Une conception à observer attentivement.

bv000068

L’étude faite dans ce projet de maîtrise consiste en la réalisation des composants essentiels d’une chaîne de réception (front-end) fonctionnant dans la bande V. L’utilisation de structures multicouches est privilégiée afin de démontrer la haute intégrabilité et les avantages en termes de performance qui peuvent être atteints. L’intégration multicouche de composants coupe avec les technologies actuelles majoritairement planaires et dont l’apport d’une nouvelle dimension ouvre de nouvelles possibilités. L’utilisation des GIS (Guides Intégrés au Substrats ou Substrate Integrate Waveguide en anglais) est privilégiée. Ce guide construit directement à partir d’un substrat planaire, confine le champ électromagnétique à l’aide de deux rangées de trous métalliques. Cette technologie permet de ne pas avoir des pertes par radiation et en conséquence de ne pas perturber les éléments proches.
Voir le mémoire d’Olivier Kramer

Radio Monte-Carlo: DEMANDE DE RAPPORTS D’ÉCOUTE, info du 23/10

Sur le plateau de Valensole. Grandes ondes (LW) pour les 3 pylônes les plus hauts. Ondes moyennes (OM) pour les 5 petits pylônes du second plan.

Bonjour à tous

L’émetteur de Radio Monte Carlo sera mis en route mercredi 28 octobre prochain de 16 h à 20 h (heure française).
Voici le détail de cette émission :

Fréquence : 1467 kHz modulation AM
Il y aura du son et l’indicatif de cette station de broadcast est : RADIO-MARIA
Son QTH : sur le plateau de Valensole au centre d’émission de Radio Monte Carlo, dans le département 04, sud-est de la France.

Les heures de mise en service de l’émetteur :
De 16h à 18h le lobe de rayonnement sera pour le Nord-Ouest de la France
De 18h à 20h le lobe de rayonnement sera pour le Sud-Est, donc particulièrement pour nos amis OM et SWL Tunisiens

Si vous utilisez un récepteur de broadcast (BCL), du genre à antenne ferrite interne, merci d’évaluer la qualité de votre écoute selon un barème entre 0 et 5 : par exemple 0 = inaudible, 1=très faible, 2=faible, 3=moyen, 4=bon, 5=très bon.
Merci en tous cas de préciser vos condition de réception (type d’antenne etc…) et votre QTH (ville et département).
Ceci dit, les auditeurs de stations de broadcast ont généralement des récepteurs avec antenne ferrite incorporée, donc bien moins performants que nos installation radioamateurs…
Si vous avez des question je reste à votre disposition, sinon bonne écoute et envoyez-moi vos rapport. Merci d’avance.
73 de Henri, F6FRA

Conférence technique à Lons le Saunier.

piotelatJean-Paul PIOTELAT professeur de physique à la retraite et collectionneur radio, va faire une conférence scientifique publique à l’ESPM /Ex.IUFM, qui à pour titre « LA TELEPHONIE SANS FILS, LA RADIODIFFUSION ».
Date: mercredi 4 NOVEMBRE à 14 H 30, IUFM, rue des Ecoles et chemin des Dombes à LONS LE SAUNIER.

Ils fonctionnent en raison de leur soutien financier

poupetLes relais analogiques du Mt Poupet ont été redémarré pour terminer l’année avec factures payées, par le soutien du 25 septembre à cette date du 19 octobre, de:
F6AGE (70), F6AIU (70), F1DUE (70), F4FRQ (90), RC FRASEL (71), F5PJG (71), F1IQH (39), F5RRB (71), F2XP (90), F4FHY (90), F4HOE (71), F6EZF (71), F5RHH (21), F6DBF (71). Bravo et MERCI !

Dans les périodes où les valeurs dégringoles, il faut rappeler les fondements de ces machines installées dans les années 1975. Créer une dynamique régionale sur un projet symbole de la radiocommunication. Les équipes étaient formées sur un ensemble de compétences régionales, chacun avait sa tâche, de l’électronique à la mécanique. Les Balises du Mt Roland en 1970, le transpondeur « Franche Comté 1 » en 1973, célèbre jusqu’en Angleterre, ont été réalisés de cette façon, puis HB9G en réalisation Franco-Suisse et les installations VHF/UHF/ATV du Mt Poupet. Chacun se reconnaissait dans un morceau de sa construction. La machine devenait l’appartenance de tous et la fierté technique de la région.

Les installations déportées en points haut nécessitent beaucoup d’attention. Au terme de 40 années d’entretien sur un appareillage entièrement de notre conception et toujours d’actualité, l’équipe sait de quoi elle parle dans la mise à disposition du savoir technique, du débordement sur la famille et de l’apport financier personnel pour tous les frais annexes. Les temps changent, jusque là nous faisions le dépannage au composant. Aujourd’hui, on achète et on installe, en tant que bons consommateurs, mais attention, il faudra à l’avenir beaucoup de trésorerie. Notre équipe de vieux, déguste avec sourire cette nouvelle done du changement, dans un contexte économique sévère et un radioamateurisme qui ne fait plus recette dans la société. Ce n’est malheureusement pas du pessimisme, mais une réalité dont nous reparlerons très bientôt.
F5SN

Un après-midi sous le signe de la connectique

ref391710La réunion REF39 du 17 octobre était connectée avec l’exposé de Roland F6HGD sur les nouvelles technologies connectiques concrétisant les recherches et produits Amphenol. Aujourd’hui, les besoins ont grandement évolués dans les interconnections substrats. Celles-ci demandent des vitesses de transfert importantes avec une très bonne protection diaphonie à des fréquences élevées. Les nouvelles connectiques miniaturisées n’ont plus rien de commun avec les transferts analogiques lents de la dernière décennie. Les échantillons présentés dont la structure était rendue visible par une observation binoculaire, montrait les évolutions technologiques réalisables par la robotique. Merci à Roland pour cet excellent exposé faisant partie d’une veille technologique, réalisable par un contact permanent avec son ancien Pro et permettant ainsi l’obtention des échantillons.

Sauts en parachute équipé APRS en Californie.

parachuteaprsCes dernières années nous avons été attentifs à ces sauts visibles APRS-FI. Le seul problème est qu’il faut resté vigilant au Top départ. Il est rappelé par l’équipe de sauts:
=> Comme il l’a fait au cours des dernières années, le Parachute mobile groupe « dans l’air, sur l’air » a prévu des sauts pour ce samedi 17 Octobre avec l’association Pacificon, la Convention Division ARRL Pacifique, à San Ramon, en Californie.
Nous faisons cette action chaque année, donnant aux oms visiteurs une chance pour un QSO mobile parachute unique, a déclaré Mark Meltzer, AF6IM, qui sera Saut N° 1. Ce sera la mission 22.
Ce saut N° 1 de Mark Meltzer sera opérationnel sur 10 mètres (28,425 MHz USB) et 2 mètres (146.43 MHz simplex FM), dans l’espoir d’un contact DX.

=> Saut N° 2, Michael Greg, KF6WRW, sera sur simplex FM 146.43 MHz ainsi que 5 GHz ATV, qui sera diffusé en direct.
=> Saut N° 3, Rob Fenn, KC6TYD, sera sur 146,43 MHz simplex FM.
=> Saut N°4, le capitaine Jim Wilson, de l’ARC, sera en tournage vidéo et photos en vol.

Au total hors radioamateurs, 17 sauts depuis Byron, en Californie, auront lieu à partir d’un biturbopropulseur jumpship Beech King Air 90, avec des parachutistes qui sortent à environ 4000m. Meltzer, connaît sa 47e année de parachutisme. Info de Mark Meltzer, AF6IM
http://www.pacificon.org/
https://sites.google.com/site/boeing377/parachute-mobile-pacificon-2010-jumps

TM39GL

tm39glL’indicatif spécial TM39GL (Général Lecourbe) démarre aujourd’hui, F5MID Jean-Claude se met au manip. Il sera activé jusqu’au 29 octobre.
C’est sous ce nom de Claude-Jacques Lecourbe qu’il se fera connaître en conservant ses attaches à Ruffey où il passe son enfance et fait construire entre 1810 et 1812 un château devenu la mairie-école du village. Il y sera également enterré. On a donc pu écrire que Ruffey-sur-Seille (39) était la patrie du général Lecourbe. Photo: Claude-Jacques Lecourbe en uniforme des volontaires du Haut-Jura (peinture du XIXe siècle).
https://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_Jacques_Lecourbe

SAQ Grimeton (17,2 KHz) en action le 24 octobre.

bv000039
Pour la « Journée des Nations Unies », le 24 Octobre, l’émetteur VLF suédois de Grimeton sera actif. Le processus de réglage commence à 09h30 TU et émission message à 10h00 TU. Pour cette émission spéciale les rapports ne sont pas nécessaires.
En parallèle, et sous l’indicatif SK6SAQ la station Club sera en CW sur 14 035 kHz, 7035 kHz, 7080 kHz et en SSB sur 7050 kHz. Les QSL pour SK6SAQ passeront par SK6DK ou au bureau. www.alexander.n.se.
73 de SM6NM.

Lancé de ballon depuis JN49 ce matin à 10h

La Station DKØPT de Ratisbonne, fait ce mercredi 14 Octobre, un nouveau lancé de ballon stratosphérique (départ en JN49BA). Lancement prévu à partir de 10 heures. La durée de vol prévue sera de plusieurs heures, avec une altitude qui devrait être atteindre 25 km.
Développé par les étudiants de l’OTH Regensburg, la charge utile sera en FM sur 145.200 MHz avec des données APRS de position et de télémétrie provenant des différents capteurs. Il y a également des photos numériques SSdv. Il y a aussi une émission sur 144.800 MHz, de sorte que le vol peut être suivi sans leur propre système de réception dans le réseau APRS. Plus d’informations sur les installations de réception peut être trouvé sur la page d’accueil du projet :
http://stratobeagle.dk0pt.de/stratobeagle.

Que cache la puissance en RF ?

Les techniciens et ingénieurs spécialisés dans le test des équipements électroniques doivent s’adapter en permanence aux évolutions de la technologie. Avec l’arrivée massive de fonctions radiofréquence (RF) dans les équipements électroniques, il leur faut à nouveau évoluer. Le changement est radical : la puissance est un paramètre souvent plus important que la tension, la mesure des impédances devient essentielle, les oscilloscopes cèdent le pas aux analyseurs de spectres et de réseaux scalaires et vectoriels. Nouveau venu sur ce marché, Keithley Instruments propose ici un rapide tour d’horizon des notions essentielles que doit appréhender tout néophyte dans l’univers des RF. Voir la documentation de Robert Green Keithley Instruments en cliquant sur le Bird.

Voir le document d’initiation

Concentration « Hypers-Fréquences » au Mt Poupet (39).

Avec ce magnifique WX au Poupet depuis le matin, la journée était calquée pour une réussite assurée.
F5AYE-poupet
Dès 9h30 le petit village de Saizenay était réveillé par des conversations étranges avec pour une première fois des véhicules bardés d’antennes diverses encerclant la mairie.
A l’intérieur d’une salle de réunion très agréable, les conférences se sont déroulées de 10h à 12h45 par F1UMK, F1URI et F5JWF.
Le restaurant « chez Nicole » a été apprécié par l’ensemble des participants.

L’après-midi était réservé aux liaisons 10 GHz depuis le sommet du Poupet. Site très recherché pour son Qra Loc JN26WX. L’installation des paraboles et leur pointage reste un exercice non évident et de grande expérience. L’emplacement permettait une ouverture sur la région parisienne et l’Allemagne. Les trois stations Parisiennes régulièrement actives sur cette bande étaient Qrv et contactées; F1PYR (78), F5HRY (91), F6DKW (78). Ainsi que DL3IAE en JN49DG qui recherchait un contact confirmé en 10 GHz avec le Jura (312 Km). Un grand merci à tous les participants 01, 25, 39, 67, 68, 71, 73, 74, 83, 90, 92 , y compris nos amis Suisses HB9AFO, HB9AKV, HB9AZN, HB9BZD, HB9DUG. Cette première de la rencontre Hypers « Rhône Alpes » déportée sur le Jura est une réussite.
Merci à Jean-Paul F5AYE de tenir en éveille cette activité.

Hypers: ce samedi 10 octobre au Mt Poupet (39).

bv000090Cette journée du 10 octobre organisée par le REF39, en collaboration avec les « hyper’istes » de la région Rhône Alpes affiche complet. C’est un événement pour la Franche Comté de rassembler les passionnés de haute technique et faire découvrir les activités extrêmes du radioamateurisme.

Utilisation du relais R7 du Mt Poupet (145.775 -.600) ou RU12 (430.300+ 1,6). Si des mobiles sont équipés en numérique C4FM ils peuvent utiliser le relais du Poupet entrée sur 439.975 et sortie 430.575 MHz.

FOX-1A lancé

FOX-1A

Le lancement a eu lieu à 12h49 TU ce jeudi 8 Octobre sur une fusée United Launch Alliance Atlas V de Vandenberg Air Force Base en Californie.
Fréquences Fox-1A:
435.180 MHz FM Uplink 67 Hz CTCSS PL tonalité requise
145.980 MHz FM liaison descendante préférable en Bp 25 KHz.
Attention le transpondeur ne sera pas en service avant la totalité des tests effectués.
http://amsat-uk.org/

C4FM, FTM400 et fonction GM.

Actuellement grâce au Relais C4FM du Mt Poupet permettant des distances de communication significatives, nous sommes (F1DUI, F4ANU, F5SN, F6ECN) en cours d’expérimentation des possibilités matérielles et Soft du système Yaesu. La découverte des services offerts sont inhabituels voire surprenants. Toutefois, la connaissance du matériel devient impérative, d’une part par sa complexité et d’autre part par des différences opératives selon l’appareillage utilisé pour un même but, FTM400, FTM100, FT991, FT1DE. La précision du GPS avec le portatif FT1D est remarquable, malgré sa petite taille, il permet de visualiser les distances et orientations entre stations en Live.

Fonction « Numérique groupe moniteur » (GM) du système Yaesu.
La Fonction GM vérifie automatiquement si les membres enregistré à un groupe (plusieurs possibilités de groupes) sont dans le secteur de portée directe, et si oui, affiche à l’écran les informations de distance et d’orientation pour chaque station répertoriée. Cette fonction est utile car elle permet de voir en un coup d’oeil où tous les membres du groupe sont situés les uns par rapport aux autres. En outre, cette fonction peut être utilisé pour envoyer des messages et données d’images entre les membres du groupe.
GM-C4FM

La carte RpiSigFox de la SNOC

rpisigfoxLa Société Nationale des Objets Connectés (Snoc) vient de mettre sur le marché une carte d’extension Raspberry Pi qui communique avec le réseau SigFox dédié à l’Internet des Objets.

« Depuis vingt ans, les fabricants d’électronique n’avaient d’yeux que pour les téléphones mobiles et l’augmentation des capacités et des flux. Basés sur le dicton « Qui peut le plus, peut le moins », ils ont travaillé sur l’amélioration des réseaux cellulaires, de GSM à la LTE, en pensant à leurs technologies en vue d’élaborer des solutions à faible coût et faible consommation d’énergie.
Cependant, les solutions hybrides qui en résultent ne peuvent pas satisfaire les contraintes économiques majeures de l’IdO. La technologie Ultra Narrow Band, quelque peu oubliée, est parfaitement pertinente quand vous avez un cloud pour gérer le volume et la complexité, tout en gardant un protocole simple, fiable et optimisé pour des milliards d’objets en attente de ce lien » dit Christian Fourtet (F1RHR), fondateur et Directeur Scientifique de SIGFOX.

Jamboree 2015

JOTA2015
JOTA-JOTI est le plus grand événement de scoutisme dans le monde. En 2014, plus de 1,3 millions de scouts ont participé à travers 157 pays. En 2015, l’événement aura lieu les 16, 17 et 18 Octobre.

SOTABEAM et ses filtres trappes pour antennes légères.

picofiltresSpécialistes du portatif SOTA, SOTABEAM viens de présenter une gamme de filtres miniatures idéal pour la construction d’antennes multi-bandes. Les Picos filtres pèsent moins de 5 grammes. Ils utilisent la technologie de surface. Les Picos filtres sont testés en tenue à 10 watts et 20 watts.
http://www.sotabeams.co.uk/pico-traps-pair/

HB9G, une tradition d’équipe Franco-Suisse.

Cette tradition entre Genève RC HB9G et Jura REF39, qui remonte aux années 77 perdure envers et contre tout.

hb9greunionstcergueCette année la rencontre s’est déroulée à St Cergue en Suisse, au pied du massif sur lequel est implanté HB9G. Les anciens à l’origine de ce magnifique projet ne sont plus guère nombreux aussi bien coté Suisse que Français.

Quel plaisir d’entourer une relève qui a démontré son intérêt à préserver une magnifique histoire technique et humaine au sommet de « Poële Chaud ». En 1975 la Suisse possédait déjà de nombreux relais alors que nous n’avions pas d’autorisation en France. D’où le projet Franco-Suisse mené entre Genève et le Jura.

Hier matin à St Cergue, il était inévitable de mener une mini réunion remplie de souvenirs et surtout féliciter l’équipe pour cet important travail de remise à niveau des installations, suite au coup d’orage dévastateur du 05 juin 2015.

Les corrections d’erreurs en numérique.

sphère
Actuellement notre groupe numérique en expérimentation sur la Franche Comté se penche sur la correction d’erreur, éléments majeur pour obtenir une qualité rendue sur les transmissions numériques FDMA ou TDMA. Les effets sur le décodage « Voice » restent sur une perception auditive de retranscription, alors que la transmission de DATA image ou texte est déterminée par une réception effective sur écran ou éjectée en poubelle. Les tests en situation mobile comportant des multi- réflexions sont très altérées, celle-ci étant fortement contrariée par effet de phasing rapide. C’est un réel problème en déplacement mobile, créant naturellement des champs déphasés en zone urbanisée et forêt. Egalement lors d’événements perturbateurs hertziens, vécu par exemple, le lundi 28 septembre 2015 sur la bande 435 MHz. Il est donc utile de se plonger dans la correction des erreurs pour en découvrir le fonctionnement et ses limites. Le mémoire présenté d’Emilie Pelchat de l’UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE, permet de parcourir les méandres d’un système complexe où l’on va se rendre compte qu’il faudra vivre avec certains défauts dans la transmission Voice ou Data. Les modèles de fonctionnement sont totalement différents qu’en analogique. Par exemple, une réduction de puissance permet une réception comportant moins d’erreurs, ce qui semble paradoxale.
http://www.physique.usherbrooke.ca/pages/sites/default/files/Memoire.pdf