Interconnectique dans la construction.

cablescoaxiaux
Dans notre domaine radioamateur, lorsqu’on aborde le sujet coaxial ou coaxiaux, c’est en majeur partie pour parler d’une liaison entre les antennes et la station. Or, lors de constructions, mesures, les jonctions entre appareillages ou platines diverses sont reliées par du coaxial de petit diamètre souvent terminé par une connectique SMA. Bien que ces liaisons sont relativement courtes, la qualité du coaxial reste un critère important pour le maintien d’une impédance commune et perte de transfert entre éléments actifs dès que la fréquence s’élève significativement.

Le fabricant AXON pris en exemple, explique:
L’utilisation des câbles coaxiaux aide à résoudre les problèmes que posent les lignes bifilaires : la construction des coaxiaux de deux conducteurs (conducteur central et blindage) séparés par un diélectrique empêche la réception de rayonnements et l’échappement de l’onde électromagnétique.
Les différents types de câbles coaxiaux et triaxiaux sont caractérisés par les matériaux de base utilisés (conducteurs et isolants), le diamètre du conducteur central, l’impédance caractéristique, la capacité,
l’atténuation maximale et la gamme de fréquence employée. La plupart des câbles coaxiaux sont régis suivant la norme américaine MIL-DTL-17, références RG (Radio Frequency Government) et la norme française NF-C-93550, références KX.
Voir explications et produits

Les commentaires sont fermés.