Raté de Progress en route vers ISS.

PROGRESSLe Centre de contrôle russe a identifié mardi les raisons de l’échec du lancement du cargo spatial Progress. Le vaisseau s’est positionné au-dessus de l’orbite estimée et continue son vol en rotation incontrôlée. Cette décision est liée aux problèmes du cargo Progress, qui n’a pas pu s’amarrer à la Station spatiale internationale (ISS). Selon les sources de l’agence Rossiya Segodnya dans l’industrie spatiale, le lancement du vaisseau Soyouz depuis le cosmodrome de Plessetsk prévu pour la mi-mai sera probablement déplacé. L’envoi d’un nouvel équipage vers l’ISS pourrait également être différé pour un certain temps.

Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/sci_tech/20150429/1015882612.html#ixzz3Yj8eW5QR

La retombée sur Terre du cargo russe va en outre durer «pendant plusieurs semaines», période au cours de laquelle, les agences spatiales (CNES, NASA…) vont, dans le cadre d’une coopération internationale, le suivre de façon assez précise avec des radars et calculer sa trajectoire tandis que l’agence russe tentera de reprendre le contrôle. Objectif Allumer ses moteurs, contrôler la trajectoire et freiner sa descente afin de le diriger vers une zone non habitée, en général dans le Pacifique Sud. Les nations spatiales ont l’habitude de gérer ce type de retour sur terre «non piloté» de satellites ou autres objets spatiaux une ou deux fois par an. «Nous saurons quelques heures avant son arrivée où tomberont les morceaux de cargo», insiste l’expert interrogé. En effet, au contact de l’atmosphère terrestre, le vaisseau qui fonce à 8 kilomètres par seconde subira un phénomène d’échauffement qui le fera fondre et se désintégrer. Seules quelques parties massives risquent de ne pas fondre intégralement.
http://www.lefigaro.fr/sciences/2015/04/29/01008-20150429ARTFIG00187-un-cargo-spatial-russe-en-perdition-chute-vers-la-terre.php

Les commentaires sont fermés.