Un yacht piraté en détournant le signal GPS

Source: www.lemondeinformatique.fr – Après les voitures ou les drones, c’est au tour des bateaux de luxe de faire les frais du piratage. Des étudiants ont démontré la prise de contrôle d’un yacht en pleine mer en détournant le signal GPS et ce sans déclencher l’alarme.

Une équipe d’étudiants de l’école d’ingénieur Cockrell de l’Université du Texas basée à Austin a démontré le piratage d’un yacht en pleine mer. L’opération s’est déroulée en juin dernier sur le bateau dénommé White Rose, un yacht de 65 mètres et dont les propriétaires avaient donné leur aval pour cette expérience. Le yacht a navigué de Monaco jusqu’à l’île de Rhodes et c’est en pleine mer Ionienne que le piratage a eu lieu.

Concrètement, les scientifiques ont réussi à détourner le signal GPS du bateau. Ils ont réussi à travers un PC portable et un boîtier à usurper les signaux GPS originaux et se substituer à eux. Pour l’expérience, les étudiants étaient sur le pont du navire, mais ils affirment que cela peut marcher avec une zone de visibilité entre 2 et 3 kilomètres. La prise de contrôle est rapide et en toute transparence explique Tod Humphrey, le professeur qui a chapeauté l’équipe de chercheurs en herbe. « Nous nous sommes assurés que le brouillage des signaux originaux soit parfait et dans le même temps que l’émission de nos signaux soit perçue parfaitement par les outils de navigation du bateau », souligne le responsable dans une vidéo relatant l’attaque.

Une fois le bateau sous contrôle, les apprentis pirates ont donné l’ordre au pilote automatique de changer de direction. Le yacht a effectivement tourné sans que les instruments de navigation à bord n’indiquent une modification de cap et surtout sans déclencher les alarmes des systèmes. Tod Humphrey précise que l’expérience réalisée est aussi valable en utilisant d’autres solutions de géolocalisation comme Glonass (GPS Russe) ou Galileo (GPS européen).

Article de Jacques Cheminat

Les commentaires sont fermés.