DPT 50

24/05/2015: Déplacement d’une délégation de Rasec des départements 22, 29, 53, 45 et 72 au rassemblement radioamateur de Grandville dans la Manche pour une présentation de nos activités (recherche de balise, gonio, décodeur de trames…).

En savoir plus

ADRASEC 83-04

11/05/2015: Réunion préparatoire de l’arrivée d’étape du Tour de France 2015 à Praz Loup le 22 juillet prochain (Directrice de Cabinet du Préfet 04, SIDPC, SIDZIC, DDT 04, SDIS 04, Maire de Praz Loup, Conseil Général, RDZ Sud…)
Source FNRASEC

ADRASEC 16

26/04/2015: Edgard MARTIN – F1AWJ, Président de l’ADRASEC de Charente, a reçu la Médaille d’Or de la Société d’Encouragement au bien de Charente pour ses 31 années au service du citoyen et ses activités associatives. La FNRASEC lui adresse ses plus sincères félicitations.
Source FNRASEC

FNRASEC – SEISME AU NEPAL

Nepal-flag-2_228/04/2015: Résumé des messages reçus ces derniers jours des correspondants des réseaux d’urgence IARU-R3, transmis principalement par Greg G0DUB, Emcor IARU-R1.
Les autorités népalaises n’autorisent pas le trafic aux radioamateurs étrangers à titre personnel. Seuls les radioamateurs faisant partie d’organisations gouvernementales sont habilités.
Plusieurs radioamateurs turcs sont sur place avec l’équipe d’intervention de ce pays.
A la demande des radioamateurs népalais, dont la plupart des répéteurs ont été détruits, les autorités chinoises ont offert un relais VHF ainsi que 30 postes portatifs pour couvrir le secteur Katmandou et sa vallée.
Les radioamateurs indiens se sont déployés à la frontière indo-népalaise et ont mis en place des stations HF et VHF. Par ailleurs, 4 opérateurs indiens sont autorisés à se rendre sur place afin d’y déployer leurs stations dans les endroits les plus critiques.
Plusieurs stations népalaises sont actives sur décamétriques entre 14.205 et 14.215, merci de laisser les fréquences libres 5kHz en dessous et au dessus, la majorité du trafic semble s’écouler avec les radioamateurs indiens très réactifs depuis le séisme.
Les opérateurs sont 9N1AA, 9N1HA, 9N1KK, 9N1ZZ pour ne citer qu’eux.
9N1AA assure également la coordination de l’activité radioamateur avec la police népalaise.
La station 9N1SP est active sur 21.360 et a d’ores et déjà établi le contact avec une station MARS (Military Auxiliary Radio System) basée en Afghanistan, KB2RLB/T6TM.
Aux dernières infos transmises par Jayu VU2JAU (coordinateur pour les communications d’urgence en Inde), le nombre de victimes s’élèverait aujourd’hui à plus de 4300 avec plusieurs dizaines de milliers de personnes désormais sans abri ; 2500 personnes restent impossibles à localiser.
Source FNRASEC

ZONE SUD

26/04/2015: Quelques-uns des 55 Rasec des Bouches du Rhône, du Gard et de l’Hérault qui ont participé au déploiement d’un Réseau Temporaire de Sécurité lors du Marathon d’Arles (BdR) – épreuve sportive organisée au profit de la lutte contre le cancer.
Source FNRASEC

ADRASEC SENEGAL – exercice SATER pour les Rasec du Sénégal

18/04/2015: exercice SATER pour les Rasec du Sénégal. Grande participation des autorités avec le MI17 de l’Armée de l’air sénégalaise et le Falcon 50 de l’Aéronavale française pour la recherche aérienne. Au sol, trois équipes ADRASEC avec de nombreux invités : Armées de l’air sénégalaise et française, Aviation Civile, Sapeurs Pompiers, représentant de presse du Burkina Faso, etc…
Source FNRASEC

Dans la PQR (Aisne Nouvelle): Guise: localiser les sinistres le plus rapidement possible

Une équipe de radio-amateurs a testé ses performances dans des conditions réelles récemment. L’opération s’est déroulée sans embûche.

L’Adrasec de l’Aisne, Association départementale des radioamateurs au service de la sécurité civile, a procédé dernièrement à un exercice Sater Bravo (sauvetage aéroterrestre) dans le canton de Guise.

L’Adrasec est au service de l’État. Ses équipes sont prêtes à intervenir dans les conditions les plus extrêmes afin de localiser des balises de détresse ou autres émissions, sur demande de la préfecture, par exemple lors de catastrophes ou de plans Orsec. Elles sont sollicitées afin d’apporter des renforts de radio-communications.

Cet exercice a engagé 14 radioamateurs. Il avait pour but de tester le décodage de la nouvelle balise numérique de détresse type Cospas-Sarsat utilisée pour la cinquième fois, ainsi que de former de nouveaux membres dans les conditions les plus réelles.

Le poste de commandement était positionné sur le parking mis à disposition par la société HDL et a régi tout au long de la matinée les équipes mobiles réparties sur le canton.

Le déroulement de ses opérations s’est effectué avec une très bonne réactivité et une grande discipline sur le terrain, confirmant ainsi l’efficacité des Rasec présents aux exercices.

Pour preuve, la balise cachée près de l’église de Lemé a été trouvée très rapidement.

source:www.aisnenouvelle.fr