Les batteries lithium-air boostées par des virus génétiquement modifiés

Pour améliorer les caractéristiques des batteries lithium-air (Li-O2), des chercheurs ont augmenté la surface des cathodes en utilisant des virus génétiquement modifiés. Ces agents infectieux interviennent lors de la construction de l’électrode, en capturant puis en assemblant des ions métalliques présents dans le milieu ambiant. Leur utilisation procure plusieurs avantages.

En savoir plus.

Les commentaires sont fermés.