la station directrice HB9A à Berne.

·         Chaque station communique à la station directrice le nom de 3 stations relais/transpondeurs qu’elle peut atteindre.

Buts de l'exercice

·         Démontrer quelles régions sont atteignables depuis Berne par le réseau des radioamateurs.

·         Définir quelles régions, d’où proviennent les stations appelantes, sont desservies par des répéteurs locaux.

·         Etablir le nombre de stations participantes.

Déroulement de l′exercice

·         L’exercice se déroule le 1er novembre 2014 entre 09:00-12:00 HB-Time

·         Station directrice: HB9A

·         Fréquence: Fréquence de secours selon IARU, 3760 kHz LSB +/-QRM

·         Chaque station participante réalise un QSO avec la station directrice HB9A à Berne

·         Informations à communiquer à la station directrice:

o   Indicatif (par ex. HB9RF)

o   Rapport (par ex. 59)

o   Canton (par ex. ZG)

o   Code postal (par ex. 6300)

o   Le nom ou l’indicatif de 3 relais locaux (par exemple relais Zug, Rigi, Pilatus)

o   Fonctionnement possible indépendamment du réseau électrique OUI/NON (OUI, si accumulateur ou groupe électrogène, respectivement voiture avec sa batterie, sont disponibles).

Evaluation de l′exercice

·         L’USKA procédera de suite à l’évaluation des QSO’s de l’exercice et publiera les résultats.

Je souhaite une nombreuse participation et me réjouis déjà de cet exercice et vos QSO’s. 73 de HB9RMW, Leander Gutzwiller Membre du groupe de coordination de l’USKA pour la radio de secours suisse mail      mobile  +41794030147 Traduction, HB9DSB, Popov

Notfunk / Nachlese Hamfest 2014

Der Notfunkvortrag von Peter HB9PJT vom letzten Samstag am Hamfest in Winterthur war gut besucht und das Interesse dementsprechend gross. Nachfolgend findet Ihr die Links zum Vortrag und dem Notfunkhandbuch der USKA Sektion Zug zum Download.

Die Veröffentlichung des Dokuments zur Sicherheits-Verbunds-Übung (SVU 14) zeigt, dass der Bund und die Kantone im Zusammenhang mit dem Notfunk sehr an Funkamateuren interessiert sind . Seite 19 unten sollte sich jeder Funkamateur mal durchlesen. Auch sind darin offizielle Informationen zu finden, wie lange die bestehende Kommunikationsinfrastruktur funktioniert bei einem Stromausfall (Seiten 18-19). Daraus kann abgeschätzt werden, dass der Notfunk durch uns Funkamateure bei einer grossen Notlage sehr hilfreiche Unterstützung bieten kann. 

Es ist wirklich wichtig, dass wir Funkamateure in allen Gebieten der Schweiz Notfunkorganisationen aufbauen. Der Aufwand ist nicht sehr gross. Enscheidend ist nicht nur darüber zu diskutieren, sondern die praktische Umsetzung anzugehen. Peter HB9PJT führte aus, dass die Sektion Zug gerne zur Verfügung steht um die eigenen Erfahrungen mit einem Vortrag und Diskussion in den Sektionen oder in geplanten Notfunkgruppen weiterzugeben.


Info   Peter HB9PJT    - mail "Opens window for sending email">eMail Link   Vortrag
Link   Notfunkhandbuch



Mise au concours

En tant que collaborateur du comité. Le matériel, actuellement en dépôt, est à reprendre à  Schwyz et sera entreposé dans les locaux appropriés au QTH du nouveau titulaire.

Le nouveau titulaire disposera d’expérience dans la vente par correspondance respectivement de la vente au détail. L’assortiment sera continuellement adapté aux nouveautés et aux besoins de la clientèle.

Connaissance d’outils informatiques de gestion et une licence HB, HE sont des avantages. Les offres de la boutique sont à publier au format A4 dans chaque édition d’HBradio (la première fois Nr. 6/2014).

Les personnes intéressées sont priées d’adresser leur candidature avec une courte biographie au caissier de l’USKA (>), jusqu’au 31octobre 2014.

Stellenausschreibung

Die Aufgaben umfasst die Betreuung, Bewirtschaftung und Umsetzung folgender auf den Funkamateur bezogene Themenbereiche:

Social Media - Apps

- PR für Jugendliche (Veranstaltungen in Schulen, Funklager etc.), Beziehungen zur Pfadibewegung Schweiz bzw. Welt-Pfadfinderbüro in Genf betreffend Koordination JOTA/JOTI bzw. HB9JAM und HB9S

- PR, Koordination und Förderung des sogenannten Kids Day (jährlich jeweils im Januar und Juni)

- Teilnahme an Anlässen der IARU Region 1 (YOTA - Youngsters on the air etc.)


Der Kandidat ist Inhaber einer HB-Lizenz und gehört vorzugsweise einer jungen Altersklasse an. Er kann sich in Wort und Schrift optimal in Deutsch, Französisch und Englisch ausdrücken und verfügt bereits über gute Erfahrung im Umgang mit Jugendlichen.

Interessenten melden sich bis spätestens 31. Oktober 2014 mittels einer Kurz-Biographie beim Kassier der USKA (>), wo auch weitere Details zu erfahren sind.

ERNS 14

Le radioamateurisme participe aux réflections des participants.

La phase «chaude» aura lieu le 4 et 5 novembre 2014. Pendant ces deux jours, Willi HB9AMC reste à disposition du centre de régie de l’exercice de Schwarzenburg BE pour des renseignements de toute sorte concernant les radioamateurs.

En cours d’octobre, nous allons faire des exercices radio de secours, avec le but de fournir l’épreuve que les radioamateurs peuvent fournir les liaisons désirées sur le plan national («proof of concept») en cas d’urgence.  Willi HB9AMC www.uska.ch va vous tenir au courant.

Pour ceux qui sont intéressés, veuillez lire la «Situation générale» de l’exercice ci-jointe.

Musée Marconi Salvan – Valais et le Titanic

Plongez dans le monde du Titanic !
 
Appareils Marconi TSF exceptionnels du Titanic, maquette du paquebot, films
 et montages audiovisuels.
 
 Musée de la radio - Salvan
 
 Place centrale (en face de l’église) à 15 min de Martigny par la route ou le
 rail
 
 Du 14 juillet au 17 août 2014
 
 ouvert tous les jours de 14h00 à 18h00
 
 Adultes : Fr. 5.- 
 
 Etudiant et AVS : Fr. 3.- 
 
 Enfants (-16 ans) : gratuit
 
 Renseignements, visites commentées et ouvertures spéciales :
 
 079 347 12 50 ou 
 
 
>
 
 plus d'infos ici:
https://docs.google.com/viewer?url=http%3A%2F%2Fwww.fondation-marconi.ch%2Fflyer_rose_final.pdf
 
 

Radio de secours Swiss

l'USKA désire assurer la radio de secours dans toutes les régions du pays. La radio de secours suisse a été présentée lors de la conférence des présidents de section en 2013 et dans des articles du HBradio.

Maintenant, il faut coordonner les activités sur le plan national. Cette année, nous nous concentrons sur une participation éventuelle à  l'Exercice du Réseau national de sécurité 2014 (ERNS 14). Ceci est une opportunité unique à saisir! Elle va nous permettre de démontrer les capacités et les performances des radioamateurs suisses envers les autorités.

Veuillez donc déléguer svp un membre de votre comité à cette première rencontre. On y va parler français et allemand. Des présentations en français sont bienvenues. tnx es 73's de

tnx es 73, Willi Vollenweider HB9AMC


Information und Invitation   Download [PDF]

Contact direct    - moz-txt-link-abbreviated>

Inscription en ligne et invitation   USKA Agenda, 21.6.2014  

HAMFEST 2014, organisé par l’USKA.

Lieu: Dampfzentrum Winterthur dans l'aire de Sulzer / Lagerplatz, proche de la gare de Winterthur (5 minutes à pied de la gare, direction Zurich, côté Migros Neuwiesen). La participation est gratuite.

Une restauration avec beaucoup de délices sera à disposition.

Dans la collection de machines à vapeur il y a à voir de divers machines à vapeur qui était autrefois utilisées par exemple pour la production d’électricité. Marconi a aussi utilisé le courant d'une machine à vapeur similaire pour la première connexion transatlantique de Poldhu, Cornwall à St. Johns, Terre-Neuve. Le guidage est organisé par les membres du Verein Dampfzentrum et les coûts sont couverts par l'USKA.

Le même jour se déroulera la réunion des collaborateurs de l'USKA ainsi que la conférence des présidents de section et la réunion KW/UKW. Ceux qui aimerais faire un exposé ou ont besoin d'un table au marché aux puces aussi bien que les exposant s'annoncent s'il vous plaît au secrétariat de l'USKA. La salle de conférences offre de la place pour environ 70 personnes.


USKA, le comité

HAMFEST 2014, organisé par l’USKA.

Lieu: Dampfzentrum Winterthur dans l'aire de Sulzer / Lagerplatz, proche de la gare de Winterthur (5 minutes à pied de la gare, direction Zurich, côté Migros Neuwiesen). La participation est gratuite.

Une restauration avec beaucoup de délices sera à disposition.

Dans la collection de machines à vapeur il y a à voir de divers machines à vapeur qui était autrefois utilisées par exemple pour la production d’électricité. Marconi a aussi utilisé le courant d'une machine à vapeur similaire pour la première connexion transatlantique de Poldhu, Cornwall à St. Johns, Terre-Neuve. Le guidage est organisé par les membres du Verein Dampfzentrum et les coûts sont couverts par l'USKA.

Le même jour se déroulera la réunion des collaborateurs de l'USKA ainsi que la conférence des présidents de section et la réunion KW/UKW. Ceux qui aimerais faire un exposé ou ont besoin d'un table au marché aux puces aussi bien que les exposant s'annoncent s'il vous plaît au secrétariat de l'USKA. La salle de conférences offre de la place pour environ 70 personnes.


USKA, le comité

Journée internationale Marconi le 26 avril 2014.

Nous vous rappelons que l’IMD est organisée pour commémorer et célébrer la naissance de Guglielmo Marconi le 25 Avril 1874. Pour cette raison, chaque année il est choisit le samedi le plus proche de la date du 25 Avril pour faire l’activation.
 Pour plus d’informations consultez le site www.ariolbia.it donnant également des infos sur la célébration du 80e anniversaire qui a eu lieu à Capo Figari en Août 2012 et en présence de la Princesse Elettra Marconi.
 https://mapsengine.google.com/map/viewer?mid=zByVvq13Az9A.kaVX1lJTjlmU
Info ARI de Robert IS0JMA

Ebauche des nouveaux status online

Une première ébauche a été présentée lors de l'assemblée des délégués 2014. Il s'agit d'une révision complète des status de l'année 2010. Les délégués ont demandé un comparatif entre l'ancienne et la nouvelle mouture pour une analyse plus simple et précise.

La révision 2015 ainsi que la version actuelle sont maintenant disponible sur le site de l'USKA en allemand et français. Merci de faire défiler la page tout au bas.

www.uska.ch/uska

 

Une belle fête radioamateur !

Nous avons eu la démonstration samedi 5 avril de ce qu’est une belle fête radioamateur. En effet, lors de l’assemblée générale de l’IAPC qui s’est tenue à la salle communale de Vich, un charmant petit village entre Lausanne et Genève, nous avons tous été charmés par cette journée rayonnante d’amitié et de partage et remercions vivement la Municipalité pour nous avoir permis d'organiser cette fête dans les locaux de la commune. Près de 50 membres et sympathisants étaient présents avec un enthousiasme débordant. Certains ont même parcouru près de 300 km pour nous rejoindre. Incroyable mais vrai, le radio-amateurisme et l’esprit amateur sont bien toujours là. Cela fait chaud aux cœurs ! Le matin, l’accueil s’est fait autour d’un café et d’un croissant offerts par l’IAPC, puis s’est tenue la partie officielle de l’Assemblée générale annuelle. Elle s’est déroulée sans aucune anicroche, on pourrait même dire sereinement. Nous avons scellé à cette occasion l’imbrication du swissATV au sein de l’IAPC et la passation administrative a été une formalité largement plébiscitée. De nombreux nouveaux membres s’étant présentés spontanément ont décidé de rejoindre l’IAPC, voilà qui était une surprise qui nous a rappelé que cette association est vraiment libre d’expression, tout en étant dirigée par une structure bien rodée et qui met en confiance. Pour ceux qui ne le savaient pas encore, le swissATV a rejoint l’IAPC sous la forme d’un groupe technique ; il a confié ses membres et ses finances à l’association de manière à dynamiser les activités ATV et bénéficier d’une sécurité administrative bien structurée. Bienvenue donc à tous ces nouveaux membres que nous encourageons vivement à redoubler d’activités techniques. Pendant le repas de midi, qui a eu lieu dans la salle même de l’AG, en dégustant un excellent jambon chaud avec un gratin de pommes de terre qui entrera dans la légende, les deux présidents, celui de l’IAPC HB9VAB et celui du swissATV HB9AZN, ont relaté quelques souvenirs mémorables des deux associations depuis leurs créations, 1989 pour l’IAPC et 1994 pour le swissATV. Ce petit moment sentimental nous a rappelé qu’en fait, quelles que soient nos spécialités de radioamateurs, nous tirons tous dans le même sens, celui de faire connaître le radio-amateurisme en protégeant et défendant les acquis. Un marché aux puces a impressionné par la qualité des objets présentés qui ont souvent trouvé acquéreurs. L’après-midi, des présentateurs professionnels ont adapté pour nous des présentations passionnantes sur différents sujets techniques touchant : l’ATV, une présentation étonnante sur le chemin de croix d’un signal DVB-x, sur le monde D-Star, le projet GRIU (groupe radio intervention, urgence), le HAMNET et la topographie des réseaux RLAN de l’IAPC. Les participants sont ressortis assez abasourdis par la qualité de l’information technique et nous remercions vivement les présentateurs qui ont fait un travail de préparation étonnant : HB9UFQ, HB9FGI, HB9DUG, HB9IBI, HB9DVA, HB9VAB. En soirée, un excellent repas a comblé quelque quinze irréductibles et nous sommes rentrés chez nous avec plein de courage et d’ambition pour mener à bien tout ce qui a été projeté. L’IAPC remercie tous les acteurs de cette journée qui, sans aucun doute, a renforcé encore plus nos amitiés respectives. Le comité IAPC

Geostationärer Satellit für Amateurfunk

Dank den guten Kontakten zwischen AMSAT-DL, der Quatar Amateur Radio Society und der in Quatar ansässigen Es’Nailsat (Kommerzieller Satellitenbetreiber) werden wir in den nächsten Jahren in den Genuss eines geostationären Satelliten kommen, der eine Amateurfunknutzlast trägt. Geplant sind zwei Transponder mit einem Uplink auf 2.4GHz und einen Downlink auf 10GHz.

Vorgesehen sind ein 250kHz breiter Lineartransponder sowie ein 8MHz breiter DVB-Transponder für ATV. Die genauen Spezifikationen sind momentan ist der Ausarbeitung. Der Satellit wird vom Osten Brasiliens bis nach bis Indien einen Drittel der Erdoberfläche abdecken.

Genaue technische Parameter werden innerhalb der nächsten Monate festgelegt. Es ist zu erwarten, dass nur eine verhältnismäßig einfache Stationsausrüstung für den Betrieb über diesen Satelliten erforderlich sein wird.

Dieses bahnbrechende Projekt wird eine Phase neuer und spannender Amateurfunkaktivitäten auslösen. Die technische Expertise stellt ein von Peter Gülzow (DB2OS, AMSAT-DL Präsident) geleitetes Team von Funkamateuren zur Verfügung.


Info   Michael HB9WDF

Ebauche des nouveaux status online

Une première ébauche a été présentée lors de l'assemblée des délégués 2014. Il s'agit d'une révision complète des status de l'année 2010. Les délégués ont demandé un comparatif entre l'ancienne et la nouvelle mouture pour une analyse plus simple et précise.

La révision 2015 ainsi que la version actuelle sont maintenant disponible sur le site de l'USKA en allemand et français. Merci de faire défiler la page tout au bas.

www.uska.ch/uska

 

L’USKA au parlement fédéral

Le Conseiller National Lukas Reimann en étroite collaboration avec la commission „Political Lobbying“ de l’USKA a déposé le 5 décembre 2013 un postulat au Conseil National Intitulé : „Eliminer tous les obstacles qui gênent le service radioamateur dans l’exercice de service public lors de catastrophes“. Un véritable „cadeau de Noël“ à tous les radioamateurs suisses ! Historique, car jamais, à notre connaissance, dans son existence l’USKA n’avait entrepris une telle percée au Parlement.

Le comité de l’USKA remercie tous les acteurs et tout particulièrement Monsieur le Conseiller National Lukas Reimann pour son soutien au radio amateurisme suisse. Orateur invité lors du Hamfest 2012 à Stein (Appenzell) il a brillamment démontré qu’il avait parfaitement compris en quoi consistait le radio-amateurisme.

Cette avancée au Conseil National démontre à quel point un haut niveau d’organisation de la chose radioamateur est important. Tous les radioamateurs suisses devraient impérativement adhérer à l’USKA. Seule une association forte sera crédible sur le plan politique.


Pour le comité de l’USKA Willi, HB9AMC

Liaison   Publication Original à www.admin.ch

Traduction D>F  Adolph HB9DSB

USKA Web / Update Listen der Erstverbindungen

Ferdinand HB9MIO betreut diese Listen der Erstverbindungen auf 136 kHz sowie 144 MHz und höheren Frequenzen. Seit April 2012 stehen die Daten auf dieser Seite zur Verfügung. Alle per Ende 2013 gemeldeten neuen Erstverbindungen für die Bereiche 144MHz, 432MHz, 1296MHz, 2300MHz und 3400MHz wurden berücksichtigt.

Bitte beachten Sie, dass Meldungen von neuen Erstverbindungen unter Beilage eines Logauszuges oder einer Kopie der QSL-Karte ausschliesslich an Ferdinand HB9MIO zu senden sind. Der entsprechende Link ist auf der Webseite aufgeführt. 
Quelle: Ferdinand HB9MIO

HB9RS Max de Henseler Silent Key

Dès les années 40, Max était actif en SWL et réussi sa licence d'émission en 1955. En 1976, pendant qu'il occupait à New York un poste à responsabilité auprès de l'UNO, de Henseler réactiva la station radio du club K2UN à Midtown Manhattan. Le 4 février 1978, lors du contest ARRL DX la station 4U1UN était active pour la première fois à la surprise de beaucoup d'OMs. Pendant sa carrière auprès des Nations Unies, de Henseler voyagea autour du monde et était actif sous divers indicatifs.  ET3RS , XW8HB , 5W1BK , 9Y4RS , EL2DX , HP1HN , 3D2RS , FO0RSM et DJ0AB sont les calls les plus connus.

Max décrit son engagement pour les radioamateurs sur www.qrz.com comme suit:
 
 50 years of leadership and contributions to the promotion of international amateur radio, and the preservation of radio history.HE9RHP since 1947, HB9RS since 1955.Holder of numerous licences in Ethiopia ET3RS, in Laos XW8HB, in Samoa 5W1BK, in Trinidad & Tobago 5Y4RS, in Liberia EL2DX ,in the USA HB9RS/W2, in Panama HP1HN, in Fiji 3D2RS, in Tahiti FO0RSM, in Germany DJ0AB and many other countries. Founder and President Emeritus of 4U1UN.First amateur to have communicated with all continents from all continents WAC/WAC. Honorary member of the Long Island DX Association, of the New Jersey DX Association, of the North California DX Foundation,of the Swiss USKA, of HB4FR etc.Fellow of the Radio Club of America,Ralph Batcher Memorial Award.Member of numerous association such as the AWA (Antique Wireless Association), the QCWA (Quarter Century Wireless Association), the SOWP (Society of Wireless Pioneers), the MTC (Morse Telegraph Club),A-1 Operator's Club, etc.Author of numerous articles in various technical and historical radio journals. Radio collector, author of "The Hallicrafters Story-When the sky was the limit" published by the Antique Radio Club of America (now Antique Wireless Association) in 1991. Former Director/Curator of the Swiss National Audiorama Museum. Founder of QCWA "Helvetia" Chapter 209.

HB9RS était membre de l'USKA et bien d'autres organisations comme le Long Island DX Association, le New Jersey DX Association et le Northern California DX Foundation
 
 Au siège principal des Nations Unies, la station 4U1UN a été démontée pour entreprendre de gros travaux de rénovations au bâtiment du secrétariat.  Toutes les antennes ont été démontées du toit et les appareils stockés. Selon les information, le club s'active pour une réactivation de la station.
 
 Source  ARRL
  

 Max était également membre du comité de la fondation Marconi à Salvan.