ISS: la capsule Soyouz-TMA-05M atterrit au Kazakhstan

La capsule du vaisseau piloté Soyouz TMA-05M a atterri avec succès au Kazakhstan près de la zone prévue, a fait savoir lundi le Centre russe de contrôle des vols (TsOuP).

Akihiko Hoshide. Iouri Malentchenko et Sunita Williams Akihiko Hoshide. Iouri Malentchenko et Sunita Williams

L’appareil a ramené sur Terre le Russe Iouri Malentchenko, l’Américaine Sunita Williams et le Japonais Akihiko Hoshide. Selon un porte-parole du TsOuP, l’équipage de retour a bien supporté l’atterrissage.

Des unités spéciales de l’Agence fédérale russe des transports aériens (Rosaviatsia) ont participé à la récupération de la capsule Soyouz. Trois avions Antonov, douze hélicoptères Mi-8 et six véhicules d’évacuation ont été engagés dans l’opération.

Pendant leur mission en orbite, les membres d’équipage ont effectué trois sorties extravéhiculaires, ont accueilli des vaisseaux de transport russes Progress, ont arrimé et désarrimé le cargo américain Dragon, et ont accueilli le vaisseau habité Soyouz-TMA-06M. Ils ont également effectué plus de 40 expériences scientifiques.

Continuez la lecture

La Russie rétablit le contact avec l’ISS

Le câble endommagé assurant la liaison entre le Centre russe de contrôle des vols (TsOuP) et la Station spatiale internationale a été réparé, a déclaré jeudi le porte-parole de l’Agence spatiale fédérale Roskosmos Alexeï Kouznetsov.

« La liaison a été rétablie, le système fonctionne normalement », a fait savoir M.Kouznetsov.

Mercredi, les spécialistes russes ont été privés de communication avec le segment russe de la Station spatiale internationale (ISS) suite à la rupture d’un câble dans la banlieue de Moscou.

D’après le porte-parole de Roskosmos, la rupture n’aura aucune incidence sur le désarrimage de l’ISS du vaisseau piloté Soyouz TMA-05M qui devra ramener sur Terre le Russe Iouri Malentchenko, l’Américaine Sunita Williams et le Japonais Akihiko Hoshide.

« L’atterrissage de l’équipage de l’ISS aura lieu à le 19 novembre l’heure prévue », a indiqué M.Kouznetsov.
Continuez la lecture

Rupture d’un câble: la Russie reste en contact avec l’ISS

MOSCOU, 14 novembre – RIA Novosti

« Nous contactons sans problème le segment russe de l’ISS. Nous faisons toujours doubler nos commandes via les moyens de télécommunications américains et le segment américain de l’ISS. Un câble a été endommagé sur la chaussée Chtchelkovskoïe (dans la région de Moscou), mais cela n’a aucun effet sur le fonctionnement du segment russe de l’ISS. Nous pouvons envoyer nos commandes via les équipements américains. Cette possibilité a été prévue dès le début de notre programme », a indiqué M.Krasnov.

Roskosmos a maintenu la date d’atterrissage du vaisseau Soyouz TMA-05M, qui doit ramener sur Terre le Russe Iouri Malentchenko, l’Américaine Sunita Williams et le Japonais Akihiko Hoshide le 19 novembre, a annoncé le porte-parole de Roskosmos Alexeï Kouznetsov.
Continuez la lecture

La Russie perd le contrôle de ses satellites civils suite à un accident

La Russie a perdu mercredi le contrôle de la plupart de ses satellites civils suite à la rupture d’un câble dans la région de Moscou, a annoncé un responsable de l’industrie spatiale russe.

« Nous avons perdu le contact avec les stations de télémétrie terrestres situées sur le territoire russe il y a deux heures. Les spécialistes n’ont pas la possibilité de contrôler les satellites civils et de transmettre des commandes au segment russe de la Station spatiale internationale (ISS). Ils voient les membres d’équipage de l’ISS et peuvent parler avec eux, mais ne peuvent pas passer des commandes au segment russe », a indiqué l’interlocuteur de l’agence.

« Une équipe de réparation a été dépéchée sur place. Elle a besoin d’au moins 48 heures pour réparer le câble. Il y a déjà eu des problèmes de liaison avec les satellites Canopus-V, Loutch-5A, Loutch-5B, Resurs-DK et Elektro-L », a-t-il précisé.

Dans le même temps, les satellites militaires russes ne sont pas concernés par le problème. « L’accident n’est aucunement lié avec les militaires ni avec les spécialistes des Troupes russes de défense aérospatiale (VVKO). Nous sommes toujours en contact avec les satellites militaires » puisque le ministère de la Défense utilise des câbles autonomes, a ajouté le responsable.
Continuez la lecture

Système de navigation russe GLONASS: 162 M EUR détournés (police)

Des dirigeants de l’industrie spatiale russe sont soupçonnés d’avoir détourné près de 162 millions d’euros destinés à la modernisation du système de navigation russe par satellite GLONASS, concurrent du GPS américain, a annoncé vendredi un responsable de la police russe.

« On peut déjà annoncer que l’enquête a établi le détournement de quelque 6,5 milliards de roubles (près de 162 millions d’euros). Il s’agit de dirigeants de la société « Systèmes spatiaux russes » (RKS). Un dossier pénal a été ouvert », a déclaré Igor Bojkov, ancien chef du 4e département de l’enquête criminelle du ministère russe de l’Intérieur, lors d’un point presse consacré à cette affaire.

Le 4e département mène une enquête sur le détournement de fonds budgétaires versés à RKS pour le projet GLONASS depuis deux ans et demie. Les informations sur les activités criminelles de certains dirigeants de RKS se sont confirmées, selon le colonel Bojkov, qui occupe actuellement le poste de chef du département de police du métro de Moscou…
Continuez la lecture

L’orbite de l’ISS relevée pour éviter les débris du satellite américain Iridium-33

Les spécialistes du Centre russe de contrôle des vols (TsOUP) ont relevé jeudi l’orbite de la Station spatiale internationale (ISS) d’un kilomètre, à 429 km, en utilisant les moteurs du cargo spatial russe Progress, a annoncé un représentant du TsOUP à RIA Novosti.

« Les moteurs du cargo spatial Progress ont fonctionné pendant près de sept minutes pour corriger l’orbite de l’ISS. La station a reçu une impulsion supplémentaire de 0,5 mètre par seconde, l’altitude moyenne de son orbite a augmenté d’un kilomètre pour atteindre 429 kilomètres », a indiqué le responsable.

Selon lui, cette manœuvre était nécessaire pour esquiver les débris du satellite américain Iridium-33.
via ria novosti

Le cargo spatial Dragon entame sa descente d’ISS

L’astronaute américaine Sunitha Williams et son collègue japonais Akihiko Hoshide ont désarrimé dimanche le vaisseau spatial commercial Dragon de la Station spatiale internationale (ISS), a annoncé la NASA qui a diffusé en direct la procédure de désarrimage sur son site internet.

L’astronaute américaine Sunitha Williams et son collègue japonais Akihiko Hoshide ont désarrimé dimanche le vaisseau spatial commercial Dragon de la Station spatiale internationale (ISS), a annoncé la NASA qui a diffusé en direct la procédure de désarrimage sur son site internet.

Les astronautes ont séparé le cargo de l’ISS au moyen d’un bras manipulateur. Le vaisseau a entamé sa descente à 13h27 UTC.

Une fois la capsule se trouvera à une distance de sécurité de l’ISS, ses moteurs seront mis en phase de freinage (vers 18h30 UTC) prévue sur une dizaine de minutes, ce qui permettra au vaisseau de réduire sa vitesse pour quitter l’orbite.

Dragon doit tomber dans le Pacifique, près des côtes de la Californie, vers 19h30 UTC.
via ria novosti

ISS: la Russie pourrait envoyer un même équipage pour 2 missions d’un an

La Russie pourrait envoyer un même équipage pour deux missions de 12 mois à bord de la Station spatiale internationale (ISS), a déclaré jeudi à Moscou Alexeï Krasnov, chef du département des vols habités de l’Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos).

La Russie pourrait envoyer un même équipage pour deux missions de 12 mois à bord de la Station spatiale internationale (ISS), a déclaré jeudi à Moscou Alexeï Krasnov, chef du département des vols habités de l’Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos).

« Un séjour expérimental d’un an à bord de l’ISS nous permettra de comprendre les conséquences des vols spatiaux prolongés sur l’organisme humain et de perfectionner les systèmes de bord. Si ce vol est un succès, nous avons l’intention d’envoyer un équipage à l’ISS (pour un an), de le faire revenir et de le renvoyer ensuite à la station pour une nouvelle mission. Pour le moment, cette idée paraît futuriste, mais réalisable », a indiqué M.Krasnov.

La première mission de 12 mois en orbite débutera en mars 2015 à bord de l’ISS, conformément à une décision prise par les exploitants de l’ISS.
Continuez la lecture

Le vaisseau spatial russe Soyouz TMA-06M placé en orbite

Le vaisseau russe Soyouz TMA-06M lancé mardi depuis le cosmodrome de Baïkonour, s’est séparé de la fusée-porteuse Soyouz-FG et a atteint l’orbite de rapprochement de la Station spatiale internationale (ISS), a annoncé un représentant de l’Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos).

« Le vaisseau spatial Soyouz TMA-06M s’est séparé du troisième étage du lanceur Soyouz-FG », a indiqué le responsable.

Le Soyouz TMA-06M qui transporte le nouvel équipage de l’ISS – les Russes Oleg Novitski, Evgueni Tarelkine et l’Américain Kevin Ford – s’arrimera automatiquement à la station le 25 octobre, à 12h35 UTC. Les nouveaux venus seront accueillis par le Russe Iouri Malentchenko, l’Américaine Sunitha Williams et le Japonais Akihiko Hoshide qui se trouvent en orbite depuis juillet dernier.

La mission du 33e équipage de l’ISS durera 148 jours. Fait curieux, aucune sortie extravéhiculaire n’est prévue par le programme de séjour. Oleg Novitski, Evgueni Tarelkine et Kevin Ford accueilleront quatre cargos russes Progress et le cargo européen ATV-4, effectueront 40 expériences scientifiques et prendront des photos de la Terre.
via RIA NOVOSTI

ISS: l’équipage de la prochaine mission approuvé

Une commission d’Etat a approuvé lundi matin la composition des équipages principal et de doublure de la navette spatiale Soyouz TMA-06M qui décollera mardi vers la Station spatiale internationale (ISS).

« La commission médicale a conclu que tous les membres des équipages principal et de doublure étaient aptes au vol spatial », a déclaré Sergueï Krikalev, directeur du Centre de formation des cosmonautes.

L’équipage principal sera composé des cosmonautes russes Oleg Novitski et Evgueni Tarelkine ainsi que de l’astronaute de la NASA Kevin Ford. L’équipage de réserve comprend les cosmonautes russes Pavel Vinogradov et Alexandre Missourkine, ainsi que l’astronaute de la NASA Christopher Cassidy.
Continuez la lecture