Télécommunications : Echanges d’expérience entre radioamateurs du Burkina, du Japon et d’Italie

L’Association des radioamateurs du Burkina Faso (ARBF), en collaboration avec des radioamateurs du Japon et de l’Italie ont organisé un atelier de formation sur le thème : « radioamateur : utile pour l’humanité » le 27 février 2013 à la salle de conférence de l’hôtel Palace à Ouagadougou. Objectif : partager les expériences sur leur passion commune. Présidée par le ministre de la communication, cette rencontre d’une demi-journée était parrainée par le président de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes, Mathurin Bako.

Encore peu connu dans nos contrées, les radioamateurs sont parfois perçus comme un club de retraités ou de fortunés qui veulent s’amuser. Or, pour qui connait l’histoire et la contribution des radioamateurs à la résolution de catastrophes à travers le monde, ils peuvent être définis comme « des passionnés des ondes électromagnétiques qui poussent un peu plus loin leur connaissance en la partageant avec d’autres personnes », précise le président de l’Association des radioamateurs, Hugolin Pooda.

Ainsi donc, ces radioamateurs italiens et japonais ont traversé des océans pour être à Ouagadougou, au nom de leur passion mais également de cette envie de partager leurs connaissances. Le service de radioamateur est jusque-là assez méconnu au pays des hommes intègres. La preuve : on ne compte que quelques dizaines de radioamateurs. Mais, la plupart des membres ont fait le déplacement de l’hôtel Palace ce 27 février pour profiter de ces différentes expériences européennes et asiatiques.
CONTINUEZ LA LECTURE

Les commentaires sont fermés.