Les premiers pas de F5ZBP (39) en numérique C4FM

c4fmf5zbpDémarrer un relais numérique est beaucoup plus un problème de gestion humaine qu’un problème technique contrairement aux années 75.

Nous nous heurtons à un phénomène connu: la résistance au changement. Les inquiétudes soulevées sont très grandes et normales. Devons nous jeter nos UV5R etc…questions légitime d’autant qu’il  existe en Europe des passages au numérique, radicaux. Le Mt Poupet, au terme de 37 années de service analogique, pourrait laissé croire à l’abattage de l’analogique. Hé bien, ce n’est pas du tout cette intention et nous ferons du mixte.

Trente sept ans d’analogique en ce mois de décembre 2014, rendons  hommage à F5ZBP. Ce relais entièrement fait main par des têtes jurassiennes a honoré un savoir faire de jeunes ingénieurs et techniciens des années 76, plaçant le Jura au niveau des technologies les plus pointues de l’époque.

A un point qu’elles sont toujours d’actualité, mais il est vrai, balayé d’un revers par Iphone, Smartphone, tablettes etc.. tout cela, vis à vis d’une société plus axée sur la consommation que le savoir faire. Le challenge de la fiabilité a été exemplaire avec ses 324120 heures de fonctionnement. De rares pannes, avec des interventions  immédiates, limitant les arrêts de service. Les arrêts divers cumulés représentent à peine trois mois sur la totalité de son service.

Mais voila, le relais se fait vieillissant. De plus, il vient se heurter dans le même pylône à ses collègues numériques, ce qui a posé des soucis de cohabitation en terme CEM. Même si avec beaucoup de problèmes il y a une solution de coexistence, il n’en reste pas moins qu’un jour, il faudra penser à franchir le pas vers le numérique.
Ce passage est prévu en douceur avec un système permettant l’acceptation de la NBFM traditionnelle tout en pouvant utiliser le numérique, qui restera rare sur les débuts.
Ce samedi 20 décembre, le premier pas était réalisé par la mise en service au Mt Poupet du premier relais FDMA C4FM de France. Les premiers rapports de fonctionnement étaient excellents sans aucune perte par rapport au relais VHF origine. Ne brusquons pas les choses et laissons passer les fêtes afin de franchir sereinement les prochaines étapes d’adaptation en faisant cette fois des contacts en C4FM.

Les commentaires sont fermés.