L’accumulateur à l’or des fous »

 

lithiumLes accumulateurs lithium-ions hautes performances ont un problème : tôt ou tard les ressources de lithium vont se faire rares car la production de voitures électrique et d’accumulateurs stationnaires va sans cesse en augmentant.

Des chercheurs de l’Empa et de l’EPF de Zurich ont cependant découvert une solution. Leur dispositif se compose fer, de soufre et de magnésium – des éléments dont les ressources sont quasiment inépuisables – et il permettrait de réaliser à faible coût d’énormes accumulateurs stationnaires dans les bâtiments ou à proximité des centrales électriques.[BRK1]

La clé du succès : la pyrite (or des fous) utilisée comme matériau pour la cathode.

La recherche d’accumulateurs bon marché pour le stockage de l’électricité est une affaire urgente : de plus en plus souvent, la production irrégulière d’éco-courant amène les réseaux de distribution conventionnels à leur limite de charge. Pour y pallier, il faudrait disposer d’accumulateurs temporaires raccordés à un réseau intelligent (smart grid). Le nombre des voitures électriques, qui doivent pouvoir recharger leur accumulateur rapidement, va lui aussi s’accroître. Les puissants accumulateurs lithium-ions bien connus sont mal adaptés pour servir d’accumulateurs temporaires ; ils sont trop chers et le lithium va se faire rare. Ce qu’il faut, c’est une alternative bon marché – un accumulateur utilisant des ingrédients peu coûteux et disponibles en masse. L’électrochimie est toutefois une chose assez compliquée : tout ce qui est bon marché ne permet pas forcément de fabriquer un accumulateur.

Continuer la lecture sur Enerzine.com

Les commentaires sont fermés.