Protéger son équipement en contest ou expédition

HamFlight_Pub_Rev02Pour le contest IARU HF de juillet dernier, j’ai mis à disposition mon K3 pour la partie 160m SSB. Ma préoccupation était bien évidemment, pour un appareil de cette classe, de le ramener intact au QRA après le contest. Le souci est que pour monter au chalet, on charge notre matériel dans un véhicule tout terrain avec toute sorte d’autres objets susceptibles de tomber avec les secousses à cause du chemin très déformé. En discutant avec Pierre-Yves HB9OMI, il a la possibilité de fournir des flight cases permettant d’insérer le K3 ou tout autre station dans un compartiment parfaitement prévu. Ainsi, même avec un choc important, la mousse contenue dans le flight case joue son rôle d’amortisseur et évite aussi tout contact direct avec les autres objets. Selon lui les antennes peuvent aussi voyager en flight cases, par exemple une Steppir genre DB18E trouve ça place en sécurité dans une telle boîte. Le pire qui peut arriver, c’est de découvrir de la casse lors d’un transport pour un contest ou une expédition car le temps de montage est souvent calculé juste et tout incident peut compromettre le début de l’activité radio. Franchement, je recommande cette solution personnalisée et n’hésitez pas de demander des infos à Pierre-Yves. (hb9omi AT bluewin . ch)

Helvetia contest VHF-UHF-SHF HB9N

wpid-wp-1436510330302.jpegUne fois n’est pas coutume, la météo n’a pas joué les troubles fête le week-end passé, plus souvent sommes habitués au pire… Les orages annoncés par Météosuisse sont restés à l’écart et à 1200m d’altitude nous nous sommes crus au bord de la mer, même la nuit avec une douceur qui n’était pas désagréable. Côté radio, nous avons installé 3 stations pour les 3 bandes 144, 432 et 1296 MHz. Le résultat a satisfait tout le monde, nettement plus haut que l’an dernier. La propagation était assez bonne mais avec des distances ne dépassant pas les 900 km sur VHF.

Ce week-end nous remettons ça pour le concours IARU chamionchip sur ondes courtes où nous exploiterons deux stations, une sur 28 MHz et l’autre sur 1.8 MHz, les 2 en SSB avec bien sûr l’indicatif HB9HQ. N’hésitez pas de nous contacter sur ces deux bandes ou de passer nous voir ce week-end au chalet du ski club de Neuchâtel si vous êtes de passage près de Tête-de-Ran et que la passion de la radio vous démange 😎.

Gnuradio à Pas Sage En Seine à Paris

pses15Se sont des présentations plutôt destinées aux geeks de l’informatique libre, mais dans l’un d’entre-elle, le radioamateurisme était à l’honneur. Avec le thème de Gnuradio, les dongles RTL-2832, USRP et HackRF, Gaël Musquet et Yves Rougy (F1IVT) ont fait une belle promotion radioamateur:
Si vous vous intéressez à la radio, devenez radioamateurs, approchez-vous des clubs, cela vous donnera un cadre légal et vous bénéficierez de nombreuses bandes de fréquence pour expérimenter.
Voir la présentation ici: (55 minutes)

Voir les autres présentations.

17 mars, tempête géomagnétique sans précédent

K_2015-03-18_21h02Une tempête géomagnétique sévère est en cours depuis hier, la plus importante de l’actuel cycle solaire 24. Ces effets naturels sont nombreux. Si ce phénomène est très apprécié par les scrutateurs du ciel et les radioamateurs, il en est moins pour les astronautes à bord de la station spatiale internationale ISS ou les satellites de télécommunication. C’est la raison pour laquelle la Nasa dispose d’un service dédié aux activité du soleil. La tempête est le produit d’une importante explosion solaire et les rayonnements dans l’espace peut être dévastateur pour tout appareil électrique et le corps humain. Sur terre, nous sommes protégés par notre atmosphère, mais il y a quelques années certaines tempêtes géomagnétiques ont provoqué la destruction de gros transformateurs électriques. Autre effet de ces tempêtes, se sont la formation de couleurs dans le ciel appelé aurores boréales. Ce phénomène est très souvent visible sur les deux pôles de la terre. La nuit on peut observer des zones souvent vertes qui se déplacent dans le ciel. La tempête géomagnétique de la nuit passée a permis une formation d’aurores boréales jusqu’à nos latitudes. Ce phénomène a notamment pu être observé en France dans le nord du pays. Pour les radioamateurs, ce phénomène permet d’utiliser les aurores boréales comme réflecteur permettant de faire des contacts qui peuvent aller au delà de 1000 Km. On appelle ça « aurora ». La particularité est que les aurores boréales sont très instables et provoquent de multiples effets Doppler rendant la voix totalement incompréhensible. Pour cela la télégraphie (morse) est la meilleure solution, mais au lieu d’entendre un son clair comme on a l’habitude, la réflexion du signal sur les aurores boréales rendra un son aussi horrible que celui d’un bout de métal traîné sur le sol. Démonstration de Jérôme F8GGD ici. Cela est possible dans les bandes radioamateur entre 50 et 432 MHz.

Quand une tempête géomagnétique se produit, les radioamateurs constatent d’autres effets sur la propagation des ondes courtes, c’est le silence appelé black out principalement sur ondes courtes entre 7 et 30 MHz.

Twitter_2015-03-18_21

C’est grâce à l’activité du soleil que les ondes courtes peuvent se propager tout autour de la terre en utilisant différentes couches ionisées. Ces couches sont perturbées pendant les tempêtes solaires et ne permettent plus la réflexion des ondes. On remarque aussi une nette augmentation du bruit solaire par un souffle large bande.

Twitter est une bonne source d’information avec beaucoup de photos d’observation du ciel. Pour terminer, une des plus belle photo trouvée sur le réseau social:
CAWy6ZwUMAAD60P

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous êtes intéressés, voici quelques liens pour en savoir plus:

http://spaceweather.tv
http://fr.wikipedia.org/wiki/Aurore_polaire
http://hfradio.org/aurora.html
http://www.spaceweather.com
http://services.swpc.noaa.gov/images/aurora-forecast-northern-hemisphere.png
https://www.iap-kborn.de/fileadmin/user_upload/MAIN-abteilung/optik/Instrumente/camera/RUG/latest.jpg

Nouvelle interface web DX Cluster, mais pas que…

crx-clusterF4EYQ nous a contacté ces derniers jours pour nous présenter une toute une nouvelle interface de DX-Cluster. Il a commencé le développement il y a 10 ans pour l’utilisation dans la bande CB. Entre-temps il a passé la licence radioamateur et a décidé de porter CRX-Cluster, c’est son nom, pour son utilisation destiné aux radioamateurs.

Ce qui change par rapport aux autres interfaces, ce sont les nombreux outils fournis dans la même interface. Sans avoir à installer aucun logiciels, l’interface propose un DX cluster, un carnet de trafic et la gestion en ligne des QSL, le tout lié ensemble.

Le log permet de disposer d’une database séparée pour chaque carnet de trafic par exemple utile pour si l’on a plusieurs indicatifs. Il permet d’importer ou d’exporter depuis ou vers un logiciel de log traditionnel.

L’E-QSL, (à ne pas confonde avec le service eQSL.cc), permet de gérer des QSL  sous forme d’un timbre contenant les données du QSO mémorisé dans une base de donnée. Ainsi si la station contactée est aussi sur CRX-Cluster, il la recevra dans sa boîte aux lettres, sinon il pourra l’exporter et l’envoyer.

Le DX-Cluster offre les mêmes services que les autres webcluster sauf qu’il dispose de filtres permettant d’éliminer les informations non désirées avec de très nombreux critères. Il dispose aussi la possibilité de créer jusqu’à 50 filtres d’alertes par mail très simplement. L’interface CRX-Cluster offre aussi un band-map qui se met à jour toutes les minutes, lié à l’affichage azimut/distance et lien QRZ.COM.

Plusieurs profils peuvent être créés pour reconnaître automatiquement si l’on utilise un browser de PC ou d’un appareil mobile. En outre on peut personnaliser les champs à afficher.
Une fonction « chat » permet de dialoguer avec les autres utilisateurs connectés.

C’est un impressionnant travail de Bastien F4EYQ. Il a réalisé sous licence GNU le CRX-Framework (php). Seul développeur, il reste très à l’écoute de la demande des utilisateurs. Il va d’ailleurs ajouter un moteur de cartographie prochainement.

Étant un professionnel de la sécurité informatique, Bastien n’a pas négligé cet aspect. Il est nécessaire de créer un compte pour disposer de tout les modules. Il offre aussi un accès telnet pour communiquer avec les logiciels de log traditionnels. Comme il n’est pas possible d’y accéder anonymement, cela prévient de tout abus.

Se connecter au CRX-Cluster.
La page perso de Bastien.

QRV 160m

160mIl y a longtemps que je voulais exploiter cette bande, mais plusieurs problèmes m’ont repoussé. D’abord il faut de la place, ensuite je suis à flanc de coteau et j’ai des arbres un peu partout. Les arbres c’est pourtant pratique pour tirer du fil, mais je ne suis pas un bon grimpeur. Alors c’est André HB9HLM et Damien F4AZF qui me donne une bonne solution. Il s’agit d’un half slooper conçu par Damien qui me séduit. Emplacement réduit avec que 20m de fil et alimentation sur le mat qui simplifie le passage du câble coaxial. Cette antenne est facile à réaliser mais j’ai choisi de la lui demander toute faite. Damien a acquis de l’expérience mécanique et le temps me manque si je dois mettre au point un prototype. Et puis avec ma configuration de terrain, il y avait une certaine incertitude quand au résultat.
Après l’avoir installé, je dois me rendre à l’évidence, c’est compliqué pour positionner idéalement en fonction de l’environnement . Finalement j’ai réussi à l’installer en trichant un peu. Au milieu je la fixe dans un arbre, pour redescendre vers le sol pour la fixer à 2m de haut sur un autre arbre. Ainsi le fil se trouve à 8 mètres du sol au milieu et la partie fixée au mat Versatower me permet à la remonter en élevant les éléments du mat.
Les premiers essais sont prometteurs. D’abord j’ai pu contacter toutes les stations que j’entends, certes toutes européennes. Ensuite j’ai pu entendre un grand nombre de stations des USA pendant le CQWW de ce week end et avec le Versatower tout en bas. N’étant pas très à l’aise avec la CW, je me suis contenté qu’à l’écoute. C’est un bon début et c’est passionnant. Il reste plus qu’à tester si le QSO est possible hors Europe et voir quel impact a la configuration du terrain sur les possibilités de trafic. Donc affaire à suivre.

Lien: Le half slooper de Damien F4AZF

Activité depuis le Maroc

20141103_161843J’avais prévu de faire un voyage en famille au Maroc ce début novembre. Ayant de la famille près de Rabat, ça faisait dix ans que je ne les avait pas revu. Comme le but du voyage n’était pas pour faire de la radio, je n’ai pas pris de matériel avec moi. Je me suis tout de même décidé de profiter quelques heures de trafic à l’ARRAM à Rabat dans les nouveaux locaux de l’association et revoir Kacem CN8LR. Pour cela, j’ai demandé une nouvelle fois la licence avec l’indicatif reçu en 2011. C’est lundi 3 novembre que je rencontre Kacem à l’ARRAM qui m’offre un accueil très chaleureux. Il me permet aussi d’utiliser la station avec mon indicatif CN2HL. Comme le 10m est ouvert vers les USA, j’en profite et avale d’un coup 186 QSO en moins de 2 heures. C’était un vrais bonheur car j’adore faire des contacts avec les USA, ils sont très disciplinés dans le trafic radio et sont « cool »… La station est bien équipée avec un TS850 et la beam au sommet du pylône. Avec un indicatif marocain et être proche de l’océan cela favorise nettement les possibilités de trafic radio. J’ai apprécié ce moment à sa juste valeur, il faut avouer que ça marche bien mieux qu’au QRA dans mes montagnes suisses… Malheureusement, ce fut un plaisir de courte durée car on m’attendait dehors pour renter à Salé. J’ai juste eu le temps de croiser et échanger quelques mots avec deux autres radioamateurs dont j’ai malheureusement pas mémorisé les indicatifs. Merci à Kacem pour tout son dévouement pour les radioamateurs du Maroc et tout ceux qui veulent découvrir ce beau pays. C’était la deuxième fois que je suis venu au Maroc et à chaque fois l’accueil avec les radioamateurs était fantastique. A Salé, non loin de l’endroit où nous logions, j’ai vu des antennes sur un pylône avec entre-autres une beam 4 éléments HF, mais les activités familiales ont pris le dessus sans pouvoir essayer de rencontrer son propriétaire. Ça sera certainement pour une autre fois.

Nous avions prévu de visiter Meknès et Fèz. Ce fut magistral, malgré le mauvais temps. A Fèz, nous avons écourté la visite à cause de la pluie et au retour à la sortie de la ville, nous nous sommes trouvé juste derrière la voiture de sa majesté le Roi Mohammed VI, ce qui nous a permis de sortir de Fèz sans aucun bouchon… Le lendemain, 300 Km de route vers Tétouan et Martil (photo ci-dessous) avec sa plage et son marché.

20141105_132214En novembre c’est calme, il fait encore relativement chaud et la petite ville balnéaire est encore vivante. C’est propre, voir plus propre que certaines plages européennes.

Ce qui m’a le plus frappé, c’est l’évolution et la croissance du Maroc en si peu de temps. Le côté pittoresque et les nouvelles technologies, des chantiers titanesques comme le tram et le nouveau pont de Salé mais aussi le futur Théâtre prochainement en construction à deux pas du mausolée pour ne citer que ceux-là.

IMG_20141102_110419Des souvenirs plain les yeux, il faut songer au départ et retourner dans nos montagnes retrouver le froid de l’hiver qui approche à grand pas.

Il est certain que je vais y retourner, il y a tellement de choses à voir. En plus, j’aurais bien voulu revoir quelques radioamateurs que j’ai connu en 2011, de bonnes raisons de revenir…

En vacances, construction d’une base de mat d’antenne…

Pieds d'antenneÉtant en vacances et ayant envie de profiter de la grande surface environnante pour pouvoir faire quelques essais d’antennes, il me fallait trouver une solution pour installer différentes antennes sur un support déplaçable. La solution était de fabriquer ce support avec les moyens du bord. Il a suffit d’un vieux pneu récupéré dans un garage, un peu de béton et un élément de mat de télévision que l’on trouve partout dans les magasins de bricolage. Après un jour de séchage, c’est opérationnel avec une antenne tonna 5 éléments 6 mètres.
A cet endroit, je n’ai pas de raccordement électrique et pour avoir le plus d’autonomie, j’utilise 2 batteries 12V 12Ah (batteries d’onduleurs) dont une est rechargée avec un petit panneau solaire de 7W.
Pour revenir au pieds d’antenne, j’aimerais bien essayer avec un mat plus grand avec une Hexbeam portable comme celle proposée par Foldingantennas. Affaire à suivre :-)

Je me suis bien amusé aussi de faire cette petite vidéo:

Radioamateur.ch vous souhaite une joyeuse nuit de Noël

OF0X

Radioamateur.ch et l’IAPC vous souhaitent une joyeuse fête de Noël. Même si la propagation un peu plus molle ces jours, nous espérons que ces quelques jours de congés seront peut-être mis à profit pour de beaux DX… Quoi qu’il en soit, en famille, avec des amis, à la station, de belles fêtes à toutes et à tous.

Photo: Le Ham’Noël chez OF0X. Cliquer sur la photo pour plus d’info…

 

HBG à Prangins la page est tournée

L’antenne de l’émetteur de Prangins a été dynamitée aujourd’hui. Arrêté en 2011, le service de transmission des signaux horaires permettait de synchroniser des horloges par radio dans la bandes des 75 KHz. Lors de son exploitation normale, il permettait aussi de transmettre des alarmes sur pager qui pouvait recevoir les signaux jusqu’en Afrique du nord. Avec les nouvelles technologies de pagers, ce service a été abandonné il y a fort longtemps. Seul les signaux d’horloge étaient utilisés jusqu’en 2011. Moyennant une simple modification du récepteur, il a été possible de déplacer ce service sur le système allemand DCF77.

Vidéo du dynamitage des deux pylônes. Merci Cédric HB3YNV pour ces images exceptionnelles.

A Prangins, une page c’est tournée aujourd’hui. J’ai quand même un petit pincement au cœur, normal pour un radioamateur, mais sur 160 ou 80m un dipôle bien taillé aurait fait un carton…

Le site de Prangins n’est pas fermé pour autant, il reste encore un service de télécommunication sur ondes courtes maritime.

Voir aussi les photos de Cédric

DX expédition TO2D St-Barthelemy sur le départ

HB9EOU et HB9CVC sont sur le départ pour St-Barthélémy où ils seront actifs avec l’indicatif TO2D sur ondes courtes et sur 50 MHz. L’activité radio est prévue du 22 juillet au 4 août en SSB et digital. Le site web de TO2D donnera toutes les informations sur le déroulement de l’expédition.

Quelques soucis avec cqrlog 1.4.1 ?

Vous avez fait la mis à jour 1.4.1 de cqrlog avec une version de Ubuntu inférieur à la 12.04 et vous ne pouvez plus entrer dans le menu de configuration ?

La raison de ce problème c’est que les bibliothèques de développement ont changé et la compilation avec ces bibliothèques provoquent cette erreur avec les Ubuntu 10.x et 11.x. Pour y remédier, il suffira de réinstaller une version compilée pour ce cas de figure. L’explication se trouve ici à la fin de l’article. Un package de remplacement est disponible à télécharger et à exécuter qui remplacera la version défectueuse..

Par contre si vous avez installé Ubuntu 12.04 et utilisé la version de cqrlog fournie avec Ubuntu, vous aurez la version 1.3.1 de Cqrlog. Pour bénéficier des dernières versions mises à jour automatiquement, il suffira d’ajouter le PPA de Cqrlog:

sudo add-apt-repository ppa:ok2cqr/ppa
sudo apt-get update

Plus d’info ici.

C’est parti pour les ouvertures « Sporadique E »

Les ouvertures « Sporadique E » sont de retour en ce début mai. Pas seulement sur 50 mais aussi sur 144 MHz. Pour l’instant assez timide ici en Suisse, mais c’est à surveiller. Pour ceux qui comme moi travaillent la journée, il reste peu de temps et les systèmes d’alertes par e-mail sont d’une utilité incontournable. Ici (voir photo) la carte de VHF-DX-NET est un outil redoutable pour connaître rapidement l’état de la propagation VHF.

Un printemps décevant. J’espérais mieux ce printemps pour les ouvertures en F2 ou TEP, mais c’est autour de la méditerranée que cela a été propice, mais hors-mi des signaux au raz du bruit, rien a été reçu dans ces modes de propagation sur nos montagnes du jura suisse… Peut-être des surprises en sporadique E multi-bonds ?

125 ans de Le Corbusier, HE5LC en activité

Pour les 125 ans de l’architecte urbaniste Le Corbusier, La section USKA Montagnes Neuchâteloises active l’indicatif HE5LC jusqu’à la fin de l’année. De passage à la station ce dimanche, voici Ludo HB9EOU en QSO sur 20m. Pour l’instant, l’activité est techniquement réduite, mais une Steppir est en cours d’installation et l’activité ne restera pas sur les bandes HF, mais sera aussi sur 6 et 2 mètres.

Les 28 et 29 avril, l’indicatf HE5LC sera aussi utilisé pendant le concours Helvetia depuis La Grébille au dessus de La Chaux-de-Fonds. Les deux sections USKA neuchâteloises participeront ensemble à ce concours, unissant ainsi bras et opérateurs.

Pour ma part, j’ai effectué mes premiers QSO sous HE5LC cet aprés-midi sur 20 et 40 mètres.

Photo: Ludo à la station HE5LC

Plus d’information: QRZ.COM  -  Le Corbusier 125e  -  USKA SEMONE

QSL via HB9LC