Dans la PQR: Nelka rejoint le musée de la TSF à Sainte-Marie-aux-Mines

Source: L’Alsace – Passionnés de TSF, Ariel et Danielle Vincent, deux habitants de Sainte-Marie- aux-Mines, ont créé un musée avec leur collection de pièces constituées dès les années soixante. Ils viennent de compléter leur fonds avec une pièce rare.

Nelka, que le couple vient de chercher en Pologne et dont le vrai nom est l’A1, est un émetteur-récepteur très performant utilisé par la Résistance entre 1940 et 1945. Le nom de Nelka lui a été attribué en hommage à une femme, très belle, qui travaillait au bureau des transmissions du quartier général polonais.

Révolutionnaire pour son époque, l’A1 a été développé par l’entreprise polonaise AVA, et plus particulièrement par une équipe d’ingénieurs avec, à leur tête, Tadeusz Heftman. Ce dernier avait été évacué en Roumanie lors de l’invasion allemande, mais avait réussi à gagner l’Angleterre en emportant avec lui les plans et un prototype de l’appareil. Il a alors pu commencer la fabrication d’une cinquantaine d’émetteurs-récepteurs, avec des composants anglais.

D’une portée de 300 km, l’A1 a été fabriqué par le Military Intelligence Service. Ses performances dépassaient de loin celles de tous les autres postes, qui l’ont d’ailleurs imité. Les exemplaires qui ne sont pas dans des musées sont extrêment rares. Celui d’Ariel et Danielle Vincent a rejoint leur propre musée.

Y ALLER Musée de la TSF, Villa Alice, 215, rue Clémenceau à Sainte-Marie-aux-Mines.

Les commentaires sont fermés.