Bientôt des prévisions climatiques pour l’univers

Dubendorf, 28.11.2012 – Le Soleil détermine la trajectoire des planètes. Mais il semble que les planètes ont aussi une influence sur le Soleil. Leur position paraît être responsable des cycles longs d’activité solaire accrue. Des chercheurs de l’Eawag et de l’EPF Zurich, en collaboration avec d’autres collègues de l’Espagne et de l’Australie, ont comparé les cycles des champs magnétiques solaires au cours des derniers 10 000 ans, reconstitués à partir de carottes de glace avec l’influence exercée par les planètes. La correspondance est stupéfiante et laisse espérer qu’il sera possible dans un avenir proche de prédire les périodes d’activité solaire plus élevée. Cela devient crucial du fait de la dépendance croissante de notre société à l’égard des technologies, tels que les réseaux électriques, les satellites de communication et de navigation, qui peuvent être totalement paralysés par des éruptions solaires de grande ampleur.

Continuez la lecture

Les commentaires sont fermés.