DS-B et clé RTL-SDR, la revue QST décrit le système

bv000115La clé USB DVB-T RTL-SDR permet un large panel d’écoute. Depuis les début d’ACARS l’écoute traditionnelle bande aviation était facile. le système ADS-B transmet sur 1090 MHz ce qui nécessitait la mise en place d’un convertisseur. Aujourd’hui l’écoute SDR à l’aide d’un Stick DVB-T règle l’adjonction du convertisseur. La revue de l’ARRL QST décrit la façon de mettre en oeuvre une station dédiée à l’ADS-B.

Reprise de la définition des systèmes ADS-B et ACARS sur Wikipédia:
L’Automatic dependent surveillance-broadcast (ADS-B) est un système de surveillance coopératif pour le contrôle du trafic aérien et d’autres applications connexes. Un avion équipé de l’ADS-B détermine sa position par un système de positionnement par satellite (GNSS) et envoie périodiquement cette position et d’autres informations aux stations sol et aux autres appareils équipés de l’ADS-B évoluant dans la zone.

L’ADS-B est tout d’abord un moyen de surveillance, c’est-à-dire un moyen pour le contrôle aérien de connaître la position des avions. Il est né de la constatation que les avions modernes, grâce aux systèmes de positionnement par satellite (tels que GPS, GLONASS et bientôt Galileo), connaissent leur position de manière beaucoup plus précise que le contrôle au sol, car les radars ont une précision limitée. L’idée est donc que l’avion calcule sa propre position, et l’envoie régulièrement par radio. C’est le principe de la surveillance dépendante, ainsi appelée parce qu’elle dépend des moyens installés dans les avions.
Il existe deux types de surveillance dépendante :
l’ADS-C (Automatic-dependent surveillance-contract)
l’ADS-B (Automatic-dependent surveillance-broadcast)

Comparaison avec le système ACARS:
Aircraft Communication Addressing and Reporting System ou ACARS est un système de communications codées (selon la norme ARINC) entre un aéronef et une station au sol. C’est un système de communication et de surveillance par radio utilisé en aviation par les exploitants d’aéronefs. Il permet le contrôle automatique de l’état de l’avion en vol, envoyé vers le centre de maintenance de la compagnie aérienne propriétaire de l’avion, mais aussi l’acheminement de communications opérationnelles et logistique. Ainsi le service de maintenance sait bien avant l’arrivée de l’avion son état, ses pannes éventuelles et donc les interventions à effectuer.
http://www.rtl-sdr.com/adsb-virtual-radar-rtl-sdr-tutorial-arrl/
http://www.ads-b.com/
http://www.arrl.org/files/file/QST/This%20Month%20in%20QST/January%202014/VirtualRadarJan2013QST.pdf

Les commentaires sont fermés.