AMIKO

Mini Combo, un récepteur full HD supportant les standards DVB-S/S2, DVB-T/T2 et DVB-C. Le tout alimenté en 12 volts avec une interface conviviale par télécommande.

m_amiko-mini-comboToute l’information est ici: AMIKO Mini Combo

Je vous propose d’organiser une commande groupée pour essayer d’avoir un meilleur prix (actuellement CHF 100.-).

Le produit sera en démonstration lors de l’AG 2015 de l’IAPC, le 28 mars 2015 à Vich.


Si vous êtes intéressé, dites-le nous en remplissant le questionnaire en ligne:
Commande groupée Amiko

Michel HB9DUG
Groupe technique swissATV IAPC    

Stamm spécial Arduino

arduino uno
Stamm technique "Arduino" du jeudi 19 mars 2015

Après un rappel historique sur les microprocesseurs et microcontrôleurs, Thierry nous a présenté la famille de cartes d'expérimentation Arduino, leur environnement de développement et quelques unes de ses réalisations personnelles.

Ce premier stamm spécial de l'année a réuni une quinzaine de personnes.

Ce premier exposé sera suivi prochainement d'un atelier pratique, au cours duquel les personnes intéressées pourront s'essayer à la programmation de ce système. La date n'est pas encore fixée (probablement un samedi après-midi), elle sera annoncée sur les canaux habituels.

Le support de sa présentation, projeté durant la soirée, est disponible sur notre site (PDF 2.7 MB).

Merci à Thierry pour sa présentation, et merci aux OMs et invités présents à cette soirée pour leur intérêt.

 

Photo : "Arduino Uno - R3" by SparkFun Electronics from Boulder, USA - Arduino Uno - R3. Licensed under CC BY 2.0 via Wikimedia Commons - http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Arduino_Uno_-_R3.jpg#mediaviewer/File:Arduino_Uno_-_R3.jpg

Comparaison de différents modules “chinois” d’alimentation à découpage

Si les régulateurs linéaires tel que 7805 ou LM317 font toujours partie de la base de la “caisse à outils” des amateurs d’électronique, il faut avouer qu’aujourd’hui il existe des alternatives bien plus intéressantes pour un coût raisonnable. Tout d’abord,…

Plusieurs numéros de téléphone, un seul mobile !

Onoff est une nouvelle application qui se lance sur le marché de la génération des numéros de téléphone. Edité par Onoff Télécom, la société de l’ancien champion de roller Taïg Khris, le service permet à un utilisateur de disposer de plusieurs numéros sur un même terminal.

Après avoir levé un million d’euros pour sa société Onoff Télécom l’an dernier, Taïg Khris, l’ancien champion de roller, annonce le lancement de l’application onoff. Il s’agit d’un service permettant de créer plusieurs numéros de téléphone pour une seule et même carte SIM.

Un terminal qui ne contient qu’une seule carte SIM pourra donc émettre et recevoir des appels sous plusieurs autres numéros de téléphone. L’éditeur précise qu’il déporte les fonctions traditionnelles de la SIM vers le cloud, pour que plusieurs numéros puissent fonctionner. Pour la partie technique, l’éditeur nous précise avoir signé un accord avec Transatel. C’est donc à l’opérateur mobile virtuel qu’il revient d’acheminer les communications sur les réseaux.

L’application est gratuite mais l’utilisation de la seconde ligne sera facturée au tarif de 2,99 euros par mois (après une période d’essai). Pour ce tarif, une messagerie voix est comprise et il est possible de recevoir des SMS. Le modèle économique est même plus large puisque les utilisateurs ont la possibilité de choisir un numéro facile à retenir, pour cela ils devront débourser 9,99 euros par mois.

L’application est dès à présent disponible sous iOS et Android, l’éditeur promet une sortie prochaine pour la version Windows Phone. L’offre s’adresse pour le moment principalement aux particuliers mais une déclinaison pour les professionnels pourrait être dévoilée prochainement.

Télécharger onoff pour Android et iOS

source: clubic.com

A noter que pour passer un coup de téléphone il faudra disposer d’une connexion à Internet. Idem pour les SMS avec l’application onoff. C’est d’ailleurs là une des principales limitations de ce genre de service comparé à un numéro classique attaché à une carte SIM. Ensuite, dans les deux cas, l’application composera automatiquement un numéro spécial non surtaxé (commençant par 06 pour onoff et 09 pour Numbber) afin de vous mettre en liaison avec votre correspondant. Une fois l’appel lancé, il est possible de désactiver complètement le Wi-Fi et la data, la communication continuera de fonctionner normalement. La VoIP n’est donc pas utilisée, ce qui sera utile dans le cas où la couverture est faible.

Solar Impulse, se prépare pour son tour du monde

solar_impulseLe tour du monde doit commencer fin février début mars. Solar Impulse mettra le cap sur Muscat a` Oman; Ahmedabad et Varanasi en Inde; Mandalay au Myanmar; Chongqing et Nanjing en Chine; la traversée du Pacifique jusqu’à Hawaii, puis Phoenix aux Etats-Unis, une seconde ville américaine qui dépendra de la météo, et New York. La derniére partie du trajet comportera la traversée de l’Atlantique pour faire escale soit en Europe du Sud soit en Afrique du Nord avant de revenir au point de départ entre fin juillet et début août 2015.

Coordination des relais de téléphonie numérique en Suisse romande

Chers OM’s

Ce jour 25 février 2015, une rencontre amicale s’est déroulée en toute quiétude entre HB9IBG Hippolyte Tournier et HB9VAB Rodolphe Schöneburg, respectivement responsables d’installations radio non desservies à travers leurs groupements, ceci dans l’ouest lémanique. Cette rencontre avait pour but de réunir les avis, en vue d’une corrélation technique et technologique, quant aux installations des relais radio de téléphonie numérique dans notre région.

En creusant un peu les raisons de la situation de malentendu, qui faisaient en général surface chaque fois que des membres éminents des différents groupements se rencontraient,  nous avons pu trouver l’origine de ce qui brouillait les esprits et dégageait de petites frictions pour le moins désagréables. Cette situation ne doit pas perdurer et une des raisons de ce message a aussi pour but d’y remédier.

Ce qu’il faut savoir avant tout autre chose :

·       Les relais phonies numériques ont le vent en poupe

·       Les relais analogiques sont passablement délaissés depuis l’avènement du numérique

·       L’avenir ne se construit plus sur le mode analogique uniquement, c’est une évidence

·       L’interopérabilité est ce qui est voulue par la collectivité radioamateur et c’est compréhensible

Compte tenu de ce qui précède, il va de soi que les personnes déjà impliquées dans ce virage technologique doivent se réunir autour d’une table, quel que soit leurs appartenances à tel ou tel groupement. L’attribution des indicatifs sur tel ou tel relais n’est qu’une question administrative ; aspect complètement futile par rapport à la structuration des réseaux et les complications techniques y relatif. Ce que chaque groupement peut investir financièrement est un autre sujet, qui ne regarde que les comités et les membres des différents groupements et ne fait pas partie des décisions de faisabilité technique.

Bref ! Un consensus devient nécessaire de manière régionale, tant pour des questions de plan de fréquences et de possibilités techniques sur les différents sites. Dans les prochaines rencontres de coordination seront invités tous les groupements qui ont un intérêt à participer à l’élaboration structurelle du réseau de relais phonie sur la région. A cet effet, une réunion sera organisée au local HB9G pour mettre en place un tel groupe de travail, prendre les avis des différents partis présents et nommer des intervenants, comme cela a été annoncé officiellement lors de l’assemblée générale HB9G 2015.

Juste pour vous parler un peu de la place de l’IAPC dans tout ça ; il faut savoir qu’elle ne joue pas le rôle de moteur unique dans cette structuration, mais qu’elle prône uniquement la communauté d’actions entre elle-même et les différents groupements concernés. Il est important qu’une structure régionale soit bien gérée et coordonnée, où chaque groupement est un élément d’exploitation. Les technologies numériques unifiées passent par des arrangements à l’échelon national. L’IAPC  s’y est attelée depuis de nombreuses années, ce qui lui confère par son expérience la responsabilité de distribution du réseau HAMNET en Suisse romande, comme elle l’a été au temps du Packet-Radio ; bien entendu en regard avec ses budgets. Dans cet état d’esprit, elle propose aux divers groupements de la soutenir tant financièrement qu’humainement et de raccorder au HAMNET leurs installations non desservies.

Sachant qu’à terme le réseau HAMNET sera autonome d’Internet et partiellement indépendant sur le plan énergétique ; le but fixé dans un premier temps étant de tenir 48 heures sans source de courant, ce qui n’est déjà pas une mince affaire, la tâche est lourde et de gros moyens devront être engagés. Sachant que ce réseau drainera à terme quasiment l’essentiel des communications inter-relais et qu’il sera exploité aussi en cas d’évènement majeur catastrophique, un soin tout particulier doit être apporté à la structure, ceci dans son intégralité.

D’un ordre général, il est a regretter que certains radioamateurs n’aient pas bien perçu les buts de l’IAPC et nous les encourageons à venir le 28 mars à Vich près de Gland pour sa journée d’informations qui inclura le matin son assemblée générale ouverte à tous, membres ou non, l’après-midi étant réservée à l’information technique et technologique (inscription obligatoire : https://framadate.org/c7f7789cxbvcthfq).

En vous remerciant d’avoir pris connaissance de ce message, nous vous présentons chers OM’s nos plus cordiales 73.

Hippolyte Tournier HB9IBG
Rodolphe Schöneburg HB9VAB

Week-end des Étoiles 2014

Les 26 et 27 juillet 2014, à l'occasion du Week-end des Étoiles, des radioamateurs de la région se sont joints aux astronomes amateurs pour proposer au public un ensemble d'activités représentatives de notre hobby.

Un compte-rendu détaillé, compilé par Robert F4GXQ, également coordinateur de nos activités durant le week-end, est disponible sur notre site (PDF 5.5 MB).

Week-end des Étoiles 2015

Les 26 et 27 juillet 2014, à l'occasion du Week-end des Étoiles, des radioamateurs de la région se sont joints aux astronomes amateurs pour proposer au public un ensemble d'activités représentatives de notre hobby.

Un compte-rendu détaillé, compilé par Robert F4GXQ, également coordinateur de nos activités durant le week-end, est disponible sur notre site (PDF 5.5 MB).

Franche Comté – La révolution culturelle numérique est en route.

C4FM-F5ZBPLorsque le WX sera un peu plus doux et moins enneigé sur le Jura, les tests du relais numérique C4FM F5ZBP vont reprendre. Les premiers essais en décembre 2014 ont jetés un coup de froid sur les bonnes vieilles habitudes locales. Ceci est normal car nous sommes en phase d’une véritable révolution « culturelle Relais ».

La situation globale est beaucoup plus compliquée qu’il n’y paraît lorsque nous sommes techniquement impliqué au coeur du sujet. Durant cette période d’hiver, le sujet traité était ciblé sur l’environnement de communication mondiale diffusé par le relais. Heureusement, les tests de fonctionnement sont restés discrets, car écouter en sortie 145.775 les Pays du monde connectés aux différents Nodes de Wires-X, sort franchement du cadre habituel et surtout hors habitudes des vieux Gaulois.

Une mise en bouche modérée a été faite à la réunion du 14 février à Dole. D’ailleurs, une somme de questions se posent sur différents critères beaucoup plus à caractère socio-culturel que technique.

Il en est même à l’évidence de contenir les prochains tests en fonctionnement déconnectés du réseau mondial. Ils seront axés sur la quantification en efficacité numérique du mode C4FM par rapport aux 38 ans de couverture régionale analogique.
Il est important de mentionner cette mise en route à dose homéopathique entre analogique et numérique dont C4FM est le seul système à détection automatique.

A bientôt, en annonçant dès à présent, qu’il y a un travail assuré pour radioamateurs intéressés sur l’avenir des communications.

DB8QC et la fréquence 6070 KHz

DB8QCL’émetteur ondes courtes de la «Deutsche Welle» situé à proximité de Munich a été fermé fin 2012. L’idée grandiose est venue à un groupe de radioamateurs qui ont demandé une nouvelle affectation de la fréquence 6070 KHz avec une récupération d’une partie de l’émetteur.

C’est ainsi que le groupe possède actuellement la partie exciter de l’ancien émetteur permettant d’obtenir une puissance de 10 Kw. L’ensemble des modifications a été conduit par Rainer DB8QC. La plupart des émissions se font le Week End. Le contenu est principalement assuré par des stations radio Internet existantes qui souhaitent obtenir le label « on-the-air».
http://alokeshgupta.blogspot.fr/2015/02/amateur-radio-based-group-rescues.html

Amélioration de la pureté spectrale du Yaesu FTdx-5000 en émission par AC0C

Il y a quelques mois, Yaesu a rendu disponible une mise à jour du firmware (la version 0127/0547) de son transceiver “haute performance” pour les amateurs de concours, le FTdx-5000. Ceci intervenant après des critiques grandissantes sur de nombreux fabricants…

Dans la PQR (La Depeche): BLAGNAC La transmission, pas que sur les ondes

Le club radio amateur de Blagnac se veut pédagogique et organise des formations pour amener des passionnés à l’obtention du droit d’émettre Le monde de la radio amateur est enrichissant

blagnacLe club radio amateur de Blagnac a formé plusieurs passionnés à l’obtention du droit d’émettre, et accueille les candidats éventuels les jeudis soirs. «Le monde de la radio amateur est enrichissant, mais nécessite un minimum de connaissance. Nous avons des formations techniques dispensées par des professionnels presque tous à la retraite, qui permettent d’accéder à l’examen, tous les jeudis soirs. Nous sommes un noyau fixe de 6, 7 personnes et avons 18 sympathisants majoritairement radio amateurs», indique Robert Heleu, président du club de radio amateur de Blagnac.

Transmettre une passion
Cet ancien technicien télécom désire avant tout transmettre sa passion pour les technologies de télécommunications qu’il a appris à maîtriser tout au long de sa vie. Le club accompagne des projets avec des écoliers cherchant des contacts radio avec le monde entier, et a donc tout naturellement accueilli samedi 7 février dernier l’IDRE, institut qui propose aux écoles des séances de découverte de la radio, dans ses locaux afin qu’il tienne son assemblée générale. Le club de radio amateur de Blagnac, quant à lui, tiendra son assemblée générale le mercredi 25 février à 21 heures dans ses locaux, où il présentera son projet d’exposition sur l’utilisation des matériaux dans l’industrie mené avec le club de minéralogie.

Contact : 7, rue Sarrazinière, tel 05 61 71 56 35.

Un capteur pour donner la faculté aux humains de détecter les champs magnétiques

Sciences et Technologies de l’Information et de la Communication
Un capteur pour donner la faculté aux humains de détecter les champs magnétiques

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/77963.htm

Une équipe de recherche jointe germano-japonaise a créé un capteur permettant de détecter la présence de champs magnétiques de manière non invasive.

La faculté de ressentir les champs magnétiques (connue sous le nom de « Magnétoréception ») est présente chez certaines bactéries, insectes et même des vertébrés comme certains oiseaux, tortues ou requins pour l’orientation ou la navigation, mais pas chez l’humain de manière naturelle (à priori).

Cet appareil, extrêmement robuste malgré ses dimensions (2micro-m d’épaisseur et une masse surfacique de 3g/m2 grâce son support polymérique ultrafin, pourrait permettre aux humains de posséder la faculté de perception du magnétisme. Il s’agit d’un système de capteurs magnétiques flexibles pouvant être facilement porté sur la peau par un individu. Cela pourrait avoir une application pour des interactions homme machine sans contact ou pour des implants médicaux, ou encore pour les appareils électronique sur la peau. Quand un champ magnétique est perçu, des lumières émises par des LEDs permettent de quantifier l’intensité du champ.

Ce travail est le fruit des recherches de Denys Makarov et de son équipe de l’Institut Leibniz pour la recherche sur l’état solide et les matériaux à Dresde et de l’Université Technique de Chemnitz en Allemagne, ainsi que des équipes de l’Université de Tokyo (Prof. T. Someya, Dr. M. Kaltenbrunner) et de l’Université d’Osaka (Prof. T. Sekitani) au Japon.

source

ISS SSTV c’est reparti, réception de F4GBV

issf4gbvPour tous ceux qui sont passionnés d’espace, (et nous sommes nombreux sur cette liste) il est à noter que la transmission SSTV qui était en retard a été démarrée ce jour.

Voici un exemple d’image reçue à 1420z. (1520 loc.) reçu avec colinéaire puis big wheel, donc sans tracking, signal très fort.

HE200GE

HE200GE - 200e anniversaire de l’entrée du canton de Genève dans la Suisse

qsl he200ge small
Les débuts de la Suisse moderne (la Confédération suisse ou Helvétie) remontent à l'année 1291 quand les trois régions alpines de langue allemande de Schwyz, Uri et Unterwalden, territoire appelé en français "la Suisse primitive", signaient le Pacte Fédéral (Bundesbrief), une alliance éternelle de défense mutuelle. Au cours des siècles de plus en plus de cantons de langues allemande, française, italienne et romanche s'allièrent aux trois cantons primitifs. Aujourd'hui la Confédération suisse compte 26 cantons et quatre langues officielles.

Comparaison de différents sites web avec informations aviation ADS-B

Contre toute attente, mois qui n’ai jamais été un écouteur (SWL) passionné, je me suis pris au jeu de la réception des signaux ADS-B provenant des avions survolant ma région du delta du Mékong. J’avoue que je considère toujours que ça…