Dans la PQR: Premier vol expérimental «d’un spectomètre diode laser, permettant de mesurer l’émission des gaz à effet de serre»

Source: L’union – SAINT-HILAIRE-LE-GRAND (51). Vendredi 8 heures du matin. Une effervescence particulière règne dans un hangar agricole posé au milieu des plaines champenoises, à proximité de Saint-Hilaire-Le-Grand. Le bâtiment est enveloppé d’une brume matinale.

L’endroit est transformé en véritable base de lancement. La haute technologie de pointe côtoie les moissonneuses-batteuses et tracteurs. La scène est surréaliste. « Connection du pré ampli? »… « ok». «Fils aux bons endroits?»… « Rouge, marron, vert, bleu, jaune… Je valide ». «Fils en bon état?»… «ok… Pendant près de deux heures, les scientifiques du laboratoire des groupes de spectroscopie moléculaire atmosphérique (GSMA) de l’université de Reims égrainent avec minutie le protocole de sécurité et de lancement de l’appareil.

Pendant ce temps-là, les ingénieurs de Météo France gonflent à l’hélium les deux ballons qui entraîneront la sonde à plus de 10.000 mètres d’altitude.
C’est là en pleine campagne, qu’a eu lieu le premier vol expérimental «d’un spectomètre diode laser, permettant de mesurer l’émission des gaz à effet de serre», résume Lilain Joly, chercheur au CNRS et pilote du projet. «Un concentré de technologie» réalisé par les scientifiques du GSMA, grâce au financement de la région Champagne-Ardenne et du centre national d’étude spatiale (CNES).

Continuez la lecture

Les commentaires sont fermés.