Réflexion sur les architectures des récepteurs

MINALa thèse de Rayan MINA sur les technologies CMOS submicroniques est instructive pour nous car elle permet une vision nouvelle de l’architecture des récepteurs.

L’architecture échantillonnée semble plus prometteuse que les architectures de réception radio classiques (temps continu). Pour cela, nous cherchons dans ce travail de thèse à évaluer sa capacité d’adaptation à l’évolution de la technologie CMOS. L’objectif est de comprendre comment évoluent ses performances en fonction de la miniaturisation et lors du portage d’un nœud technologique au nœud suivant. Une fois cette évaluation réalisée, elle nous permettra de répondre à la fois à la question de viabilité technique et économique de la solution échantillonnée.

Les commentaires sont fermés.