Compte-rendu de l’AG IAPC du 24 mars 2012

Assemblée tenue dans la salle Claude Repond du local de HB9G au Petit-Lancy.

Membres présents (ordre de la liste de présence) : HB9VAB, HB9BZA, HB9RZN, HB9HLI, HB3YNV, HB9AIZ, HB9ESY, HB9VCO, HB9VBM, F5DJL, HB9EST, HB9AMO, HB9IBE, HB9DCM, HB9TUB, F5DN, HB9AXG, HB9VAI, HB9VBA, F1SMF + XYL Yvelise, HB9IAK, HB9DBB, HB9DRX, HB9IBI, HB9IBG, HB9DTX, HB9EWF, HB3YKO, HB9TLN.

Membres excusés : HB9IAM, HB9AKP, HB9AFP, HB9ICF, HB9IBR, HB9VAF, HB9AQN, HB9DVA, HB9ULG, HB9HFD, HB9AFI, HB9VAA, HB9SBY, HB9IJI, HB9DVD, USKA Valais.

PARTIE OFFICIELLE

Accueil des membres

Le président HB9VAB, Rodolphe Schöneburg ouvre la séance à 14h34, avec un peu de retard suite aux deux propositions personnelles de HB9IBI et HB3YKO.

En effet, en préséance, après relecture des statuts, nous constatons que ces deux demandes ne peuvent pas être prises en considération car les statuts de l’association imposent que les propositions de modification des statuts figurent sur l’ordre du jour, conformément à l’art 7.1 qui stipule que « une modification des statuts peut être proposée par chaque membre actif, membre d’honneur, association membre ou membre du comité. Elle doit figurer à l’ordre du jour ». Les demandes ne seront donc pas soumises au vote mais, par souci éthique, le président propose d’en reparler et promet d’ouvrir un débat dans les divers en fin de partie officielle.

Admissions et radiations de membres

Admissions: HB9DUG, HB9TPL et HB9ESF. Radiations : F1BGO, F1TDO et F6IQI, acceptées par l’assemblée pour raison de non règlement de trois cotisations annuelles. Démissions : HB9TWU, HB9IIY pour raison personnelle et HB9IBR pour raison de santé.

Acceptation du PV de la dernière assemblée générale

L’assemblée générale accepte à l’unanimité le PV de l’AG de l’année précédente.

Lecture des différents rapports

Lecture est donnée des rapports du trésorier (HB9VAF), des contrôleurs aux comptes (HB9EST), du secrétaire (HB9RZN) puis des rapports techniques : DX-Cluster HB9IAC-8 (HB9BZA), site web (HB9BZA), réseau packet radio (HB9BZA, HB9IBI et HB9HLI), réseau LAN et serveurs informatiques (HB9HLI), réseau RLAN (HB9IBI), APRS (HB9DTX, HB3YKO et HB9IBG).

On relève en particulier que le site de HB9IAP-13 (Tête-de-Ran) devra pour l’avenir être renégocié car il y a eu un changement de propriétaire.

Le texte intégral de ces rapports se trouve dans la section 2012 du classeur IAPC.

Décharge au comité pour les différents rapports administratifs

L’assemblée générale donne décharge au comité pour les différents rapports.

Élection des vérificateurs aux comptes

Sont nommés pour 2012-2013 : HB9EST (2ème année) et HB9TUB comme nouveau contrôleur.

Élection du comité

Suite à la démission du trésorier HB9VAF, Patrick HB9DVA (absent pour raison familiale) est d’accord de reprendre le poste.

Aucune personne supplémentaire ne se présente malgré la demande insistante de HB9VAB.

Le comité est donc réélu tacitement avec un nouveau trésorier.

Fixation de la cotisation pour 2013

L’assemblée ne souhaite pas de changement du prix de la cotisation pour 2013 car les finances sont saines grâce à de nombreux dons.

Propositions individuelles

Pour la forme, vu les propositions individuelles de HB9IBI et HB3YKO, le président relance comme promis le débat et demande que l’assemblée donne un éventuel préavis sur des modifications de statuts allant dans le sens des propositions.

Le président donne donc la parole à différents membres :

HB9IBI expose son projet de faire renouveler le comité tous les deux ans, rééligible une seule fois. L’assemblée n’abonde pas dans ce sens.

HB9VCO et HB3YKO proposent une AG extraordinaire. L’assemblée générale ne pense pas qu’une assemblée extraordinaire pour 2012 soit raisonnable, car le temps est trop court et il ne faut pas précipiter les choses en matière de statuts.

HB9BZA, HB9DBB et F1SMF considèrent trop restrictives les propositions et proposent des mandats renouvelables sans limitation du nombre de mandats.

HB3YKO propose de ne pas laisser des personnes au comité pour plus de 10 ans et défend une rigueur en matière de budget.

Quelques OM's, pour la plupart des anciens trésoriers d’associations, s’expriment sur le sujet et disent qu’effectivement il est plus facile pour un trésorier d’avoir un budget.

Certains membres du groupe technique s’expriment et communiquent qu’il est toujours difficile de tout prévoir en matière technique. La majorité de l’assemblée en convient en précisant qu’il faut faire confiance au comité et au groupe technique.

Du moment que les comptes sont clairs, c’est le principal disent la plupart des membres présents.

HB9HLI précise qu’il est inconvenant de pousser dehors des personnes qui font très bien leur travail car ça mettrait inévitablement l’association en difficulté. La majorité des membres présents abondent dans ce sens.

Les propositions individuelles de HB9IBI et HB3YKO peuvent être consultées dans ce fichier.

HB9IBG incite l’assemblée à changer le comité pour « avoir de l’air frais », puis quitte la séance discrètement ; les membres sont surpris.

Pour conclure, le président propose à l’assemblée un projet visant à créer une commission de révision des statuts, qui donnerait le résultat de ses travaux en 2013, en vue de les faire entériner par l’assemblée générale de l’année en cours. Ce projet est accepté par la majorité des membres présents, ceci sans refus catégorique. L'assemblée prie le comité d’organiser dès que possible cette commission et de la mettre en œuvre.

Divers

Sur demande de HB9IBI, le président demande à l’assemblée ce qu'il faut faire du matériel HF de la station IRB HB9AR. Faut-il vendre ce matériel ou pas ?

L’AG préfère confier au comité le devoir de créer une commission de travail au sujet de l’avenir de la station HF HB9AR, constituée de membres intéressés au projet. HB9BZA, F5DN, HB9TUB, HB3YNV et HB9VAB se présentent pour faire partie de ce groupe de travail.

L’assemblée confie donc à ces membres le projet HF contrôlé à distance.

PARTIE INFORMATIONS TECHNIQUES

Rapports et réalisations techniques 2011-2012

Ces rapports ont déjà été lus après ceux des membres du comité dans la partie officielle (voir plus haut).

Les projets techniques de l’IAPC

Les projets techniques de l’IAPC pour 2012-2013, allant dans le sens d’une consolidation énergétique des installations de l’IAPC, la remise en état des installations DV et DD de la Barillette, les expérimentations IRCDDB et les études de réalisations en vue d’une extension des réseaux de communication vers le reste de la Suisse par des faisceaux hertziens sont acceptés, personne ne s’y étant opposé.

Exposés sur la technologie IRCDDB (D-Star) et le HAMNET

HB9IBI explique avec précision les avancées technologiques en matière de D-Star et F1SMF apporte des explications fort intéressantes au sujet du système IRCDDB.

HB9DRX, représentant l'IAPC auprès du SWISS‑ARTG, nous commente avec des projections sur écran l’avancée du SWISS‑ARTG sur le réseau HAMNET et fait savoir officiellement à l’assemblée que l’IAPC travaille dans le sens d’une jonction entre la Romandie et la Suisse alémanique, visant à rendre autonomes d’Internet les moyens de communications numériques pour les installations non desservies des radioamateurs en Suisse. Le site de Tête-de-Ran étant remis en question, l’IAPC lui confirme que les travaux et les différentes démarches seront entrepris pour trouver une solution.

Exposition et explications sur les constructions « home made »

Différent petits modules Home made D-Star sont exposés au public.

Fin de l’assemblée à 18h05

Rolle, le 8 avril 2012
Le secrétaire HB9RZN, Georges Delaloye

WSPR autonome

Le petit montage WSPR que j’avais commencé à fabriquer fonctionne ! :) Rien de bien sorcier: un oscillateur quartz pour lequel on fait varier légèrement fréquence en jouant sur la capacité d’une diode, un étage de sortie et un microcontrôleur qui pilote le timing des différents symboles encodés.

En fait, les gens qui utilisent des kits QRSS pourraient facilement modifier le leur pour en faire un émetteur WSPR autonome, car les segments WSPR et QRSS sont très proches sur la bande des 30m.

Pour mon montage, j’ai utilisé un contrôleur Ardiuno, et c’est aussi ma première utilisation de cette plate-forme. En une phrase : c’est simple, bien pensé, et ultra-fastoche à programmer :)

Bref, pour les bricoleurs ou les curieux, voici le code :

/* WSPR Controler
 * VA2GKA, from scratch, Go :)
 * Tone separation: 1.4648 Hz (total = 5.8592 Hz)
 * Number of symbols: 162
 * Keying rate: 12000/8192 = 1,46484375 baud
 * Duration of transmission: 162 x 8192/12000 = 110,592s
 * Wait time: 9,408 (9408000us)
 * Symbole duration: 0,68266667s (682667us)
 */

int wsprPinA = 13 ;
int wsprPinB = 12 ;
int wsprReset = 11 ;
int counter = 0;
char symbol;

/* Sequence pour VA2LTF... */
char sequence[] = {
3,3,0,2,2,0,0,0,3,0,2,2,1,1,3,2,2,2,1,0,2,1,0,3,3,1,
3,0,2,0,2,2,0,0,1,0,0,1,2,3,2,0,2,2,0,2,3,0,3,3,0,2,
3,3,0,1,2,0,2,3,1,2,3,2,2,0,2,1,1,2,3,2,1,2,3,2,3,0,
0,3,2,0,1,2,3,3,2,2,0,1,3,0,3,2,1,0,0,0,1,0,2,2,0,0,
3,2,2,1,0,2,1,3,3,2,1,1,2,2,1,1,2,3,0,2,2,1,1,3,2,2,
0,2,0,1,2,3,0,0,3,1,0,2,0,0,0,2,2,1,3,0,3,2,1,1,0,0,
2,3,1,0,0,2};

void setup() {
  pinMode(wsprPinA, OUTPUT);
  pinMode(wsprPinB, OUTPUT);
  pinMode(wsprReset, INPUT);
  //attachInterrupt(0, intReset, RISING);
}

void loop() {
  counter = 0;
  for (;counter> 1) );
    symbol = sequence[counter];
    digitalWrite( wsprPinB, (symbol >> 1) );
    symbol = sequence[counter];
    digitalWrite( wsprPinA, (symbol & 1) );
    delay(682.667);
  }
  //digitalWrite( wsprPinA, LOW );
  //digitalWrite( wsprPinB, LOW );
  delay(9408);
}

void intReset() {
  counter = 0;
}

Et voici un petit aperçu d’une émission avec l’émetteur :

Deux émissions WSPR de 2 minutes visibles (waterfall horizontal)

A noter que j’ai résolu mes petits problèmes de stabilité. Je pourrais encore améliorer un peu l’oscillateur avec un contrôle de température au niveau de quartz.

En vrac…

Un petit post rapide sur quelques trucs en cours.

Patch d’un Softrock Ensemble TXRX pour inclure une sortie PTT. L’info est choppée à la sortie du photocoupleur et un BS170 est utilisé pour fournir un signal de commande.

Patch du Softrock pour ajouter une sortie PTT

Ajustement de mon PA pour lequel je commence –enfin– à avoir des résultats intéressants. Ce devait être un 250W, mais au final, ce sera un 150W car j’ai fais l’erreur de me fier au spec’s constructeur… :) Pour la linéarité, l’analyseur de spectre est top-shape et le dual tone tout mignon à l’oscillo.

1er réglages grossiers avec un deux tons pour se faire une idée

 Plus de détails dans un prochain post. Have fun!

125 ans de Le Corbusier, HE5LC en activité

Pour les 125 ans de l’architecte urbaniste Le Corbusier, La section USKA Montagnes Neuchâteloises active l’indicatif HE5LC jusqu’à la fin de l’année. De passage à la station ce dimanche, voici Ludo HB9EOU en QSO sur 20m. Pour l’instant, l’activité est techniquement réduite, mais une Steppir est en cours d’installation et l’activité ne restera pas sur les bandes HF, mais sera aussi sur 6 et 2 mètres.

Les 28 et 29 avril, l’indicatf HE5LC sera aussi utilisé pendant le concours Helvetia depuis La Grébille au dessus de La Chaux-de-Fonds. Les deux sections USKA neuchâteloises participeront ensemble à ce concours, unissant ainsi bras et opérateurs.

Pour ma part, j’ai effectué mes premiers QSO sous HE5LC cet aprés-midi sur 20 et 40 mètres.

Photo: Ludo à la station HE5LC

Plus d’information: QRZ.COM  -  Le Corbusier 125e  -  USKA SEMONE

QSL via HB9LC

Petit tour d’horizon UHF

Qu’est-ce que l’on peut faire en UHF lorsque l’on n’a pas une belle antenne sur le toit. Pas grand-chose certes, et les bandes amateurs semblent bien vide… Mais si l’on écoute/regarde un peu autour, il y pas mal d’activité !

Les canaux des services d’urgences sont en général très puissants, tout comme les communications numériques des réseaux de pagettes (pagers) qui sont faciles à écouter. Au passage, j’ai été étonné que ce type de communication ne soit pas chiffré et que tous ces petits messages soient visibles par tout le monde sans trop d’effort. Les modulations sont en général simples et cela sonne –vieux modem– à l’oreille :)

Voici une capture d’écran de ce que l’on peut voir en mode waterfall, et ce qui arrive au niveau de l’oscilloscope une fois le signal démodulé en FM:

HDSDR fonctionnant avec le FCD et aligné sur une fréquence d’un pager

Visuellement, c’est intéressant de voir la transcription temporelle dans le domaine spectral. Je me suis aussi amusé à regarder différents types de modulations (POGSAG, FLEX…) dans leurs différentes déclinaisons et terme de débit. Illustration ci-dessous avec un comparatif POGSAG 512 et POGSAG 1200 :

Comparatif POGSAG 512 et 1200

La base de temps est la même, et l’augmentation du débit est ici visuellement observable. Selon les cas, on voit de temps en temps des mix de différents bitrates à l’intérieur de la même transmission (exemple ici et ici avec du FLEX).

L’encodage P25 utilisé par les services d’urgences (ex: pompiers) est un peu différent. Visuellement, voilà ce que l’on peut observer une fois la démodulation FM effectuée :

Le mode P25 à l’oscillo une fois démodulé en FM (des captures des waterfall sont consultables pour l’USB et la démod FM)

Sur 2Mhz de bande passante, voici l’activité que l’on peut constater visuellement :

Vue sur le segment 866 à 868MHz

A noter que centaines communications sont en clair (modulation FM), d’autres sont numériques (mais décodables avec un logiciel) et d’autres encore sont chiffrées. Il y a aussi pas mal d’activité en amont, mais je n’ai pas identifié l’encodage (capture visible ici, channel spacing: 12.5k).

Si l’on monte un peu, on tombe sur les bandes de la téléphonie mobile. Ce sont les canaux descendants émis par les BTS (les canaux montants étant 80k en amont). Ces émissions sont en général assez fortes et faciles à identifier de par la technologie utilisée. La 3G n’utilise pas moins de 5Mhz par canal… Mais bon, ce sont des canaux partagés. Pour le fun, une vue étendue du spectre allant de 850MHz à 892MHz (cliquer pour zoomer):

Représentation visuelle de l’activité autour du GSM

Tout ça, c’est bien joli, mais cela ne me dit pas s’il y a de l’activité sur la bande des 33cm ! (petite blagounette adressée à certains OM français ;)

USRP N210 Fix

Dernièrement, j’ai craqué pour un USRP N210, joli petit joujou disposant d’une bande passante monstrueuse (25 MHz) et permettent même de faire une station de base GSM (avec OpenBTS). La bête n’est pas donnée, et généralement, lorsque l’on casse la tirelire, on s’attend à disposer de perfs au top, avec une qualité irréprochable. Après un petit quart d’heure de manipulation, je dois bien reconnaître que la déception à remplacé l’enthousiasme.

Une fois aligné sur un transmetteur GSM1900 qui dispose d’une horloge interne de qualité (atomique ou GPS), on peut constater les fluctuations de l’oscillateur interne du N210. Bien entendu, le quartz de référence de 10 MHz multiplié par un facteur de 190 perd nécessairement en stabilité, mais dans ce cas de figure, les fluctuations étaient rapides et anormales, au point de faire jammer la PLL qui se trouve derrière. Ce qui m’a invité à creuser la question, c’est le fait qu’un petit FunCubeDongle affiche une très bonne stabilité face au N210. Le FunCubeDongle ne fait que 100$ et dispose d’un seul petit quartz…

J’ai donc sorti les schémas dans l’espoir de voir ce qui pourrait causer cette instabilité, et j’ai identifié un petit bout de circuit accolé à l’oscillateur qui ne me parlait pas trop. Après m’être décidé, j’ai sorti le fer à souder pour retirer 2 diodes et un condensateur, puis déplacer une résistance. C’est toujours un peu tendu de bidouiller un matériel neuf et cher, sans être sur que le fix va apporter une amélioration, surtout lorsque l’on manipule du 0402

Mais j’ai vu juste et au final ma bidouille a considérablement augmenté la stabilité de l’oscillateur. Voici une petite capture d’écran, avant et après :

Stabilité de l’oscillateur du N210, avant et après le patch (défilement vertical) – Images source ici : avant, après

Pour les curieux, voici une partie du schéma, centrée sur l’oscillateur :

Cliquer sur l’image pour agrandir le schéma

J’ai retiré le pont D502 et le condensateur C529, et j’ai déplacé R522 à la place de C529. Le schéma modifié est consultable ici. Maintenant, la grande question que je me pose, c’est : d’où sort cette topologie et pourquoi ces deux diodes… J’ai beau retourner le problème dans tous les sens, je ne comprends pas l’utilité de cette pincée de composants.

Aussi, si quelqu’un à la réponse, je suis preneur. Je pourrais trouver une réponse, mais je serais alors médisant : Difficile d’imaginer que quelqu’un qui a mis au point un transceiver SDR aussi complexe se soit trompé sur un simple petit montage oscillateur. Si c’est légitime, pourquoi dégrader la stabilité ?

Une raison que l’on pourrait y voir, c’est qu’un module optionnel GPS est vendu 750$ (module qui doit valoir au passage dans les 150$), alors quitte à faire des sous, autant en faire beaucoup… en vendant des modules GPS pour combler un –manque– de stabilité…

Mais avant de tirer à vue, je vais laisser le concepteur de l’USRP répondre à mon courriel concernant cette performance de stabilité.

En attendant, si vous avez une explication sur l’oscillateur “diodé”, je suis preneur, car moi, les diodes je m’en sers justement pour faire varier la fréquence de mon émetteur WSPR.

UPDATE : Après 1 mois, aucune réponse du constructeur. Conclusion ?

Propositions individuelles pour l’AG 2012

 

Suite à la réception de propositions individuelles de deux membres, le comité de l'IAPC s'est concerté en urgence et a l'avantage de vous transmettre les propositions en question ainsi que ses prises de positions à leur sujet.

 

La discussion et le vote auront lieu lors de notre assemblée générale du samedi 24 mars 2012.

 

Vous trouverez ces informations dans le fichier PDF téléchargeable en cliquant ici.

Nouvelle radio dans l’Arc Jurassien: GRRIF

Cela ne c’est pas produit depuis plus de 20 ans en Suisse, une nouvelle radio est née. GRRIF est son nom et le double R fait allusion à notre accent dans tout l’Arc Jurassien. Elle a démarré aujourd’hui à 17 heures précises. Cette radio musicale s’adresse en principe aux 15-30 ans, mais en l’écoutant ce soir en rentrant à la maison, ça me rappelle les début de Couleur3 et ça me plait bien, même ayant plus de 30 piges…

Voici un résumé des 20 premières minutes:

Découvrir Grrif sur le web

Ecouter Grrif dans le monde entier

Photo: BNJ

Fabrication d’un MEPT

Dernièrement, je m’étais amusé avec des montages 3D. C’est bien, simple et rigolo, mais j’ai vite compris le revers de la médaille. Loin du plan de masse, avec des fils qui font des détours dans tous les sens, je me suis vite retrouvé avec des inductances parasites et des signaux indésirables, avec pour conséquence une petite dérive hasardeuse de mon oscillateur (toute relative puisqu’elle n’excédait pas +/- 8Hz).

Donc on enlève tout et on recommence, cette fois-ci à plat ! Et ça donne ceci :

L’oscillateur, l’étage de sortie et le filtre qui arrive sur une dummy load (autre image ici)

A noter qu’entre temps, le montage à bien évolué. L’oscillateur de type Colpitt s’est vu doté d’un étage de sortie basé sur un PNP 3906. Pour une grande partie des MEPT, l’étage de sortie est constitué d’un MOSTFET comme un BS170 ou un 2N7000. C’est tout à fait adapté (haute impédance d’entrée et faible en sortie), mais je voulais juste tenter quelque chose de différent. Un PNP monté en émetteur commun devrait pouvoir faire le même travail, et un 3906 peut monter jusqu’à 200mA, ce qui est largement suffisant pour les 250mW de sortie que je visais.

La modulation FSK est faite avec une diode électroluminescente, très bonne idée que j’avais repérée il y a quelque temps sur le site de Hans (G0UPL). Un petit microcontrôleur devrait piloter tout ceci bientôt.

Voilà le schéma pour les curieux :

 

Schéma de la partie centrale de mon petit MEPT

 J’ai ensuite modifié le zinzin pour pouvoir en faire un WSPR autonome. L’astuce n’est pas bien compliquée, il faut juste balancer une séquence de 162 symboles sur deux minutes environ (pour le détail du protocole, voir la doc. de K1JT). Il n’y a que 4 états avec WSPR et 2 bits suffisent donc. Une échelle de résistance 2R-R fonctionne donc à merveille pour un simple petit DAC. Côté réalisation, voici ce que cela donne :

 

 La dernière version de la platine, avec les 2 boutons à l’arrière pour piloter les deux états FSK.

Ça marche au poil pour la modulation 2 bits, mais il faudra attendre une autre version pour arriver sur les logs de WSPRnet car mon cristal est axé sur 7MHz et non sur 7.038. Qu’à cela ne tienne, j’ai du 10.140MHz, j’irais donc prochainement sur la bande des 30m :)

Coté qualité du signal, pas de surprise à l’oscillo (normal vu le filtre 7 pôles).

Peu informatif par rapport à un analyseur spectral, mais permet néanmoins de voir que les tension de sorties sont correctes

La stabilité me chagrine un peu par contre. Il est stable à +/-1 Hz, ce qui est déjà pas mal, mais limite pour du WSPR ou comme osc. de référence pour des fréquences plus hautes. Je vais encore regarder du côté du découplage du 1er transistor (3904) car ce n’est pas impossible que ces mini-fluctuations proviennent de charges parasites. Voici une capture d’écran du grabber :

 

Grabbeur QRSS axé sur la fréquence du MEPT

Un de ces prochains week-end, VA2LTF devrait donc arriver sur le 40m. Allumer vos grabber QRSS :p

Jeu des différences : L’OM attentif aura remarqué une erreur flagrante sur les photos (par rapport au schéma). Cette erreur n’a cependant pas d’influence sur le bon fonctionnement du MEPT. Le premier qui la reporte aura droit à 1 bon point :)

Montage 3D

Peu d’activité visible sur mon blog ces derniers temps. Rien en surface, mais dessous, ça bosse ! Je me suis essayé au montage 3D, qui en général me fait rire ou me laisse dubitatif. C’est total impro, rigolo et un poil artistique :) Bref, sans plus de blabla, deux des petits oscillo que j’avais modélisé et un proto avec, pour une fois, de l’ampérage.

Montage inspiré de l’oscillateur Vackář, malheureusement les résultats ne sont pas au rendez vous et j’ai du merdé sur le design :/

Montage inspiré de l’oscillateur Colpitt, une valeur sure, bien stable, tourne au poil !

Le montage précédent (Colpitt) modulé FSK. Servira pour le prochain MEPT QRSS du lab.

Ca c’est le –bidule– :) Pour une fois, je joue avec les centaines de volts. Aucun mort à déplorer pour le moment, même pas un petit nuage de fumée :p

Invitation à l’AG IAPC 2012

Chers amis,

Comme chaque année, nous nous retrouvons le jour de l’Assemblée Générale de l’IAPC ; cela est devenu une tradition pour un grand nombre de passionnés de technologies numériques radioamateurs.

Nous nous réjouissons de vous accueillir cette année encore le 24 mars 2012. Voir l'ordre du jour et le mot du président.

La journée sera ponctuée par la partie officielle, puis la partie technique toujours aussi intéressante et animée par notre groupe technique; enfin, en soirée, « la charbonnade traditionnelle », toujours sous le signe de la bonne humeur (il est possible de commander autre chose).

J’attire votre attention sur le fait qu’un nouvel Hôtel « Ibis » s’est construit à proximité du local HB9G et du restaurant choisi. Ceci pourrait vous donner l’envie de rester en soirée avec nous et repartir le lendemain.

En vous remerciant par avance de venir nombreux pour participer et encourager l’IAPC de continuer dans la voie fixée à servir la collectivité, je vous prie d’accepter, chers amis, mes plus cordiales 73.

Georges HB9RZN
Secrétaire IAPC

 

Nous vous serions reconnaissant de payer votre cotisation annuelle avant le jour de l'AG ou au plus tard ce jour là. La somme fixée pour 2012 reste inchangée, soit CHF 60.- ou, tenant compte du change, € 50.- Voici pour mémoire les coordonnées pour effectuer votre versement :

Pour les versements depuis la Suisse :

Veuillez effectuer, en francs suisse, votre versement sur notre CCP 12-23097-1 à l’aide du BVR ci-joint, ou donner un ordre de paiement en francs suisses auprès de votre banque sur le compte : IBAN CH86 0900 0000 1202 3097 1 (privilégiez svp les versements électroniques qui ne nous coûtent rien).

Pour les versements depuis la zone européenne : veuillez effectuer auprès de votre organisme bancaire un versement de type SEPA en €uro à l’intention des coordonnées IBAN ci-dessus, avec pour complément d’information le BIC POFICHBEXXX et l’objet de votre versement, par exemple coti-2012 F6xxx.

Ordre du jour AG IAPC 2012

ORDRE DU JOUR de l’Assemblée Générale IAPC du samedi 24 mars 2012

Entrée libre à toute personne, il n'est pas nécessaire d’être membre IAPC pour assister à l’AG

Ecole Cérésole
« Salle Claude Repond »
Chemin de la Vendée 31
1213 Petit-Lancy

De 14h00 précises à environ 19h00

Partie officielle

  • Accueil des membres.
  • Admissions et radiations de membres.
  • Acceptation du PV de la dernière Assemblée Générale.
  • Lecture des différents rapports.
  • Décharge au comité pour les différents rapports administratifs.
  • Élection des vérificateurs aux comptes.
  • Élection du nouveau trésorier.
  • Fixation de la cotisation pour 2013.
  • Propositions individuelles (à envoyer à *protected email* jusqu’au 20 mars 2012).

Pause de 15 minutes

Partie informations techniques

  • Rapports et réalisations techniques 2011-2012 (exposés des responsables techniques).
  • Les projets techniques de l’IAPC.
  • Exposé sur la technologie IRCDDB (D-Star) et le HAMNET.
  • Exposition et explications sur les constructions « home made ».
  • Questions diverses.

A partir de 19h00 (comme de coutume)

Pour ceux qui souhaiteraient poursuivre les discussions en soirée, un repas est prévu ; en principe c’est la « charbonnade » (non financé par l’IAPC).

Le nouveau lieu du gastro est « Le Commerce », 28 route de Chancy à 1213 Petit-Lancy, avec salle réservée, qui se trouve à 350 mètres du club HB9G (prix modérés et qualité au rendez-vous).

Prière de nous aviser par email à *protected email*  de votre présence au repas, au plus tard le 21 mars.

Pour ceux qui restent dormir samedi soir à Genève, voici un lien utile, à 500 mètres du club HB9G.
http://www.ibishotel.com/fr/hotel-7289-ibis-geneve-petit-lancy/index.shtml

NB : Les membres du comité exécutif se représentant sont : HB9VAB, HB9HLI, HB9RZN, HB9BZA, HB9IBI.

Le mot du président 2011-2012

Chers membres IAPC, sympathisants et chers membres du club HB9G,

Ce mot est exceptionnellement diffusé également en assemblée générale de HB9G, car l’association genevoise  a particulièrement été en symbiose avec le groupe technique de l’IAPC lors de  cette année 2011 – 2012.

Le traditionnel mot annuel du président de l’IAPC, qui apporte en principe une petite note positive en début d’année, sera cette année légèrement plus mitigé. La raison en est  une attitude circonspecte, relevant visiblement d’un intéressement restreint de la collectivité face aux efforts immenses déployés à son intention. Fait probablement dû en partie à une information trop restreinte de la part des clubs et associations, IAPC comprise. La communication en cours d’année devrait être plus intense sous forme de newsletters et informations sur les sites web des clubs.

Nous sommes dans la vingt-troisième année d’existence de l’IAPC et c’est la première fois que l’engouement fléchissant des OM’s nous a contraint d'intégrer d'autres associations à nos actions afin de pouvoir maintenir leur ampleur. La raison en est simple : les radioamateurs ont manifesté en 2011 une sorte de léthargie face aux nouveautés technologiques que soutient l’IAPC dans ses activités techniques. Cette situation est fort dommageable pour notre hobby car il s'agit du fruit même de la passion du radioamateur. Un effort est à faire de ce côté et un regroupement de compétences est nécessaire entre les différents mouvements, clubs et associations, pour ne pas laisser notre passion vieillir et devenir finalement désuète.

Nonobstant le travail conséquent effectué par l’équipe de développement des relais D-Star, le constat de lente déperdition de l’intérêt pour le radio-amateurisme laisse à penser que les clubs doivent impérativement créer des synergies entre eux et ouvrir des centres de compétences dans les diverses spécialités de notre hobby, ce qui aurait pour impact de mieux flatter la jeunesse et d’assurer la relève. Cependant, il est à noter que le réseau D-Star se développe en Suisse romande avec la venue de trois nouvelles installations en 2011, dans les cantons de Vaud, Fribourg et Valais, ce qui nous conforte dans notre participation à ce virage technologique prometteur. Ces installations de relais devraient petit à petit, en fonction des moyens financiers et opportunités de sites, devenir des points D-Star très appréciés par la collectivité.

En juillet de l’année écoulée 2011, un très gros travail a été effectué par une poignée d’OM’s du groupe technique ; elle a réussi avec brio une transformation régionale de taille sur le réseau d’acheminement de données. En effet, l’ancien réseau 2.4 GHz a été remplacé par un réseau en 5 GHz qui permet maintenant de satisfaire aux connexions à très haute vitesse des services IAPC, incluant les services web, le D-Star ainsi que la distribution de l'Internet à HB9G, à la Barillette, à Onex et au site de contests du Salève, lui-même géré par un de nos membres collectifs, F8KCF. Cette collaboration interclub a démontré qu’il est possible, et même indispensable, de fusionner les intérêts de tous et qu’en fait l’appartenance à un club en particulier reste assez futile lorsqu’il faut avancer et produire pour la collectivité.

A cela, il faut ajouter que ce nouveau réseau 5 GHz est la première étape d’une « dorsale » (HAMNET) qui devrait traverser la Suisse dans les années à venir, grâce à une collaboration avec le SWISS-ARTG qui développe de son côté une infrastructure en Suisse alémanique. A terme, le réseau romand et celui d’outre-Sarine devraient être interconnectés, rendant ainsi complètement autonomes d’Internet les transmissions de données entre radioamateurs à l’échelon national, voire au-delà.

La sécurité civile ne devrait pas rester insensible à la possibilité d’intégrer les radioamateurs à leurs réseaux indépendants en cas de catastrophe et nous permettre de bénéficier de sites ainsi que d’autres avantages.

Toutefois, concernant le HAMNET, nous en sommes encore assez loin car nous manquons cruellement de moyens financiers et d’autorisations OFCOM. L’union faisant la force, un aboutissement est cependant fort probable sur le plan administratif, d’après les contacts établis officiellement par le SWISS-ARTG.

Le centre névralgique d’Onex, qui est donc à la croisée des chemins de notre nouveau réseau de faisceaux hertziens régionaux, reçoit et transmet journellement une très grande quantité d’informations nécessaires au bon fonctionnement des équipements non desservis.

Grâce au soutien de l’association HB9G, qui a contribué à hauteur de CHF 1000.- en 2011, s'ajoutant au budget propre de l'IAPC, il a été possible d’acquérir l’ensemble du matériel nécessaire pour fournir aux locaux du club USKA genevois un accès haut débit à Internet par le réseau RLAN IAPC (Radio LAN).

Dans un avenir proche, l’IAPC va chercher à établir des partenariats pour concrétiser un réseau de transmission de données indépendant d’Internet, visant aussi à s'affranchir autant que possible du réseau électrique et à posséder une tolérance de panne relativement élevée. Dans cette optique, je vous convie tous à prendre contact avec l’IAPC afin de nous aider à créer un grand mouvement de solidarité dans cette direction et ainsi encourager certaines passions, talents et motivations.

En remerciant l’ensemble des personnes qui, au cours de l’année 2011-2012, nous ont permis d’atteindre les buts fixés, je vous prie d’accepter, chers amis, l’expression de la reconnaissante de la collectivité pour tout leur dévouement ainsi que mes amitiés sincères.

Rodolphe Schöneburg HB9VAB
Président IAPC

Mise à jour du DXCC de HB9G

Une mise à jour pour notre DXCC en mixed (tous modes et bandes) vient d'être effectuée.

Les 7 pays suivants ont été ajoutés à notre score:

  • FJ/WQ2N - SAINT BARTHELEMY
  • PJ2T - CURACAO
  • PJ4D - BONAIRE
  • PJ6A - SABA & ST EUSTATIUS
  • PJ7E - SINT MAARTEN
  • ST0R - REPUBLIC OF SOUTH SUDAN
  • VP6DX - DUCIE ISLAND

A l'exception du dernier, il s'agit uniquement de nouveaux pays ajoutés récemment à la liste DXCC.

Cours radioamateur en ligne – compétence de base

Tous ceux et celles qui désirent devenir radioamateur peuvent réaliser leur but en suivant le cours de la compétence de base radioamateur offert par l’association provinciale Radio Amateur du Québec inc.

Voici le contenu du cours pour la compétence de base.

Pour vous donner une idée d'une leçon, nous vous invitons à visiter la leçon démo.

lire la suite

Stamm 31 octobre 2012

Le comité a le plaisir de vous inviter au stamm du mercredi 31 octobre 2012 à 20 heures au Restaurant Le Sarrazin à Lossy.Au programme: GnuRadio ou comment réaliserdes récepteurs prototypes par softwarepar HB9TXW, chef technique RAFA l'ère du tout numérique le développement de récepteurs maison se perd. GnuRadio permet de réaliser des prototypes originaux, sans fer à souder. Il est ainsi possible de réaliser des nouvelles modulations ou de travailler sur des bandes de fréquences difficilement accessibles. La structure du logiciel sera présentée et ses possibilités seront démontrées à l'aide de quelques applications pratiques.