Arecibo à l’image de Haarp, en moins puissant.

areciboL’installation Haarp est à l’arrêt par manque de financement. Mais… surprise une étude similaire se développe à l’Observatoire d’Arecibo pour la recherche ionosphérique.
Les installations sont en cours pour la construction d’un centre de recherche ionosphérique à l’ Observatoire d’Arecibo à Porto Rico. Il comporte quelques similitudes à la haute fréquence active Auroral Research Program (HAARP) loin au nord de l’Alaska, mais à une échelle différente et avec des recherches différentes.
Il y a trois dipôles croisés pour le 5,1 MHz et trois autres pour 8.175 MHz, formant une source de faisceau d’énergie, dont le réflecteur est la parabole naturelle. Cet écran Cassegrain va alors réfléchir l’énergie vers le bas à l’antenne et le faisceau concentré sera d’une puissance égale à plusieurs centaines de mégawatts. Chaque dipôle est alimenté à partir d’un émetteur de 100 kW, ce qui donne une puissance totale émise de 600 kW.
Info ARRL

Les commentaires sont fermés.