Montage 3D

Peu d’activité visible sur mon blog ces derniers temps. Rien en surface, mais dessous, ça bosse ! Je me suis essayé au montage 3D, qui en général me fait rire ou me laisse dubitatif. C’est total impro, rigolo et un poil artistique :) Bref, sans plus de blabla, deux des petits oscillo que j’avais modélisé et un proto avec, pour une fois, de l’ampérage.

Montage inspiré de l’oscillateur Vackář, malheureusement les résultats ne sont pas au rendez vous et j’ai du merdé sur le design :/

Montage inspiré de l’oscillateur Colpitt, une valeur sure, bien stable, tourne au poil !

Le montage précédent (Colpitt) modulé FSK. Servira pour le prochain MEPT QRSS du lab.

Ca c’est le –bidule– :) Pour une fois, je joue avec les centaines de volts. Aucun mort à déplorer pour le moment, même pas un petit nuage de fumée :p

Invitation à l’AG IAPC 2012

Chers amis,

Comme chaque année, nous nous retrouvons le jour de l’Assemblée Générale de l’IAPC ; cela est devenu une tradition pour un grand nombre de passionnés de technologies numériques radioamateurs.

Nous nous réjouissons de vous accueillir cette année encore le 24 mars 2012. Voir l'ordre du jour et le mot du président.

La journée sera ponctuée par la partie officielle, puis la partie technique toujours aussi intéressante et animée par notre groupe technique; enfin, en soirée, « la charbonnade traditionnelle », toujours sous le signe de la bonne humeur (il est possible de commander autre chose).

J’attire votre attention sur le fait qu’un nouvel Hôtel « Ibis » s’est construit à proximité du local HB9G et du restaurant choisi. Ceci pourrait vous donner l’envie de rester en soirée avec nous et repartir le lendemain.

En vous remerciant par avance de venir nombreux pour participer et encourager l’IAPC de continuer dans la voie fixée à servir la collectivité, je vous prie d’accepter, chers amis, mes plus cordiales 73.

Georges HB9RZN
Secrétaire IAPC

 

Nous vous serions reconnaissant de payer votre cotisation annuelle avant le jour de l'AG ou au plus tard ce jour là. La somme fixée pour 2012 reste inchangée, soit CHF 60.- ou, tenant compte du change, € 50.- Voici pour mémoire les coordonnées pour effectuer votre versement :

Pour les versements depuis la Suisse :

Veuillez effectuer, en francs suisse, votre versement sur notre CCP 12-23097-1 à l’aide du BVR ci-joint, ou donner un ordre de paiement en francs suisses auprès de votre banque sur le compte : IBAN CH86 0900 0000 1202 3097 1 (privilégiez svp les versements électroniques qui ne nous coûtent rien).

Pour les versements depuis la zone européenne : veuillez effectuer auprès de votre organisme bancaire un versement de type SEPA en €uro à l’intention des coordonnées IBAN ci-dessus, avec pour complément d’information le BIC POFICHBEXXX et l’objet de votre versement, par exemple coti-2012 F6xxx.

Ordre du jour AG IAPC 2012

ORDRE DU JOUR de l’Assemblée Générale IAPC du samedi 24 mars 2012

Entrée libre à toute personne, il n'est pas nécessaire d’être membre IAPC pour assister à l’AG

Ecole Cérésole
« Salle Claude Repond »
Chemin de la Vendée 31
1213 Petit-Lancy

De 14h00 précises à environ 19h00

Partie officielle

  • Accueil des membres.
  • Admissions et radiations de membres.
  • Acceptation du PV de la dernière Assemblée Générale.
  • Lecture des différents rapports.
  • Décharge au comité pour les différents rapports administratifs.
  • Élection des vérificateurs aux comptes.
  • Élection du nouveau trésorier.
  • Fixation de la cotisation pour 2013.
  • Propositions individuelles (à envoyer à *protected email* jusqu’au 20 mars 2012).

Pause de 15 minutes

Partie informations techniques

  • Rapports et réalisations techniques 2011-2012 (exposés des responsables techniques).
  • Les projets techniques de l’IAPC.
  • Exposé sur la technologie IRCDDB (D-Star) et le HAMNET.
  • Exposition et explications sur les constructions « home made ».
  • Questions diverses.

A partir de 19h00 (comme de coutume)

Pour ceux qui souhaiteraient poursuivre les discussions en soirée, un repas est prévu ; en principe c’est la « charbonnade » (non financé par l’IAPC).

Le nouveau lieu du gastro est « Le Commerce », 28 route de Chancy à 1213 Petit-Lancy, avec salle réservée, qui se trouve à 350 mètres du club HB9G (prix modérés et qualité au rendez-vous).

Prière de nous aviser par email à *protected email*  de votre présence au repas, au plus tard le 21 mars.

Pour ceux qui restent dormir samedi soir à Genève, voici un lien utile, à 500 mètres du club HB9G.
http://www.ibishotel.com/fr/hotel-7289-ibis-geneve-petit-lancy/index.shtml

NB : Les membres du comité exécutif se représentant sont : HB9VAB, HB9HLI, HB9RZN, HB9BZA, HB9IBI.

Le mot du président 2011-2012

Chers membres IAPC, sympathisants et chers membres du club HB9G,

Ce mot est exceptionnellement diffusé également en assemblée générale de HB9G, car l’association genevoise  a particulièrement été en symbiose avec le groupe technique de l’IAPC lors de  cette année 2011 – 2012.

Le traditionnel mot annuel du président de l’IAPC, qui apporte en principe une petite note positive en début d’année, sera cette année légèrement plus mitigé. La raison en est  une attitude circonspecte, relevant visiblement d’un intéressement restreint de la collectivité face aux efforts immenses déployés à son intention. Fait probablement dû en partie à une information trop restreinte de la part des clubs et associations, IAPC comprise. La communication en cours d’année devrait être plus intense sous forme de newsletters et informations sur les sites web des clubs.

Nous sommes dans la vingt-troisième année d’existence de l’IAPC et c’est la première fois que l’engouement fléchissant des OM’s nous a contraint d'intégrer d'autres associations à nos actions afin de pouvoir maintenir leur ampleur. La raison en est simple : les radioamateurs ont manifesté en 2011 une sorte de léthargie face aux nouveautés technologiques que soutient l’IAPC dans ses activités techniques. Cette situation est fort dommageable pour notre hobby car il s'agit du fruit même de la passion du radioamateur. Un effort est à faire de ce côté et un regroupement de compétences est nécessaire entre les différents mouvements, clubs et associations, pour ne pas laisser notre passion vieillir et devenir finalement désuète.

Nonobstant le travail conséquent effectué par l’équipe de développement des relais D-Star, le constat de lente déperdition de l’intérêt pour le radio-amateurisme laisse à penser que les clubs doivent impérativement créer des synergies entre eux et ouvrir des centres de compétences dans les diverses spécialités de notre hobby, ce qui aurait pour impact de mieux flatter la jeunesse et d’assurer la relève. Cependant, il est à noter que le réseau D-Star se développe en Suisse romande avec la venue de trois nouvelles installations en 2011, dans les cantons de Vaud, Fribourg et Valais, ce qui nous conforte dans notre participation à ce virage technologique prometteur. Ces installations de relais devraient petit à petit, en fonction des moyens financiers et opportunités de sites, devenir des points D-Star très appréciés par la collectivité.

En juillet de l’année écoulée 2011, un très gros travail a été effectué par une poignée d’OM’s du groupe technique ; elle a réussi avec brio une transformation régionale de taille sur le réseau d’acheminement de données. En effet, l’ancien réseau 2.4 GHz a été remplacé par un réseau en 5 GHz qui permet maintenant de satisfaire aux connexions à très haute vitesse des services IAPC, incluant les services web, le D-Star ainsi que la distribution de l'Internet à HB9G, à la Barillette, à Onex et au site de contests du Salève, lui-même géré par un de nos membres collectifs, F8KCF. Cette collaboration interclub a démontré qu’il est possible, et même indispensable, de fusionner les intérêts de tous et qu’en fait l’appartenance à un club en particulier reste assez futile lorsqu’il faut avancer et produire pour la collectivité.

A cela, il faut ajouter que ce nouveau réseau 5 GHz est la première étape d’une « dorsale » (HAMNET) qui devrait traverser la Suisse dans les années à venir, grâce à une collaboration avec le SWISS-ARTG qui développe de son côté une infrastructure en Suisse alémanique. A terme, le réseau romand et celui d’outre-Sarine devraient être interconnectés, rendant ainsi complètement autonomes d’Internet les transmissions de données entre radioamateurs à l’échelon national, voire au-delà.

La sécurité civile ne devrait pas rester insensible à la possibilité d’intégrer les radioamateurs à leurs réseaux indépendants en cas de catastrophe et nous permettre de bénéficier de sites ainsi que d’autres avantages.

Toutefois, concernant le HAMNET, nous en sommes encore assez loin car nous manquons cruellement de moyens financiers et d’autorisations OFCOM. L’union faisant la force, un aboutissement est cependant fort probable sur le plan administratif, d’après les contacts établis officiellement par le SWISS-ARTG.

Le centre névralgique d’Onex, qui est donc à la croisée des chemins de notre nouveau réseau de faisceaux hertziens régionaux, reçoit et transmet journellement une très grande quantité d’informations nécessaires au bon fonctionnement des équipements non desservis.

Grâce au soutien de l’association HB9G, qui a contribué à hauteur de CHF 1000.- en 2011, s'ajoutant au budget propre de l'IAPC, il a été possible d’acquérir l’ensemble du matériel nécessaire pour fournir aux locaux du club USKA genevois un accès haut débit à Internet par le réseau RLAN IAPC (Radio LAN).

Dans un avenir proche, l’IAPC va chercher à établir des partenariats pour concrétiser un réseau de transmission de données indépendant d’Internet, visant aussi à s'affranchir autant que possible du réseau électrique et à posséder une tolérance de panne relativement élevée. Dans cette optique, je vous convie tous à prendre contact avec l’IAPC afin de nous aider à créer un grand mouvement de solidarité dans cette direction et ainsi encourager certaines passions, talents et motivations.

En remerciant l’ensemble des personnes qui, au cours de l’année 2011-2012, nous ont permis d’atteindre les buts fixés, je vous prie d’accepter, chers amis, l’expression de la reconnaissante de la collectivité pour tout leur dévouement ainsi que mes amitiés sincères.

Rodolphe Schöneburg HB9VAB
Président IAPC

Mise à jour du DXCC de HB9G

Une mise à jour pour notre DXCC en mixed (tous modes et bandes) vient d'être effectuée.

Les 7 pays suivants ont été ajoutés à notre score:

  • FJ/WQ2N - SAINT BARTHELEMY
  • PJ2T - CURACAO
  • PJ4D - BONAIRE
  • PJ6A - SABA & ST EUSTATIUS
  • PJ7E - SINT MAARTEN
  • ST0R - REPUBLIC OF SOUTH SUDAN
  • VP6DX - DUCIE ISLAND

A l'exception du dernier, il s'agit uniquement de nouveaux pays ajoutés récemment à la liste DXCC.

Cours radioamateur en ligne – compétence de base

Tous ceux et celles qui désirent devenir radioamateur peuvent réaliser leur but en suivant le cours de la compétence de base radioamateur offert par l’association provinciale Radio Amateur du Québec inc.

Voici le contenu du cours pour la compétence de base.

Pour vous donner une idée d'une leçon, nous vous invitons à visiter la leçon démo.

lire la suite

Stamm 31 octobre 2012

Le comité a le plaisir de vous inviter au stamm du mercredi 31 octobre 2012 à 20 heures au Restaurant Le Sarrazin à Lossy.Au programme: GnuRadio ou comment réaliserdes récepteurs prototypes par softwarepar HB9TXW, chef technique RAFA l'ère du tout numérique le développement de récepteurs maison se perd. GnuRadio permet de réaliser des prototypes originaux, sans fer à souder. Il est ainsi possible de réaliser des nouvelles modulations ou de travailler sur des bandes de fréquences difficilement accessibles. La structure du logiciel sera présentée et ses possibilités seront démontrées à l'aide de quelques applications pratiques.

Extension du réseau D-Star vers le Valais

Bonjour à tous,

Le 20 avril l'association IAPC, représentée par votre serviteur, a été reçue par les membres de HB9Y et HB4FL à Savatan. Un grand merci à tous les participants pour ce chaleureux accueil, parfaitement orchestré par HB9DVD Marc qui a tout fait, et plus encore, afin que les activités techniques de l'IAPC en D-Star soient présentées au noyau dur des actifs de sa région. Charly HB9ADJ sera donc notre contact officiel pour cette collaboration inter-club ( http://hb9adj.ch ).

En toute amitié, des prises de paroles basées sur la spontanéité et sous forme d'échanges d'opinions  se sont dégagées en réunion. Il est à noter que, comme je le supposais et malgré eux, les OM's du Valais et du Chablais n'avait pas été assez informés sur les fondements, les possibilités et la pratique d'utilisation du réseau D-Star. Des idées reçues erronées sur divers aspects ont donc pu être éradiquées et une petite analyse s'est déroulée dans le calme et avec camaraderie. La radicale diminution des coûts d'implantation, vu les développements OM's en la matière, a créé satisfaction et grand étonnement.

A la fin de cette soirée, l'ambiance a suscité diverses questions et a dévoilé des intérêts divers, par exemple : sur l'aspect global de l'expérimentation, sur l'intérêt technique pure et la sociabilité visant à attirer d'éventuels jeunes, qui seraient captivés par les nouvelles technologies. Bref ! Une nouvelle génération de radioamateurs, comme nous le constatons dans le reste de la Suisse romande et à travers l'accueil de nouveaux membres IAPC.

Certes, la nostalgie que représente la magie de la radio, telle que nous la connaissons, tout au moins les seniors, se voit quelque peu chahutée.  Malgré cela  et unanimement, les gens sont conscients que le virage technologique est bien là et qu'un retour aux sources a peu de chance de séduire la majorité des jeunes.

Il a aussi été relevé l'aspect similaire à un réseau social que représentent les relais radioamateurs qui peuvent s'interconnecter entre eux par le biais d'Internet ou d'une backbone en IP. Il a été souligné et compris la différence entre Echolink et le réseau D-Star; l'imbroglio a donc été dissipé. L'aspect associatif du réseau D-Star n'a pas manqué de séduire, car il va absolument dans le sens d'une lutte pour éviter l'isolement des OM's sur des réseaux privés ou disséminés sur trop de relais restant souvent muets. Le fait de pouvoir réunir des relais à certaines heures, afin de ranimer les contacts, a vraisemblablement été bien ressenti.

La formule de débat ouvert, comme celle qui a eu lieu à Savatan, est un modèle à répéter auprès des autres collectivités qui ne sont pas encore couvertes par le réseau D-Star. Les associations concernées n'ont qu'à organiser et le groupe technique IAPC se fera un plaisir de renouveler cette expérience si sympathique et positive.

Nous en sommes tous conscients, la panacée n'existe pas, mais tenter d'améliorer tant la sociabilité que les activités radioamateurs est toujours un plus qu'il ne faut jamais négliger. Ceci nous conduit donc à collaborer avec nos amis Valaisans et Chablaisiens en les aidant activement pour concrétiser le virage technologique précité.

Il est prévu de débuter par un Hotspot IRCDDB placé à l'Aiguille, pile à la verticale en dessus de Lavey-Village. L'infrastructure est déjà présente, la bâtisse, le mât et même Internet... Que vouloir de plus pour réussir ? Les zones couvertes sont le Chablais vaudois et valaisan, ainsi que la vallée du Rhône de Villeneuve à Vernayaz (près de Martigny).

Pour la suite, on pourrait imaginer un même Hotspot à Roc-Blanc assurant la couverture du Valais central et un autre en dessus de Leysin (La Berneuse) pour couvrir la région des Préalpes jusqu'aux Diablerets, les vallées transversales du Chablais valaisan et le bord du lac Léman au pied du Grammont.

Deux indicatifs du club valaisan sont disponibles, plus un troisième réservé pour la première réalisation à l'Aiguille (HB4FL), ce premier Hotspot se trouvant sur terrain militaire. Cliquez ici !

En vous souhaitant bonne réception de cette information, je vous prie de croire, chers amis, à ma sincère amitié.


73 QRO - Rodolphe HB9VAB
Président IAPC

Un réseau cohérent pour les relais radio en Suisse romande

Chers amis OM's,

Je m'adresse à vous du fait d'un piètre bilan sur l'occupation des relais radio en Suisse romande. Afin d'améliorer l'exploitation du réseau des relais dans notre région, tant en analogique qu'en D-Star, il est évident qu'il ne faut pas occulter les possibilités de relier occasionnellement ces relais entre eux et de les interfacer avec le réseau numérique mondial de façon coordonnée. Cette année, les responsables des relais seront d'ailleurs conviés à une réunion, afin de voir l'avenir des communications relais sous un jour meilleur.

D'autre part, il est évident que les utilisateurs D-Star radio ou DV-Dongle conversent facilement sur le réseau radio numérique mondial et ce n'est pas un euphémisme puisque ce virage technologique fonctionne très bien. De plus en plus, les OM's s'équipent en D-Star et l'IAPC étend le réseau en fonction des moyens financiers disponibles. Cependant, de très bons relais analogiques sont là et il faut les activer; il serait dommage de voir s'éteindre autant de belles réalisations. L'IAPC va dans ce sens et propose un projet de cohésion. De plus, avec des réseaux de relais plus occupés, on gagne que les OM's ont tendance à dégager sur des fréquences simplex pour les conversations bi-latérales; ceci est bien car il faut occuper les bandes comme chacun le sait.

Ce faisant, les utilisateurs en D-Star et les utilisateurs en radio analogique pourraient parfaitement correspondre à l'échelle mondiale ou régionale étendue, ceci sans devoir toucher aux installations des relais analogiques existants. La connexion des relais analogiques au réseau numérique se ferait par des passerelles radio clientes en semi-duplex; donc rien à bricoler sur les sites des relais existants. Voilà de quoi réjouir les responsables des relais.

Il ne faut pas comparer ce projet à celui d'Echolink car il est fondamentalement différent; il n'oblige pas l'utilisation du DTMF à tout va, car le système serait géré par les responsables des relais. L'IAPC rappelle quelle n'impose rien mais qu'elle se place là comme une plateforme numérique d'interfaçage, comme le serait un service public mais au bénéfice de la collectivité des radioamateurs.

Dans cette optique, je vous prie de prendre connaissance de ce qui se fait dans le domaine au Canada. Voici les URL :

http://www.irlp.net

http://www.va3uv.com/freestar.htm  

https://allstarlink.org

Il est donc possible d'identifier sur un serveur à l'aide d'une connexion SIP n'importe quel relais sur le réseau numérique mondial. Les relais analogiques et le réseau D-Star pourraient donc être réunis épisodiquement selon le principe de la conférence. Ces conférences identifiées sur un serveur Asterisk, comme n'importe quel partenaire numérique, permettraient des communications entre les utilisateurs de tous types de relais. En pratique, IRCDDB D-STAR est très utile pour gérer le routage puisque le système est libre d'inscription car dynamique; les relais analogiques deviendraient donc des passerelles radio greffées aux conférences.

La porte est donc ouverte pour créer des grandes conférences entre tous les relais ou groupes de relais et ainsi désenclaver les utilisateurs de radio analogique dans certaines tranches horaires programmables.

Ce challenge est la meilleure manière de rendre cohérent le trafic international à travers le réseau de relais actuellement sous-occupés.

En vous remerciant d'apporter votre pierre à l'édifice technique, afin que les installations non desservies soit mieux exploitées, je vous prie d'accepter, chers amis, mes cordiales 73.

Rodolphe Schöneburg HB9VAB
Président IAPC

Newsletter IAPC – Janvier 2011 – Spécial Barillette

Journal de la Barillette 2010

 Voici un résumé des travaux effectués en 2010 à La Barillette, retraçant l’engagement de l’IAPC pour apporter à la collectivité des performances nouvelles dans l’utilisation du réseau phonie numérique D-Star.

Actuellement, nous pouvons dire que la station de montagne est correctement agencée et que la période de test touche à sa fin, puisqu’elle dispose des trois bandes équipées. Un nouvel équipement a été mis en service:  HB9IAC B, qui est un module relais UHF sur 439.5875, shift -7.6, ce module couvrant quasiment le même territoire que l’émetteur VHF, mais comblant passablement les trous rencontrés par celui-ci. HB9IAC C est le module VHF sur 145.7625, shift -600, couvrant lui aussi le même zone que l’émetteur UHF et comblant aussi les trous rencontrés par celui-ci. A force d’essais et de mesures, il s’avère que le relais UHF couvre mieux la ville de Genève et la région d’Etoy, ainsi que la partie sud-est du canton de Genève. HB9IAC A, quant à lui, est un point d’accès en 23 cm permettant l’interconnexion au réseau data IAPC, celui-ci sur 1292 MHz.

Des travaux techniques importants sur la qualité du filtrage (cavités) ont été obligatoires vu la proximité des équipements du centre émetteur Swisscom et l’énorme champ HF à large bande sur ce site. Les résultats sont très satisfaisants et les performances des relais sont au rendez-vous.

Il faut souligner aussi l’énorme travail d’aménagement du local qu’il a fallu faire dans le sous-sol, car la structure en bois commençait à pourrir. Nous avons dû découper une partie du plancher et le consolider, puis le recouvrir par une nouvelle couche de bois. Des structures en bois ont été fabriquées pour loger les équipements de monitoring, ainsi que pour recevoir les nouvelles batteries ; nous disposons maintenant sur ce site de 240Ah de capacité, afin de pallier aux coupures de courant électrique. La partie électrique a complètement été revue car elle était trop faible pour recevoir les nouveaux équipements. Tous les appareils radio et informatiques sont donc maintenant alimentés en basse tension, pour éviter les dommages dus à une alimentation secteur très variable et soumise à de grandes surtensions occasionnées par la foudre.

L’alimentation du site en réseau Internet est assurée par un link en 5 GHz avec la plaine. La caméra visant les Alpes a été réglée et elle retransmet une photo renouvelée toutes les 2 minutes, qu’il est possible de contempler sur la page d’accueil du site www.iapc.ch.

Les photos des travaux sont disponibles dans notre partie albums photos et il vous suffit de cliquer sur ce lien pour les visionner.

En 2011, nous apporterons encore des modifications sur ce site, principalement axées sur une augmentation de la vitesse du faisceau hertzien 5 GHz, un probable remplacement de la caméra qui se fait vieille et la rationalisation du réseau packet-radio, en y regroupant l’ensemble des services pour le bassin lémanique. En ce qui concerne les locaux, nous achèverons leur réfection en y posant un revêtement de sol.

Tout en vous transmettant les meilleures 73 du groupe technique de l’IAPC, nous vous invitons à être présents le jour de l’AG annuelle qui se tiendra le samedi 19 mars 2011 à 14 H au local du club HB9G, voir les documents.

Le Président : Rodolphe Schöneburg HB9VAB