Un capacimètre très simple.

On pourrait écrire … »keep it stupid simple ! »… et pourtant ce petit appareil me permet de descendre jusqu’à 2 pF…Le circuit est d’une extrême simplicité et provient d’un ouvrage trouvé en ligne : « Radio and Electronic Cookbook » édité par la RSGB ( association des radioamateurs anglais ). Il se compose d’un simple multivibrateur astable à deux transistors oscillant vers 1 kHz, alimentant un pont de mesure constitué d’un potentiomètre et d’une capacité de référence. Le montage est réalisé en 30 minutes …et permet de mesurer des valeurs de capacité comprises entre 500 et 2 pF.

Dans ce montage, j’utilise une capacité de précision de 105 pF d’une tolérance de 1%, récupéré sur d’anciens équipements de transmission. C’est la seule contrainte, mais je pense qu’une tolérance de 5% peut parfaitement faire l’affaire. Puisqu’il s’agit d’un pont de mesure, la détection s’obtient par un battement nul ( càd un signal qui faiblit et qui s’annule exactement sur une action du potentiomètre ). Cette détection se fait à l’écouteur, car l’oreille est réputée excellente dans ce type de situation. L’écouteur utilisé est du type crystal ( donc à haute impédance ). Ce type d’écouteur devient difficile à trouver, j’ai donc utilisé un transformateur Basse Fréquence de rapport 1/20 entre le pont et mon écouteur basse impédance, la différence de niveau sonore a pleinement justifié cette adjonction ( voir à ce sujet, mon article sur les transformateur BF ).

Voici son schéma : (continuez la lecture)

Les commentaires sont fermés.