Condensateur variable home made

Source: FG4KI RCBT – J’ai, lors d’un précédent article, présenté une construction de CV. Il est vrai que cela, bien que sans difficulté, demande un peu d’outillage, du soin et un peu d’habitude du travail des métaux.

Il existe une autre façon d’obtenir le résultat escompté. C’est un peu moins esthétique mais le résultat est garanti sans difficulté.

Nous allons utiliser la capacité linéique du câble coaxial.

Ce câble, de par ses deux conducteurs , forme un condensateur. Pour l’exemple, nous allons utiliser du KX4 équivalent du RG213 et donné pour pour une capacité de 100pF/m.

En enlevant la gaine extérieure, nous pouvons faire coulisser la tresse sur le diélectrique afin de faire varier la capacité. Nous devons avouer que ce n’est pas pratique mais cela fonctionne.

Dans tous les magasins de bricolage, nous pouvons trouver de l’aluminium vendu en barres de 1 mètre environ et de différents diamètres.

Le KX4 tout comme le RG213 ont un diélectrique de 7.25 +/- 0.15 mm. Les barres d’alu de diamètre 10 ont un diamètre intérieur de + ou – 8mm.(souvent un peu moins)

Le KX15 / RG58 à un diamètre de 2.95 mm qui convient avec les barres de diamètre extérieur de 6 mm et la même capacité de 100 pF au mètre.(moins de puissance)

En faisant coulisser l’âme du coaxial munie de son diélectrique à l’intérieur de la barre d’alu, nous obtenons un condensateur variable de construction très facile, précis, fiable et pouvant largement supporter la puissance autorisée à un amateur français.

Plusieurs solution d’assemblage sont possible. Les photos suivantes vous en présentent deux réalisée en moins de 20mn pour illustrer cet article.

Beaucoup trop d’amateurs ne construisent plus rien, y compris antennes et coupleurs. Alors qu’il est parfaitement possible de construire (même en FG) avec un coup de revient sans aucune mesure avec le matériel commercial équivalent. (et souvent beaucoup moins performant)

Les commentaires sont fermés.