Freevolt : comment récupérer l’énergie des réseaux sans fil

Le projet Freevolt proposé par le Lord britannique Paul Drayson, est un système permettant de récupérer l’énergie émise par les réseaux sans fil. Pour l’inventeur, Freevolt ne représente, ni plus ni moins, que la nouvelle source énergétique de l’Internet des objets. Le système a déjà été breveté et présente des applications intéressantes pour le secteur de la grande distribution notamment.

Récupérer l’énergie des réseaux sans fil

Le projet porté par l’ancien ministre des sciences est le premier brevet au monde prétendant pouvoir exploiter les énergies issues des rayonnements radioélectriques. Le système est capable de produire de l’énergie à partir des réseaux wifi, 3G et 4G ou encore de la télévision directe.

Lors de la présentation du projet, Lord Drayson a utilisé son dispositif pour alimenter une lampe LED bleue, une technologie utilisant peu d’énergie. Pour expliquer le fonctionnement de son invention, il a même demandé aux journalistes de placer leur téléphone en mode avion au début de la conférence, puis de les rallumer pour constater la différence d’intensité énergétique fournie par son appareil. Plus impressionnant encore, il s’est servi de son Freevolt pour alimenter le micro avec lequel il a fait sa présentation.

Dans un papier qu’il a lui-même publié, Lord Drayson reconnaît que les ondes RF moyennes dans un bureau ou un environnement extérieur sont estimées entre 20 et 35 nW/cm². Le projet parle donc bien de quantités d’énergie produite extrêmement faibles, mais prometteuses dans le domaine de l’Internet des objets. Toutefois, sur la durée, la technologie permet une collecte d’énergie indéfinie, ce qui offre des débouchés intéressants.

Les applications possibles…

Continuez la lecture

Les commentaires sont fermés.