COMMUNIQUE DE L AMARAD SEPTEMBRE 2012 – Bandes de fréquences 400 et 500 KHZ

L’AMARAD association des marins radios civils et militaires observe depuis quelques temps une certaine agitation dans le milieu radioamateur concernant la bande de fréquences 400 et 500 KHZ.
L’AMARAD rappelle que cette bande de fréquences est toujours attribuée prioritairement aux liaisons radiomaritimes avec une possibilité d’utilisation entre 472 et 479 khz par les stations radioamateurs sous certaines conditions et validation de la décision de l’UIT par le gouvernement français.

Ainsi cette bande de fréquences est encore aujourd’hui très utilisée pour la diffusion des informations radiomaritimes comme le NAVTEX 490 et 518 KHZ ainsi que la 500 KHZ qui conserve toujours son statut de fréquence de détresse radiomaritime.
De plus certains pays utilisent toujours cette bande de fréquences pour les liaisons radiomaritimes avec émission
régulières de « traffic lists » en code morse.
Il est en outre prévu la mise en place d’un système de transmission de données en mode DRM qui permettra aux
stations côtières et aux navires d’échanger des images, fichiers sons à des fins de sécurité de la vie humaine
en mer mais aussi d’informations commerciales.
Un projet est d’ailleurs publié à l’adresse suivante http://olivier.marsan.free.fr/N5NTW/index.html le NEW 500 KHZ NETWORK permet la gestion des secours et la transmission et réception des messages d’urgence et de détresse en cas de défaillance du systéme GMDSS ou
des satellites COSPAS-SARSAT.

Il est donc souhaitable que les differentes réunions traitant de ce sujet en France associent à ces groupes de travail des personnels du milieu radiomaritime afin d’en optimiser les résultats.

Olivier Marsan président AMARAD
RADIOAMATEUR F6DGU

Cet article a été déposé par AMARAD.

Bericht USKA Vorstandsitzung vom 23.8.2012

Ab März 2012 finden unsere Mitglieder Informationen aus erster Hand. Die Berichterstattung erstreckt sich über Vorstandsitzungen sowie bei Bedarf über weitere Aktivitäten. Link Bericht der Sitzung vom 23.8.2012.

Entgegen der Falschmeldung auf der Webseite von HB9ANF hat der Vorstand die Berichterstattung nicht eingestellt. Das ist ein Beispiel unter vielen für eine Meldung deren Ziel nicht die konstruktiv kritische Beleuchtung eines Themas ist. Es handelt sich vielmehr um einen durchsichtigen und damit untauglichen Versuch die freie Meinungsbildung der Leser negativ zu manipulieren und fehlzuleiten mit der Absicht, den Vorstand zu diskreditieren.

Immer wieder behauptete Lügen werden nicht zu Wahrheiten, sondern, was schlimmer ist, zu Gewohnheiten.
[Oliver Hassenkamp]

La cigogne Max a une nouvelle balise!

Copyright : H. Burgermeister Musée d’histoire naturelle, Fribourg

La Cigogne Max est à nouveau à l’antenne
La célèbre Cigogne Max n’a plus pu être localisée depuis le printemps passé, l’antenne de sa balise étant défectueuse. Hier, tout juste avant le début de la migration, Max a pu être capturée près de son lieu de nidification à Tüfingen (D) et son émetteur a pu être échangé.
Déjà au mois de mars, le Musée d’histoire naturelle de Fribourg avait constaté que l’antenne de sa balise était courbée et abîmée. Elle s’est finalement cassée. Une équipe du Musée d’histoire naturelle de Fribourg et les responsables du parc « Affenberg » (www.affenberg-salem.de) qui se trouve non loin de Tüfingen et où une bonne vingtaine de couples de cigognes nichent chaque année, ont rapidement décidé de capturer l’oiseau afin de remplacer la balise. Mais Max était très méfiante et n’a pu être capturée dans une grande cage qu’après plusieurs mois d’effort. Il est à noter l’engagement personnel du directeur Roland Hilgartner du parc « Affenberg » qui a réussi, lui-même, la capture de Max ! Peu après, Max a pu être relâchée avec une nouvelle balise, plus petite et plus puissante.
Max a passé ses premiers huit hivers au Maroc. Depuis 2007, il hiverne à chaque fois en Espagne. Aucun autre animal n’a pu être suivi aussi longtemps lors de ses voyages. Fin août ou début septembre, il partira pour un quatorzième voyage vers le sud.
Vous trouverez des images de la pose de la nouvelle balise sur nos pages internet.

Avec nos meilleures salutations
Adrian Aebischer, André C. Fasel

L’histoire de Max

Relire nos infos précédentes sur ce sujet

Les effets dévastateurs du CPL

Le RSGB a mis en ligne une vidéo très bien réalisée, concernant les effets négatifs que produisent ces appareils pour notre hobby, d'autant que les essais ont été fait avec des radios internationales en réception, qui émettent avec des Kw...

Dans la PQR : Tonneins – Rois et ouvriers sur la même longueur d’onde –

André Dupouy aux commandes, et le président Jean-Luc Lusoli (debout). (photo j.-m. l.)

Le Radio club du Pays tonneinquais est champion de France 2011, un titre que, restons modestes, il a gagné haut la main avec l’ensemble des clubs du département. Mais c’est sur ses terres, dans la salle d’Ayet, qu’il sera fêté dimanche, tous sur la même longueur d’onde.

Pourtant le club tonneinquais ne compte qu’une dizaine de membres, qui se réunissent chaque vendredi soir dans les anciens abattoirs. L’objectif de ce concours est d’établir le plus de contacts possibles entre radioamateurs, et ce le plus loin possible et avec le plus de participants de surcroît. Pour l’occasion, ils étaient 127 Lot-et-Garonnais sur les rangs.
Le « bunker »

André Dupouy est depuis longtemps à l’écoute de ceux qui partagent l’amour des ondes partout dans le monde. On remarque bien derrière sa maison une antenne plus haute et plus large que d’ordinaire, mais son antre, « presqu’un bunker » dit-il en souriant, est niché au fond de son garage. Là, entre ordinateur, émetteur, compteurs et cadrans en tout genre, il passe des heures à prêter l’oreille au moindre grésillement, mais son hobby est très codifié, voire sévèrement réglementé.

« Pour être radioamateur, il faut des examens validés par l’Agence nationale des fréquences radios, à la fois théoriques et techniques, et nous n’allons que sur les cinq portions de bandes et fréquences qui nous sont attribuées », explique-t-il.

Le but du jeu est d’établir un contact avec un collègue, qu’il soit dans l’Hexagone, en Australie ou en Chine. « Lorsque le contact est établi, nous échangeons nos indicatifs, on note la fréquence et l’heure, le report (la qualité de la réception) et le département ou le pays. » Pour preuve de ce contact, les radioamateurs s’échangent après des « QSL », sortes d’accusés de réception sous forme de carte postales personnalisées centralisées et transmises par chaque fédération nationale. « Des QSL, j’en suis à 24 000… », assure André Dupouy. « Certains en cumulent plus de 100 000 », confirme Jean-Luc Lusoli, président du Radio-club tonneinquais.
Rois du Maroc ou d’Espagne

Mais que peuvent bien se raconter les radioamateurs ? Eh bien, des histoires de radioamateurs, et rien de plus ! « Nous n’avons pas le droit de parler politique, ni même de raconter ce que l’on fait pousser dans son jardin », assure sans rire le président. « On ne doit parler que de technique, dire de quel type de matériel on dispose, à la rigueur faire savoir s’il fait beau, mais rien de plus. On peut être en contact avec des personnes depuis dix ans, sans savoir ce qu’elles font dans la vie… »

Et pour se comprendre, il est préférable de maîtriser l’anglais, ou bien le morse, comme André Dupouy qui tire fort bien son épingle du jeu en la matière. Pour les moins aguerris, des logiciels permettent également de décrypter le morse.

Et la passion coûte-t-elle cher ? « On peut démarrer avec du matériel d’occasion à 500 euros, ce n’est pas ultra-sophistiqué et on apprend vite. En France, le plus jeune radioamateur a 10 ans, le plus vieux 103 ans. » Et parmi les adeptes, on compte même les rois d’Espagne et du Maroc. Une passion réellement souveraine…

Pour tout renseignement au 06 14 19 85 25.
via sudouest.fr

Un blog à visiter: europatubes

Le blog europatubes contient une importante documentation sur les appareils à tubes (lampes ) de 1930 à 1970 avec également de nombreux schémas de postes TSF anciens, d’amplificateurs et autres appareils hifi à tubes.

Si vous avez besoin de tubes ou de pièces détachées, l’auteur vous invite à visiter également sa boutique en ligne ou plus de 700 références vous attendent:
http://www.secondemain.fr/magasin/europatubes/

USKA Organigramme online

Die Liste der Pendenzen an Mängel im USKA Web ist um einen weiteren Punkt kürzer geworden. Der Vorstand hat an seiner letzten Sitzung die Organigramme bereinigt.

Die beiden Dokumente beinhalten sowohl die Struktur der Funktionen wie auch die personelle Besetzung der einzelnen Ämter.

Die PDF’s finden Sie auf der  Seite des Vorstands.

Quelle  USKA Vorstand

Convertisseurs pour signaux A/N et N/A

Notre intention est aujourd’hui de vous expliquer comment convertir un signal analogique en un signal numérique constitué d’un niveau logique 0 quand aucune tension n’est présente sur la broche et d’un niveau logique 1 quand la tension positive d’alimentation y est présente.

Avant de parler des convertisseurs analogiques/numériques, il est nécessaire de connaître au moins la différence entre un signal analogique et un signal numérique ! Commençons donc par préciser que toutes les tensions variant dans le temps graduellement d’un minimum à un maximum, ou vice versa, sont des signaux analogiques. Même la tension continue d’une pile, si elle varie d’une valeur maximale à sa valeur minimale, entre dans la catégorie des signaux analogiques. Entre également dans cette catégorie, la tension du secteur 230 V ou bien celle que l’on peut prélever à la sortie d’un générateur BF ou HF, même si ces derniers fournissent des tensions dépassant rarement 10 à 30 V.
Sont donc analogiques tous les signaux dont la valeur de tension varie graduellement et ce, indépendamment de la forme d’onde (pouvant être sinusoïdale, triangulaire ou en dent de scie, voir figure 1).
En revanche, les tensions passant instantanément d’une valeur de 0 V à une tension positive égale à la tension d’alimentation (normalement 5 V mais pour quelques microprocesseurs ou convertisseurs cette valeur peut atteindre 15 V), puis, toujours instantanément, descendant à 0 V, sont des signaux numériques. La forme d’onde de ces signaux numériques est toujours carrée, comme le montre la figure 2.
Les niveaux des signaux numériques sont également définis par :
– le niveau logique 0 = quand la tension est de 0 V,
– le niveau logique 1 = quand la tension est de 5 V.
Quand il est dit d’une broche de circuit intégré qu’elle est au niveau logique 0, on sait déjà que sur cette broche aucune tension n’est présente, ce qui signifie que la broche est court-circuitée à la masse. Si, au contraire, il est dit que la broche est au niveau logique 1, cela signifie que sur cette broche se trouve une tension positive égale à celle d’alimentation (normalement 5 V).

Note : A/N = Analogique/Numérique N/A = l’inverse, bien entendu.
On dit aussi A/D et D/A ce qui signifie Analogique/Digital et son inverse également.

Figure 1 : Les signaux analogiques sont tous ceux qui varient dans le temps d’une valeur minimale à une valeur maximale graduellement, comme les ondes de formes sinusoïdale ou triangulaire ou en dent de scie.

Figure 2 : Les tensions passant instantanément d’une valeur de 0 V à une valeur positive de 5 V sont des signaux numériques.

Continuez la lecture

Sommaire du bulletin F8REF de la semaine 35 de 2012

INFOS NATIONALES
– Journée Portes Ouvertes Coordonnée de radio-clubs
– Consulter les rubriques du dernier Radio-REF
– Diffusion sur l’air du bulletin F8REF
– Commission des concours
– Trophée F8TD 2012
– Le concours « F » du prochain week-end
– Les concours « DX » du prochain week-end
– Mémorial F9NL 2012 dimanche 16 septembre

INFOS DÉPARTEMENTALES
– 60 – Oise – Chasse au renard La Neuvilloise
– 71 – Saône et Loire – Réunion interdépartementale de l’A.R.A.C. dimanche 2 septembre
– 74 – Haute-Savoie – Samedi 15 septembre réunion Hyper
– 79 – Deux Sèvres – Pique-nique de l’ED REF 79
– 83 – Var – Brocante annuelle du radio-club F6KGC
– 91 – Essonne – F5KEE à la fête des associations et des services publics
– 95 – Val d’Oise – Course de radio-orientation Ile de France (ARDF)

Associations Associées
– Concours inter-associations GRAC, RADIOAMPT et R.C.N.-E.G.

INFOS DIVERSES
– Indicatif spécial TM25NN
– Activation IOTA à Madagascar – 5R8VE
– F8KFU au forum des associations de Savigny sur Orge

Le bulletin F8REF de la 35ème semaine de 2012 est disponible en ligne.
Il est consultable en trois versions ici : http://f8ref.radio-ref.org
Version complète en pdf : http://f8ref.radio-ref.org/bulletins/bulletin.pdf
Version simplifiée texte : http://f8ref.radio-ref.org/bulletins/bulletin.txt
73 de Jean-Pierre F6BIG – f8ref@ref-union.org
Responsable du bulletin F8REF

Portes ouvertes de la station herzienne du Gibloux (FR)

Par le présent message je vous informe que la station Swisscom du Gibloux ouvrira ses portes au public le samedi 8 septembre de 10h à 17h.

De nombreuses activités pour les petits et le grands sont au programme de cette journée idéale pour une sortie, seul(e) ou en famille.

J’animerai un stand d’information sur la communication mobile où vous pourrez notamment mesurer l’immission de votre Natel.

N’hésitez pas à communiquer cette information à votre entourage (radioamateur ou pas) et j’espère vous-y voir !!! 73’s Enio – HB9RHI

L’équipe de RADIO 33 s’agrandit

Vous serez maintenant accueillis au magasin et au teléphone par Paul F6EXV.

Ce qui laissera un peu plus de temps à Christian F5OLS de s’occuper entre autre du mailing mensuel (délaissé depuis un moment), du site internet et d’aider Christophe F5IJH à la technique.

Vous pouvez aussi contacter Paul F2YT, notre correspondant dans le Nord au : 0321480930 ou *protected email*
Congés annuels du 11/08 au 04/09 inclus .
Voici quelques nouvelles de RADIO 33 qui, suite à l’arret de GES, à pendant quelques mois du répondre à énormement de demandes supplémentaires et de ce fait à été complétement saturé, aussi bien au téléphone pour les commandes, qu’à l’atelier pour les réparations.
Veuillez donc nous excuser de cet état de fait.
Pour la rentrée le 5 Septembre notre équipe s’agrandit et les problèmes devraient s’arranger doucement… merci de votre patience.

A bientôt
73 de F5OLS Christian BALOIS
RADIO 33
ZAC ACTIPOLIS – 14 AV. F. DE LESSEPS 33610 CANEJAN
TEL: 05 56 97 35 34 ou 0950 75 90 33 Fax : 05 56 55 03 66
Mail : *protected email* Web : www.radio33.com

PS : Mise à jour des occasions tous les jours sur le site. Inscrivez vous si ce n’est pas déja fait : http://radioannonces.free.fr

via radio33

Activations F8GAF et F8GGZ, une première avec les moulins flottants


Samedi 01 septembre 2012:

F8GAF et F8GGZ activeront le Moulin Flottant de NAVILLY (71270) sur la rivière Le Doubs, en JN26nw sous la référence DMF 71-035.

Un peu d’Histoire :

Pour changer un peu de nos Moulins bien installés sur de petites rivières, nous allons découvrir les « Moulins Flottants » ; la Saône et le Doubs traversent le canton de Verdun de part en part. La largeur des rivières ne permet pas d’y asseoir un « moulin terrier ». Les plus anciens moulins sur bateau sont mentionnés sur la Saône à Chazelles, au 12° siècle, et sur le Doubs, de Longepierre à Verdun, au 14° siècle. Au milieu du 19°, toutes les communes du bas Doubs, de Longepierre à Verdun en possèdent un. Les moulins du Doubs ont disparu un demi-siècle après ceux d’autres rivières : les deux moulins de Navilly en 1914 et 1915, le moulin de Pontoux en 1923. Ils sont ainsi les derniers moulins flottants de France.

Un moulin flottant était donc un moulin équipé d’une roue à aubes, installée au milieu des deux coques d’un genre de barge, et qui, arrimé sur les berges, profitait du courant pour fonctionner. Mais, bien vite, on s’aperçut qu’en augmentant la force du courant, on décuplait la force motrice du moulin. Pour ce faire, on conçut des barrages faits de pieux de chêne fichés dans le fond de l’eau, entre lesquels est tressé un clayonnage de fascines garni de graviers et de grosses pierres, qu’il faut « recharger » tous les ans : leur forme en V dirigeait le courant au centre du V en augmentant sa force : il ne restait plus qu’à arrimer le moulin flottant à cet endroit. Mais à toutes les époques, des conflits ont existés entre les armateurs de bateaux commerciaux et les propriétaires de moulins flottants : ils leur reprochaient, avec un certain bien-fondé, de gêner, voire d’empêcher la navigation commerciale. Des procès retentissants ont eu lieu, qui ont apparemment toujours ménagés les deux partis, ceux-ci étant l’un comme l’autre indispensables à l’économie locale.

Après avoir longuement réfléchi, et avoir soumis ce projet à qui de droit, Michel et moi-même avons décidé de vous faire découvrir cette activité un peu particulière de la Meunerie ; malheureusement il ne subsiste que quelques cartes postales et, concrètement, les vestiges d’un des barrages de Navilly, (voir photo jointe), construit juste à côté du magnifique Pont qui enjambe le Doubs; c’est à proximité que nous serons installés samedi pour vous retrouver sur l’air….

Daniel F8GAF et Michel F8GGZ .

Renseignements recueillis sur place et auprès du Groupe d’Etudes Historiques de Verdun sur le Doubs (G.E.H.V).
via F5SN ED39

TM125CCAE Indicatif Spécial Stations COLLINS

Pour souhaiter la Bienvenue à notre Cent Vingt Cinquième Membre l’Association Européenne des Collectionneurs de Matériel Collins ( C.C.A.E ) activera les samedi de septembre, octobre & novembre 2012 TM125CCAE sur toutes bandes décamétriques en SSB, CW, RTTY et modes digitaux avec 4 Stations COLLINS ( KWM2-A and S Lines )
par Gérard F6FMT, Jean-Luc F6HOY, Georges F6CER et André F4DIA.

Plus d’infos :

http://www.ccae.tm6cca.com et http://www.tm6cca.com