Le site APRS.FI surveillé par le gouvernement américain ?

Correspondance de Heikki Hannikainen (F-secure) – Vous le savez peut-être des informations selon lesquelles aprs.fi et plusieurs autres sites APRS auraient rejoint un programme secret du gouvernement américain appelée PRISM et donner à l’Agence nationale de sécurité un accès direct à nos serveurs. Nous tenons à répondre aux articles de presse, et vous donner les faits.

aprs.fi n’est pas et n’a jamais fait partie d’aucun programme visant à donner aux États-Unis ou tout autre gouvernement un accès direct à nos serveurs. Nous n’avons jamais reçu de demande de couverture ou d’ordre judiciaire de toute agence gouvernementale demandant des informations ou des métadonnées en vrac, comme l’opérateur téléphonique Verizon aurait reçu. Nous n’avions même pas entendu parler de PRISM précédemment.

Lorsque les gouvernements demandent à aprs.fi des données, nous examinons chaque demande avec soin pour s’assurer qu’ils suivent toujours les processus corrects et toutes les lois applicables, et alors seulement nous fournissons les informations si, exigées par la loi. Nous allons continuer à lutter énergiquement pour garder vos informations en toute sécurité. Toute suggestion selon laquelle aprs.fi divulgue des informations sur l’activité de nos utilisateurs APRS à grande échelle est complètement fausse.

Nous encourageons vivement tous les gouvernements à être plus transparent dans tous leur programmes visant à maintenir la sécurité publique. C’est la seule façon de protéger les libertés civiles de chacun et de créer la société sûre et libre que nous voulons tous à long terme. Nous avons ici à aprs.fi compris que les gouvernements américain et autres doivent prendre des mesures pour protéger la sécurité, y compris parfois à l’aide de la surveillance de leurs citoyens. Mais le niveau de secret entourant les procédures légales en vigueur sape les libertés que nous chérissons tous.

Les commentaires sont fermés.