Claude F5FK (88) SK

Je suis peiné d’avoir à vous apprendre une bien triste nouvelle.
Notre ami Claude F5FK nous a quitté Mercredi 27 Aout à 10h00, après quelques ennuis de santé, qui ne laissaient pas présager une fin si proche.

Bien amicalement J.Legrand F5LT

Rencontre franco-suisse 2014

La rencontre annuelle Franco-Suisse en faveur du relais HB9G VHF est programmée cette année le dimanche 21 septembre. Elle aura lieu à Perrigny, au restaurant l'AMARYLLIS, 1578 route de Conliège 39570. Perrigny jouxte à l'est la ville de Lons le Saunier. Nous vous sollicitons pour du matériel ou objets divers pour la tombola au profit du relais.
Coordonnées GPS : 46°39.67' N  05°35.33' E  (JN26TP)
Inscription obligatoire avant le 15 septembre dernier délai, à l'aide du bulletin d'inscription (lien ci-dessous) à imprimer et envoyer à :

REF-39
16, rue des Rochettes
39000 Lons Le Saunier
FRANCE

Contact internet : rf.lo1531923539a@nid1531923539uan.n1531923539s5f1531923539 ou rf.ee1531923539rf@lq1531923539c5f.h1531923539ia5f1531923539

Bulletin d'inscription : http://ed39.ref-union.org/topic/bulletin-d-inscription-ref-39.jpg

resto amaryllis

Dans la PQR (Ouest-France): À Pleumeur, 110 radioamateurs du monde entier

Pdt du REF et K1JT
Sur la photo: F2TE Pdt du REF en compagnie de K1JT.
Le 16e congrès international du « Earth Moon Earth » (EME) se déroule dans le Trégor. L’occasion de lever le voile sur le radioamateurisme, un loisir peu connu.

Trois questions à…

Lucien Serrano, président de l’association « Réseau des émetteurs français ».

Qu’est ce qu’un radioamateur ?

Les radioamateurs sont des personnes qui pratiquent un loisir technique permettant d’expérimenter les techniques de transmission, et par conséquence d’établir des liaisons radio avec d’autres radioamateurs du monde entier. Les travaux des radioamateurs se font sans intérêt pécuniaire. Les radioamateurs privilégient l’entraide, technique notamment, au-delà des frontières. Cela s’appelle le « Hamspirit ».

Radioamateur, est-ce un loisir reconnu ?

Oui, complètement. Les 15 000 radioamateurs français ont un statut officiel délivré par l’Union internationale des télécommunications. Reconnus d’utilité publique, les radioamateurs peuvent notamment mettre en place des communications d’urgence. C’est grâce aux radios amateurs que le commandant d’un chalutier breton en difficulté sauva son équipage dans les années 1950. Plus récemment, lors de la tempête Xynthia, nous avons installé des réseaux partout en France.

Pourquoi êtes-vous réunis à Pleumeur-Bodou ?

Durant deux jours, 110 radioamateurs du monde entier se rencontrent pour échanger leurs résultats et leurs connaissances scientifiques concernant le lien d’énergie entre la Terre et la Lune. Certains d’entre eux ont un niveau de compétences très élevé. Ainsi, parmi nos intervenants, Joe Taylor est le prix Nobel de physique de 1993, pour la découverte d’un nouveau type de pulsar. Ensemble, ils font progresser la science. Concrètement, nous envoyons de l’énergie sur la Lune. Elle en absorbe plus de 98 %. Avec les 2 % d’énergie renvoyée, nous assurons des communications.

Conférence Tromelin

"Ne manquez pas la conférence d'André Oraison, mardi 2 septembre, au Centre Culturel Lucet-Langenier à Saint-Pierre à 18h15 intitulée : "Plaidoyer pour la non-ratification du traité franco-mauricien du 7 juin 2010 portant sur la gestion commune de l'île Tromelin". source Facebook TAAF

Communiqué du GRAC (Groupe RadioAmateur Cheminots)

DB50FIRACSource – Du 4 au 8 septembre 2014, se tiendra à HAMBOURG le Congrès de la FIRAC (Fédération Internationale des RadioAmateurs Cheminots).Ce congrès international sera l’occasion de commémorer les 50 ans de la fondation de la FIRAC. La FIRAC a été crée à l’initiative, notamment du GRAC et de F9ZX associé aux amis Suisses. Plusieurs radioamateurs cheminots français y représenteront la France.
L’administration allemande à autorisé l’utilisation de l’indicatif spécial DB50FIRAC depuis le début de l’année et pour un an. Voir le cluster pour l’activité de DB50FIRAC. D’autres administrations européennes ont fait de même.
Vous pourrez aussi contacter par exemple LX50FIRAC, HG50FIRAC……..
L’administration française n’a pas cru bon de s’harmoniser avec les autres administrations européennes gérant les services d’amateur, et a refusé la demande dérogatoire de TM50FIRAC.

Haut-parleur Phonema KSP3

Phonema est une nouvelle société, crée par des radio-amateurs, qui souhaitent faire des haut-parleurs de qualité. La première offre concerne un modèle dédié plus spécifiquement à une ligne Elecraft, comme le  K3. D'autres produits seront proposés au fil du temps. Prix avec taxes pour l'Europe du KSP3: 129€. lien

Des panneaux solaires en guise de fenêtres

L’une des limites de l’adoption à grande échelle de l’énergie solaire se trouve, si du moins l’on veut obtenir un rendement efficace, dans l’incontournable multiplication des panneaux, jugés inesthétiques (à tort ou à raison). La donne serait sans doute toute autre sans cet obstacle. C’est précisément ce que semble annoncer la mise au point d’un concentrateur solaire totalement transparent, qui pourrait transformer une fenêtre (ou un écran) en une cellule solaire photovoltaïque.

Les cellules solaires, en particulier de type photovoltaïque, créent de l’énergie en absorbant des photons pour les convertir en électrons. Si un matériau est transparent, par définition, cela signifie que toute la lumière le traverse pour frapper l’arrière de l’œil. On a ici affaire à un concentrateur solaire transparent luminescent (TLSC). Le TLSC est composé de sels organiques qui absorbent des longueurs d’onde spécifiques non-visibles de lumière ultraviolette et infrarouge, puis émettent une autre longueur d’onde infrarouge (également non visible). Cette lumière infrarouge est guidée vers le bord du matériau, où de minces bandes (visibles en noir sur la photo) de cellule solaire photovoltaïque classique la convertissent en électricité.

Le rendement de la création des chercheurs de la Michigan State University est de l’ordre de 1 %, mais ils pensent pouvoir atteindre 5 %. Celui des concentrateurs non-transparents est d’environ 7 %. Ce ne sont pas des différences énormes, mais à plus grande échelle (chaque fenêtre d’un immeuble de bureaux par exemple), ce serait une autre histoire…

QSP magazine

Au sommaire de ce numéro :  tansceiver SDR *DÉODATUS* PROV2.  La suite du transceiver de Bernard F6BCU - antenne 1255 ET 1296 mHz - une antenne pour cette bande qui a de plus en plus d'utilisateurs - terre et QRM -   Réduire le QRM sur les bandes basses - approche de l'adaptation large bande - Une étude très technique pour les antennes actives - Les schémas de QSP : L'émetteur Howes MTX et

Des ballons qui ne manquent pas d’air

ballonnewspressSource: Agence NEWS Press – Voilà maintenant plus de 50 ans que le CNES s’est lancé dans la grande aventure des ballons stratosphériques, ces gros ballons remplis d’hélium qui vont explorer l’atmosphère…

On ne peut imaginer moyen de transport plus simple : un ballon en plastique gonflé à l’hélium naviguant dans le ciel au gré des courants atmosphériques… Equipez-le d’instruments de mesures et voilà l’outil idéal pour explorer les couches de l’atmosphère inaccessibles aux satellites, comprises entre 10 et 40 km d’altitude. Une zone stratégique où les masses d’air brassent nombre de particules et de composés chimiques émis depuis la Terre. Dès sa création, le CNES s’intéresse aux ballons stratosphériques, et en 1966, il participe à la 1ere campagne météo de grande ampleur, baptisée Eole. Le CNES avec l’usine Z Marine, fabrique alors 500 ballons d’un genre nouveau – des ballons pressurisés en mylar capables de voler en continu pendant plusieurs mois – et impose dès lors son savoir-faire. Depuis 1962, le CNES a ainsi lancé plus de 3 500 ballons.

Mais que font les ballons ?

Les ballons stratosphériques peuvent tout transporter à bord de leur nacelle : de petits capteurs de température, de gigantesques télescopes, des antennes internet et même des hommes en quête de sensations fortes, comme l’autrichien Felix Baumgartner ! En 1er lieu, ce sont les météorologues et les scientifiques qui utilisent ces ballons gonflables. Ils peuvent, grâce à eux, affiner leurs connaissances sur les évènements météorologiques, suivre des panaches de pollutions ou bien étudier l’évolution du trou de la couche d’ozone.

Continuez la lecture.

Essais SSTV depuis ISS mercredi 27 août

Nous attendions les images aux premiers passages sur l’Europe. La porteuse a été décelée à l’acquisition du passage de 13h42 locale sur 145.800 puis coupure. Il n’y a pas eu d’émission SSTV confirmée suite à problème. L’objet de cette séquence était d’essayer un nouveau câble sur le TM-D710 qui avait été livré dans l’été 2012. Le compte rendu sera fait ultérieurement via AMSAT-UK.