ANTELSAT CubeSat radioamateur SSTV uruguayen

Source: AMSAT – ANTELSAT est un satellite de la classe CubeSat 2U avec un digipéteur en descente SSTV sur 70 cm et AX.25 prévu pour un lancement en 2013.

Il a été développé par ANTEL (le fournisseur de services de télécommunications national) et la Facultad de Ingeniería de la Universidad de la República (FING).

Le but est de construire et exploiter le premier satellite jamais lancé en orbite par l’Uruguay. Son objectif est de développer des compétences en radio et génie aérospatial, à promouvoir l’enthousiasme dans l’enseignement à tous les niveaux et fournir des activités stimulantes pour les étudiants de premier cycle. Le vaisseau spatial est prévu de transmettre en couleur des images infrarouges de la surface de la terre et de proposer plusieurs services aux radioamateurs (AX.25 digipeater, balise de télémétrie, raeport de signal de liaison ascendante, descendante SSTV).

Communications :
-Récepteur VHF sur bande amateur 2m, 1200 bits/s protocole AX25.
-Télécommande liaison montante.
-Réception et transmission de service (digipéteur) pour les communications.
-Émetteur UHF sur la bande amateur 70cm :
-Balise CW.
-Downlink télémétrie au protocole 1200bps AX25.
-Downlink sauvegarde des données de l’image par l’intermédiaire de basse résolution SSTV.
-Store and forward descendante de service.
-Émetteur S-bande à 2,4 GHz :
-Liaison descendante pour les données d’image de charge utile.
-Lien de secours télémétrie.
-2 émetteurs redondants.

Contrôle d’attitude :
-Détermination d’attitude via magnétomètre et photodétecteurs.
-Actif 3-axis control via magnetorquers.

Plus d’infos:
http://iie.fing.edu.uy/investigacion/grupos/lai/files/ANTELSAT_brochure_2012W01.pdf

http://tinyurl.com/ANTELSAT-2013

ANTELSAT: http://tinyurl.com/ANTELSAT

IARU Amateur Satellite Frequency Coordination Status http://www.amsat.org.uk/iaru

Belgique – Consultation IBPT

Source ON7YD uba.be – Une nouvelle consultation vient d’être publiée sur le site web de l’IBPT « CONCERNANT L’ACCÈS DES RADIOAMATEURS AUX BANDES DE FRÉQUENCES 472,000 – 476,000 kHz ET 70,1900 – 70,4125 MHz ».
Deux propositions sont faites dans cette consultation :

1. Attribution de la bande de fréquence 472 kHz aux radioamateurs, comme il fut décidé lors de WRC-12
Lors de la WRC-12 il a été décidé en Février 2012 que la bande de fréquences 472 – 479 kHz peut être attribué aux radioamateurs comme utilisateur secondaire avec une puissance maximale de sortie de 5W EIRP. Entretemps plus de 20 pays ont déjà attribué cette bande de fréquence au service radioamateur.
Le document WRC-12 prévoit cependant l’attribution de la gamme 472 – 476 kHz. Nous avons déjà demandé à l’IBPT d’adapter la décision dans ce sens.

2. Extension et augmentation de puissance pour la bande des 70 MHz
Il est proposé d’augmenter la puissance d’émission à 50 W (10 W maintenant) et d’étendre la gamme de fréquences de 70,190 à 70,4125 MHz (maintenant 70,200 à 70,400 MHz). L’extension à partir de 70,190 MHz permettra l’activité aux alentours de la fréquence d’appel en CW/SSB sur 70.200 MHz qui se trouve actuellement à la limité de la bande autorisé. L’extension jusqu’à 70,4125 offre encore plus de possibilités pour les communications en FM.

Aussi bien l’attribution de fréquence sur la bande des 472 kHz que l’extension de la bande des 70 MHz, ainsi que l’augmentation en puissance d’émission ont été proposé à l’IBPT par l’UBA au cours de 2012.

Le texte intégral de la consultation est disponible sur le site web de l’IBPT (voir www.ibpt.be).

Dans la PQR: Une expérience scientifique à moitié réussie Trois élèves du collège La Fayette (ROCHEFORT 17 ) ont lâché un ballon-sonde dans l’atmosphère.

Source: Sud-Ouest – Les sciences expérimentales ont parfois l’inconvénient de ne pas garantir un succès total… Trois élèves de 4e du collège La Fayette en ont fait la frustrante expérience.

Depuis le début de l’année, Alexandre Seugnet, Alexandre Jacquin et Alexandre Robert ont travaillé à la fabrication et l’envoi d’un ballon-sonde dans la stratosphère, au cours d’un atelier scientifique animé par Virginie Hustache, professeur de physique – chimie, au lycée Dassault.

« On a fabriqué ce ballon pour les besoins de la veille météorologique, en partenariat avec le Centre national d’études spatiales (CNES) et Planète sciences Atlantique. Les élèves ont mis au point les différents capteurs, la nacelle et le système de déclenchement automatique de l’appareil photo placé dans la nacelle. De son côté, le CNES nous a fourni l’ensemble de la chaîne de vol : ballon, hélium, déflecteur radar, parachute, émetteur », explique l’enseignante.

Un lâcher réussi mais…
Avec l’aide de Sébastien Diet, aérotechnicien auprès de Planète sciences Atlantique et encadrant technique du projet, les collégiens ont donc procédé, hier, au lâcher de leur ballon-sonde dans la cour du collège.

Si le ballon s’est envolé comme prévu – pour ensuite éclater à 25 kilomètres d’altitude – l’émetteur Kiwi supposé transmettre les données météorologiques sur ordinateur a très vite cessé d’émettre… Une grande déception pour les élèves qui auraient ensuite analysé et exploité les résultats transmis par le ballon-sonde. « Toute expérience peut échouer, cela arrive. Malgré la frustration, il ne faut pas se décourager et s’appliquer à comprendre ce qui n’a pas fonctionné et pourquoi », philosophait Sébastien Diet qui, depuis dix ans, participe régulièrement à des lâchers de ballon-sonde avec des collégiens.

Les trois Alexandre auront tout de même participé à un beau projet pédagogique et une expérience scientifique, à moitié réussie. Si la nacelle est retrouvée, ils pourront au moins visionner les photos prises par leur système de déclenchement automatique. Un lot de consolation pour des scientifiques en herbe, très impliqués.

Lâcher des ballons de Bagnières de Bigorre d’hier 30 mai

Source: Correspondance de Sylvain Animateur Sciences 65 – Le lâcher des nos deux ballons s’est bien déroulé hier, en revanche ils restent introuvables : nos enregistrements s’interrompent trop tôt (ils doivent être vers la zone de Pont de Suert en Espagne).
Ceci dit, Jean-Claude Casties (F5SAW 65 ), un OM local, m’a envoyé son écoute démodulée et il semble que ses données aillent plus loin que les nôtres, tout espoir n’est pas perdu.

Bien cordialement, Sylvain.

Spiderbeam VS Hexbeam

Vous hésitez entre une Spiderbeam et une Hexbeam? DJ0IP, a réalisé une petite étude comparative entre ces deux antennes, en sept diapositives très bien réalisées... lien merci à CT1ILT pour l'info

Bulletin UTF

Le bulletin de Juin de l'Union des Télégraphistes Francophones est paru, ce mensuel gratuit est envoyé à toute personne s'abonnant. UTF

TM02REF – Musée de la résistance Fargniers

"Activation de TM02REF le samedi 1er juin 2013 depuis le musée de la résistance et de la déportation de Fargniers. Il s’agit d’une manifestation publique avec présentation de matériel radio militaire ainsi que véhicules américains de 1944. Nous serons actifs sur bandes HF et VHF de 8 heures à17 heures. Réponse à toutes les cartes QSL reçues avant le 1er Novembre 2013.QSL Manager F5BBD via

QSO Normandie 50 mhz

A l'initiative de jean marc F1ORG, chaque dimanche matin à partir de 10h30 un QSO sera tenu sur 50.276 mHz en USB. info canal blog

Lancement en Belgique du prestigieux label « Sciences à l’Ecole »

Source: ESA – Le projet « Espace & Education », qui connaît un beau succès dans le soutien à l’éducation aux sciences en Belgique, a franchi le 15 mai une nouvelle étape lors d’un événement spécial à Han-sur-Lesse, en Ardenne belge. Ce jour là, 17 écoles belges ont officiellement reçu le label de « Sciences à l’Ecole ». Ce qui représente un pas important dans l’ambitieux projet d’améliorer l’éducation scientifique et de susciter l’enthousiame des jeunes pour les sciences.

Ballon de Montélimar du 30 mai

IMG_0893Info: F1GHO – Parti ce matin, Bruno F1IMO et moi-même Robert F1GHO nous nous rendons au collège A. Borne de Montélimar pour effectuer l’intégration de l’APRS sur le KIWI de la nacelle.

Une grande nacelle qu’il a fallu recouper un peu afin de l’alléger car son poids était important.

Le temps d’aller se trouver un sandwich et en avant le gonflage démarre et le lâcher se fait à 13h34.

Bien gonflé le ballon monte à 20km/h.

Les vents ne sont pas trop violents, qqs pointes max à 80km/h mais rien de bien grave et comme au dessus de 18000m il stationne et se balade gentiment, nous l’attendons posté vers Cairanne. Après éclatement et calcul du point de chute probable nous nous déplaçons un peu plus vers le sud et il arrive vers nous. Mais le mistral s’est renforcé et il prolonge son parcours en traversant les Dentelles de Montmirail. Pour nous la traversée est plus fastidieuse car c’est un chemin avec des gros trous et des rochers… !

Finalement il nous reprends 1,5 km d’avance et descend derrière les grosses falaise de Montmirail. Nous perdons le contact radio, le temps de ressortir des gorges de Lafare et la récupération du signal nous redonne son point final, au milieu des vignes, entre Beaumes de Venise et Caromb.

Récupération aisée de l’ensemble et retour vers Montélimar pour rendre tout cela au prof puis encore 2 heures de route pour rentrer à la maison.

Il est monté à un peu plus de 24000m, le ballon s’est fendu comme beaucoup ces derniers temps, et tout le latex est resté accroché au parachute.

Un verre de vin aura un coup de préservatif !!!! je boirais un autre cru…..

Russie et Europe exploreront ensemble la Lune et le Système solaire (ESA)


Source: fr.rian.ru – L’Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos) et l’Agence spatiale européenne (ESA) coopéreront dans l’exploration de la Lune et de l’ensemble du Système solaire, a annoncé mercredi le président de l’ESA Jean-Jacques Dordain, en visite au cosmodrome de Baïkonour (Kazakhstan).

Les deux agences spatiales signeront un mémorandum de compréhension à ces fins lors du prochain Salon international de l’aéronautique et de l’espace au Bourget, programmé du 17 au 23 juin, selon M.Dordain.

En mars dernier, Roskosmos et l’ESA ont signé l’accord final sur la réalisation conjointe du projet ExoMars qui prévoit le lancement de la sonde orbitale TGO (Trace Gas Orbiter) et d’un module d’atterrissage de démonstration EDM vers Mars en 2016 et d’un véhicule martien vers 2018.

Continuez la lecture

A lire dans la PQR: Plan ORSEC dans les Monts-de-Gy (70)

PVGYSource: lapressedegray.com du 30 mai – La grotte de Captiot a servi de cadre grandeur nature à un exercice départemental de sécurité civile, samedi.

Un peu plus de cinq heures. C’est le temps qu’il aura fallu aux équipes de secouristes, samedi, pour remonter une victime piégée dans les tréfonds de la plus profonde grotte de Haute-Saône, à savoir la bien nommée ‘Goule de Captiot”. Au coeur des Monts-de-Gy, dans les bois de Plumont, la cavité de 93 mètres de profondeur et de presque 4km de développement, a la particularité d’être aux confins de deux communes, celles de Gy et de Bucey-lès-Gy…

La suite dans La Presse de Gray de ce jeudi 30 mai ou dans notre édition en ligne, dans la rubrique « Vie pratique ».

Le DLF: Diplôme des Lavoirs de France

"Cette nouvelle activité a été créée par le radio club de l’aube F5KOB. Le DLF est destiné à promouvoir l’émission sur les bandes radioamateur et permet de découvrir notre patrimoine des lavoirs «haut lieu de communication» de l’époque. C'est avant tout un divertissement... La première activation aura lieu le 01 Juin 2013 au lavoir de Saint Léger près de Troyes, en DLF  10-001 CP10800 

Kit SDR MF/HF/VHF/UHF

La société MOONRAKER basée au Royaume-Uni, propose un kit SDR toutes bandes qui devrait ravir nombre d'OM ou SWL. Généralement avec une simple clé TNT à quelques Euros, on peut déjà recevoir au delà de 60 mHz jusqu'aux SHF... Mais pour la réception des bandes HF, il faut avoir un autre récepteur SDR, soit en kit ou professionnel ou un convertisseur. Cette solution de tout en un comporte le