Dans la PQR: Roubaix: le ballon-sonde de Théodore-Monod explore le ciel

Source: lavoixdunord.fr – Le groupe de collégiens qui a participé à la mission «Monod Espace» a organisé mercredi dernier un lâcher de ballon-sonde dans la cour du collège Théodore-Monod à Roubaix. Celui-ci s’est déroulé sans encombres, les conditions météo étant plutôt correctes à ce moment-là. Ce projet est le fruit d’une collaboration avec l’association Planète Sciences et le Centre national d’études spatiales.

Le dispositif comprenait un ballon gonflé à l’hélium et un box en polystyrène fabriqué par M. Dedours, professeur de technologie, pour loger quatre capteurs. Deux servaient à déterminer la température intérieure et extérieure, un autre la pression atmosphérique et un dernier le taux d’humidité. « La pression, établie en Volt, sert à déterminer l’altitude », explique un des intervenants de Planète Sciences. Enfin, le montage était doté d’une pièce en aluminium, un réflecteur radar pour que les avions repèrent le ballon-sonde. Ce matériel était fourni par cette association et le CNES, qui a financé le matériel.

Le lancement a eu lieu dans le respect des procédures. Planète Sciences a un agrément pour le lâcher de ballons-sondes. Au préalable, il avait fallu obtenir les autorisations nécessaires auprès de l’Armée de l’air, de l’Aviation civile à Lesquin mais aussi en Belgique en Belgique.

La sonde ne comportait pas de GPS, comme c’était prévu initialement, mais des coupons avec le logo du collège et un numéro de téléphone pour avoir des nouvelles. Cela s’est avéré utile : un habitant de la région de Saint-Quentin a contacté l’établissement le lendemain pour signaler la découverte du ballon-sonde. Mission accomplie !

Les élèves vont maintenant analyser les données recueillies avec M. Kamal, professeur de physique-chimie.

Les commentaires sont fermés.