Dans la PQR: Rodez. Un ballon-sonde au collège Fabre

Source: La Dépêche du Midi – «Fabre s’envole» est un projet scientifique pluridisciplinaire croisant les mathématiques, les sciences physiques et la technologie, porté par trois professeurs passionnés : Sandrine Sudres, Gilles Calvet et Davis Bou. Il a concerné cette année un groupe d’élèves de 4ème du collège A-J Fabre de Rodez qui, curieux de savoir ce qu’il se passe au dessus de leur tête, ont construit une nacelle «Xplorer 12» contenant des capteurs électroniques (pression, températures extérieure, intérieure…), un système pour mesurer la concentration d’UV et des appareils photos.

La date du 23 mai 2013 était notée sur leur agenda depuis longtemps. En effet, ce jour-là, Planète Sciences organisait les 10èmes Rencontres Régionales Météo Jeunes à Toulouse. Malgré les nuages gris et les averses, les aveyronais ont envoyé, du site de météofrance à Toulouse, leur nacelle à 29 km d’altitude dans l’atmosphère. Grâce au spatiobus du CNES, ils ont pu suivre en direct l’évolution des mesures envoyées par onde radio pendant le vol tout en croisant les doigts afin de retrouver leur appareil après sa descente et constater les résultats des autres expériences.

Quelle joie, lorsqu’un père de famille habitant près de Carcassonne les a contactés. En promenant son chien, le scintillement du soleil dans le réflecteur radar de la chaîne de vol l’a interpellé et en s’approchant, il a trouvé les coordonnées de l’équipe.

Un chercheur du laboratoire Pierre Fabre a par la suite accepté de lire avec précisions les résultats des mesures de concentration d’UV réalisées pendant l’ascension.

Récompensés par un jury de professionnels avec le diplôme Fourier pour la qualité du travail en équipe, les élèves sont non seulement ravis de leur projet mais à présent rassurés, certes le printemps a été pluvieux mais le ciel ne leur tombera pas sur la tête de si tôt !

Les commentaires sont fermés.