Dans la PQR: Radioamateurs. Un Prix Nobel à Pleumeur-Bodou (K1JT)

Joe Taylor, 73 ans, radioamateur depuis l’âge de 14 ans, a reçu le prix Nobel de physique en 1993. (Photo J.-L. L. R.)

Le congrès international des radioamateurs, à Pleumeur-Bodou (22), s’enorgueillit de la présence d’un Prix Nobel. L’Américain Joe Taylor avait été distingué en 1993 pour ses recherches sur les pulsars, confirmant les théories d’Einstein.

« Je suis radioamateur depuis que j’ai l’âge de 14 ans, cela fait bientôt 60 ans. C’est un passe-temps fascinant et c’est certainement grâce à lui que je suis devenu un scientifique ».

Au pôle Phoenix, à Pleumeur-Bodou, Joseph Hooton Taylor, mais appelez-le Joe, est un radioamateur comme les autres, ravi de participer à ce congrès international, qui réunit 110 participants de 18 pays. Mais cet astrophysicien et radioastronome américain, âgé de 73 ans et de haute taille, n’est rien moins qu’un ancien Prix Nobel de physique.

Des étoiles comme des phares

Il avait été récompensé en 1993, avec son collègue Russell Hulse, pour ses recherches sur les pulsars, ces étoiles en fin de vie qui émettent des rayonnements réguliers, tel un phare éclairant la mer. Les pulsars avaient d’abord été surnommées « petits hommes verts » parce qu’on les croyait d’origine extraterrestre. « Je ne m’attendais pas à recevoir ce prix, qui est arrivé près de vingt ans après nos travaux. L’importance de notre découverte n’a été établie que plus tard », se souvient Joe Taylor.

Découverte en 1974

C’est en 1974, au radiotélescope d’Arecibo, sur l’île de Porto Rico, que Taylor et Hulse voient leurs observations couronnées de succès. « Nous avions découvert un pulsar en orbite autour d’une autre étoile, qu’on l’appelle un pulsar binaire. Cela nous a permis de faire des mesures précises sur la forme et l’orbite du pulsar et de montrer l’existence d’ondes gravitationnelles, comme dans la théorie de la relativité d’Einstein », explique Joe Taylor.

Les antennes du New Jersey

Donc Einstein avait raison ? « Une fois de plus », sourit l’astrophysicien, admiratif. « Sa théorie date de 1916 et il n’imaginait pas qu’on pourrait la vérifier. Mais la technologie avance si vite ».

Après avoir poursuivi sa carrière d’enseignant et de chercheur à l’Université de Princeton (New Jersey), Joe Taylor a pris sa retraite, il y a quatre ou cinq ans. « Mais j’ai encore un bureau au département de physique, où je vais presque tous les jours. Je salue des collègues, je donne quelques conseils ». Profitant de son premier séjour en Bretagne, Joe Taylor a prévu de découvrir Dinard (35), Saint-Malo (35) et le Mont-Saint-Michel (Manche).

Et il est ravi d’avoir séjourné à Pleumeur-Bodou, dont il connaissait bien l’histoire de la première transmission par satellite entre la France et les États-Unis, en 1962 : « Les modèles d’antennes ont été fabriqués près de chez moi, dans le New Jersey », confie-t-il.

Source:www.letelegramme.fr

ACTIVITE AU GRAND CHARPENTIER POUR LES DIPLOMES DES PHARES

PB021Source: CERIA – Radio Club F6KBG – St Nazaire 44 – Activité maritime pour les Diplômes des Phares du Littoral Français, World Lighthouse On The Air, & ARLHS depuis le Grand Charpentier, référencé sous les N° DPLF PB021-WLOTA LH0523 – ARLH FRA014 en IN87UF
au large de St Nazaire 44.
Christian F5OHH et Albert F4FDY embarqueront à Paimboeuf vers 10h et seront actif suivant la marée
de 11h a 17h le Vendredi 29 Août 2014.

Deux stations HF avec un FT- 847 et un IC – 706 , une FD4 et une vertical + boite d’accord marine
Une station en VHF & UHF, les fréquences d’appels autour de 7.130 et 14.210 bien sur 144.300 MHz…

http://wlol.arlhs.com/lighthouse/FRA14.html http://dplf.wlota.com/
http://dplf.wlota.com/reglement-f.htmBon trafic !

AIR14 à Payerne

pc7Dès le 29 août et durant une dizaine de jours, AIR14 PAYERNE va nous permettre de commémorer dignement les anniversaires suivants : les 100 ans de notre aviation militaire, les 50 ans de la Patrouille Suisse et les 25 ans du PC-7 TEAM.
Un programme fabuleux et différent chaque jour a pu être mis en place, répondant aux aspirations de chacun des visiteurs. En l’air, les avions de légende feront place aux patrouilles acrobatiques les plus prestigieuses et aux jets les plus performants. Ils rivaliseront de précision et de professionnalisme pour vous présenter un spectacle inoubliable.
http://www.air14.ch/
SOLAR IMPULSE SERA PRESENT A AIR 14
Venez découvrir l’Avion Solaire du Tour Du Monde et écouter une conférence de Bertrand Piccard et André Borschberg chaque samedi et dimanche du meeting.
https://mail.aol.com/38711-111/aim-6/fr-fr/Suite.aspx

DIGIBOX 2

Lors de mon dernier déplacement pro en FK l'an passé, il me fallait une interface compacte multimodes pour faire quelques contacts en PSK, RTTY et surtout WSPR. J'avais déjà remarqué cette interface produite en France par Dyofrad. Etant dans l'urgence du départ quelques courriels échangés avec Théo... et trois jours plus tard l'interface est arrivée. Le modem est livré avec un câble adapté à  

Nouvelle transmission expérimentale SSTV aujourd’hui sur ISS

SSTVPADDes transmissions expérimentales SSTV à bord de la Station spatiale internationale (ISS) pourraient être actives, le mercredi 27 Août, sur 145.800 MHz FM, en utilisant l’indicatif d’appel RS0ISS, selon Dimitry Pashkov, R4UAB.

Les transmissions SSTV seront consacrés à la vie et l’œuvre du premier cosmonaute, Youri Gagarine.
Les transmissions SSTV de l’ISS peuvent continuer delà du 27 Août, bien que le Kenwood TM-D700 est prévu pour être utilisé sur la Station spatiale internationale pour une opération ARISS le 30 Août.

Les passages pour la France aujourd’hui (des passages favorables de 10 minutes):

27 Août 2014 10:48:02 00:10:02
27 Août 2014 12:24:05 00:10:51
27 Août 2014 14:01:10 00:10:41
27 Août 2014 15:38:09 00:10:50
27 Août 2014 17:14:57 00:10:25

A vos programmes SSTV.

Vous pouvez également recevoir les images sur votre iPhone avec l’application SSTV Pad, il vous suffit d’approcher votre iPhone du haut-parleur de votre récepteur pour décoder et afficher les images.

FNRASEC – CONGRES 2014

Le 42ème congrès de la F.N.R.A.S.E.C se déroulera du 19 au 21 septembre à Vichy. Assemblée générale le samedi 20 septembre. Le module d’inscription est ouvert en partie privative jusqu’au 30 août.

Le ballon Google aurait pu être réunionnais

Source: clicanoo.re – Alors que le ballon du projet Loon de Google continue à évoluer au sud – sud-est de notre île, une telle expérimentation aurait pu être réunionnaise.

Il y a une quinzaine d’années, le laboratoire d’énergétique, d’électronique et procédés (LEEP) attaché à la Faculté des sciences et technologies au sein l’université de la Réunion sous l’égide de Guy Pignolet alors chercheur associé avait développé avec les Japonais un concept très proche voire même plus ambitieux que celui expérimenté aujourd’hui par les Américains.

« Nous avions travaillé sur le sujet avec le LEEP parce que nous envisagions d’alimenter le ballon en continu par micro-ondes depuis la Plaine-des-Cafres plutôt que par des cellules solaires comme dans le modèle japonais de nos collègues de l’île-région d’Hokkaido », explique Guy Pignolet. « Le projet n’a pas pour le moment dépassé le stade d’études préliminaires à La Réunion, mais au Japon il y a eu des essais en vol de ballons de petite taille depuis le centre de Taiki, une petite ville d’Hokkaido de la taille de Sainte-Rose. Elle s’est découvert une vocation spatiale après que le maire a visité le même musée spatial de Huntsville qui a déclenché ma propre vocation spatiale en 1978. Le projet reste d’actualité. Il pourrait repartir si notre secteur spatial régional décolle. C’est à la portée des entreprises réunionnaises. »

Le principe avait de quoi séduire surtout dans une île montagneuse comme la Réunion. « Les reliefs volcaniques, de plus de 3 000 mètres de haut, et les remparts escarpés rendent difficiles les communications classiques et l’observation par satellites. Il est nécessaire d’utiliser de nombreux relais pour la télévision, la radio FM et les téléphones portables. Une plate-forme stratosphérique sous ballon offrirait une solution efficace et souhaitable pour remplacer les systèmes complexes qui assurent les communications au sein de l’île, et apporterait des perspectives nouvelles en termes d’observation, en particulier pour l’agriculture, plaidait Guy Pignolet. La Réunion serait un site privilégié pour les essais et la mise en œuvre de plates-formes sous-satellitaires sous ballons stationnaires à une altitude de 20 km. »

Les choses en sont restées là. Les Américains eux avancent à marche forcée et c’est leur ballon qui pourrait bientôt nous survoler.

Animation radio amateur Bouvines 2014 – Compte rendu TM800B par Philippe F5MYR

source: bouvines2014 – Tout a commencé le 27 juillet 1214 par une bataille à Bouvines dans le Nord. La commune décida en 2013 de médiatiser cet événement européen. Sébastien SCHAKMAN, SWL F-60345, qui habite Armentières nous a proposé de profiter de cet épisode historique pour réaliser une animation radio amateur.

Celle-ci a permis de diffuser l’information « Bouvines 2014 » et en même temps de dynamiser notre hobby. Aidé de Philippe F5MYR pour l’organisation et des membres du radio-club de Tournai, ainsi que du soutien de l’ARAN59 et de la mairie de Bouvines une quinzaine de radioamateurs ont participé à cette activité pour l’anniversaire des 800 ans de la bataille de Bouvines. Partager, échanger et ouvrir notre activité est notre priorité, dans la bonne humeur !

Merci aux médias locaux, aux sites radioamateurs, à l’association Bouvines 2014, qui ont mentionné notre activité. Si l’on veut développer notre hobby et le faire connaître au grand public, il est utile de s’adosser à un grand événement. Ce qui est déjà le cas pour la course du rhum à Saint Malo, les récents évènements sportifs, de la Grande Guerre …

Le radio club de Tournai, participa activement, merci à leur tente bien utile ! Nous avons reçu des averses sur nos installations, mais cela n’a rien retiré à l’enthousiasme des participants français et belges qui se sont retrouvés joyeusement et ont transformé le champ de bataille en un vaste champ radio électrique.

Continuez la lecture